Thursday, June 30, 2016

enfreindre

enfreindre v
definition image
translation:
to break (rule, law, order, etc.),  transgress, contravene

etymology:  briser, contrevenir, déroger, passer outre, rompre,  transgresser

synonyms:  from Latin infringere from frangere — to break

examples:

Vigny,“Le Déluge”,  Poèmes antiques et modernes (1826-1831)
“Chaque trésor restait dans l'élément natal,
Sans enfreindre jamais la céleste défense.”

Balzac, Une double Famille  (1830)
Quel motif assez important vous oblige d’enfreindre l’ordre que j’ai donné à mes enfants de ne pas venir chez moi sans y être appelés ?”

Dumas, Le Vicomte de Bragelonne (1850)
“Cela sert à ne jamais se tromper, monseigneur, à ne jamais manquer au respect que tout subalterne doit à ses supérieurs, à ne jamais enfreindre les devoirs du service qu'on a consenti à prendre.”

Gautier, Le Roman de la Momie (1858)
“souvent les sculpteurs avaient dû penser à elle en taillant les images d’Isis et d’Hâthor, au risque d’enfreindre les rigoureuses lois hiératiques.”

Sand, Elle et lui (1859)
“un bruyant orchestre jouait des quadrilles effrénés, comme si l'administration, luttant contre la police, eût voulu entraîner la foule à enfreindre sa défense.”

Féval, Les Habits noirs (1863)
“elle qui enfreignait pour cela les lois divines et humaines, elle, la comédienne hypocrite et adultère.”

Darien, Biribi, discipline militaire (1890)

“Le capitaine va évidemment nous faire camper à part, nous enjoindre de ne pas communiquer avec eux et, si nous enfreignons sa défense, il pourra nous accuser d’avoir refusé de lui obéir.”




Wednesday, June 29, 2016

denier

denier nm
definition image
translation:
1. an old coin of small value, farthing, small change
2.  money. public disbursement


etymology:  from Latin denarius — penn

synonyms:  
1. liard, monnaie, sou
2. argent, capital, fonds, ressources

examples:

1.

Balzac, Gobseck (1830)
“Puis-je décemment, dit Gobseck en continuant, prêter une seule obole à un homme qui doit trente mille francs et ne possède pas un denier ? ”

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
"Là, dom Claude trouva un batelier qui, pour quelques deniers parisis, lui fit remonter la Seine jusqu’à la pointe de la Cité."

Michelet, Histoire de France IV (1305 — 1364) (1840)
“Il suffisait de payer deux ou trois deniers par an.”

Michelet, Histoire de France V (1364 — 1415) (1840) 
“l’on décria les pièces de douze et de quatre deniers, avec défense de les passer, sous peine de la hart.”
(hart — strangulation )

Balzac, Splendeurs et misères des courtisanes (1847)
“Il a trois fois roué ses créanciers, il a volé, moi je n’ai jamais pris un denier.

Flaubert, Bouvard et Pécuchet (1880)
“alors il tira d'un carton plusieurs monnaies de cuivre, avec un denier d'argent. ”

France, La Rôtisserie de la reine Pédauque (1893)
“n'ayant pas un denier pour passer le bac, elle offrit son corps en paiement aux bateliers.”

2.

Vidocq,  Mémoires (1829)
“tous ces objets avaient été achetés de mes deniers, c’était une restitution qui m’était faite.”

Michelet, Histoire de France II (814 — 1189) (1833)
“ils l'accusèrent d'avoir détourné les deniers publics, puis d'avoir célébré la messe sous l'invocation du diable.”

Balzac, L’Envers de l’ histoire contemporaine (1843)
“Ce fut le dernier effort du complot pour faire le recouvrement des deniers du vol.”

Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
“C’est égale dit Bernouin, trente-neuf millions deux cent soixante mille livres, cela fait un joli
denier.”

Gaboriau, La Clique dorée (1871)
“Mais c'était une bonne femme, attentive, discrète et soumise, ménagère de mes deniers, en sachant néanmoins me faire honneur par la tenue parfaite de notre maison…”

Maupassant, Notre Cœur (1890)
“Mariolle tira deux louis de sa poche, et, les lui donnant :- Voilà votre denier à Dieu.”

