Thursday, February 28, 2019

serviable


serviable  adj
definition image
translation:
obliging, helpful

etymology: from Latin servitium — slavert

synonyms: agréable, aimable, attentionné, coopératif, obligéant, prévenant

examples:

Stendhal, La Vie de Henri Brulard (1836; pub. 1890)
“C’étaient des gens aimables et utiles, serviables, qui entraient dans le détail de mes affaires.”

Ponson du Terrail, L’Héritage mystérieux (1857)
“il riait et chantait toujours, était serviable et bon, et on ne lui connaissait pas d’ennemis.”

Souvestre, Souvenirs d’un Bas-Breton (1860)
“Vous êtes serviable, vous avez du cœur ; j’ai pensé que vous ne reculeriez pas devant une bonne action, quoi qu’il puisse en arriver.

Colombier, Les Mémoires de Sarah Barnum (1883)
“Fort bon garçon du reste, inoffensif et serviable, il s'était occupé avec une ardeur incomparable d'organiser la défense.”

Claudin, Mes Souvenirs (1884)
“Son portrait sera achevé quand j’aurai dit qu’il est très serviable et très indulgent pour son prochain.”
(prochain — neighbor)

France,  L’Orme du mail (1897)
“il se promettait d’en demander des nouvelles, après le jugement, au greffier Surcouf, qui était serviable.”

Zola, Paris (1898)
“Aussi avait-il cru prudent d'aller, pour quelques jours, demander l'hospitalité à Bache, homme très droit, très serviable.”






Wednesday, February 27, 2019

rancart


rancart nm
definition image
translation:
bin, trash, trash can

note: can also mean a meeting. appointment

mettre au rancart — to throw away, chuck out

etymology: from re- + écarter — to carry  away

synonyms: rancard, rebut, rencard, rencard

examples:

Huysmans, À vau-l’eau (1882)
“La plupart des volumes entassés dans les caisses étaient des rancarts de librairie, des rossignols sans valeur, des romans mort-nés.”
(rossignols — old books)

Daudet, La Belle-Nivernaise (1886)
“les raccords ne suffisaient plus, il aurait fallu radouber toute la coque, ou plutôt mettre la barque au rancart et la remplacer.”
(raccords — adjustments; radouber — refit)

Goncourt, Journal II (1887)
“Un gouvernement, dont un membre a osé écrire qu’Homère était à mettre au rancart.”

Huysmans, En Rade (1887)
“Depuis cette faillite qui la jetait au rancart, elle et son mari, sur le pavé, sans le sou, la maladie s’était affilée et accrue.”

Richepin, Truandailles (1890)
“toute politesse de prise-offerte, de tâtage préalable, toute galanterie mise au rancart, brusquement il sauta sur la charbonnière et l’enlaça, la ceinturant à bras-le-corps.”
(prise-offerte — tenders; tâtage — feeling out a negotiation)

Feydeau. L’Hôtel du libre échange (1894)
“Quand on pense qu’il a la plus jolie petite femme qu’on puisse rêver et qu’il la laisse là !… au rancart !… en friche !”

Bloy, La Femme pauvre (1897)
“Le chanteur macabre était oublié, mis au rancart.”










Monday, February 25, 2019

quatre fers en l'air


quatre fers en l'air
definition image
translation:
flat on your back , upside-down

etymology: from the four horseshoes of a fallen horse, pointed upward

synonyms: à l’envers,  au revers, sur le dos

examples:

Balzac, “Une Conversation entre onze heures et minuit”,  Contes bruns (1832)
“Il devina la querelle, accourut au grand galop en passant à travers les pièces et le bois au risque de se jeter les quatre fers en l'air,”

Erckmann-Chatrian, L’Ami Fritz (1864)
“Le cheval, une grande haridelle du Mecklembourg, trottait les quatre fers en l’air.”

Huysmans, Marthe, histoire d’une fille (1877)
“Je t’ai tirée de la piolle où tu gisais, les quatre fers en l’air.’
(piolle — lodging (slang))

Huysmans, Les Sœurs Vatard (1879)
“Près de Désirée, derrière la haie des planches, une charrette gisait, les quatre fers en l’air.”

