Tuesday, May 31, 2016

débit

débit nm
definition image

translation:
shop (a licensed outlet for a state monopoly for tobacco, stamps, etc.), stall

note: débit also means flow, throughput, output; debit 

etymology:  from Latin debitum – thing owed (see débiter — to sell)

synonyms:  boutique, buvette, café, échoppe,  magasin, stand

examples:

Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
“Je demandai bien un bureau de poste, un débit de tabac, de poudre et de cartes.”

Balzac, Le Cousin Pons (1847)
“On ne sait pas quelles convoitises inspirent toutes les places à la résidence de Paris. Habiter Paris est un désir universel. Qu’un débit de tabac, de timbre, vienne à vaquer, cent femmes se lèvent comme un seul homme et font mouvoir tous leurs amis pour l’obtenir.”

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
“Le peuple a dû se contenter de l’autre allée, celle du nord, côté où se trouvent les cafés, les hôtels, les débits de tabac.”

Huysmans, Les Sœurs Vatard (1879)
“Les débits de pain d’épice foisonnaient, alternant, çà et là, avec des marchands d’osier et des jeux de boule.”

Huysmans, Croquis parisiens (1880)
“On lit, en haut, près du toit, cette inscription : « Débit de vins »”
Maupassant, Pierre et Jean (1888)
“Il acheta un bon cigare, au premier débit de tabac rencontré, et il descendit, d'un pied joyeux, vers le port.”

Zola, Rome (1896)
“des débits de vin, qui affichaient les crus de Frascati et de Genzano, et où les buveurs semblaient morts.”











Monday, May 30, 2016

brevet

brevet nm
definition image
translation:
1. patent (for an invention)
2. certificate, commission, diploma, title

breveté adj patented, certified

etymology:  from bref, in the sense short official letter

synonyms:   
1, patent
2. acte, certificat, commission, diplôme, titre

examples:

1.

Balzac, Illusions perdues (1843)
“Il te faudra d’ailleurs prendre un brevet d’invention…”

Dumas, Mes Mémoires (1856)
“il inventa un genre nouveau de parapluies et d'ombrelles, prit un brevet, et fit fortune.”

Zola, Les Mystères de Marseille (1867)
“Si j’étais à sa place, je prendrais un brevet d’invention.”

Daudet, L’Évangéliste (1883)
“M. Ebsen, un ingénieue … est venu à Paris, il y a vingt ans, pour un brevet d’horloge électrique.”
Daudet, Tartarin dans les Alpes (1885)
“la fameuse lampe à chalumeau brevetée, qui devait parfaire son litre de café en trois minutes, n’eût jamais voulu fonctionner.”
(parfaire — finish )

Courteline, Messieurs les ronds-de-cuir (1893)
“Il pratiquait une éloquence à ce point spéciale et à lui, qu’on en venait à se demander s’il ne s’en était pas assuré par brevet la propriété exclusive !”

Allais, Deux et deux font cinq (1895)
“Le baron vient, paraît-il, de prendre un brevet sur lequel il compte édifier une fortune princière.”

2.

Balzac, Le Contrat d mariage (1836)
“Vous n'avez que soixante-treize ans, mon cher Mathias, et vous avez la goutte, un vrai brevet de vieillesse.”

Balzac, Le Cabinet des antiques  (1839)
“Ah ! s'il n'était pas fils unique, il partirait ce soir pour les îles avec un brevet de capitaine !”

About, L’homme à l’oreille cassée (1862)
“Le diable soit des plumitifs ! s’écria Fougas. Ils ont tout, depuis mon acte de naissance jusqu’à la copie de mon brevet de colonel.”

Gaboriau, La Corde au cou (1873)
“ Une expertise médico-légale vient de lui décerner un brevet d'idiotie. ”

Gaboriau, L'argent des autres (1874)
“ Plus il était ici âpre et dur, plus il pouvait ailleurs se montrer magnifique. Son ménage de la rue Saint-Gilles lui était un brevet d'impunité.”

Maupassant, Contes de la bécasse (1883)
“J'appris que la femme outragée était une jeune fille, Mlle Henriette Bonnel, qui venait de prendre à Paris ses brevets d'institutrice.”









