Monday, January 30, 2017

voyant

voyant adj
definition image
translation:
gaudy, showy, loud

note:  voyant nm means seer, medium; also witness

etymology:  from voir — to see

synonyms: criard, éclatant, étincelant, flambant, flamboyant, frappant, rayonnant,  resplendissant, tapageur, vibrant

examples:

Gautier, Ménagerie intime (1859)
“Ces chiens habillés de couleurs voyantes, galonnés de clinquant sur toutes les coutures, un chapeau à plumet ou un turban sur la tête, se mouvant en cadence sur des rythmes entraînants.”

Daudet, Le Nabab (1871)
“l’interminable cortège des carrosses de gala, étincelants, larges glaces, livrées voyantes chamarrées de dorures.”

Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
“Elle avait une robe de soie mauve, très voyante, avec beaucoup de dentelles et de bijoux.”

Du Camp, Paris, ses organes, ses fonctions, et sa vie dans la second moitié du XIXe siècle (1879)
“Mais que dirait-il de ses aides vêtus de costumes voyants et criards si peu en harmonie avec leurs redoutables fonctions ?”

Colombier, Les Mémoires de Sarah Barnum (1883)
“Un vague enthousiasme, dont il était surpris lui-même, lui soufflait une ardeur belliqueuse, réveillant à cette heure son amour d’enfant pour les troupiers, le tambour et les uniformes voyants.”

Maupassant, “Souvenir”, Contes du jour et de la nuit (1885)
“Des gens endimanchés étaient déjà dessus, avec des toilettes voyantes, des rubans éclatants et de grosses figures écarlates.”

France, Le Livre de mon ami (1885)

“C’est le nom que portait la petite maison patrimoniale, à cause de l'arche que l'on voyait joliment sculptée sur la porte et peinte en couleurs voyantes.”






Sunday, January 29, 2017

quémander

quémander v
definition image
translation:
to beg, scrounge, go cap in hand

quemandeur/euse n beggar

etymology:  from Middle French caïmand — beggar
synonyms: demander, implorer, mendier, quêter, rechercher, revendiquer, solliciter
examples:
Sand, La Mare au diable (1846)
“Je ne suis pas quémandeuse, vous le savez, et je n’abuse pas de la bonté de mes amis.”

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“son industrie étant de quémander et chercher sa misérable vie par voies et par chemins.”

Zola, L’Assommoir (1879)
“Que ça de genre ! ça vient quémander des dix sous ! s’écria madame Lorilleux derrière le dos de Gervaise.”

Du Camp, Paris, ses organes, ses fonctions, et sa vie dans la second moitié du XIXe siècle (1879)
“Non-seulement c'est une industrie de quémander pour son propre compte, mais c'en est une de faire quémander les autres.”

Daudet, Numa Roumestan (1881) 
  [il] “tenait familièrement les réclamations à distance, laissait les quémandeurs déçus et flattés.”

Huysmans, En Ménage (1881)
“de vieilles dames aux boudins flageolant sous leurs brides, venues pour quémander des pensions ou des secours, apprêtaient sur le seuil leurs mines contrites et préparaient leurs larmes.”
(boudins  — spiral curls)


Adam, Chair molle (1885)

“Et, vite, avec une joie avide, elle enfouissait dans sa poche l’argent quémandé, presque volé.”







Saturday, January 28, 2017

bécot

bécot nm
definition image
translation:
kiss, peck

bécoter v to kiss, smooch


etymology:  diminutive of bec — beak

synonyms:  baiser, bise, caresse, papotage
examples:
Flaubert, Correspondance (1857)
“Mes joues, depuis que tu n'es plus là, augmentent et durcissent, car elles n'ont plus personne pour les pétrir et les amollir à force de bécots.”

Zola, L’Assommoir (1879)
“Ils s’adorent tous les deux. Il faut les voir se bécoter !”

Huysmans, En Ménage (1881)
“Deux médaillons représentant : l’un, un ballet d’opéra, et l’autre, un dessous de bois où se bécottaient deux amoureux.”