Mirbeau, Lettres de ma chaumière (1886)
"prestement je me remets sur pied, dégage les chevaux, relève la voiture et je passe… pendant que le duc, les quatre fers en l’air… ha ! ha ! ha !…"

Cladel, Seize Morceaux de literature (1889)
“les déchirantes clameurs des porcs et des truies en bisbille et la joyeuse et formidable fanfare de l’âne en train de se vautrer, les quatre fers en l’air, sur sa fraîche litière.”
(en bisbille   quarrelling)

Richepin, Truandailles (1890)
“Et, finalement, le Petit-Doux était resté sur le carreau, les quatre fers en l’air, une côte défoncée, vomissant rouge.”





Sunday, February 24, 2019

renvoi

Elsheimer

renvoi  nm
definition image
translation:
firing, laying off, dismissal, expulsion; return (to sender)

note: can also mean footnote, reference; also burp

etymology: from renvoyer — to send back

synonyms: ajournement, congé, congédiement, débauchage, éviction, exclusion, exil, expulsion, mise à pied, remise, résiliation

examples:

Balzac, La Cousine Bette (1846)
“D’ailleurs, Madame m’a défendu, sous peine de renvoi, de jamais demander de l’argent à Monsieur.”

Balzac, Les Paysans (1855)
“une querelle amenée par l’insolence de la servante envers sa pauvre maîtresse en nécessitait le renvoi.”

Saint-Victor, Les Maîtresses de Louis XV dans La Comtesse Du Barry [par Arsène Houssaye] (1878)
“L’Église l’emporte, elle arrache à Louis XV le renvoi de sa maîtresse.”

Zola, “Madame Sourdis”,  (1880)
“lorsqu’il la voyait dans un de ces silences terribles, après le renvoi d’une bonne, il tâchait d’obtenir son pardon par toutes sortes de soumissions tendres.”

Bonnetain, Charlot s’amuse (1883)
“Ce serait tout une histoire, non que le directeur et ses acolytes risquassent un renvoi.”

Maupassant, “Rosalie”, La petite Roque (1886)
“Elle avait cherché en outre une place à Poissy pour la fille Prudent qui prévoyait son renvoi, car les époux Varambot ne plaisantaient pas sur la morale.”

Zola,  Le Docteur Pascal (1893)
“Mais la gardienne, enfin, rentrait, cherchant des excuses, certaine de son renvoi.”





Saturday, February 23, 2019

sommité


sommité  nm
definition image
translation:
prominent person, authority, bigwig; summit

etymology: form Latin summus — highest

synonyms: célébrité, dignitaire, gros bonnet, grosse légume, lumière, mandarin, notabilité, quelqu’un; cime, extrémité, sommet

examples:

Vidocq,  Mémoires (1829)
“M. Bertrand fut initié, et dès qu’il eut réussi à se mettre en communication avec les sommités de l’Olympe, il adressa des rapports au ministre de la police.”

Balzac, L’Envers de l’ histoire contemporaine (1843)
“Une visite qui surprit étrangement Godefroid fut celle de la comtesse de Cinq-Cygne, l'une des sommités aristocratiques.”

Balzac, La Cousine Bette (1846)
“l’armée, qui voulait honorer le comte de Forzheim, allaient être représentés par leurs sommités.”

Gaboriau, Les Gens de bureau (1862)
“Il envoya quarante-trois cartes à un nombre égal de sommités de l'Administration; et cependant il ne lui fut pas octroyé un sou.”

Kock, La grande Ville (1867)
“Il est lié avec tous les directeurs, avec tous les acteurs en renom, avec toutes les sommités littéraires.”

Bonnetain, Charlot s’amuse (1883)
“les sommités catholiques du département s’étaient, dans ce but, cotisées.”

Maupassant, Mont-Oriol (1887)
“Le docteur propose de donner à nos trois sources principales les noms des trois sommités de la médecine qui sont ici.”







Friday, February 22, 2019

marchand(e) des quatre saisons


marchand(e) des quatre saisons nm/nf
definition image
translation:
fruit and vegetable pedlar, pushcart vendor, costermonger (UK)

examples:

Balzac, Splendeurs et misères des courtisanes (1847)
“Contenson, déguisé en vieille marchande des quatre saisons, le rencontra devant les jardins de l’Élysée-Bourbon.”

Privat d’Anglemont, Paris anecdote (1854)
“Elle loue les charrettes pour déménagements cinq sous l’heure, et les charrettes des quatre saisons dix sous la journée.”

Féval, Les Habits noirs (1863)
“à Paris, il y a des banquiers en plein air qui sont les bienfaiteurs des quatre saisons.”