Saturday, May 28, 2016

célibataire

célibataire adj, nm/mf
definition image
translation:
single man, single woman, bachelor, single

etymology:  from Latin caelibatus  — unmarreid

synonyms:   demoiselle, fillette, garçon, seul, solitaire, vieille fille

examples:

Karr, Feu Bressier (1842)?
En sa qualité de célibataire, il avait opiné que ce que chacun avait de plus précieux, c’était sa femme. 

Musset, Histoire d’un merle blanc (1842)
“Quelle position pour un célibataire que de coucher dans une pareille auberge !”

Coppée, Les Humbles (1872)
“Il rentra dans sa chambre et songea, solitaire.
Il se vit sans amis, pauvre, célibataire.

Huysmans, Le Drageoir des épices (1874)
Ces joies simples ancrent le célibataire dans sa volonté désormais affermie de “ne pas procréer de mioches.”

Villiers de L’Isle-Adam, Histoires insolites (1888)
“Oh ! simplement deux ex-viveurs des plus aimables, d’assez bonne compagnie même, l’un veuf, l’autre célibataire.

Maupassant, Notre Cœur (1890)
“Agé d'environ trente-sept ans, André Mariolle, célibataire et sans profession, assez riche pour vivre à sa guise  … passait pour un garçon d'esprit célibataire.”



Courteline, Les Boulingrin (1898)
“Vous me direz que pour un vieux célibataire, la vie de café a bien ses charmes.”






Friday, May 27, 2016

grappin

grappin nm
definition image
translation:
grapnel, grappling hook

etymology:  of Germanic origin as in Old High German chrapfo — hook

synonyms:   ancre, crampon, croc, crochet, harpin

examples:


Sue, Atar-Gull (1831)
“le joli brick le Cygne était attaqué par une corvette anglaise, et des grappins de fer liaient ces deux bâtiments l’un à l’autre.”

Balzac, La Femme de trenet ans (1842)
“  — Les grappins d'abordage ! cria le lieutenant. Et le Saint-Ferdinand fut accroché par l'Othello avec une promptitude miraculeuse”

Baudelaire (tr. Poe),  “Le Canard au ballon”, Histoires extraordinaures  (1858)
“le sable ferme, uni, admirablement approprié à une descente, et le grappin mordit du premier coup et tint bon.”

Hugo, Les Travailleurs de la mer (1866)
“Le grappin égratigna la roche, puis dérapa.”
(dérapa— slipped off)

Michelet, Histoire de France XVIII [1724-1759] (1867)
“l’Infante et la Farnèse, perdant terre en Espagne, se reprenaient ici sur Versailles et voulaient y jeter le grappin.”

Verne, Autour de la Lune (1870)}
Les grappins une fois établis et la vapeur aidant, ils étaient assurés de relever le projectile, malgré son poids.”

Daudet, La Belle-Nivernaise (1886) 
“l’enfant criait du gouvernail: «Un grappin! un grappin!”




Thursday, May 26, 2016

gourmette

gourmette nf
definition image
translation:
 small chain. (horse riding) curb chain (a chain connecting bit and bridle)

note:  in current usage,   chain necklace

synonyms:   chaînette

examples:

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
“je le sellai et je le bridai moi-même ; je m’assurai si la croupière tenait bien, si la gourmette était en bon état;   je mis les étriers de la même longueur, je resserrai la sangle d’un cran.”

Balzac, Une fille d’Ève  (1839)
“comme ceux des chevaux de race qui s’impatientent dans leurs harnais et relèvent constamment la tête pour se débarrasser de leur mors ou de leurs gourmettes.”

Dumas, Vingt ans après (1845)
“Il saisit aussitôt le cheval par la gourmette, et lui souleva la tête hors de l’eau.”

Flaubert, L’Éducation sentimentale (1869)
“il entendait piaffer son cheval et le bruit de la gourmette se confondant avec le murmure de leurs baisers.”

Daudet, L’Évangéliste (1883)
“« Où est Madame ?… » demanda-t-il, tandis que le cheval s’ébroue, luisant et fier, sa gourmette argentée d’écume.”

