Friday, August 31, 2018

garde-fou


garde-fou nm
definition image
translation:
guardrail, handrail, railing, safeguard

synonyms: bastingage, balustrade, barrière, parapet

examples:

Chateaubriand, Mémoires d’outre-tombe (1848; pub. 1850)
“Un large perron, roide et droit, de vingt-deux marches, sans rampes, sans garde-fou, remplaçait sur les fossés comblés l'ancien pont-levis.”

Ponson Du Terrail, Les Exploits de Rocambole (1859)
“Tout à coup elle arriva en un endroit où la route tournait brusquement et où le précipice était si escarpé, qu’on avait placé des garde-fous de distance en distance.”

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“Au fond, une rampe côtoyée de garde-fous en pierre ornés de boules surmontées de pointes menait à un jardin.”

Kock, La grande Ville (1867)
“Ces animaux habitent des fossés très-vastes ; autrefois un simple garde-fou empêchait les curieux de tomber dans la fosse avec les ours.”

Verne, Une Ville flottante (1871)
“Nous aperçûmes un homme accoudé sur le garde-fou, dans une complète immobilité.”

Hugo, Quatre-vingt-treize (1874)
“Une longue barre de fer, solidement scellée à hauteur d'appui, servait de garde-fou aux tribunes hautes.”

Theuriet, Le Fils Maugars (1879)
“Une gaule flexible, assujettie à deux branches fourchues, servait de garde-fou à ce pont suspendu des plus primitifs.”







Thursday, August 30, 2018

gloria


gloria nm
definition image
translation:
coffee or tea mixed with eau-de-vie

note: also the section of the mass and music written for it


etymology: from Latin gloria — glory  (presumably the feeling from drinking one)


examples:

Dumas, Mes Mémoires (1856)
“L’ami riait du bout des lèvres en voyant l'absorption de liqueurs, de café, de gloria qui se faisait.”



Flaubert, Madame Bovary (1857)
“Les tables noires sont poissées par les glorias, les vitres épaisses jaunies par les mouches, les serviettes humides tachées par le vin bleu.”
(poissées — made sticky; vin bleu  sour wine)

Zola, Thérèse Raquin (1867)
“Il fumait des pipes en prenant un gloria qui lui coûtait trois sous.”

Féval, L’Avaleur des sabres (1867)
“Le prince (…) lisait le Journal des Villes et Campagnes en prenant son gloria.”

Gaboriau, Les Esclaves de Paris (1868)
“Il avait pris longuement et lentement un gloria qu’il avait fait brûler en usant force allumettes, il demanda un petit verre d’eau-de-vie….”

Vallès, L’Enfant (1879)
“J’ai pu acheter une cravate qui n’était pas ridicule et aller aussi prendre un gloria aux Mille-Colonnes.”

Bonnetain, Charlot s’amuse (1883)
“Les quatre hommes, ivres de cidre et de glorias, revenaient, le dimanche, d’un pardon voisin, et la battaient, comme plâtre à propos d’un rien.”
(battaient, comme plâtre  beat to a pulp)





Wednesday, August 29, 2018

pillard


pillard nm
definition image
translation:
looter, plunderer, pillager; plagiarist

pillard adj looting, pillaging, plundering
piller v to loot, pillage

etymology: piller originally (13th century) had the sense to mistreat, abuse

synonyms: détrousseur, écumeur, malandrin, maraudeur, pirate, plagiaire, ravageur, voleur

examples:

Michelet, Histoire de France VIII [1466 – 1483] (1844)
“Un matin, voilà tout le flot des pillards, des bandits, qui remonte la Meuse.”

Dumas, Ange Pitou (1853)
“Ce coup de feu a fendu ce groupe de pillards, qui visent, les uns à l’argenterie du château ; les autres, qui sait ! peut-être à la couronne du roi.”

Hugo, La Légende des siècles, 2e série (1859)
“Ô rossignol de l'ombre, alouette du jour,
Vous, gais pillards des blés, des seigles et des orges”

Lemonnier, Les Charniers (1880)
“On percevait des rires, des voix, des gémissements, des bruits de querelles, et, par places, des pillards qui avaient trop bu ou trop mangé se mettaient la main sur l’estomac, en vomissant.”