Kock, La grande Ville (1867)
“beaucoup de jeunes filles, de marchandes des quatre-saisons sont conduites dans ces cavernes par d’autres hideuses créatures de leur sexe, qui tirent un honteux profit de leur jeunesse et quelquefois de leur figure.”

Malot, Les Millions honteux (1882)
“Quand on pense qu’il y a des gens à l’affût des grands mariages derrière une feuille de chou, qui guettent les fiancés l’escopette à la main et qui vont chercher si vous avez un père... voleur, ou une grand’mère marchande des quatre saisons !”

Virmaître, Paris oublié  (1886)
“Il y avait une voiture exactement comme celle des marchandes des quatre-saisons, tapissée d'une, toile cirée, sur laquelle étaient entassés de petits morceaux de pain d'épice, ressemblant à des pavés en miniature.”

Virmaître, Paris-Police (1886)
Sur la chaussée un marchand des quatre-saisons roulait sa baladeuse de long en large.
(baladeuse — cart)







Thursday, February 21, 2019

tel quel


tel quel adj
definition image
translation:
as is, as it is, as it stands, in its current state

synonyms: à proprement parler, comme tel, inchangé,  intact, en l’état, proprement dit

examples:

Vidocq,  Mémoires (1829)
“c’était la viande crue, que mes camarades étaient obligés de dévorer telle quelle,”


Barbara, Le Billet de mille francs (1853)
“L’écriture en était mal formée et l’orthographe étrange. Je la donne telle quelle.”

Levallois, Mémoires d’un critique (1875)
“J’ai tenu à détacher telle quelle, sans aucun retranchement ou embellissement, cette page d’un journal d’écolier.”

Delvau, Les Dessous de Paris (1860)
“Comme je n’ai rien à y changer, et que mon opinion d’alors est encore mon opinion d’aujourd’hui, je la donne telle quelle, sans la falsifier d’un iota.”

Verne, Un Capitaine de quinze ans (1878)
“Alvez les eût certainement vendus avec plus de profit ; mais les demandes de la côte orientale étaient si considérables qu’il se décida à les exposer tels quels.”

Huysmans, Croquis parisiens (1880)
“Telle quelle, cette fille évoquait des barricades et des rues dépavées, exhalait un fumet de trois-six et de poudre.”

Cladel, N’a-q’un-œil (1882)
“les cheveux couverts de la glaise du cimetière et, la bouche pleine d’herbes cueillies sur les tombeaux, [il] entra tel quel, ainsi que l’exigeaient toutes les traditions.”








Wednesday, February 20, 2019

sinapisme


sinapisme nm
definition image
translation:
mustard plaster, mustard poultice

note: a traditional treatment for chronic aches and pains, as well as chest congestion. It is a mix of mustard and flour, with a protective cloth.

etymology: from Latin sinapis — mustard

synonyms: cataplasme, empâtre

examples:

Balzac, Le Père Goriot (1835)
“Couche-le sur un long sinapisme, de manière à l’envelopper de moutarde depuis la nuque jusqu’à la chute des reins, et fais-nous appeler.”

Balzac, Ursule Mirouët (1841)
“Vous préparerez un cataplasme de farine de moutarde, afin d’appliquer des sinapismes aux pieds de monsieur.”

Goncourt, Madame Gervaisais (1867)
“Elle le garda au milieu des soins, des remèdes, des sinapismes qu’elle faisait.”

Daudet, Le Nabab  (1871)
“Saignée sur saignée, ventouses, sinapismes, rien ne ramenait même un frémissement à l’épiderme du malade insensible à tous les moyens usités dans les cas d’apoplexie.”

Zola, Pot-Bouille (1882)
“Le médecin pose des sinapismes à monsieur, répondit Hippolyte. Oh ! j’ai eu une peine pour le trouver !

Goncourt, Journal II (1887)
“des sinapismes ayant été commandés par le médecin, c'est le cocher complètement saoul, qui les lui a posés sur ses bas, oui, sur ses bas, qui n'avaient pas été retirés.”

Zola, La Terre (1888)
“Il y avait des sinapismes pour les jambes, une potion à prendre d’heure en heure.”







Tuesday, February 19, 2019

déceler


déceler v
definition image
translation:
to detect, discover, reveal, identify

etymology: dé- + celer — to hide

synonyms: découvrir, dénicher, dévoiler, manifester, montrer, révéler, trahir

examples:

Hugo, Bug-Jargal (1826)
Un bruit sourd, ou quelquefois une sarcelle sauvage, perçant tout à coup ce rideau fleuri, décelaient seuls le cours de la rivière.”

