Friday, January 31, 2020

argutie


argutie nf
definition image
translation:
quibble , cavil

arguties nf pl nitpicking, quibble, cavilling

etymology: from Latin argutia —clever expression, subtlety

synonyms:  abstraction, argumentation, casuistique, chicane, équivoque, finesse, fumisterie, raisonnement

examples:

Beauvoir (Roger), Le Café Procope (1835)
“De la Sorbonne, en effet (et par ce mot de Sorbonne j’entends spécifier l’église de Paris), vont s’élancer les discussions et les arguties, les pamphlets et les chansons liturgiques.”

Souvestre, Souvenirs d’un Bas-Breton (1860)
“il avait aiguisé son esprit à toutes les arguties du séminaire, et s’était enfermé dans les principes de l’Église comme dans une cuirasse d’acier.”

Baudelaire, “Le Confiteor de l’artiste”, Petit Poèmes en prose (1869)
“elles pensent, dis-je, mais musicalement et pittoresquement, sans arguties, sans syllogismes, sans déductions.”

Gaboriau, La Corde au cou  (1873)
“À cela, les sempiternels commentateurs répondent par des volumes d'arguments et d'arguties.”

Maupassant, Une Vie (1883)
“quand il avait, à force d’arguties, obtenu un rabais quelconque, il disait à Jeanne, en se frottant les mains : – Je n’aime pas être volé.”

Huysmans, À Rebours (1884)
“bien qu’il discutât volontiers avec eux sur toutes les doctrines théologiques qui le sollicitaient par leurs subtilités et leurs arguties, ils ne songèrent même pas à le destiner aux Ordres.”

Bourget, La Terre promise (1892)
“C’était le résultat qu’il entrevoyait par delà toutes ces arguties de sa conscience.”







Thursday, January 30, 2020

tolet


tolet nm
definition image
translation:
oarlock, rowlock

etymology: from Old Norse  thollr — beam

examples:

Flaubert, Correspondance (1850)
“Les deux rameurs, en chemise de soie, se servent de rames dont la partie comprise entre le tolet et la poignée a un renflement énorme pour faire contrepoids.”

Verne, L’Île mystérieuse (1874)
“un troisième banc à l’avant, un plat-bord pour soutenir les tolets de deux avirons, une godille pour gouverner, complétaient cette embarcation.”
(plat-bord  — gunwale)

Flaubert, La Légende de saint Julien l’Hospitalier (1877)
“le claquement des tolets coupait la clameur de la tempête.”

Maupassant, “La Roche aux guillemots”, Contes du jour et de la nuit (1885)
“Mais les matelots se mettent à crier, battent leurs bordages avec les tolets de bois.”

Flaubert and du Camp, Par les champs et par les grèves (1886)
nous écoutions le bruit des grands avirons qui battaient l'onde et criaient dans les tolets.

Canivet, Contes du vieux pilote (1891)
“L’air était si limpide que, de temps en temps, des bruits d’avirons remués entre leurs tolets arrivaient du large avec un grincement sonore.”

Schwob,  Le Roi au masque d’or (1893)
“C’était une très vieille barque de pécheur, brunie et polie par le frottement, dont les tolets étaient usés à force de rames.”



Wednesday, January 29, 2020

douairière


douairière nf
definition image
translation:
dowager, widow

etymology: from French douaire, from English dowry, in turn from an Od French word that was later reduced to dot — dowry

synonyms:  veuve, vielle

examples:

Balzac, Ferragus (1834)
“La révolution avait balayé cette famille ; mais il en était resté une vieille douairière entêtée qui n'avait pas voulu émigrer.


Balzac, César Birotteau (1837)
“Sa robe, dont la couleur favorite était ce brun pâle nommé feuille-morte, s'étalait aux hanches par des plis inimitables, et dont les douairières d'autrefois ont emporté le secret.”


Stendhal, Suora Scolastica (1838)

Elle pouvait par ce moyen éviter la triste vie qui attend une reine douairière d'Espagne.