France (Victor), Sous le burnous (1886)
“Chaouias ou Chéaias, également pillards, également pauvres, également braves, échangeaient les mêmes horions.”

Mirbeau, Le Calvaire (1886)
“Qu’était-ce donc que cette patrie qu’incarnaient, pour nous, ce général imbécile et pillard qui s’acharnait après les vieux hommes et les vieux arbres ?”

Huysmans, Là-Bas (1891)
“Tu sais que les défenseurs de Charles VII étaient, pour la plupart, des pandours du Midi, c’est-à-dire des pillards ardents et féroces.”
(pandours  irregular soldiers)





Tuesday, August 28, 2018

s’extravaser


s’extravaser v
definition image
translation:
to spill out, flow out, spread out, overflow, spill over

etymology: from Latin extra- — beyond + vas — vessel

synonyms: couler, épancher, exsuder, répandre, suinter

examples:

Musset, La Confession d’un enfant du siècle (1836)
“Voilà ce que les villes crient à l’homme, ce qui est écrit sur les murs avec du charbon, sur les pavés avec de la boue, sur les visages avec du sang extravasé.”

Balzac, Illusions perdues (1843)
“Pierre Petit-Claud paraissait avoir une certaine portion de fiel extravasée dans le sang.”

Dumas, Le Vicomte de Bragelonne (1850)
“La haine, en s'extravasant au fond du coeur, au lieu de se répandre au-dehors, n'en était pas moins de la haine.”

Hugo, Les Misérables (1862)
“Le sang coulait jusque sur la chaussée de Nivelles et s’y extravasait en une large mare devant l’abatis d’arbres qui barrait la chaussée.”
(abatis —  rubble)

Féval, Cœur d’Acier (1866)
“L’histoire du Buridan, beau comme l’amour et plus mystérieux que le célèbre inconnu des mélodrames, s’enfla, gagna, s’extravasa jusqu’à l’Odéon d’un côté, jusqu’à la Croix-Rouge de l’autre.”

Goncourt, La Fille Élisa (1877)
“La supérieure de la prison était une religieuse de quatre-vingts ans, au visage de cire, au front sillonné de rides rouges de sang extravasé et qui paraissait comme un front sanglant.”

Barbey D’Aurevilly, Amaîdée (1889)
 “Souvent je me plongeais dans la mer avec furie, cherchant sous les eaux cette Nature, ce tout adoré, extravasé des mains de l’homme, insaisissable et si près de nous !” 






Monday, August 27, 2018

ferré


ferré  adj
definition image
translation:
well-informed about, up on, expert at

note: basic meaning is (horse)shoed, hobnailed, steel-tipped

etymology: from fer — iron

synonyms: calé, connaisseur, érudit, fort, habile, instruit, omniscient, savant

examples:

Vidocq,  Mémoires (1829)
“Grande rumeur parmi les médecins de l’établissement, qui, n’étant pas, à ce qu’il paraît, très ferrés, ne savaient trop qu’en penser.”

Féval, Le Bossu (1857)
“Pour la logique, vous ne trouverez pas beaucoup de Normands plus ferrés que frère Passepoil.”

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
“J’avais en lui un spécialiste, très ferré sur la classification en histoire naturelle.”

Cladel, N’a-q’un-œil (1882)
“— Tous les gens du canton, y compris le notaire, te réputent savant, te proclament très ferré.
  — Ferré comme un roussin d’Arcadie et par un maître maréchal... de France ou des logis, à ton gré.
(roussin  horse)

Mirbeau, L’Abbé Jules (1888)
“– Nous ne pouvons pas, discuta Mme Robin, très ferrée sur l’étiquette… Cela ne serait pas régulier…”

Theuriet, L’Oncle Scipion (1890)
“Je soupçonne qu’il n’est pas plus ferré que moi sur la topographie de la capitale.”

