Saturday, December 31, 2016

fossoyeur

fossoyeur nm
definition image
translation:
gravedigger

etymology:  from fosse — trench, from Latin fossa — trench

synonyms: croque-mort

examples:

Moreau, “La Souris blanche”, Œuvres (1838; pub. 1862)
“le geôlier, dont il recevait la cruche d’eau et le pain noir quotidien, hésitait chaque jour sur le seuil du cachot, se demandant s’il ne vaudrait pas mieux envoyer à sa place le fossoyeur.”

Gautier, Partie carrée (1848)
“Arundell éprouva à son aspect la même joie qu'un homme enterré vivant qui voit lever la dalle de son tombeau et trouve le hideux fossoyeur shakespearien un pur ange de lumière.”

Hugo, La Légende des siècles, 1e série (1859)
“Le juge au front morose a son livre des lois,
Le roi son sceptre d’or, le fossoyeur sa pelle.”

Hugo, Les Misérables (1862)
“Un jardinier est un peu fossoyeur.”

Erckmann-Chatrian,  Madame Thérèse (1863)
“le fossoyeur Jeffer avec ses deux garçons, Karl et Ludwig, arrivaient la pioche sur l'épaule.”

Virmaître, Paris oublié  (1886)
“A ce moment, un fossoyeur, vrai type du fossoyeur d'Hamlet, montait sur la table et réclamait, entre  deux hoquets, l'attention de ceux des convives.”

Huysmans, La Bièvre et Saint-Séverin (1898)

“des inscriptions en petites capitals … rappellent aux fossoyeurs les obligations de leur métier.”







Friday, December 30, 2016

coucou

coucou nm
definition image
translation:
small coach, stagecoach (of the late 18th, early 19th century)

note: also means the cuckoo bird; the association with a coach may be due to the horn signaling its departure


etymology:  from Latin cuculus — cuckoo
synonyms: coche, diligence, omnibus, patache
examples:
Vidocq,  Mémoires (1829)
“Ils montèrent dans le coucou sans que cela parût leur faire la plus légère impression.”

Kock,  Jean (1835)
“la maman et le parrain prirent tout bonnement un coucou, dans lequel le conducteur les fit presque monter de force.”

Balzac, Petites Misères de la vie conjugale (1846)
" Je me souviens d’avoir fait un voyage en coucou de Paris à Ville-Parisis.”

Karr, "Un Diamant" (1852)
“Quelque loin qu’on aille, on finit par arriver ; on arrive bien à Saint-Maur : trois lieues à faire en coucou.”

Hugo, Les Misérables (1862)
“la figure de ce qu’on pourrait appeler la vie circum-parisienne a complètement changé depuis un demi-siècle ; où il y avait le coucou, il y a le wagon ; où il y avait la patache, il y a le bateau à vapeur.”

Vallès, L’Enfant (1879)
“Il arrive une goutte d’eau, comme un crachat, sur la vitre du coucou.”

Du Camp, Paris, ses organes, ses fonctions, et sa vie dans la second moitié du XIXe siècle (1879)

“Le dernier coucou n'a disparu de Paris qu'en 1861; il siégeait place de la Bastille et allait à Vincennes.” 




Thursday, December 29, 2016

malencontreux

malencontreux adj
definition image
translation:
unfortunate, regrettable, ill-fated

etymology: from Occitan mal – bad  + encontre — neeting

synonyms: déplorable, désagréable, ennuyeux, fâcheux, inopportun, malchanceux, regrettable


examples:

Michelet, Histoire de France IV (1305 — 1364) (1840)
“Le malencontreux Bahuchet fut pendu au mât de son vaisseau.”

Hugo, Les Misérables (1862)
“Il y avait sur la table un malencontreux exemplaire de la fameuse charte-Touquet.”

Berlioz, Mémoires (1865)
“Je fis ce raisonnement malencontreux dont l'expérience ne tarda pas à me prouver la fausseté.”

Verne, Autour de la Lune (1870)
“A ce moment précis, les voyageurs auraient dû y prendre pied, si le malencontreux bolide n'eût pas dévié leur direction.”
(bolide — meteor)
Huysmans, Un Dilemme  (1887)
“Puis, cet argent si malencontreusement extorqué l’étouffait.”