Zola, Au Bonheur des Dames (1883)
“les rangées de chevaux hennissaient, secouaient les étincelles de leurs gourmettes,”

Maupassant, Fort comme la mort (1889)

“On rentra vite au milieu d’un bruit argentin de gourmettes secouées, sous une ondée oblique et rouge du soleil couchant.”









Tuesday, May 24, 2016

coasser

coasser v
definition image
translation:
to croak; to gossip

coassement nm croaking

etymology:  from Latin coaxare, Greek koax, with same meaning

synonyms:  crier; cancaner, clabauder, jacasser

examples:

Chateaubriand, Itinéraire de Paris à Jérusalem (1811)
“il fallait à chaque pas faire sauter de larges fossés à nos chevaux qu’effrayaient l’obscurité, le coassement d’une multitude de grenouilles et les flammes violettes qui couraient sur le marais.”

Balzac, Massimilla Doni (1839)
“un grand poète anglais était venu s’abattre sur Venise comme un corbeau sur un cadavre, pour lui coasser en poésie lyrique.”

Gautier, Le Roman de la Momie (1858)
“de nouvelles venues [gremouilles], sorties on ne sait d’où, remplaçaient les mortes, plus grouillantes, plus coassantes, plus immondes.”
Berlioz, Mémoires (1865)
“à l'ombre des orties arborescentes, où vipères et crapauds sifflent et coassent.”

Flaubert, L’Éducation sentimentale (1869)
 “Le coassement ininterrompu des grenouilles répond au cri des corneilles qui tournoient.”


Maupassant, "Sur l'eau". La Maison Tellier (1881)
“Soudain, à ma droite, contre moi, une grenouille coassa.”

Goncourt, Journal II (1887)
“Vente des journaux en gros, le curieux spectacle de toute cette marmaille coassante, de ces petits stentors de la criée des journaux de Paris.”








Monday, May 23, 2016

battue

battue nf
definition image
translation:
(hunting) battue (an organized party of hunters on foot flushing out game), any organized outdoor search

etymology:  from battre — to beat

synonyms:   chasse, rabattage,  recherche

examples:

Chateaubriand, Itinéraire de Paris à Jérusalem (1811)
“Peût été trop long et trop ennuyeux pour un Turc de distinguer l’innocent du coupable : on assomma comme des bêtes fauves tout ce qui se trouva dans la battue du pacha.”
Vidocq, Mémoires (1829)
“je sus que la police, convaincue que j’étais dans le pays, allait ordonner une 'battue.'”

Stendhal, Vie de Henri Brulard (1836; pub. 1890)
“l’on tuait cinquante ou soixante lièvres avec des battues faites par des paysans.”

Balzac, Honorine (1845)
“Je suis quelquefois sorti, le cœur bouillant, emmené par le désir de faire une battue dans Paris, de m’y attacher à une belle femme que je rencontrerais.”

Dumas, Mes Mémoires (1856)
“Cette battue à Brassoire était une véritable chasse avec tous les grands tireurs des environs.”

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“Alors on ferait une battue autour du château et l’on découvrirait tes amis.”

Villiers de L’Isle-Adam, Histoires insolites (1888

“Une battue sérieuse, avec accompagnement de dogues, de fourches et de carabines, fut organisée.”




Sunday, May 22, 2016

barbet

barbet nm
definition image
translation:
french water dog, barbet, poodle

note: ansi a type of fish

etymology:  from barbe — beard

synonyms:   caniche, épagneul

examples:

Balzac, “L’Élixir de longue vie” (1830)
“À peine sa pensée était-elle achevée, que le vieux barbet aboya.”

Stendhal, La Vie de Henri Brulard (1836; pub. 1890)
“la vérité générale c’est que le barbet et le chien de chasse ont chacun leur talent.”
Gautier, “La Pipe d’opium” (1838)
“Esquiros se présenta soudain devant nous, à peu près comme le barbet de Faust qui sort de derrière le poêle.”

Gaboriau, Monsieur Lecoq (1869)
“Plus sale il était et plus crotté qu'un barbet qui a été perdu pendant trois jours de pluie.”