Theuriet, Souvenirs des vertes saisons (1904)
Très savant domaniste, très ferré sur la jurisprudence fiscale, il prenait feu en discutant de subtiles et obscures questions d’enregistrement.”
(domaniste  expert on property law)






Sunday, August 26, 2018

rose du Bengale


rose du Bengale nf
definition image
translation:
China rose, Chinese rose

examples:




Balzac, Le Lys dans la vallée  (1835)
“quelques roses du Bengale clairsemées parmi les folles dentelles du daucus, les plumes de la linaigrette,”
(daucus  wild carrots;  linaigrette — cotton grass )

Sand, Lettres d’un voyageur (1837)
“Le dernier baiser de son époux est si faible, que les roses du Bengale tombent effeuillées sans avoir pu se colorer et s'épanouir.” 

Mérimee,  La Vénus d’Ille (1837)
“puis [il] disposait des roses du Bengale sur le piédestal de la statue, et d'un ton tragi-comique lui adressait des voeux pour le couple qui allait vivre sous son toit.”

Bernard, Le Nœud Gordien (1838)
“Madame de Valdaunaie jouait avec son bouquet de bal, jolie touffe de roses blanches, bordée d’un cordon de boutons de roses du Bengale.”

Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
“Ses mains fines et diaphanes froissaient un bouquet de pensées, de roses du Bengale et de clématites au feuillage finement découpé.”

Zola, La Curée (1871)
“Ses étranges cheveux fauve pâle, dont la couleur rappelait celle du beurre fin, étaient à peine cachés par un mince chapeau orné d'une touffe de roses du Bengale.”

Loti, Le Mariage de Loti (1882)
“Les roses du Bengale de toutes les nuances s'épanouissaient là-haut avec une singulière profusions.”






Saturday, August 25, 2018

feux de Bengale


feux de Bengale nm pl
definition image
translation:
flare, sparkler, an older form of fireworks 

synonyms: fusée, fusée éclairante,  pétard

note: a slow-burning firework with no explosion

examples:

Stendhal, Armance (1827)
“Octave parut tout à coup déguisé en magicien, et éclairé par des feux du Bengale adroitement cachés derrière le tronc de quelques vieux arbres,”

Hugo, Les Chansons des rues et des bois (1865)
“Il sort des feux de Bengale 
Une clarté dans les bois, 
Fière, et qui n'est point l'égale 
De l'âtre des villageois. ”

Flaubert, L'Éducation sentimentale (1869)
“La lueur des feux de Bengale, couleur d'émeraude, éclaira pendant une minute tout le jardin.”


Zola, La Conquête de Plassans (1874)
“La fumée roulait doucement, s’en allait en un gros nuage violâtre, pareille à la fumée des feux de Bengale, pendant les feux d’artifice.”

Daudet, Numa Roumestan (1881)
“Les inscriptions en lettres d’or « MAIRIE DU VIIe ARRONDISSEMENT… MINISTÈRE DES POSTES ET TÉLÉGRAPHES » se lisaient comme en plein jour, et se vaporisaient en feux de Bengale.”

Claretie, Le Train 17 (1877)
“La pantomine des Brigands napolitains, jouée par toute la troupe, avec illumination finale de feu de Bengale rouge.”

Courteline, Les Boulingrin (1898)
“BOULINGRIN, brusquement apparu sur le seuil de la pièce et qui se détache en noir cru sur la clarté d’un feu de Bengale.”






Friday, August 24, 2018

turlupiner


turlupiner v
definition image
translation:
to bother, bug, worry

etymology: from Turlupin, a 17th century comic actor

synonyms: agacer, embêter, emmerder, ennuyer, irriter, tourmenter, tracasser

examples:

Balzac, César Birotteau (1837)
“La nomination d'un ou plusieurs syndics définitifs est un des actes les plus passionnés auxquels puissent se livrer des créanciers altérés de vengeance, joués, bafoués, turlupinés, attrapés, dindonnés, volés et trompés.”
(syndics —managing agents ; dindonnés — duped)

Flaubert, Correspondance (1850)
“Ce qui me turlupine, c’est la parenté d’idées entre ces trois plans.”

Labiche, Un Chapeau de paille d’Italie (1851)
“J’ai… des souliers vernis, ça me blesse, ça m’agace… ça me turlupine.”

Huysmans, Marthe, histoire d’une fille (1877)
’En échange de ce paradis, en échange de toutes ces liches, en échange de toutes ces bitures, tu me turlupines comme un gogo.”
(liches — drinks;  bitures — boozing sessions; gogo — sucker)

Zola, L’Assommoir (1879)
“Que d’embêtements ! À quoi bon se mettre dans tous ses états et se turlupiner la cervelle ?”