Villiers de L’Isle-Adam, Histoires insolites (1888)
“Soudain comme l’obligeant vieillard se relevait en même temps que le chevalier, un reflet de la bougie frappa, de revers, la carte malencontreuse.”

Allais, Vive la vie ! (1892)
“Chaque journée se marquait par un épisode malencontreux survenu à Bidard en classe, dans la rue ou dans sa famille.”






Wednesday, December 28, 2016

exsangue

exsangue adj
definition image
translation:
pale, bloodless, worn out

etymology:  from Latin exsanguis — without blood

synonyms: anémique, blafard, cireux, élavé, fatigué, hâve, pâle, pâlot, plombé

examples:

Gautier, “La Pipe d’opium” (1838)
“Elle était d’une pâleur exsangue, et que je ne saurais mieux comparer qu’au ton de la cire vierge jaunie, ses mains, mates et blanches comme des hosties, se croisaient sur son cœur .”

Verne, Le Chancellor (1875)
“Le radeau ne porte plus que des spectres, hâves, exsangues, qui n’ont plus rien d’humain !”

Huysmans, Croquis parisiens (1880)
“Au pâle avoué, à l’exsangue clown, au blême lord, s’était substituée une vision non moins horrible. 

Colombier, Les Mémoires de Sarah Barnum (1883)
“Sa lèvre inférieure exsangue et pendante tremblotait, baveuse.”

Bonnetain, Charlot s’amuse (1883)
“Il avait la voix voilée, les reins déprimés, l’air apathique, les traits tirés, les lèvres exsangues.”

Darien, Biribi, discipline militaire (1890)
“Car ce n’est déjà plus qu’un cadavre, cet homme dont la face exsangue, dans laquelle éclatent deux yeux énormes, nous a arraché à tous un cri de pitié.”

Zola, Rome (1896)

“Quant à ce pape d'aujourd'hui, il avait beau être sans royaume, avoir la fragilité chétive de son grand âge, la pâleur exsangue d'une très vieille idole de cire.”






Tuesday, December 27, 2016

buanderie

buanderie nf
definition image
translation:
laundry, laundrette, laundromat

etymology:  from Old French buer — to wash, from Germanic root as in English beech, German Buche, because early detergent was made from the ashes of that tree

synonyms: blanchisserie, laverie, lavoir

examples:

Balzac, La Vielle Fille (1836)
“Au côté de la cour, à droite, sont les remises et les écuries ; à gauche, la cuisine, le bûcher et la buanderie.”

Dumas, Joseph Balsamo (1846)
“Elle avait des mains longues et maigres, que le fil de la couturière avait sillonnées de petites coupures, que l’eau savonneuse de la buanderie avait crevassées et amollies.”

Flaubert, Madame Bovary (1857)
“D’ailleurs, elle est fournie de tout ce qui est agréable à un ménage : buanderie, cuisine avec office, salon de famille, fruitier, etc.”

Erckmann-Chatrian, L’Ami Fritz (1864)
“Derrière, se trouvaient la distillerie, la buanderie, le pressoir, le poulailler et les réduits à porcs.”

Daudet, Le Nabab  (1871)
“D’abord on montre à M. de la Perrière une buanderie splendide, avec étuves, séchoirs, thermomètres.”

Du Camp, Paris, ses organes, ses fonctions, et sa vie dans la second moitié du XIXe siècle (1879)
“La buanderie, les magasins généraux, la pharmacie, qui est très-amplement pourvue, les celliers, sont en rapport avec l'importance de cette vaste institution hospitalière.”

Zola, L’Œuvre (1886)

“Une humidité de buanderie, une odeur fade de glaise mouillée montait du sol.”





Monday, December 26, 2016

montant (vertical)

montant nm
definition image
translation:
1. vertical support, upright, post
2. zest. originality


see also: montant (somme)

synonyms:  appui, boisage, jambage, pied-droit, portage, soutien; entrain, piquant, saveur

examples:
1. (soutien)

Hugo,  Notre-Dame de Paris (1831)
“le formidable bossu sauta à la tête de l'échelle, saisit sans dire une parole le bout des deux montants de ses mains puissantes.”