Gautier, Honoré de Balzac (1859)
“Là, comme au collège de Vendôme, son génie ne se décela point, et il resta confondu parmi le troupeau des écoliers ordinaires.”

Kock, La grande Ville (1867)

“Il y a dans cette jeune actrice tout ce qui décèle un grand talent et un bel avenir.”

Gaboriau, Les Esclaves de Paris (1868)
“Ses vêtements, en dépit d’une propreté miraculeuse, décelaient la misère.”

Verne, Un Capitaine de quinze ans (1878)
“Mais Harris l’en dissuada, sous le prétexte que, dans ces solitudes, mieux valait ne pas déceler sa présence par la détonation d’une arme à feu.”

France,  L’Orme du mail (1897)
“le choix des pièces décèle un excessif libertinage de l’esprit et des sens.”

Rosny, La Guerre du feu (1909)
“Les autres, l’oreille mobile, les prunelles sautillantes, avec de continuels gestes de fuite, décelaient la loi de la vie, l’alerte infinie des faibles.”












Tuesday, February 12, 2019

targuer


se targuer v
definition image
translation:
to boast about, boast of

etymology: uncertain

synonyms: étaler, fanfaronner, prévaloir, se flatter, se vanter, s’enorgeuiller

examples:

Musset, On ne badine pas avec l’amour (1834)
“Ils sont prêtres tous deux ; l’un se targuera de sa cure, l’autre se rengorgera dans sa charge de gouverneur.”
(cure — parish )

Balzac, Une fille d’Ève  (1839)
“Nul ne sait mieux jouer les sentiments, se targuer de grandeurs fausses, se parer de beautés morales, se respecter en paroles, et se poser comme un Alceste en agissant comme Philinte.”

Flaubert, Correspondance (1854)
“ce sont des questions auxquelles on ne répond jamais "oui", à moins que d'être un goujat ou un fat, car c'est (toujours dans les idées du monde) déshonorer la femme, ou s'en targuer.

Verne, De la Terre à la lune (1865)
“Le Texas se targuait fort de ses trois cent trente mille indigènes, mais la Floride, moins vaste, se vantait d’être plus peuplée.”

Gaboriau, Monsieur Lecoq (1869)
“On se targue de diplomatie, de profondeur, de penetration.”

Verlaine, Mes Prisons (1893)
“Aussi me targué-je d’un immense respect à la Magistrature et je ne veux pas qu’on se méprenne sur mon opinion à cet égard.”

Leblanc, 813 (1910)
“Tu as tort, Doudeville. Ceux-là sont estimables. Je les tiens d’un fin connaisseur, qui se targue d’être mon ami.”











Monday, February 11, 2019

sarbacane


sarbacane nf
definition image
translation:
pea shooter, blow pipe 

etymology: through Spanish from Arabic zarbatana, same meaning

synonyms: tube

examples:

Gautier, “Le Bol de punch”, Les Jeunes-France (1833)
“Le Saint-Mégrin jouait au bilboquet, ou lançait des boulettes avec une sarbacane.”

Dumas, La Reine Margot (1845)
“Oui, monsieur ; mais n’avez-vous pas entendu dire qu’à l’aide d’une sarbacane, introduite à travers un plafond ou à travers un mur, on peut tout entendre.”

Balzac, Les Paysans (1855)
“le vieux curé soufflait son feu avec une sarbacane faite au temps où les sarbacanes furent à la mode.”

Banville, Odes funambulesques (1857)
“Attaquerez-vous ces moineaux et ces oies à grands coups de lance ? N’est-ce pas assez d’une sarbacane pour mettre en fuite une couvée de pierrots,”

Coppée, Le Cahier rouge (1874)
“Je suis comme un enfant volé par des tziganes,
Qui chassa les oiseaux avec des sarbacane,

Verne, Mirifiques Aventures de maître Antifer (1894)
“Son caillou fila hors de sa bouche, comme le pois hors d’une sarbacane.”

Rostand, Cyrano de Bergerac (1897)
“—Avez-vous des sarbacanes ?  
Troisième page, d’en haut.—Et des pois !”