Hennique, “L’Affaire du grand 7” from Soirées de Médan (1880)
“Le besoin de boire quelque chose commençait à turlupiner tout le monde.”

Richepin, La Glu (1881)
“Nous aurons la comédie complète, tout le monde en scène ! C’est ça qui le turlupinera, ce coureur de guilledou !”






Thursday, August 23, 2018

fléau


fléau nm
definition image
translation:
flail (agricultural implement; wagon); scourge (whip); (figurative) plague, scourge

note: the figurative use is most common today

etymology: from Latin flagellum — whip

synonyms: battoir, plombée; punition, verge; peste, plaie

examples:

Balzac, Le Curé de village (1841)
“Le marchand forain que tout Limoges a vu pendant vingt-sept ans dans cette pauvre boutique au milieu de ses cloches cassées, de ses fléaux, de ses chaînes, de ses potences, de ses gouttières en plomb tordu.”

Gautier, Partie carrée (1848)
“La bête intelligente [elephant] , acculée à un monstrueux boabab, se servait de sa trompe comme d'un fléau.”
(trompe — trunk)

Dumas, Mes Mémoires (1856)
Je voyais le général lever son sabre, comme un batteur en grange lève son fléau.”
(batteur — thresher)

Beauvoir (Roger), Duels et duellistes (1864)
Il eut un duel aux fléaux, des plus curieux ; c’était à coup sûr une arme nouvelle ; mais Perrin, de Brichambeau, dit le beau Perrin, s’était bien battu à la lardoire.”
(lardoire — larding needle)

Berlioz, Mémoires (1865)
“J’entre dans la grange où j'interromps le travail des batteurs. Ils arrêtent un instant leurs fléaux à mon aspect.”

Zola, La Confession de Claude (1865)
“C’était un pêle-mêle inexprimable, un amas de têtes, de cous, d’épaules, qui roulait sur lui-même, comme haché, secoué à coups de fléau.”

Zola, La Terre (1888)
“Il y chercha querelle aux batteurs, dont les fléaux, disait-il, hachaient trop la paille.”








Wednesday, August 22, 2018

chaufferette


chaufferette nf
definition image
translation:
heater, heating pad

etymology: from chauffer — to heat

synonyms: bouillotte, brasero, chauffage, chauffe-pieds, couvet, réchaud

examples:

Hugo, Le dernier Jour d’un condamné  (1829)
“Ce n'est pas que ma pauvre vieille mère m'inquiète ; (…) pourvu que jusqu'au dernier moment elle ait un peu de cendre chaude dans sa chaufferette, elle ne dira rien.”


Erckmann-Chatrian, Un Conscrit de 1813 (1864)
“La cantinière Christine était toujours dans son coin, la chaufferette sous les pieds. ”

Flaubert,  L'Éducation sentimentale (1869)
"“Mme Arnoux montra même à Frédéric, dans le couloir, une énorme provision de bouillottes, chaufferettes et samovars. ”

Flaubert, Un Coeur simple (1877)
“Tous les jeudis, des habitués venaient faire une partie de boston. Félicité préparait d’avance, les cartes et les chaufferettes.”

Maupassant, “Boule de suif”,  Les Soirées de Médan (1880)  
Alors Mme de Bréville lui proposa sa chaufferette dont le charbon, depuis le matin, avait été plusieurs fois renouvelé

Huymans, En Ménage (1881)
“Madame a peut-être froid aux pieds, dit Mélanie d’un ton obligeant et, sans attendre la réponse, elle apporta et glissa une chaufferette sous les pieds de Jeanne.”

Loti,  Le Roman d’un enfant (1890)
 “j’étais assis sur une de ces hautes chaufferettes d'autrefois, à deux étages.






Tuesday, August 21, 2018

rehausser


rehausser v
definition image
translation:
to enhance, improve,  raise

etymology: from re- + hausser — to raise, make high

synonyms: aviver, élever, exhausser, faire valoir, hausser, relever

examples:

Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
"Le portail cintré, tout en granit, a un caractère de grandeur que rehaussent encore la vétusté de cette construction."