Dumas, Le Vicomte de Bragelonne (1850)
“—Il est mort? —Oui, Sire. —Et la veuve s'est remariée à M. de SaintRemymaître d'hôtel de Madame douairière? —Votre Majesté est bien informée.”

Flaubert, L’Éducation sentimentale (1869)

Quelques-uns ressemblaient à des douarières fatiguées, d’autres avaient des tournures de maquignon,”

Zola, La Conquête de Plassans (1874)
“je n’ai trouvé que des douairières sèches comme des échalas et des marquis conservés sur de la paille. ”

Proust, Du Coté de chez Swann (1913)
Ce n’était pas seulement d’ailleurs la brillante phalange de vertueuses douairières, de généraux, d’académiciens, avec lesquels il était particulièrement lié, que Swann forçait avec tant de cynisme à lui servir d’entremetteurs.
(entremetteur — go-betweens)






Tuesday, January 28, 2020

culotter


culotter v
definition image
translation:
to break in (a pipe), darken, age, build up a residue (of carbon)

note: culotter can also mean to dress in culottes (shorts)

culottage nm breaking in (of a pipe), blackening

etymology: from culot — residue, sediment, from cul —bottom

synonyms:  bronzer, noircir, tacher, tanner

examples:

Gautier, Albertus (1832)
“d’avoir
La pipe culottée et la cruche à fleurs peintes,
Le vidrecome large à tenir quatre pintes,
Comme en ont les buveurs de Brauwer.”
(vidrecome — large drinking glass)

Balzac, Splendeurs et misères des courtisanes (1847)
“Lucien trouva l’abbé fumant son bréviaire, c’est-à-dire culottant une pipe avant de se coucher.”

Privat d’Anglemont, Paris anecdote (1854)
“Le culottage des pipes en grand vient de donner le coup de mort à toute une classe de petits industriels, les culotteurs de pipes en détail.”

Hugo, Les Misérables (1862)
“Le gamin (…) court, guette, quête, perd le temps, culotte des pipes, jure comme un damné, hante le cabaret, connaît des voleurs, tutoie des filles, parle argot.”

Mirbeau, Lettres de ma chaumière (1886)
“tous les soirs, après dîner, le mazagran, la pipe qui se culotte lentement, les émotions de la poule au billard, et de la manille !”
(mazegran  a cold coffee drink; poule  pool; manille — a  card game)

Allais, Vive la vie ! (1892)
“un homme entre deux âges, à l’apparence abrutie, dont la seule occupation était de culotter, sur le pas de sa porte, des pipes en écume de mer de toute beauté.”
(entre deux âges — middle-aged; écume de mer — meerschaum)

Virmaître, Paris Impur (1894)
“Ils consomment et fument leur pipe qui répand une odeur acre et nauséabonde qui culotte ces dames, heureusement qu'elles ne craignent pas la fumée, car elles ont dans leur poche un petit arsenal de parfumerie.”






Monday, January 27, 2020

donzelle




donzelle nf
definition image
translation:
(humorous) young lady, young miss, (pejorative) tart

etymology: from Late Latin dominicella, diminutive of Latin domina — lady

synonyms: demoiselle, gonzesse, femelle, femme, fille, pécore

examples:

Hugo, Les Misérables (1862)
“Cette Thénardier était comme le produit de la greffe d’une donzelle sur une poissarde.”

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“Dois-je la charité d’amour à toutes les pécores et donzelles qui ont la fantaisie de s’enamourer de moi ?”

Zola, L’Assommoir (1879)
“elle pouvait rencontrer sa donzelle dans la rue, elle ne se salirait seulement pas la main à lui envoyer une baffe.”
(baffe  slap)

Richepin, La Glu (1881)
“Nous arrivons, nous frappons, nous faisons le charivari à cette donzelle qui m’a si joliment daubé l’autre jour.”
(daubé — disdained)

Flaubert and du Camp, Par les champs et par les grèves (1886)
“il y a à Saint-Pol quelque chose de pire encore, c'est la table d'hôte de son auberge. Elle était servie cependant par une avenante donzelle.”