Balzac, Le Colonel Chabert (1844)
“Et il se remit à manger son pain et son fromage en accotant son épaule sur le montant de la fenêtre.”

Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
“il attacha son cheval au montant d'une porte, et entra dans la chaumière. ”

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
“Les tréteaux des scieurs de long, profilant dans un coin leur charpente maigre, ébauchaient des angles de potence, des montants de guillotine.”

Verne, Le Chancellor (1875)
on a pu établir sur des montants une tente, qui nous procure un peu d’ombre.”

Daudet, Tartarin dans les alpes (1885)
“Sous son toit de chaume et ses montants de sapins frais équarris, le stand ressemble, en plus rustique, à un de nos tirs forains.”

Zola, Le Rêve (1888)

“La cheminée, également en pierre émiettée et disjointe, gardait son élégance simple, avec ses montants élancés, ses consoles, sa hotte terminée par un couronnement.”
(console — bracket)


2. (piquant)

Vallès, L’Enfant (1879)
“Il y a aussi les émanations fortes du fromage bleu. C’est vigoureux à respirer, et c’est plein de montant, plein de bruit, plein de vie,“

Daudet, Sapho (1884)
“il réunissait des gens d’esprit et de jolies filles, demandant à la civilisation de lui donner en quelques semaines l’essence de ce qu’elle a de montant et de savoureux.”


Villiers de l’Isle-Adam,  Nouveaux Contes cruels (1888)
“On dut vanter, en typographie adamantine, leurs ‘qualités du cœur’, le piquant de leurs figures, le montant de leur gentillesse.”





Sunday, December 25, 2016

montant (somme)

montant nm
definition image
translation:
total, amount, sum

see also:  montant (vertical)

synonyms: caisse, chiffre, compte, somme, tarif, taux

examples:

Vidocq,  Mémoires (1829)
“Après avoir touché le montant de deux traites qui faisaient partie de l’argent que m’avait laissé la baronne, je me mis en route.”

Dumas, Le Comte de Monte-Cristo (1845)
“faites-moi un simple transport de votre créance ; reconnaissez dans ce transport en avoir reçu le montant, et je vais vous compter la somme.”
{transport — receipt)

Balzac, Les Petits Bourgeois (1855)
“l’un de ses créanciers, avec qui Cérizet s’entendit, moyennant le partage de la créance, le fit arrêter, et reçut six mille francs, montant de la dette.”

Gautier, Le Roman de la Momie (1858)
“chars de guerre enlevés à l’ennemi, le montant du butin, les mesures de poudre d’or, les dents d’éléphant, les plumes d’autruche.”


Gaboriau, Monsieur Lecoq (1869)
[il] “avait paru pressé de recevoir le montant des vacations, lequel s'élevait à l'agréable chiffre de cent soixante-sept mille cinq cent trente francs, frais déduits.”

Feydeau, Tailleur pour dames (1886)
“Bassinet. — Vous savez qu’il y a un an, à la suite de mon héritage.
Moulineaux. — Votre héritage ?
Bassinet, se levant. — Oui, le montant de mon oncle, que j’ai réalisé…”


Darien, Bas les cœurs !  (1889)

“Ils y ajoutent le montant des contributions et réquisitions de toute nature dont l’Allemagne a été victime, de 1792 à 1815.”











Saturday, December 24, 2016

guimauve

guimauve nf
definition image
translation:
marshmallow, mallow

note: guimauve is the white mallow plant, whose sweetened root, was used as a medicine;  it also stands for pâte de guimauve, a concoction of egg whites, sugar, and (formerly) the powdered root; guimauve as an adjective now is used to mean sloppy, sentimental

etymology:  from Germanic root as Dutch witte malve — white mallow, from Latin malva, the flower and the color mauve

examples:

Chateaubriand, Itinéraire de Paris à Jérusalem (1811)
“Un miel plus agréable encore ; il est blanc comme le coton sur lequel les abeilles le recueillent, et il a la fermeté et la consistance de la pâte de guimauve.”