Maupassant, “Le Retour”,  Yvette  (1884)
 “Et il les embrassa l’une après l’autre, sur les deux joues, d’un gros bécot paysan.”

Maupassant, Bel-Ami (1885)
“Et Madeleine, mal à l’aise, tendit ses deux joues aux bécots sonores du paysan qui s’essuya ensuite les lèvres d’un revers de main.”

Allais, Deux et deux font cinq (1895)

“Et c’étaient des poignées de main, et des bécots, comme s’il en pleuvait !”






Friday, January 27, 2017

cénobite

cénobite nm
definition image
translation:
monk, hermit, cenobite

note: oddly, the word came to mean both a resident in a holy community and one who lives separate from any community

cénobitique adj  strict, pertaining to a monk, hermit
cénobitisme nm following strict rules

etymology:  from Greek koinóbion — community

synonyms: anachorète, ascète, ermite, moine

examples:

Du Camp, Le Nil: Égypte et Nubie (1852)
“il descendait au rivage, portant dans sa bouche deux vases suspendus à un bâton, les emplissait l'un après l'autre et revenait à la hutte qu'habitait le pieux cénobite.”

Delvau, Au Bord de la Bièvre (1854)
“J’y vis depuis un mois d’une vie cénobitique et en même temps familiale, pleine de joies austères.”

Berlioz, Mémoires (1865)
“je m'étais mis à un régime cénobitique qui réduisait le prix de mes repas à sept ou huit sous, tout au plus.”

Hugo, Les Chansons des rues et des bois (1865)
“J’aime, en ces bois que j’habite,
L’aurore ; et j’ai dans mon trou
Pour pareil, le cénobite,
Pour contraire, le hibou.”

Gautier, Émaux et camées (1872)
“Biorn, étrange cénobite,
Sur le plateau d’un roc pelé,
Hors du temps et du monde, habite
La tour d’un burg démantelé.”
(pelé — bare)

Goncourt, Journal II (1887)
“Zola est en veine de causerie, et il continue à nous parler de son travail, de la ponte quotidienne des cent lignes, qu’il s’arrache tous les jours, de son cénobitisme, de sa vie d’intérieur.”
(ponte —  production)

France, Thaïs (1890)
 “Il y avait aussi, tout au bord du fleuve, des maisons où les cénobites, renfermés chacun dans une étroite cellule.”





Thursday, January 26, 2017

v’lan !

v’lan !  interjection
definition image
translation:
wham ! bang !

note: alternately vlan !

etymology:  onomatopoeic

synonyms: pan, patatras

examples:

Daudet. Le petit Chose  (1868)
Vlan! j'enfonce ta porte d'un coup de pied, et je te trouve là, par terre, avec une fièvre de cheval!…”

Daudet, “Le Bon Dieu de Chemillé qui n'est ni pour ni contre” (1872)
“Vli ! vlan ! Du premier coup, le charretier eut sa pipe cassée entre les dents. Du second, il se trouva couché au fond du fossé.”

Huysmans, Les Sœurs Vatard (1879)
“Il allait, il venait, il m’embrassait, v’ lan ! Sur le nez, v’ lan sur les yeux, sur la bouche en plein !”

Feydeau, Les Monologues (1882) 
“il l’attend sous la porte cochère, et vlan ! quand l’autre arrive, il lui plonge son poignard dans le cœur !”

Darien, Bas les cœurs !  (1889)
“Chaque fois qu’il passe derrière le soldat, v’lan ! il lui envoie à toute volée un coup de pied dans le bas des reins.”

Renard, Poil de carotte (1894)
“Car c’est, chez monsieur le Directeur, une innocente manie d’abattre, de temps en temps, un élève récalcitrant du revers de la main : vlan ! “

Allais, Deux et deux font cinq (1895)

V’lan ! Une gifle !”







Wednesday, January 25, 2017

trop-plein

trop-plein nm
definition image
translation:
overflow, outpouring, excess

synonyms: comble, dégorgement, déversoir, excédent, regorgement, superfluité, surabondance

examples:

Gautier, Loin de Paris (1865)
“Notre bateau dégorge son trop plein de vapeur.”