Adam and Moréas, Les Demoiselles Goubert (1886)
Aux terrasses des cafés, sous les tentes éployées, des adolescents glabres, des donzelles aux corsages aoutés spirent au travers des pailles la frigidité des liqueurs.”
(éployées —  spread; aoutés —  ripened ; spirent  suck (normally aspirer))

Huysmans, Un Dilemme  (1887)
“Mais voyons, reprit le notaire, (…) avant mon départ pour la capitale, les renseignements que nous possédons sur le compte de la donzelle.”


Sunday, January 26, 2020

anglaises (coiffure)

anglaises nf pl
definition image
translation:
ringlets, tresses (in corkscrews)

synonyms: boucles, tresses

examples:

Balzac, La Cousine Bette (1846)
“Je vais voir notre propriétaire, répondit-elle en arrangeant ses anglaises sous son joli chapeau.”

Erckmann-Chatrian. Confidences d’un joueur de clarinette (1862)
“Mlle Sophia Schlick, la maîtresse d’école de Margrédel, deux petites anglaises au coin des yeux et quatre cheveux tendus sur le front, comme les cordes d’une épinette,” 
(épinette — spinet)

Banville, Les Parisiennes de Paris (1866)
“Ô coiffures bouffantes, anglaises et sévignés, accroche-cœurs, larges tresses relevées en ferronnières, c’est vous que nous pouvons livrer à la brise imprudente et folâtre.”
(sévignés — the author Madame de Sévigné (1628— 1696) was known for her elaborately curled hair; ferronnières — jeweled headbands)

Zola, Nana (1881)
“Zoé introduisit une vieille dame, de haute taille, portant des anglaises, ayant la tournure d’une comtesse qui court les avoués.”

Theuriet, L’Oncle Scipion (1890)
“sa longue figure chevaline, encadrée d’anglaises d’un blond fade, sourit dédaigneusement du fond d’un chapeau de velours vert.”

Prévost, Les Demi-Vierges (1894)
“Le fait est, dit Lestrange rêveur, qu'elle est ravissante ce soir, dans sa robe Indiana, avec ses manches à gigot, son chignon pointu et ses anglaises.”
(robe Indiana — dress modeled on that of the heroine of the George Sand novel; manches à gigot — puffy sleeves)

Leblanc, 813 (1910)
“La vieille dame avait une figure pâle et triste, sous ses cheveux blancs dont les bandeaux se terminaient par deux anglaises.”

Saturday, January 25, 2020

échalier


échalier nm
definition image
translation:
stile (a wooden stairway allowing entry over a hedge or wall into a closed field)

etymology: from Latin scala, as are échelle —  ladder and escalier — stairway

synonyms:  barrière, clôture, échelle

examples:

Musset, Emmeline (1837)
“elle courait à cheval dans la vigne, forçant quelque rosse de la ferme à sauter les fossés et les échaliers.”

Chateaubriand, Mémoires d’outre-tombe (1848; pub. 1850)
“s’il avait à franchir un échalier dans un champ, l'ombre se mettait à califourchon sur l'échalier.”

Hugo, Les Misérables (1862)
“Il enjamba un fossé, franchit une haie, leva un échalier, entra dans un courtil délabré, fit quelques pas assez hardiment,”
(courtil — small garden)

Flaubert, Bouvard et Pécuchet (1880)
“Le régisseur aida Bouvard et Pécuchet à franchir un échalier.”
(régisseur —  steward)

Renard, Histoires naturelles (1894)
[le pêcheur] :s’imagine que chaque place nouvelle est la meilleure, et bientôt il la quitte, enjambe un échalier et de ce pré passe dans l’autre.:

Bazin, La Terre qui meurt (1899)
“Le paysan s’arrêta donc, et suivit du regard la silhouette diminuante du garde. Il le vit passer l’échalier, du côté opposé à la barrière, sauter dans le chemin et disparaître.”