Gautier, “Deux Acteurs pour un rôle”  (1843), de Contes humoristiques (1872)
“un barbet noir l’accompagnait, chaperon commode, sur l’indulgence et la discrétion duquel on pouvait compter.”
(chaperon — chaperone)

Verne, Le Pays des fourrures (1873)
“Il m'est arrivé, madame, répondit Long, en se secouant comme un barbet mouillé, que ce sol de glace a cédé sous moi et que j'ai pris un bain forcé.”

Zola, La Terre (1888)

“des chiens, parmi la foule, des griffons noirs, de grands barbets jaunes, se sauvaient en hurlant.“




Saturday, May 21, 2016

astre

astre nm
definition image
translation:
heavenly body (stars, planets, etc.), star 


etymology:  from Latin astrum, Greek astron same meaning

synonyms:  étoile, luminaire, planète

examples:

Hugo, Odes et Ballades (1826)
“Vis-tu, des torrents de l'être, 
Parmi de brûlants sillons, 
Les astres, joyeux de naître, 
S'échapper en tourbillons”
Vigny,“Éloa”, Poèmes antiques et modernes (1826-1831)
"En vain j'interrogeai les globes de l'espace,
Du char des astres purs j'obscurcis les essieux."

Michelet, Histoire de France  V (1364 — 1415) (1840) 
[il] “jeûnait comme un saint, non pour se sanctifier, mais afin d'acquérir influence sur les éléments et de faire des astres ce qu'il voulait.”

Gaboriau, Les Cotillons célèbres (1861)
“Effrayé sans doute de ce qu'il avait lu dans les astres, l'astrologue avait jugé prudent d'en rester là.”

Hugo, F.-V. (tr. Shakespeare), Roméo et Juliette (1868)
“le seul éclat de ses joues ferait pâlir la clarté des astres, comme le grand jour, une lampe.”

Mapassant, La Maison Tellier (1881)
“La nuit était noire, pleine d’astre, parcourue par une haleine embrasée, par un souffle pesant”
Allais, L’Affaire Blaireau (1899)

“C’est par une nuit sans lune, sans étoiles, sans planètes, tranchons le mot, sans astres.”





Friday, May 20, 2016

garde champêtre

garde champêtre nm
definition image
translation:
constable, rural policeman, village gendarme

synonyms:   gendarme, gendarmerie

examples:

Vidocq,  Mémoires (1829)
“de ce nombre était un caporal de grenadiers du régiment de Languedoc, nommé César, aujourd’hui garde champêtre à Colombes ou à Puteau.”

Balzac, Une ténébreuse Affaire (1841)
“Au moment où Michu tournait le robinet de la fontaine pour se laver les mains, le juge de paix se présenta, accompagné de son greffier et du garde-champêtre.”

Balzac, Le Curé du village (1841)
“le garde-champêtre avait trouvé des empreintes d'escarpins, soigneusement décrites et conservées.”

Loti, Le Roman d’un spahi (1881)
 [il] “braconnait en tout temps avec un vieux fusil qui ne partait pas, – et s’attirait des démêlés fréquemts avec le garde champêtre.”

Daudet, L’Évangéliste (1883)
“Aller trouver le maire, exposer sa plainte, et revenir avec un gendarme, un garde-champêtre, quelqu’un qui lui ferait rendre son enfant.“

Maupassant, Contes du jour et de la nuit (1885)
“Alors, saisi de peur, il courut au village prévenir le maire, celui-ci prit comme renfort le garde champêtre et l'instituteur; et les quatre hommes revinrent ensemble.”


France, Le Livre de mon ami (1885)
“cependant si, devant lui, on joue un bon tour à un gendarme, à un sous-préfet ou à un garde champêtre, il sera le premier à en rire.”



























Thursday, May 19, 2016

gribouiller

gribouiller  v
definition image
translation:
to scribble, scrap, doodle, daub

gribouillage nm scribble, graffiti
gribouillis nm doodles, scrawl
gribouilleur nm  doodler, scribbler


etymology:  from Dutch krieblen —  scribble

synonyms:   dessiner, écrire, griffonner, maculer, noircir, peinturlurer

examples:

Balzac, Le Père Goriot (1835)
“je ne vous parle pas du gribouillage de l’amour ni des fariboles auxquelles tiennent tant les femmes.”
(fariboles  —  nonsense)

Dumas, Vingt ans après (1845)
“Belle royauté, à la merci du premier gribouilleur de paperasses du Palais-Royal !”