Balzac, La Femme de trente ans (1842)
“La blancheur et l'incarnat étaient rehaussés autant par les reflets du satin rose qui doublait une élégante capote.”

Dumas, Ange Pitou (1853)
“Tantôt un pied de veau, que l’on épiçait avec quelques ciboules, que l’on rehaussait avec quelques échalottes vinaigrées.”
(ciboules  chives)

Féval, Le Bossu (1857)
“Aux bals de la cour de France, dona Cruz, répondit-il, il y a quelque chose qui rehausse et pare un beau visage encore plus que la toilette la plus recherchée.”

Champfleury, L’Hôtel des commissaires-priseurs (1867)
“Partout Delacroix dessine, dans le désert, sous la tente, en pleine rue, rehaussant son dessin d’une touche de pastel ou d’aquarelle.”

Flaubert, L’Éducation sentimentale (1869)
“des écuelles d'un mordoré chatoyant, des pots rehaussés d'écritures arabes, des buires dans le goût de la Renaissance.”
(buires — pitchers)

Gaboriau, L’Argent des autres  (1874)
“Le valet le fit entrer dans le petit salon de la baronne, un salon bouton d'or, rehaussé de crépines et de torsades de satin cramoisi.” 
(crépines — decorative nets)







Monday, August 20, 2018

bon enfant


bon enfant adj
definition image
translation:
friendly, good-natured, easygoing

synonyms: accommodant, aimable, bonhomme, bonne poire, facile à vivre

examples:

Ponson Du Terrail, Les Exploits de Rocambole (1859)
“C’est un Anglais pur sang. Un gros rougeaud, assez bon enfant à l’œil.”
(rougeaud — ruddy-faced)

Gaboriau, Le Dossier No. 113 (1867)
“Jamais, non jamais Fanferlot n’avait vu le patron si causeur et si bon enfant.”

Flaubert, Correspondance (1873)
“Tu ne saurais croire comme je le trouve charmant, intelligent, bon enfant, sensé et spirituel, bref (pour employer un mot à la mode) sympathique !”

Zola, La Conquête de Plassans (1874)
“Lorsque l’abbé Faujas eut créé le cercle de la Jeunesse, il se fit bon enfant ; ce fut comme une nouvelle incarnation.”

Malot, Les Millions honteux (1882)
“Pourtant il ne laissait point passer une soirée sans faire une courte visite à ses amis d’autrefois, s’asseyant avec eux, offrant largement des bocks à ceux qui s’approchaient de sa table, bon enfant avec ceux qui avaient raté la chance, ouvert et affable avec tous. “

Loti, Pécheur d’ Islande (1886)
“Et ces vieux marins, assis à table, riaient de leur rire bon enfant avec une pointe de malice.”

Mirbeau, Journal d’une femme de chambre (1900)
“Ses manières sont un peu lourdes, un peu gauches, mais il paraît bon enfant…”









Sunday, August 19, 2018

acabit


 acabit nm
definition image
translation:
quality, type, sort

de même acabit — of the same type


etymology: from Occitan, but uncertain whether it relates to Latin capere — to take or caput — head

synonyms: calibre, espèce, gabarit, qualité, sorte, trempe, type

examples:

Stendhal, Armance (1827)
“Vous avez beau dire, répondit-il au sourire de sa femme, mon fils ne voit avec quelque intimité que des ecclésiastiques ou de jeunes savants de même acabit.”

Stendhal, Le Rouge et Le Noir (1830)
“Mon fils et ses brillants amis de même acabit ont du cœur, de la fidélité pour cent mille.”

Balzac, La Rabouilleuse (1842)
“Trop bête ! les femmes sont bien heureuses avec les gens de cet acabit.”

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“Vous soyez ainsi attachée à cette troupe errante de comédiens, braves gens, sans doute, mais non de même race et acabit que vous.”

Flaubert, Correspondance (1868)
“Je suis de l’acabit des chameaux, qu’on ne peut ni arrêter quand ils marchent, ni faire partir quand ils se reposent.”

France (Victor), Sous le burnous (1886)
“Les mercantis, débitants d'absinthe empoisonnée et de vins frelatés, escrocs, banqueroutiers, repris de justice, marchands de tout acabit.”
(mercantis — Middle Eastern merchants)

Vallès, L’Insurgé (1886)
“Les indépendants de mon acabit ont fini par être acceptés, heureusement, et nous avons fait le tour de la presse.”