Fournier, Le grand Meaulnes (1913)
“J’ai sauté tout à l’heure un échalier au bout de la sente.”






Friday, January 24, 2020

agape


agape nf
definition image
translation:
love feast, communal meal, agape, banquet

note: in imitation of the meals of early Christians

etymology: through Latin from Greek agape — affection

synonyms:  beuverie, bringue, chère, collation, festin, noces, nouba, repas, ripaille

examples:

Flaubert, Correspondance (1872)
“Je n’ai pu être aux deux agapes où j’étais convoqué, pour la raison que la première fois j’étais pris et la seconde fois je n’étais pas à Paris.”

Barbey d’Aurevilly,  “À un diner d’athées”, Les Diaboliques (1874)
“On éprouvait alors, dans la ville de ***, pour ces agapes si tympanisées de la place Thurin, une horreur presque égale à l’horreur que les chrétiens, au Moyen Age, ressentaient pour ces repas des juifs.”
(tympanisées — noisy)

Levallois, Mémories d’un critique (1875)
“Nous nous réunissions parfois pour des agapes très frugales.”

Theuriet, Sous Bois (1878)
“C’est le dernier toast et la dernière agape. Déjà les claquements de fouet du courrier qui doit m’emmener résonnent à l’angle de la route.”

Claudin, Mes Souvenirs (1884)
“Toute la presse, tous les auteurs dramatiques, toutes les comédiennes et toutes les jolies demoiselles à la mode assistaient à ces agapes.”

Mirbeau, L’Abbé Jules (1888)
“Il ne les reçut pas à sa table, refusa leurs invitations, ce qui désespérait le vicaire habitué aux agapes joyeuses.”

Francken
Feydeau. L’Hôtel du libre échange (1894)
“voilà donc pourquoi vous m’enfermiez : pour vous livrer plus facilement à vos agapes amoureuses avec Paillardin, mon meilleur ami !”






Thursday, January 23, 2020

dalmatique


dalmatique nf
definition image
translation:
dalmatic (an ecclesiastical over-garment with wide sleeves and open side, worn by bishops)

etymology:from Latin dalmatica  — robe of Dalmatic wool, from Dalmatia, Roman province approximately present-day Croatia

examples:

Michelet, Histoire de France V (1364 — 1415) (1840)
“ils étaient coiffés de tiares de papier, vêtus de dalmatiques noires aux armes de Pierre de Luna.”

Féval, Cœur d’Acier (1866)
“Jaffret, non sans répugnance, déboutonna sa dalmatique et en retira le portefeuille.”

Flaubert, La Tentation de Saint Antoine (1876)
“Tous les costumes se confondent, les manteaux de pourpre et les robes de lin, des dalmatiques brodées, des sayons de poil, des bonnets de matelots, des mitres d’évêques.”

D’Argis, Sodome (1888)
“le prêtre n’avait pas revêtu la chasuble lamée d’or et les diacres ne resplendissaient pas sous les dalmatiques tissées d’argent.”

France, Thaïs (1890)
“Au milieu de la salle, près d'une grande cuve de pierre remplie d'eau jusqu'au bord, se tenait un vieillard coiffé d'une mitre basse et vêtu d'une dalmatique écarlate, brodée d'or.”

Rodenbach, Bruges-la-morte (1892)
“vicaires, curés, chanoines, en chasubles, en dalmatiques brodées, rayonnantes comme des jardins de pierreries.”

Huysmans, La Cathédrale (1898)
“l’étole : l’obéissance, le vêtement d’immortalité que nous rendit le baptême ; la dalmatique : la justice dont nous devons faire preuve dans notre ministère.”









Wednesday, January 22, 2020

hypothèque


hypothèque nf
definition image
translation:
mortgage; obstacle

hypothequer v to mortgage, guarantee

etymology: though Latin from Greek hypotheke  deposit, pledge

synonyms:  engagement, gage, garantie, sûreté;  cautionnement, charge

examples:

Balzac, Le Père Goriot (1835)
“je me suis fait, avec quinze mille francs, douze cents francs de rentes viagères bien hypothéquées.”