Balzac, Splendeurs et misères des courtisanes (1847)
“Si c’est un crime, eh ! bien, monsieur peut recommencer ses affreux gribouillages.”

Gaboriau, L’Affaire Lerouge (1866)
“Il avait une façon à lui toute particulière de bredouiller ce qu’il avait gribouillé.”

Goncourt, Madame Gervaisais (1867)
“tous les jours, le matin, il prenait une feuille de papier sur le bureau de Madame… Et puis il gribouillait…”

Zola, L’Assommoir (1879)
“Les salons succédaient aux salons, sans rien de drôle, avec des feuilles de papier gribouillées, sous des vitres, contre les murs.”

Goncourt, Journal  III (1897)

“Il y  là, des études d’oiseaux ressemblant à des grives, qui ont une parenté avec le gribouillis des aquarelles de Gabriel de Saint-Aubin.”








Wednesday, May 18, 2016

heure indue


heure indue
nf
definition image
translation:
ungodly hour, improperly late

synonyms:   (heure) inconvenante, incorrecte, indécente 

examples:

Vidocq,  Mémoires (1829)
“M. Boutrois, bien qu’il fût heure indue, nous ouvrit avec une cordialité enchanteresse.”

Stendhal, Vittoria Accoramboni (1839)
“Par la lettre remise à cette heure indue, Marcel appelait à son secours son beau-frère Félix Perett.”

Balzac, Le Curé de village (1841)
“Quelques discussions animèrent la soirée et la prolongèrent jusqu'à une heure indue.”

Sue, Mystères de Paris (1842)
“Que venait faire cette femme borgne à une heure aussi indue ?”

Balzac, Modeste Mignon (1844)
“A onze heures du soir, heure indue au Chalet, les trois prétendus sortirent.”

Huysmans, Les Sœurs Vatard (1879)
“elle rentrait à des heures indues qui affligeaient la concierge et lui faisaient perdre tout respect pour sa locataire.”
Loti, Aziyadé (1879)

“La belle Séniha arriva très mystérieusement sur le coup de huit heures, heure indue pour Stamboul.”




Tuesday, May 17, 2016

posément

posément adv
definition image
translation:
calmly, unhurriedly, thoughtfully, steadily


etymology:  from posé — serious, solid, from Latin pausare  — to stop

synonyms:   calmement, doucement, flegmatiquement, modérément

examples:

Brillat-Savarin, La Physiologie du goût (1825) 
“À quoi je réponds posément que je suis loin de disconvenir du mérite de ces auteurs.”

Balzac, “Gambara” (1837)
“Tous les soirs après boire, Gambara paraissait moins absorbé, causait davantage et plus posément.

Huysmans, Le Drageoir des épices (1874)
“il s’essuyait la barbe, posément, d’un revers de manche.”

Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
“Frère Archangias, après avoir versé dans sa cuiller les quelques gouttes de bouillon restées au fond de son assiette, dit posément : — Il faut être régulier dans ses repas, monsieur le curé.”






Daudet, Tartarin dans les Alpes (1885)
“Cependant, après bien des hésitations, la menace de le laisser là tout seul le décide à descendre lentement, posément, cette terrible échelle de meunier.”

Zola, Germinal (1886)
“Maheu, malgré la colère dont il était peu à peu gagné, dit encore posément :— Si l’on nous payait assez, nous boiserions mieux.”

Loti, Madame Chrysanthème (1887)
“je vous les dirai à mesure, posément, quand j'aurai eu le temps de rassembler mes mots.”