Theuriet, Le Fils Maugars (1879)
“Son cœur ploie sous ce trop-plein de bonheur comme une branche plie sous le poids des fruits.”

Daudet, Numa Roumestan (1881) 
“il se retournait avec un geste de dégoût vers la grande ville où la province déverse toutes ses ambitions, ses convoitises, son trop-plein bouillonnant et malpropre.”

France, Le Livre de mon ami (1885)
“Le soleil caressait la chaude pâleur de sa face et un trop-plein de vie et d'âme s'échappait en effluves de sa poitrine.”

Virmaître, Paris oublié  (1886)
“les théâtres déshérités profitaient ainsi du trop-plein des théâtres en vogue.”

Allais,  À se tordre (1891)
“Etait-ce le trop-plein de son coeur ?... Ses yeux se remplissaient de larmes.”

Rodenbach, Bruges-la-morte (1892)
“Et le trop-plein des gouttières avait beau dégouliner, le tunnel des ponts suinter des larmes froides.”

(dégouliner — trickle)







Tuesday, January 24, 2017

eau-forte

eau-forte  nf
definition image
translation:
1.  (archaic) nitric acid
2. etching


etymology:  from Latin aqua fortis — nitric acid (literally, strong water); many etchings used nitric acid on metal to design a plate for printing 

synonyms: acide nitrique; estampe, gravure, taille-douce

examples:

1.
Michelet, Histoire de France XVII  [1715-1723]  (1867)
“Cet attrait de corruption, cette amère volupté, mêlée de désir et de jalousie, comme une eau-forte, va creusant dans une âme malade et malsaine.’

Villiers de L’Isle-Adam, Histoires insolites (1888)
“Là, traitée en quelques minutes par un azoteux (cela s’obtient avec cent sous d’eau-forte de chez l’épicier), puis laissée en contact avec une mèche lente, que l’on a soin d’allumer avant de s’en aller, tranquillement, la clef dans sa poche… brrroum ! “

2.
Dumas, Mes Mémoires (1856)
“Ce ne fut plus d'après des dessins qu'ils essayèrent leurs eaux-fortes.”

Erckmann-Chatrian, Contes de la montagne  (1860)
“le tout si gentiment, d'une façon si coquette, qu'on aurait dit une de ces vieilles estampes à l'eau-forte de la très-gracieuse École de Lorraine au XVIe siècle.”

Gautier, Loin de Paris (1865)
“Rembrandt, dans ses eaux-fortes les plus noires, n’a rien imaginé de plus bizarrement sinistre.”

Huysmans, Les Sœurs Vatard (1879)
“elle feuilletait, pendant des heures, des collections d’estampes et d’eaux-fortes.”

Huysmans, En Ménage (1881)
“André songea vaguement à ces terribles eaux-fortes de Piranèse où d’énormes monuments s’élèvent dans un effroyable chaos d’échafaudages.”

Rodenbach, Bruges-la-morte (1892)
“tout à côté, d'autres [façades] sont noires, fusains sévères, eaux-fortes brûlées.”
(fusains — spindles)

Zola, Paris (1898)

“Il avait essayé de la gravure sur cuivre, de l'eau-forte.”








Monday, January 23, 2017

roulis

roulis nm
definition image
translation:
(boat, plane) roll, rolling; (land vehicle) sway

etymology:  from rouler — to roll

synonyms: balancement, mouvement alternatif, remous, tangage, trébuchement

examples:

Gautier, Partie carrée (1848)
“l’on conserve longtemps encore, dans les oreilles, le bruit du vent, comme l’on ressent le mouvement de roulis du bateau.”

Dumas, Le Collier de la reine (1850)
“M. Bœhmer, comme tous les Allemands, aime la mer et se promène sur le pont. Un jour de roulis, il se penche et tombe.”