Darien, Biribi, discipline militaire (1890)
“j’ai commencé à exploiter une concession qu’on m’a fait payer à beaux deniers comptant.”






Tuesday, June 28, 2016

primer

primer  v
definition image
translation:
to take precedence, be prioritized, prevail

note:  primer can also mean to give a prize to

etymology:  from Latin primus — first

synonyms:  advantager, devancer, prédominer. triompher

examples:

Stendhal, La Chartreuse de Parme (1839)
[Il] “aura le chagrin de se voir primer par tous les dévouements plébéiens.”

Balzac, La Rabouilleuse (1842)
“Puis, sans lui manquer de respect, elle le prima par tant de supériorité, d’intelligence et de force, qu’il devint le serviteur de sa servante.”

Dumas, Mes Mémoires (1856)
“madame Hugo, comme femme d'un général français, aide de camp du roi, prima le tout et passa la première.”

Verne, De la Terre à la lune (1865)
“les inventeurs de revolvers à quinze coups, de carabines pivotantes … Les artilleurs les primaient en toute circonstance.”

Augier, La Contagion (1866)
“vous avez là un devoir qui prime tous les autres, vous en conviendrez.”

Barbey d’Aurevilly,  “Le dessous des cartes dans une partie de whist”, Les Diaboliques (1874)
“Comme les autres femmes de sa caste, qu’elle était trop aristocratique pour vouloir primer, la comtesse remplissait ses devoirs extérieurs de religion et de monde avec une exacte sobriété.”

Goncourt, Journal II (1887)
“la force brute, dis-je, peut s’exercer et primer, comme au temps d’Attila, sans plus d’empêchements.”





Monday, June 27, 2016

facétie

facétie nf  
(often facéties nf pl)
definition image
translation:
jest, joke, prank

etymology:  from Latin facetia from facetus — brilliant

synonyms:  baliverne, blague, bouffonnerie, drôlerie, espièglerie, farce, pitrerie, plaisanterie

examples:

Dumas. Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
“Louis XIV, l'homme le plus vain et le plus délicat de son royaume, pardonna encore cette facétie à Colbert.”

Mérimee,  Hb (1851)
“Il avait emporté de Moscou le volume des Facéties de Voltaire, relié en maroquin rouge, qu'il avait pris dans une maison qui brûlait.”
Verne.  Les Aventures du Capitaine Hatteras (1866)
“ce joyeux marin se livra sur ce sujet à mille facéties dont le bon Clawbonny rit de grand coeur.”

Michelet, Histoire de France XIV  [1618-1661]  (1867)
“Cent volumes de plaisanteries! toute une littérature pour rire! Des bibliothèques entières de facéties!”

Loti, Le Roman d’un spahi (1881)
“On a débité de vieilles facéties ingénues et ressassées, qui ont excité des rires jeunes et joyeux.”
(ressassées — tired)

Allais, À se tordre (1891)
“un homme de cet âge-là s'amuser à d'aussi puériles facéties, est-ce raisonnable ?”

Feydeau, Le Dindon (1896)
“Je voudrais bien connaître le farceur qui s’amuse à faire des facéties pareilles !”




Sunday, June 26, 2016

ex-voto

ex-voto nm
definition image
translation:
votive offering, ex voto 

note: an object or image placed in a venerated place, in fulfillment of  a vow made in prayer(such for a remission of illness)

etymology:  from Latin ex — based on + voto — vow

synonyms:  don, offrande, reconnaissance, remercient

examples:

Erckmann-Chatrian, L’Ami Fritz (1864)
“Regarde, voici deux ex-voto suspendus à cet arbre, et là-bas, un autre en forme de chapelle, dans le creux de cette roche.”

Gautier, Loin de Paris (1865)
“À travers le grillage de la fenêtre, on entrevoit, dans la demi-obscurité de l’intérieur, des pièces d’étoffe, des châles, des mouchoirs pendus en ex-voto ou par manière d’hommage.”