Balzac, Les Petits Bourgeois (1855)
“Elle a une maison à elle qui n’est pas hypothéquée et qui vaut plus de cent mille francs.”

Gaboriau, Les Gens de bureau (1862)
“Il est vrai que ses appointements n'étaient hypothéqués que pour trois ans.”

Hugo, Les Travailleurs de la mer (1866)
“Il avait exonéré sa maison des Bravées des hypothèques qui la grevaient.”

Bazin, Ma Tante Giron (1885)
“ses parents étaient morts et la petite terre patrimoniale criblée d’hypothèques.”

Alexis, L’Éducation amoureuse (1890)
“Comme un vieillard acoquiné à quelque femme dangereuse, toujours à court d’argent, il hypothéqua en plusieurs fois son immeuble pour une soixantaine de mille francs.”

Courteline, Messieurs les ronds-de-cuir (1893)
“C’était Douzéphir, commis d’ordre de la comptabilité, et Gripothe, rédacteur aux mainlevées d’hypothèques.”
(mainlevées  discharge)






Tuesday, January 21, 2020

daube


daube nf
definition image
translation:
(slow-cooked) stew, casserole

note: (slang) crap, something poor, inferior

etymology: from Old Frenchdauber — to beat, as the neat is tenderized with a mallet before cooking;  thus related to modern dauber —— disparage, mock

synonyms:  étouffade,  fricassée, fricot, goulasch, marmite, ragoût

examples:

Balzac, Un Début dans la vie (1844)
“nous avons appris qu’en effet l’abatis d’une belle daube préparée par les soins de madame Clapart avait été judicieusement inséré dans le pot-au-feu gait à domicile.”
(abatis — giblets)

Dumas, La Dame de Monsureau (1846)
“Une daube de poularde, une tranche de jambon, et une bisque aux écrevisses.”

Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
“mon maître d'hôtel, qui a présidé à la confection de cette excellente daube truffée que Votre Majesté a si fort appréciée.”

Daudet, Tartarin de Tarascon (1872)
“à l’ombre d’un puits, d’un vieux mur, d’un olivier, tirent de leurs carniers un bon morceau de bœuf en daube, des oignons crus, un saucissot.”

Talmeyr, Les Gens pourris (1886)
“Enseignons à nos filles le rôti, la daube, l’étouffé et les côtelettes en papillotes !”


Rachilde, Monsieur Vénus (1889)
“Les millions se figeraient autour du petit comme la gelée autour d’une daube.”

Theuriet, Souvenirs des vertes saisons (1904)
“Pardon, monsieur, interrompit-il d’un ton timide et cérémonieux, vous vous êtes servi du mot cheval pour qualifier cette daube…”






Monday, January 20, 2020

caban


caban nm
definition image
translation:
reefer jacket, sailor coat, pea jacket, car coat

note: originally a jacket with a hood

etymology: from Sicilian gabbano, from Arabic word qaba meaning hood

synonyms: blazer, capote, capuchon, manteau, pèlerine, vareuse

examples:

Sue, Arthur, Journal d’un inconnu (1839)
“Un marin, assis à l’arrière, la gouvernait, il était vêtu d’un caban noir.”

Dumas, Vingt ans après (1845)
“Le marin était enveloppé d’un large caban de laine qui cachait sa taille et lui voilait le visage.”

Ponson Du Terrail, Les Exploits de Rocambole (1859)
“Il était enveloppé dans un caban, avait une casquette plate et fumait dans une pipe de terre.”

Gaboriau, La Clique dorée (1871)
“Il dînait de bonne heure, se hâtait de rentrer, et revêtant un vieux caban de grosse étoffe, qu'il portait à bord,”

Daudet, “L’Enfant espion”, Les Contes du lundi (1875)
“Les francs-tireurs étaient là avec leurs petits cabans, accroupis au fond d’une fosse pleine d’eau.”