Sue, Atar-Gull (1831)
“Quant à ces petites toux gracieuses et coquettes, et que l’on calme à grand’peine en puisant une guimauve blanche et parfumée dans un drageoir d’or…”

Balzac, Petites Misères de la vie conjugale (1846)
“Madame, il faut des soins, beaucoup de soins, prendre des adoucissants, de l’eau de guimauve, un régime doux, viandes blanches, faire beaucoup d’exercice.”

Flaubert, Madame Bovary (1857)
“Il donna pour cadeaux tous produits de son établissement, à savoir : six boîtes de jujubes, … trois coffins de pâte à la guimauve, et, de plus, six bâtons de sucre candi qu’il avait retrouvés dans un placard.”
(candi —  crystallized)
Claretie, Le Train 17 (1877)
“Des marchands de glaces et de guimauves criaient des sorbets à un sou.”

Zola, L’Assommoir (1879)
[Il] “venait d’ouvrir un tiroir, dans lequel il prenait des morceaux de pâte de guimauve, qu’il gobait en gesticulant.?

Virmaître, Paris oublié  (1886)
“—  Limonade à la glace, fraîche et bonne ! qui veut boire!  … 
— Sucre  d'orge à la guimauve et au réglisse !”








Friday, December 23, 2016

comptable

comptable nm
definition image
translation:
accountant, bookkeeper

etymology:  from Latin computare — to count

synonyms: caissier, facturier, fisc, receveur, responsible, teneur, trésorier

examples:

Du Camp, Le Nil: Égypte et Nubie (1852)
“C’est là que se réunissent les fonctionnaires, les pachas, les beys, les juges, les chefs de religion, les drogmans arméniens, les comptables coptes, les banquiers juifs.”
(drogmans — interpreters)

Féval, Cœur d’Acier (1866)
“nous n’étant pas des comptables et aimant mieux bambocher que la caisse d’épargne…”

Verne,  Les Aventures du Capitaine Hatteras (1866)
“Bien raisonné, dit Plover; ce diable de Clifton s'exprime comme un comptable!”

Daudet, Le Nabab  (1871)
“Mille fonctions : tailleuse, modiste, raccommodeuse, comptable aussi, car M. Joyeuse, incapable de toute responsabilité, lui laissait la libre disposition des ressources.”

Bonnetain, Charlot s’amuse (1883)
“Il eut dès lors du temps à lui, de longues heures à perdre en flânerie, sa besogne quotidienne de comptable terminée.”

Touchatout, Mémoires d’un préfet de police (1885)
“Sachant que vous êtes à la veille de déposer votre bilan, je viens vous offrir mes services comme comptable.”

Virmaître, Paris Impur (1894)

“Il existe même un monsieur, comptable dans un grand établissement, qui, chaque fin de mois, se rend à domicile, pour arrêter et régulariser les comptes de ces demoiselles.”





Thursday, December 22, 2016

marelle

marelle nf
definition image
translation:
hopscotch

etymology:  from Old French merel — stone (used in playing the game), related to marrob — chestnut

examples:

Dumas, Le Collier de la reine (1850)
“Les pierres, on en fait, quand on a joué avec elles, ce que font les enfants après la partie de marelle, on les jette, on les oublie.”

Delvau, Au Bord de la Bièvre (1854)
“Plus de jeux à la marelle, sur la grand-place ; plus de vagabondages à travers champs.”

Flaubert, Madame Bovary (1857)
“Il mangeait des mûres le long des fossés, gardait les dindons avec une gaule, fanait à la moisson, courait dans le bois, jouait à la marelle sous le porche de l’église les jours de pluie.”
(fanait — made hay)

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“En mon enfance j’ai joué à la marelle sur le terrain qu’elles occupent.”

Goncourt, Madame Gervaisais (1867)
“Une place inanimée, muette, où des gamins jouent à la marelle italienne.”

Daudet, Tartarin dans les Alpes (1885)
“le jet d’eau tintait sa note claire parmi les cris joyeux des petits Savoyards jouant à la marelle devant la porte.”

Mirbeau, Sebastian Roch (1890)

“Ce jeu de la propriété que jouent les hommes en société comme les pauvres enfants à la marelle.”