Flaubert, Bouvard et Pécuchet (1880)
“Il y a, d’abord, le genre mélancolique et romantique, que se signale par des immortelles, des ruines, des tombeaux, et un ex-voto à la vierge.”

Loti, Pêcheur d’Islande (1885)
“Avec son odeur d’encens, avec ses cierges dans son obscurité, et ses ex-voto de marins partout accrochés à la sainte voûte.”

Zola, L’Œuvre (1886)
“C’était l’ancien atelier nu et gris, orné des seules études du maître, accrochées sans cadre, serrées comme les ex-voto d’une chapelle.”

Herédia, Les Trophées (1893)
“Qu’importe un monument funéraire, des cierges,
Le psaume et la chapelle ardente et l’ex-voto ?”

Zola, Lourdes (1893)
“Et il voyait des choses qui le touchaient infiniment, des bouquets en tas déposés aux pieds de la Vierge, des ex-voto enfantins, des petits souliers fanés, un petit corselet de fer.”
(corselet — bodice)






Friday, June 24, 2016

buse

buse nf
definition image
translation:
1. buzzard, hawk
2. idiot, blockhead 

note: buse can also mean a kind of pipe or tube


etymology:  from Latin buteo — hawk

synonyms:  
1. busard
2. bêta, bête, con, crétin, cruche, imbécile, sot

examples:

1.

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
“c’est là que demeure le garde-chasse, si les buses et les fouines, clouées aux volets, pouvaient vous laisser un moment dans l’incertitude.”

Stendhal, La Vie de Henri Brulard (1836; pub. 1890)
“Le cadet Monval, buse à figure de buse, mais bon mathématicien (terme de l’école), a été massacré par les brigands en Calabre.”


Du Camp, Le Nil: Égypte et Nubie (1852)
des chiens hargneux, fauves et pelés, qui disputent les lambeaux de chair sanglants ou pourris aux gypaëtes à pattes jaunes, aux milans, aux vautours chauves, aux buses criardes.
(gypaëtes —  bearded vultures)

Lautréamont, Les Chants de Maldoror (1868)
“Le milan royal a les ailes proportionnellement plus longues que les buses.”

Zola, Les Héritiers Rabourdin (1874)
MADAME FIQUET, à droite, à part. — Cette buse d'Olympe qui compte sur l'héritage !  
MADAME VAUSSARD, à gauche, à part. —  Cette pie-grièche de Lisbeth qui se vante d'hériter !
(pie-grièche — shrike)

Daudet, “La Mort de Chauvin”, Les Contes du lundi (1875)
“Grand, sec, grisonnant, le visage enflammé, le nez en bec de buse.”

Maupassant, La Vie errante (1890)
“De lourds oiseaux passent d'un vol lent; ce sont, je crois, des buses.”



2.


Balzac, Les Chouans (1829)
“Promettez-moi de me dédommager de tout ce que je perds en vous servant, et j’endormirai si bien cette buse de commandant.”

Balzac, Le Lys dans la vallée  (1835)
“Ajoutez que mes gens me tourmentent, c’est des buses qui entendent grec lorsque je parle français.”

Balzac, Un Début dans la vie (1844)
“je ne puis vous faire de compliments sur lui, sa conduite est celle d'une buse. ”

Murger, Scènes de la vie de Bohème (1848)
“Quelle buse ! dit celui-ci aux deux jeunes gens en leur désignant l’employé.”


Flaubert, Correspondance (1854)
“Si c'est un des deux êtres que j'ai vus chez toi, Valerand ou Alibert, je te plains. Ces messieurs m'ont l'air de franches buses.”

Hugo. Les Châtiments (1856)
“L'homme parvient à l'ange en passant par la buse.”

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
“A Plassans, le maire avait sous la main d’incroyables buses, de purs instruments d’une complaisance passive.”






Thursday, June 23, 2016

esclandre

esclandre nm
definition image
translation:
scandal, scene

faire un esclandre — make a scene

etymology:  from liturgical Latin scandalum — offense from ancient Greek skandalos — scandal

synonyms:  algarade, désordre. scandale, tapage

examples:

Vidocq,  Mémoires (1829)
“Cette esclandre me mit de nouveau sur le pavé.”