Monday, May 16, 2016

train-train

train-train nm
definition image
translation:
daily routine, daily grind, humdrum

etymology:  perhaps fro, Dutch tranteine — to walk here and there, combines with French train in the sense  rate, pace

synonyms:   accoutumance, expérience, habituation. pratique

examples:

Barbey d’Aurevilly,  “À un diner d’athées”, Les Diaboliques (1874)
“Mais ces bruits qui n’étaient que le passage rapide d’un son, n’interrompaient pas ces âmes attentives et ferventes dans le train-train de leurs prières et l’éternité de leur susurrement.”
(susurrement —  whispering)

Zola, L’Assommoir (1879)
“Alors, le train train de la maison reprit, tout se calma et s’assoupit dans de nouvelles habitudes.”

Alexis, Émile Zola: Notes d’un ami (1882)
“Pot-Bouille, c'est-à-dire le pot-au-feu bourgeois, le train-train du foyer, la cuisine de tous les jours.”

Zola, L’Œuvre (1886)
“tout ce petit train-train de connaisseur, faisant la moue devant l’œuvre convoitée pour la déprécier,”

Villiers de l’Isle Adam, “L’analyse chimique du dernier  soupir”, Contes cruels (1883)
“Tout continuera, sur l'heure même, son train-train raisonnable.”

Maupassant, Notre Cœur (1890)
“Dans le monde, dans le train-train courant des visites, des potins, de toutes les petites bêtises dont on s'amuse, dont on occupe les riches désoeuvrements.”

Courteline, Messieurs les ronds-de-cuir (1893)

“Tombé dans le train-train monotone de ces messieurs, l’événement prenait d’énormes proportions.”


























Friday, May 13, 2016

pis-aller

pis-aller nm
definition image
translation:
last resort, consolation

synonyms:   faute de mieux

examples:

Hugo. Marie Tudor (1833)
“Au pis-aller, vous l’épouseriez.”

Stendhal, La vie de Henri Brulard (1836; pub. 1890)
“C’est comme les généraux de l’Empire qui, voyant, vers 1820, que la Restauration ne voulait pas d'eux, se mirent à aimer passionnément, c'est-à-dire comme un pis aller, la musique.”

Balzac, Splendeurs et misères des courtisanes (1847)
“Depuis la suppression du Ministère de la Police, il avait pris pour pis-aller la partie des arrestations commerciales .”

Zola, Les Mystères de Marseille (1867)
“il userait d’un bâillon, au pis aller d’un coup de couteau.”

Michelet, Histoire de France XVII  [1715-1723]n  (1867)
“Il n'avait pas lâché Cambrai, un très-beau pis-aller, archevêché, principauté.”

Gaboriau, Monsieur Lecoq (1869)
“Au pis aller, n'avaient-ils pas encore des centaines et des milliers d'Alliés sous la main !”

Verne, Le Pays des fourrures (1873)

“Mais, pour moi, ce mode de rapatriement ne devra être qu'un pis aller.




Thursday, May 12, 2016

répercuter

répercuter  v
definition image
translation:
to echo, reverberate;  select, transmit

etymology:  from Latin repercutere  — to repel

synonyms:   faire écho, répéter. réverbérer, renvoyer, reproduire

examples:

Balzac, Les Marana (1834)
“Ces gens se mirent donc à courir en se dirigeant vers l’avenue, dont les hautes murailles, répercutant les cris, leur indiquèrent l’endroit précis où se commettait le crime.”

Balzac, Les Paysans (1855)
“les actes les plus indifférents, accomplis dans le plus grand secret, sont répercutés par une sorte de magie.”

Berlioz, Mémoires (1865)
“à droite le son des trombones dominait trop; à gauche, répercuté par les loges du rez-de-chaussée, il produisait un effet désagréable.”

Verne, Les Aventures du Capitaine Hatteras (1866)
“Les terres de la côte nord offraient aux regards de curieuses apparences avec leurs hautes tables presque nivelées, qui répercutaient les rayons du soleil.”

Flaubert, L’Éducation sentimentale (1869)
“toutes ces voix, répercutées par les maisons, faisaient comme le bruit continuel des vagues dans un port.”

Huysmans, Croquis parisiens (1880)
“les gaz brûlent plus lourds, répercutés par des glaces qui se les renvoient d’un bout du théâtre à l’autre.”

Daudet, Sapho (1884)
“tout ce fracas doublé et répercuté par le tremplin de la mer voisine, d’où monte de loin en loin le mugissement rauque.”







Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.