Wednesday, December 21, 2016

pourvoi

pourvoi nm
definition image
translation:
appeal, petition

etymology:  from Latin providere — to foresee, provide;  see also pourvoir

synonyms: appel, pétition, requête, solicitation

examples:


Hugo, Le Dernier Jour d’un condamné (1829)
“Trois jours de délai après l’arrêt prononcé pour le pourvoi en cassation.”

Balzac, Le Curé de Tours (1832)
“Cependant, le soir, le pauvre vicaire, qui se tourmentait autant qu’un condamné à mort dans le cabanon de Bicêtre quand il y attend le résultat de son pourvoi en cassation, ne put s’empêcher d’apprendre à ses amis le résultat de sa visite.”
(cabanon — cell)

Bernard, Le Nœud Gordien (1838)
“Un nom ridicule se quitte ; …  C’est l’affaire d’un pourvoi devant le garde-des-sceaux ; pas autre chose.”
(garde-des-sceaux  — Lord Chancellor)

Balzac, Splendeurs et misères des courtisanes (1847)
“Cette nouvelle était plus affreuse pour lui que le rejet de son pourvoi s’il eût été condamné à mort.”

Dumas, Les Compagnons de Jéhu (1857)
“Ils se sont pourvus en cassation. Tu arriveras avant que le pourvoi soit rejeté.”

Féval, Les Habits noirs (1863)
“Ce matin, Louis m’a annoncé que le pourvoi du voisin était rejeté.”

Goncourt, Journal III (1897)

“Il nous décrivait, au moment où avait été annoncé à Barré le rejet de son pourvoi, l’affaissement, pour ainsi dire, la mort physique de l’homme.”






Tuesday, December 20, 2016

môme

môme nm, nf
definition image
translation:
kid. tike; girl, girl of the streets, little lady

etymology:  uncertain
synonyms: bambin, bébé, chou, enfant, galopin, gamin, gosse, loupiot, marmot, mioche, mouflet, moutard
examples:
Flaubert, Correspondance (1857)
“Et les mômes arrivaient sur l'estrade, tout doucettement, au petit pas, comme des jeunes personnes dans un boarding-school.”

Hugo, Les Misérables (1862)
“Ils ne parlaient plus, écoutaient, dans le silence du jardin, les cris aigus des mômes, le craquement du gravier sous les pas, le son éloigné d’une trompe.”

Zola, L’Assommoir (1879)
“elle avait la charge de deux mioches, son frère Jules et sa sœur Henriette, des mômes de trois ans et de cinq ans.”

Huysmans, En Ménage (1881)
“Voyez, mon bienfaiteur, pas de pain, pas de feu. Mes pauvres mômes n’ont pas de feu !”

Bonnetain, Charlot s’amuse (1883)
“L’enfant, décidément endormi, laissa retomber sa tête sur l’épaule du vieux. 
 — Pauvre môme ! murmura le contre-maître.”

Touchatout, Mémoires d’un préfet de police (1885)
“ii n’hésitait pas à donner audience à ce môme Yves Guyot qui avait l’audace de lui signaler les abus de ses subordonnés.”

Allais, Deux et deux font cinq (1895)
“Et puis, avec ça, habillée comme les mômes angliches dans les albums de Kate Greenaway.”




Monday, December 19, 2016

moutard

moutard nm
definition image
translation:
kid, little boy

etymology:  uncertain

synonyms: bambin, enfant, galopin, gamin, gosse, mioche, môme, mouflet

examples:

Balzac, Béatrix (1839)
“Comment, j’ai eu soin de son moutard et de son mari, je tiens sa place en tout, et elle lésinerait avec moi !”

Sue, Les Mystères de Paris (1842)
“Je prends le moutard par la peau du dos ; il a beau gigoter, m’égratigner et piailler…”

Vallès, L’Enfant (1879)
“Il avait une fois subtilisé le portefeuille d’un professeur, et les secrets de M. Boquin avaient été à la merci des moutards pendant huit jours.”
(subtilisé — pilfered)

Zola, L’Assommoir (1879)
“Et, à chaque proposition, on discutait, on se fâchait : c’était bête, ça endormirait tout le monde, on les prendrait pour des moutards.”