Sand, Elle et lui (1859)
“Quand le voiturin qui devait emmener Laurent arriva devant la porte, elle était là, résolue à faire un esclandre.”
(voiturin — carriage renter)

Flaubert, L’Éducation sentimentale (1869)
“Il rapporta le billet, et ne reparla jamais de l'esclandre de chez Mme Arnoux.”

Zola, La Conquête de Plassans (1874)
“Cependant, elle n’osait l’attaquer dans l’amitié de Marthe, de peur de quelque esclandre, dont l’abbé aurait souffert.”

Zola, Nana (1879)
“Enfin, puisque ces messieurs étaient là, ils pouvaient entrer. Tous s’arrangea, plusieurs des nouveaux venus retrouvaient des amis dans le salon, l’esclandre finissait par des poignées de main.”

Huysmans, En Ménage (1881)
“Mélanie, encore indécise peut-être, commettrait à coup sûr une esclandre dans la maison.”

Feydeau, Champignol malgré lui (1892)

“Qu’est-ce qui va se passer, mon Dieu ? Ah ! je le sais ce qui va se passer ! Un esclandre ! Un esclandre terrible 

Wednesday, June 22, 2016

coudrier

coudrier nm
definition image
translation:
hazel, hazel wood

etymology:  from a Celtic root

synonyms:  avelinier, coudre, noisetier sauvage

examples:

Karr, Geneviève (1838)
“Des bourgeons des coudriers sortaient des petits pinceaux amarantes, la première fleur de l'année.”

Stendhal, La Chartreuse de Parme (1839)
“L’extrémité supérieure de la corde est attachée à une planchette doublée de liège, et une branche de coudrier très flexible fichée sur cette planchette, soutient une petite sonnette qui tinte lorsque le poisson, pris à la ligne, donne des secousses à la corde.”

Stendhal, “La Duchesse de Palliano” (1839)
“le comte d’Aliffe, frère de madame la duchesse, entra dans la chambre avec une corde et une baguette de coudrier grosse comme le pouce et qui pouvait avoir une demi-aune de longueur.”

Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
“Derrière la chapelle s'étendait, enfermé dans deux grosses haies de coudriers, de sureaux et d'aubépines.”

Balzac, Les Paysans (1855)
“Moi, dit Bonnébault en mettant son bonnet de police sur l’oreille et faisant siffler sa baguette de coudrier, je retourne à Conches y prévenir les amis.”

France, Le Crime de Sylvestre Bonnard (1881)
“J’examinai la baguette qui me parut taillée dans une menue branche de coudrier.”

Zola, La Terre (1888)
“Celle-ci, énorme, toute noire, était offerte par une jeune fille, presque une enfant, l’air joli, avec sa baguette de coudrier.”





Tuesday, June 21, 2016

enfanter

enfanter v
definition image
translation:
to give birth to, give rise to

etymology:  from enfant from Latin infans — mute

synonyms:  accoucher, créer, donner naissance, faire, procréer, produire

examples:

Sand, Leone Leoni (1833)
“les passions soulevées s'apaisent pour enfanter des actions énergiques.”
Michelet, Histoire de France IV (1305 — 1364) (1840)
“La démonologie enfantait la sorcellerie.”

Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
“Tout ce que le sommeil enfante de gracieux, ce qu'il verse de miel et de parfums, de fleurs et de nectar.”

Sand, Elle et lui (1859)
“il devient sombre et cruel à son tour, si bien que deux anges qui sont en moi arrivent à enfanter un démon.”

Lautréamont, Les Chants de Maldoror (1868)
“une amitié éternelle, dont la rareté et la gloire ont enfanté l'étonnement du câble indéfini des générations.”

Zola, Rome (1896)
“le jeune prodige enfantant dès sa dix-huitième année toute une lignée de filles de marbre colossales, l'architecte universel,”

Allais, L’Affaire Blaireau (1899)

“Arabella se perdait en conjectures, en raisonnements, en hypothèses de toutes sortes, son imagination enfantait deux ou trois romans par jour.”