Saturday, August 18, 2018

palette


palette nf
definition image
translation:
1. a paddle or racket used for hitting volants (shuttlecocks) or paddle balls
2. a paddle, such as the blade of a windmill, the blade of a hockey stick, the paddle used for corporate punishment, various types of shovel, and a number of specialized tools used for clockmaking, gilding, bindery and other crafts
3. a paddle used for punishment, especially in school
4. a pallet, or wooden skid, used for packing, stacking, and shipping

also: the palette of a painter, in both the literal and abstract sense


etymology:  from Latin pala — shovel with diminutive -ette

synonyms: raquette; couchoir, jantille, pale, paleron

examples:

Balzac, Louis Lambert (1832)
“Parmi les souffrances physiques auxquelles nous étions soumis, la plus vive était certes celle que nous causait cette palette de cuir, épaisse d’environ deux doigts, appliquée sur nos faibles mains de toute la force, de toute la colère du Régent.”
Dumas, Ange Pitou (1853)
“Car, à toutes les réclamations maternelles, l’abbé répondait par cette devise, qu’il avait faite graver sur la palette de sa férule et sur le manche de son martinet : « Qui aime bien châtie bien.”

Gautier, Loin de Paris (1865)
“De gigantesques buissons de cactus dont les palettes ressemblaient vaguement dans l’ombre à des vertèbres de cachalot échoué.”

Goncourt, Madame Gervaisais (1867)
“les moulins, les baraques de bois avec leur longue roue à palette, leurs barrages, leurs estacades, leurs passerelles de bois pliantes…”
(estacades — barriers made from poles)

Lemonnier, Les Charniers (1880)
“Nous trouvâmes le moulin à cinq minutes de là ; … La grande roue, détraquée, s’immobilisait sur ses palettes.”

Daudet, Tartarin dans les Alpes (1885)
“Puis le grand battement des roues faisait mousser l’eau sous leurs palettes et le rivage fuyait.”

Goncourt, Hokousai (1896)
“Un poète japonais des vieux siècles, dans sa robe jaune, tenant sur son épaule l'éventail aux palettes de bois en usage avant l'invention du papier.”







Friday, August 17, 2018

palet


palet nm
definition image
translation:
1. disc (shuffleboard), puck (hockey), items with disc-like shape
2. a number of games from different parts of France, including marelle and petit palet, that involve sliding a disk, stone,  or coin to gain points


etymology: from Latin pala — shovel with diminutive -t

synonyms: caillou; disque, pierre; marelle

examples:

Kock, Le Barbier de Paris (1826)
“Je fus fouetté à dix, pour avoir, par distraction, pris la bourse de ma grand'mère pour aller jouer aux petits palets.”

Kock,  Jean (1835)
“On gagne la campagne, en riant, en courant, en jouant au palet.”

Karr, Geneviève (1838)
“Laissez-moi un peu faire comme ces enfants des contes arabes, qui jouaient au bouchon avec des palets de rubis et de topazes.”

Delvau, Au Bord de la Bièvre (1854)
“Valensolle et Ribier, qui jouaient au petit palet avec des écus de six livres et des louis, avaient quitté leur jeu pour écouter la nouvelle.”


Dumas, Les Compagnons de Jéhu (1857)
“Toutes les fois que je jouais à la marelle, — dans ce vaste chantier si hospitalier à tous nos ébats, je ne sais plus trop comment je m’y prenais, mais je ramenais toujours mon palet dans l’espace réservé à l’enfer.”

Hugo, Les Travailleurs de la mer (1866)
“Les vagues, devenues disques sous ces tournoiements, étaient lancées contre les brisants comme des palets gigantesques par des athlètes invisibles.”

Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
“La jeune femme, devant la longue table recouverte d’un drap vert, lança son premier palet, qu’elle plaça près du but.”









Blog Archive

About Me

This site goes hand in hand with my reading widely in 19th century French lit. It is an attempt to facilitate retention of the daunting vocabulary of realist and naturalist writing through visualization. You can reach me at hannaford@comcast.net