Huysmans, En Ménage (1881)
“André hâtait le pas, écartait un moutard qui se dirigeait vers le bassin, un bateau minuscule au bras.”

Bonnetain, Charlot s’amuse (1883)
“Il était pourtant venu là, chercher le père du pauvre moutard.


Maupassant,  Contes de la Bécasse (1882)

“Mais elle revint la semaine suivante, s’assit elle-même par terre, prit le moutard dans ses bras, le bourra de gâteaux, donna des bonbons à tous les autres.”


Sunday, December 18, 2016

mastroquet

mastroquet nm
definition image
translation:
wine bar, cabaret

etymology:  uncertain

synonyms: bar, bistrot, bouchon, bouï-bouï, cabaret, caboulot, café, estaminet, gargote, guinguette, limonadier

examples:

Hugo, Les Misérables (1862)
“Je fis en faveur des mastroquets et des cafés-concerts, que M. Jules Roche voulait faire fermer à neuf heures du soir.”

Delvau, Les Heures parisiennes (1865)
“Et lorsque sur leur passage ils trouvent un mastroquet ouvert, ils entrent y « écraser un grain », ou y « tuer le ver », ou s’y « éclairer le fanal », avec un canon de vin blanc ou un polichinelle d’eau d’af.”
(canon — glass; polichinelle — glass of eau-de-vie; eau d’af — eau-de-vie)

Zola, L’Assommoir (1879)
“Alors, comme ils descendaient vers le boulevard, Gervaise, en passant devant François, le mastroquet du coin, poussa un léger cri.”

Touchatout, Mémoires d’un préfet de police (1885)
“Donc, ô guinguettes, goguettes, bouchons, caboulots, bouibouis, mastroquets, bastringues, manezingues, bibines des chiffonniers, caravansérails des califes, je vous atteste, je suis un voluptueux, je mange chez Richard à quarante sous par tête.”
(bouibouis — dives; manezingues — cabarets ; bibines — low-end wine shops, chiffonniers — rag-pickers)

Virmaître, Paris oublié  (1886)
[il] “personnait le soiffard, l'homme qui met ses économies en bouteille et dont la caisse d'épargne est le tiroir du mastroquet.”
(soiffard — boozer)

Huysmans, Là-Bas (1891)
“C’est un petit vin de Chinon pas trop débile que j’ai découvert chez un mastroquet auprès du quai, dit Durtal.”

Allais, Deux et deux font cinq (1895)

“Nous partîmes vers le prochain mastroquet, où nous nous délectâmes à la joie d’une chopine de vin blanc.”









Saturday, December 17, 2016

amidon

amidon nm
definition image
translation:
starch  chemical, culinary, and for laundry)

amidonner v to starch

etymology:  from Greek amylon — not ground, not milled
synonyms: empois, fécule
examples:
Chateaubriand, Itinéraire de Paris à Jérusalem (1811)
“L’eau imprégnée d’amidon coula en dehors de l’hospice et blanchit une pierre.”

Dumas, La Dame de Monsureau (1846)
“Déjà le froment n'est plus bon
Pour l'empois blanc de leur chemise. 
Et faut, pour façon plus exquise, 
Faire de riz leur amidon.”
(empois —  laundry starch)

Maupassant, "En Famille", La Maison Tellier (1881)
“Mme Lebaudin, la femme du coiffeur, est montée pour m’emprunter un paquet d’amidon.”

Zola, L’Assommoir (1879)
“Avec ça, une odeur d’amidon aigre, une puanteur faite de moisi, de graillon et de crasse.”


Huysmans, Croquis parisiens (1880)
“tremper les chemises dans l’eau bleue, les tordre, les faire essorer, les repasser au fer chaud, amidonner les manchettes.”
(essorer —  wring)

Allais,  À se tordre (1891)
[il] “étalai sur une immense feuille de papier blanc environ une livre d'amidon, et j'attendis les circonstances.”

Feydeau. L’Hôtel du libre échange (1894)

“Eh bien ! un bain à l’amidon, c’est ça !”









Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.