Monday, June 20, 2016

caboulot

caboulot nm
definition image
translation:
low-end cabaret, dance-hall, greasy spoon, dive

etymology:  from cabaret

synonyms:  bastringue, bistro, cabaret, café populaire, gargote, guinguette

examples:

Gaboriau, Monsieur Lecoq (1869)
“Mais celui qui avait parlé était si ému qu'il ne pouvait plus se traîner, de sorte que les autres l'ont conduit dans un petit caboulot.”

Huysmans, Marthe, histoire d’une fille (1877)
“Elle s’en fut voir une de ses camarades qui desservait l’un des plus infimes caboulots de la rue de Vaugirard.”

Zola, L’Assommoir (1879)
“Elle n’avait plus sur le derrière qu’une vieille robe de soie, toute poissée d’avoir essuyé les tables des caboulots, et dont les volants arrachés dégobillaient de partout.”
(dégobillaient —  vomited)

Hennique, “L’Affaire du grand 7” from Soirées de Médan (1880)
“on ne s’aimait guère ; le caboulot de la mère Mathis avait vu plus d’une dispute.”

Maupassant, Bel-Ami (1885)
“Ils entraient ainsi dans les caboulots populaires et allaient s’asseoir au fond du bouge enfumé.”

Darien, Biribi, discipline militaire (1890)
“Il n’y manque absolument rien, non pas de ce qu’on pourrait souhaiter, mais de ce qu’on trouve le plus communément en France ; des cartes et des billards, des cafés et des caboulots.”

Allais, Deux et deux font cinq (1895)
“Le caboulot où nous stoppâmes s’avoisinait d’une ferrante maréchalerie.”






Sunday, June 19, 2016

boulot

boulot adj
definition image
translation:
chubby, tubby, plump

etymology:  from boule — round object from Latin bulla — sphere, bubble

synonyms:  arrondi, costaud, court, grassouillet, potelé, rond, rondelet, trapu

examples:

Gaboriau, Monsieur Lecoq (1869)
“Petite, répondit le surveillant, boulotte, très-blonde, l'air d'une bien brave femme, pas cossue, par exemple.”

Daudet, Tartarin de Tarascon (1872)
“sous les ramages de sa robe à fleurs laissant deviner une aimable personne un peu boulotte, friande à point, et ronde de partout…”

Huysmans, Croquis parisiens (1880)
“l’autre plus ramassé, plus boulot, le nez court, goguenard, la bouche crevant d’un trou rouge le masque blême.”

Maupassant, La Maison Tellier (1881)
“La boulotte Rosa trottait derrière avec Louise Cocote et Flora Balançoire, qui boitillait, exténuée.”
(boitillait — hobbled)

Zola, Nana (1881)
“Oh ! la, la, elle est bien boulotte ! Y a de quoi manger.”

Huysmans, À Rebours (1884)
“en face, une sorte de commodore américain, boulot et trapu, les chairs boucanées et le nez en bulbe, s’endormait.”
(boucanées — tanned)

Daudet, Tartarin dans les Alpes (1885)

“la femme du professeur Schwanthaler, petite Viennoise boulotte aux regards espiègles, restés jeunes sous ses cheveux gris tout poudrés, s’élance.”




Saturday, June 18, 2016

défilé

défilé nm
definition image
translation:
1. narrow passage, mountain pass, gap
2. parade, procession, line

defiler v to parade, march, file past

etymology:  dé- + fil —thread

synonyms:  
1. col, détroit. gorge, goulot, passage, passe
2. cavalcade,  cortège, défilage, marche, procession


examples:

1.

Hugo. Han d’Islande (1823)
“Les révoltés marcheront aujourd'hui tout le jour et feront halte ce soir, pour passer la nuit dans le défilé du Pilier-Noir, à deux milles de Skongen.”

Balzac, Le Lys dans la vallée  (1835)
"je connaissais métaphysiquement la vie dans ses hauteurs au moment où j’allais apercevoir les difficultés tortueuses de ses défilés et les chemins sablonneux de ses plaines."

Dumas, Mes Mémories (1856)
“Fra Diavolo, avec deux cent cinquante ou trois cents hommes, débris de sa troupe, espérait pouvoir se sauver par un défilé qu'il croyait connu de lui seul.”