Zola, La Joie de vivre (1884)
“Le jeune homme accrochait, dans le vestibule, un caban trempé par les ondées.”
(ondées — showers)

Huysmans, Là-Bas (1891)
“un petit homme, coiffé d’un feutre noir et mou, enveloppé de même qu’un conducteur d’omnibus dans un caban à capuchon de drap bleu.”









Sunday, January 19, 2020

gouape


gouape adj/nm
definition image
translation:
lout, hoodlum, thug, blackguard

gouapeur  nm rogue, arrogant lout

synonyms:  bandit, canaille, chenapan,  mauvais sujet, pègre, racaille, truand, voyou

examples:

Ponson Du Terrail, Les Exploits de Rocambole (1859)
“Ainsi accoutré, Rocambole résumait ce type bien connu sous le nom de gouapeur, c’est-à-dire un ouvrier sans état, un travailleur qui ne fait rien, un vaurien qui passe sa vie à culotter des pipes et à boire du vin bleu à un sou le canon.”

Delvau, Les Dessous de Paris (1860)
“Peut-être qu’il y a parmi eux — comme partout ailleurs — des vagabonds, des fainéants, des gouapeurs, grinches et des professeurs de langue verte.”
(langue verte — slang)

Goncourt, Germinie Lacerteux (1865)
Médéric Gautruche était l’ouvrier noceur, gouapeur, rigoleur.”

Zola, L’Assommoir (1879)
“Aussi, on rencontrait un tas de gouapes, qui ne voulaient pas vous lâcher le coude.”

Huysmans, En Ménage (1881)
Gouape au fond de l’âme, je ne dis pas, mais une gouape bonhomme.”

Maupassant, L'inutile beauté (1890)
“Alors ces gouapes-là m'ont mis dans une maison de correction, pour se débarrasser de moi.”

Courteline, Les Boulingrin (1898)
“BOULINGRIN. - C’est trop fort!… Coquine !
MADAME BOULINGRIN. - Cocu !
BOULINGRIN. - Gaupe !
MADAME BOULINGRIN. - Gouape !”







Saturday, January 18, 2020

cailloutis


cailloutis nm
definition image
translation:
crushed stone, gravel (esp. for a road)

etymology: from caillou — pebble, from a Gallic root

synonyms: caillasse, cailloux, gravillon, lest, pierre concassé

examples:

Balzac, Le Père Goriot (1835)
“Le long de cette façade, entre la maison et le jardinet, règne un cailloutis en cuvette, large d'une toise, devant lequel est une allée sablée, bordée de géraniums, de lauriers-roses et de grenadiers plantés dans de grands vases en faïence bleue et blanche.”

Balzac. Le Député d’Arcis (1847)
“les plaines de la Champagne ne fournissent aucuns matériaux propres à bâtir, et encore moins de cailloux assez gros pour faire un pavage en cailloutis.”

Gautier, Loin de Paris (1865)
“une course de quelques heures sur son affreux pavé en cailloutis satisfit pleinement notre curiosité.”

Hugo, Les Travailleurs de la mer (1866)
“C’était une niche basse en anse de panier, dont les voussures abruptes allaient se rétrécissant jusqu’à l’extrémité de la crypte où le cailloutis de galets et la voûte de roche se rejoignaient, et où finissait le cul-de-sac.”

Zola, L’Assommoir (1879)
“Gervaise aimait la rue, (…) les bousculades des gens le long des minces trottoirs, interrompus par des cailloutis en pente raide.”

Maizeroy, Souvenirs d’un Saint Cyrien (1880)
“Une charrette, remplie de fougères, cahotait sur le cailloutis du chemin, laissant derrière elle un sillage d’odeurs fermentées.”

Arène, Domnine (1894)
“Nulle part retrait plus charmant que cette voûte naturelle en cailloutis, faite des galets roulés et polis d’on ne sait quel antique déluge.”







Blog Archive

About Me

This site goes hand in hand with my reading widely in 19th century French lit. It is an attempt to facilitate retention of the daunting vocabulary of realist and naturalist writing through visualization. You can reach me at hannaford@comcast.net