Hugo, La Légende des siècles, 1e série (1859)
“Ces deux athlètes faits de furie et de vent,
Le tangage qui bave et le roulis qui fume,
Luttant sur ce radeau funèbre dans la brume,
Sans trêve, à chaque instant arrachent quelque éclat
De la quille ou du pont dans leur noir pugilat.”
(pugilat —   bare-knuckle fighting)

Verne,  Les Aventures du Capitaine Hatteras (1866)
“les vagues furent très-fortes, le roulis très-dur.”

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
“Pas de déformation à craindre, car la double coque de ce bateau a la rigidité du fer; pas de gréement que le roulis ou le tangage fatiguent.”

Theuriet, Le Fils Maugars (1879)
“Étienne Maugars, avait l’air, en effet, un peu étourdi par le roulis de la diligence et aussi par ce copieux dîner, arrosé de vieux bordeaux.”

Goncourt, Journal II (1887)
“j’ai le sentiment et le vague malaise du roulis, dans une cabine.”







Sunday, January 22, 2017

gommeux

gommeux nm
definition image
translation:
fashionable young man, fop, popinjay, coxcomb

note:  basic meaning is gummy, sticky


etymology:  from a mid-19th century caricature of a young dandy, with the name "Agénor Gommeux"

synonyms: dandy, élégant, gandin, godelureau, mirliflore, muscadin, prétentieux

examples:

Daudet, Numa Roumestan (1881) 
 “La petite Bachellery n’avait pas de ces colères. Elle jouait à l’enfant au milieu d’un groupe de jeunes gommeux, riant, papillonnant.”

Huysmans, En Ménage (1881)
“J’ai dû donner des leçons de latin dans une famille de la rue d’Anjou. Il s’agissait d’allonger l’intelligence irréparablement courte d’un gommeux.” 

Goncourt, Journal II (1887)
“Quant au terme de gommeux, l’on prétend que c’est l’appellation de mépris, que les femmes donnent dans les cabarets de barrière, à ceux qui mettent de la gomme dans leur absinthe, à ceux qui ne sont pas de vrais hommes.”

Bourget, Mensonges (1887)
“C’est encore heureux qu’elle n’ait pas choisi pour amant tel ou tel de ces gommeux d’aujourd’hui…”

Maupassant, Fort comme la mort (1889)
“Tenez, je vous parie qu’elle aime , mieux, au fond du cœur, mais vraiment mieux, un vieux banquier qu’un jeune gommeux.”

Allais,  À se tordre (1891)
“Lui, un gommeux quelconque, aux souliers plats, relevés et pointus, aux vêtements étriqués.”

Virmaître, Paris Impur (1894)
“il est mis à la dernière mode, coiffé et chaussé comme un gommeux.”








Saturday, January 21, 2017

étal

étal nm
definition image
translation:
stall, market stall, stand, table, butcher shop

note: plural étals or étauxétals so not to be confused with étaux — vises/vices (the tool)

etymology:  related to étaler — to display, eventually from Latin stare  — to stand

synonyms: banc, étalage, éventaire

examples:

Michelet, Histoire de France V (1364 — 1415) (1840) 
“Ces étaux passaient, comme des fiefs, d'hoir en hoir, et toujours aux mâles.”
(hoir — heir)

Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813 (1864)
“Le boucher Sépel, qui découpait là sa viande sur l'étal, dit : Mère Grédel, au nom du Ciel, taisez-vous…”

Delvau, Les Heures parisiennes (1865)
“Sans doute, il est agréable d’aller et venir d’un étal à l’autre, de tailler une bavette avec cette poissonnière, de se laisser pincer la taille par ce fruitier.”
(tailler une bavette —  to chat, chew the fat)

Féval, La Vampire (1885)
“La dernière blessure qu'il reçut lui vint d'un garçon boucher, qui le frappa avec le couteau de son étal.”

Zola, Germinal (1886)
“Des gouttes de sang pleuvaient, cette chair lamentable pendait, comme un déchet de viande à l’étal d’un boucher.”

Goncourt, Journal II (1887)
“à son pied des marchandes débitent des pommes de terre frites et du café au lait, au milieu d’un étal de vieille ferraille.”