Flaubert, Salammbo (1862)
“Quatre jours après, il était à Gorza, sur le haut d'un défilé, quand les troupes de Spendius se présentèrent en bas.”

Verne, Michel Strogoff (1867)
“Ce Français et cet Anglais que nous avons rencontrés dans les défilés de l'Oural?”

Verne, Les Enfants du Capitaine Grant (1868)
Les fugitifs avaient atteint le défilé qui sépare les deux chaînes. La route d'Oberland restait à droite et courait vers le sud.”

Flaubert, Dictionnaire des idées reçues (1881)
DÉFILÉ : Toujours citer les Thermopyles. Le défilé des Vosges sont les Thermopyles de la France (s’est beaucoup dit en 1870).”

2.

Balzac, Autre Étude de femme (1842)
“Le raout, cette froide revue du luxe, ce défilé d’amours-propres en grand costume, est une de ces inventions anglaises qui tendent à mécanifier les autres nations.”

Gautier, Le Roman de la Momie (1858)
“le tonnerre des roues garnies de bronze, le frisson métallique des armes donnaient à ce défilé quelque chose d’imposant et de formidable.”

Goncourt, Madame Gervaisais (1867)
“La procession ! » me dit mon cocher ; et il rangea sa voiture sur la place Trajane. De là, je regarde… Attends un peu que je me rappelle tout le défilé.”

Zola, Les Mystères de Marseille (1867)
“Le défilé des gardes nationaux s’accomplit dans un profond silence.”

Huysmans, Croquis parisiens (1880)
“Est-ce le primitif pasteur d’hommes contemplant le défilé des immortels troupeaux qui se bousculent et se massacrent pour une touffe d’herbe ou un bout de pain ?”

Darien, Biribi, discipline militaire (1890)
“À cinq heures et demie, clairon, alignement, défilé devant la cuisine,”

France, Les Opinions de Mr. Jerôme Cognard (1893)

“Il entendait assez bien son art et était fort exact sur la tenue de son régiment, qui défilait mieux qu'aucun autre.”







Friday, June 17, 2016

devis

devis nm
definition image
translation:
cost estimate, quote

note: in older usage, discussion, conversation

etymology:  from Latin divisum — divided

synonyms:  avant-propos, avis, évaluation




examples:

Stendhal. Mémoires d’un touriste (1838)
“Ces messieurs, d'ailleurs gens d'esprit, prétendent qu'on va rappeler dans le pays M. Lenoir, l'ingénieur en chef qui avait fait le devis, montant à neuf cent mille francs. “


Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
“Oui, Sire, et j'en apporte les devis et les comptes à Votre Majesté, répliqua Fouquet; j'ai dépensé seize cent mille livres à cette opération.”

Flaubert, L’Éducation sentimentale (1869)
“Les frais avaient dépassé les devis.”

Daudet, Le Nabab (1871)
“Il a pris son ami Jansoulet dans une embrasure et lui soumet les devis de la maison de Nanterre.”

Daudet, Sapho (1884)
“Gaussin fut si heureux, qu’il paya l’entourage, sans demander à voir les devis.”

Zola, La Joie de vivre (1884)
“Le charpentier présenta un devis, qui montait à quatre mille francs.”
Zola, L’Argent (1891)
“Seulement, dans ce gaspillage, au milieu des devis énormes, elle était abominablement volée.”







Thursday, June 16, 2016

dague

dague nf
definition image
translation:
long dagger, shot sword, dirk

etymology:  from Italian daga, origin uncertain

synonyms:  bistouri, couteau, épée, poignard

examples:

Hugo, “Marche turque”, Les Orientales( 1829)
"Ma dague d'un sang noir à mon côté ruisselle, 
Et ma hache est pendue à l'arçon de ma selle."

Balzac, L’Enfant maudit (1831)
"Au grand contentement de Beauvouloir, le comte repoussa violemment sa dague dans le fourreau."

Gautier, Albertus (1832)
“Avec son manteau rouge et son pourpoint de soie,
Sa dague de Tolède au pommeau qui chatoie,
Vraiment il était fait au tour !”