Sunday, February 10, 2019

rescousse


rescousse nf
definition image
translation:
help, assistance, rescorre— to keep safe from re- + Latin excutere — to shake off, drive away

à la rescousse — to the rescue

synonyms: aide, coup de main, renflouage, renfort, sauvegarde,  sauvetage, secours, 

examples:

Murger, Scènes de la vie de Bohème (1848)
“Rodolphe appela toute son éloquence à la rescousse pour la convaincre que ses craintes n’étaient point fondées.”

Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
“C’est alors que de Saint-Aignan revenait à la rescousse.”

Dumas, Mes Mémoires (1856)
“Le terrain n'était pas encore déblayé : je vins à la rescousse.”

Verne, Le Tour du monde en 80 jours (1873)
“C’était une troupe d’électeurs qui arrivait à la rescousse, prenant en flanc les partisans de Kamerfield.”

Huysmans, Les Sœurs Vatard (1879)
“La femme Teston était désarçonnée. Céline vint à la rescousse.

Feydeau, Les Monologues (1882)
“Et elle appela à la rescousse un de ses jeunes commensaux, le petit de Malgrainé, un aimable et joyeux viveur.”

Colombier, Les Mémoires de Sarah Barnum (1883)
ls reviennent à la rescousse
Et me suivent à qui mieux mieux !”






Saturday, February 9, 2019

déconvenue


déconvenue nf
definition image
translation:
disappointment

etymology: - + Old French convenue — business

synonyms: contretemps, dévoile, déception, défaite, désappointement, désillusion, échec, tromperie

examples:

Stendhal, Lucien Leuwen (1834; pub. 1894)
:Dans tous les cas, mes ennemis ne manqueront pas de dire que je lui fais la cour pour masquer ma déconvenue auprès de Bathilde.”

Balzac, Pierrette (1840)
“Sylvie hésitait à dire à son frère sa déconvenue de la nuit.”

Féval, Les Habits noirs (1863)
“Ils avaient fait un tour au boulevard du Temple, le long des chers théâtres, pour calmer le chagrin de leur déconvenue.”

Gaboriau, Les Esclaves de Paris (1868)
“Une déconvenue eût encore ajouté à son fonds de ridicule, déjà considérable.”

Theuriet, Sous Bois (1878)
“je lui conte notre déconvenue : impossible de faire à pied, sous l’averse, le chemin d’Auberive à Langres.”

Talmeyr, Les Gens pourris (1886)
“c’est le plaisir muet, ou de condoléance, que vous occasionne toujours la déconvenue des candidats évincés.”

France, L’Étui de nacre (1892)
“Je fis part de ma déconvenue au révérend Burthogge, avec qui j’étais en relations depuis son retour de l’Afrique australe.”






Friday, February 8, 2019

ribaud


ribaud adj
definition image
translation:
(literary, old-fashioned) debauched, riotous, unruly, ribald

ribaud/ribaude nm/nf debachee, loose liver, reveller

etymology: from Old French riber — to make merry, from a  Germanic root related to English rub

synonyms: débauché, dissolu, impudique

examples:

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
“il avait vu passer dans la rue sous sa fenêtre des ribauds lui faisant nargue, allant quatre de bande, pourpoint sans chemise, chapeau sans fond, bissac et bouteille au côté ?”

Quinet, Ahasvérus (1834)
Hals
“Qui sait, qui sait où est dans la ville le carrefour le plus fréquenté à toute heure, pour que j’y voie de mes fenêtres où vont avec leurs pieds boueux les rois, les peuples, les années, les empires, les générations de ribauds, de moines.”

Béranger, Œuvres completes (1839)
“De mon temps, je fus bateleur,
Ribaud, filou, témoin à gage.”

Dumas, La Dame de Monsureau (1846)
“en défendant l'Église, il s'agissait de soutenir quelque ribaude en querelle !”

Balzac, Les Paysans (1855)
“C’est une fière ribaude, elle aime le malaga.”

Goncourt, Journal II (1887)
“Il y a des chapeaux et des queues de grosse paille, qu’on faisait porter aux ribaudes.”

Huysmans, La Bièvre et Saint-Séverin (1898)
“Dans cette rue du Fouarre demeurait, au XIIIe siècle, une ribaude nommée Nicole.”





Blog Archive

About Me

This site goes hand in hand with my reading widely in 19th century French lit. It is an attempt to facilitate retention of the daunting vocabulary of realist and naturalist writing through visualization. You can reach me at hannaford@comcast.net