France, Les Opinions de Mr. Jerôme Cognard (1893)
“il se trouve sur l'étal de ce bon homme des livres fabriqués alors que l'imprimerie était encore, autant dire, dans les langes.”







Friday, January 20, 2017

péroraison

péroraison nf
definition image
translation:
summing up, final argument, final word

etymology:  from Latin perorare — end of a speech from orare — to pray, speak; related to pérorer

synonyms: aboutissement, conclusion, dénouement, harangue, terme

examples:

Balzac, La Physiologie du mariage (1829)
“nous ne cherchions pas à établir par une courte péroraison les causes politiques de cette infirmité sociale.”

Sue, Atar-Gull (1831)
“Et un coup de canon, qui ne blessa personne, partit avec le dernier mot de la phrase, en manière de péroraison.”

Dumas, Le Capitaine Paul (1838)
“Il paraît que c’était un congé en bonne forme. C’est bien, monsieur ; j’attends la péroraison.”

Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1876)
“Rougon, cependant, approchait de la péroraison. Il empoignait le bois de la tribune de ses doigts crispés. Il jetait son corps en avant, balayait l'air de son bras droit. Sa voix roulait avec une sonorité de torrent.”

Darien, Biribi, discipline militaire (1890)
“L’exorde et le fond de la harangue varient un peu, suivant les circonstances, mais la péroraison est toujours la même.”


Verne, Mirifiques Aventures de maître Antifer (1894)
“On sentit que le révérend Tyrcomel arrivait à la péroraison.”

Allais, Deux et deux font cinq (1895)
“L’espace restreint, comme dit notre oncle, dont je dispose, me force à n’insérer point l’éloquente à la fois et bonhomme péroraison de cette chronique.”










Thursday, January 19, 2017

saindoux

saindoux nm
definition image
translation:
lard

etymology:  from Old French saïn — fat + doux — sweet;  saïn is from Latin sagina — animal fat 
synonyms: graisse
examples:
Balzac, Les Employés (1838)
“Bixiou s’avisa, par un jour de canicule, de graisser de saindoux l’intérieur d’un vieux chapeau que Poiret jeune (il avait cinquante-deux ans) ménageait depuis neuf années.”
(canicule — heat wave)

Féval, Cœur d’Acier (1866)
“Au troisième étage, le saindoux grinçait avec fracas dans la poêle à frire.”

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
“Si quelque cliente entrait, pour ne pas se déranger, elle demandait au jeune homme le pot du saindoux ou la boîte des escargots.”

Virmaître, Paris oublié  (1886)
[il] “a fait son apprentissage chez Gervais le célèbre marchand de fromage, et fabrique pour les charcutiers ces jolis motifs de saindoux que nous voyons étalés à leurs devantures les jours de grandes fêtes.”

Zola, Germinal (1886)
“Maheu montra à Étienne la Mouquette, qui, ronde et grasse comme une vessie de saindoux, tournait violemment aux bras d’un grand moulineur maigre.”

Courteline, Boubouroche (1892)
“enfin, le bel ordre des tables, aux marbres couleur de saindoux truffés comme des galantines.”

Huysmans, La Bièvre et Saint-Séverin (1898)

“Là, on ne prépare que des légumes, surtout des haricots que l’on cuit dans de la potasse. Quand ils sont simplement gonflés, l’on enfonce dans la bassine une cuillerée de saindoux et l’on débite.”








Wednesday, January 18, 2017

empois

empois nm
definition image
translation:
starch

note: while amidon is starch in general (dietary) and in raw form (powder), empois (or empois d'amidon) mostly refers to laundry starch in solution and to the process of stiffening; however, this distinction is not universal

etymology:  related to poix — pitch, glue; see also empeser

synonyms: amidon

examples:

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
“Avec de l’empois, des épingles et de la bonne volonté, tout tient.”

Dumas, La Dame de Monsureau (1846)
“Déjà le froment n'est plus bon 
Pour l'empois blanc de leur chemise. 
Et faut, pour façon plus exquise, 
Faire de riz leur amidon.”