Stendhal, L'Abbesse de Castro (1839)
“Outre sa dague et son poignard, il avait mis son giacco (sorte de gilet long en mailles de fil de fer, fort incommode à porter.)”

Michelet, Histoire de France  V (1364 — 1415) (1840) 
“les lances anglaises portaient plus loin que les dagues et les épées dont les Français et les Aragonais aimaient à se servir.”

Féval, Cœur d’Acier (1866)
“La gorge de Joulou râla. Il mit la main sur la dague qui pendait à sa ceinture.”

Herédia, Les Trophées (1893)
“Tandis que d’un burin trempé comme un stylet,
Le jeune Cellini, sans rien voir, ciselait
Le combat des Titans au pommeau d’une dague.”




Tuesday, June 14, 2016

quinconce

quinconce nf
definition image
translation:
quincunx, a five-fold pattern;  a group of five equidistant trees in a garden;  a staggered row of trees

note: quinconces are a common feature in traditional French gardens

etymology:  from Latin quincunx — five ounces

synonyms:  cinq coins; allée, disposition

examples:


Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
“Athos lui montra lentement les greffes, les pousses et les quinconces.”
(greffes — grafts)

Coppée, Poèmes modernes (1869)
“Le couchant empourprait le front noir des quinconces ;
Lentement descendait l’ombre, comme à dessein.”

Flaubert, L’Éducation sentimentale (1869)
“Enfin, on prit à droite ; et on s'arrêta dans une espèce de quinconce, entre des pins.”

Daudet, Le Nabab  (1871)
“et tout au bout de la rue Castiglione aux blanches arcades, les Tuileries sous un beau rayon d’hiver, dressaient des statues grelottantes, roses de froid, dans le dénuement des quinconces.”

Alexis, Émile Zola: Notes d’un ami (1882)
“Ce ne sont que prairies grasses où des vaches paissent, rideaux de grands saules et de peupliers, quinconces de pommiers, massifs de noyers, de chênes et de trembles.

Darien, Bas les cœurs !  (1889)
“Ah ! les quinconces maussades, les urnes lugubres, les statues galeuses, les bronzes à écrouelles !”
(écrouelles —  scrofula)

Zola,  Le Docteur Pascal (1893)
“C’était une retraite délicieuse, cet ancien quinconce de platanes, un reste encore de la splendeur passée de la Souleiade.”





























Monday, June 13, 2016

râble

râble nm
definition image
translation:
back; (culinary) saddle (of rabbit, mutton, etc.)

râblé adj sturdy,  well-built

etymology:  uncertain

synonyms: échine, dos, reins

examples:

Dumas, Les Compagnons de Jéhu (1857)
“la fréquente apparition sur la table, ou d'un râble de lièvre ou d'un cuissot de chevreuil, prouvait que Michel tenait sa parole à l'endroit des rondes promises.”

France, Le Chat maigre (1879)
“D’ailleurs, il y avait maintenant dans l’atelier de Labanne un rude travailleur, un gaillard musclé et râblé.”

Huysmans, Les Sœurs Vatard (1879)
“Il avait besoin pour un tableau d’une fille populacière, râblée, solide, d’une goton lubrique.”
(goton — whore)

Maupassant, “Un Réveillon”, Mademoiselle Fifi (1882)
“Nous allions nous mettre à table devant le grand feu de la haute cheminée où rôtissaient un râble de lièvre flanqué de deux perdrix qui sentaient bon.”

Daudet, Sapho (1884)
“cette perfection de petit corps aux reins râblés, aux bras pleins, aux jambes de petit faune.”

Zola, La Terre (1888)
“Cette fois, étourdi, perdant tout respect, il ricana positivement, il dodelina du râble, pour exprimer la jouissance sans remords de sa débauche.”

Feydeau, La Dame de chez Maxim (1899)
“D’un groupe, dans la baie du milieu, se détache un gros et jeune garçon, bien costaud, bien rablé, qui, dos au public, bavardait avec les autres.”
(baie — bay window; costaud — tough)










Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.