Balzac, La Cousine Bette (1846)
“pantalon de nankin, bottes vernies, beaucoup d’empois dans le jabot.”

Daudet. Le petit Chose  (1868)
“Chacun de nous avait dans une petite armoire un fourniment complet d'ecclésiastique une soutane noire avec une longue queue, une aube, un surplis à grandes manches roides d'empois.”

Zola, La Conquête de Plassans (1874)
“Oui, madame, avec de l’eau gommée, répondit le jeune prêtre. Il y a des blanchisseuses qui se servent d’empois cuit.”

Céard, “La Saignée”, Les Soirées de Médan (1880)
“la salle déserte, où les jupons de la jeune femme bruissent, tout raides d’empois.”

Goncourt, Hokousaï (1896)
“Une méchante vieille femme, au visage aigre comme du vinaigre, surprenant un moineau qui mangeait l'empois préparé pour empeser du linge.”








Tuesday, January 17, 2017

courtage

courtage nm
definition image
translation:
brokerage, brokering

courtier nm broker

etymology:  from French courtier — intermediary

synonyms: agio, assurance, bakchich, cadeau,  commission,  gratification, guelte, pourcentage, prime

examples:

Dumas, Le Comte de Monte-Cristo (1845)
“Je suis prêt à vous compter cette somme contre le transport que vous m’en ferez ; seulement je demanderai un droit de courtage.”

Balzac, Mercadet (1848)
“je vous vois d’ici la fin de l année cent mille francs de courtage chez nous.”

About, Le Nez d’un notaire (1862)
“Il ne connaissait guère ces deux messieurs que par le cercle et la partie de whist ; peut-être aussi par quelques courtages que le notaire lui avait fait gagner.”

Huysmans, En Ménage (1881)
“quant aux frais de courtage, ils sont à la charge de la maison de Londres qui paye également l’aller du voyage.”

Goncourt, Journal I (1887)
“Quant à la fortune d'aujourd'hui, qui est presque toute dans des opérations de bourse, de courtage, d'agiotage, de coulisse ou d'agences de change.”

Virmaître, Paris Impur (1894)
“Le courtage de la débauche était considéré comme un crime.” 

Zola, Rome (1896)

“Oui, il plaçait des reliques, il vivotait en faisant le courtage pour les couvents de Belgique et de France.”








Monday, January 16, 2017

pérorer

pérorer v
definition image
translation:
to hold forth, pontificate, speak gravely at length, perorate

etymology:  from Latin perorare — speak until the end, from orare — to pray, speak
synonyms: débiter, déblatérer, discourir, disserter, ergoter, haranguer, jaboter, jaspiner, palabrer, pontifier
examples:
Karr, Feu Bressier (1842)
“Allons donc, Arnold, tu fais là des phrases pour le plaisir de pérorer.”

Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
“les promeneurs avaient été attirés par les exclamations des deux ergoteurs autour du bosquet sous lequel ils péroraient.”

Flaubert, L’Éducation sentimentale (1869)
“des hommes en blouse péroraient, tandis que, le tricorne sur l'oreille et les mains derrière le dos, des sergents de ville erraient le long des murs.”

Sully Prudhomme,  “La révolte des Fleurs” Poésies 1872-1878 (1878)
“Les autres blasphémaient, péroraient sur les places,
Et soufflaient, sans motif, l’émeute aux populaces.”

Mirbeau, Sebastian Roch (1890)
“il pérorait dans les réunions, parlait de notre époque qui se jette vers l’avenir.”

Courteline, Messieurs les ronds-de-cuir (1893)
“De là-bas, tout là-bas, comme du fond d’un puits, la voix montait, de Letondu parti à pérorer tout seul et discourant touchant les turpitudes humaines.”

Renard, Poil de carotte (1894)
“Comment ? Tu ne disais rien, et tu pérorais si fort, rouge et le poing menaçant le ciel, que ta voix portait jusqu’au bout du village !”











Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.