Friday, July 31, 2015

loir

loir nm
definition image
translation:
dormouse

etymology:  from Latin glia — dormouse

synonyms:  lérot, liron


examples:

Balzac, La Vielle Fille (1836)
“il restait à l’antichambre le soir, endormi comme un loir.”

Flaubert, Salammbô (1862)
“gigots de chamelles et de buffles, hérissons au garum, cigales frites et loirs confits..”
(garum —  Roman fish sauce )

Féval, Les Habits noirs (1863)
“il versa religieusement dans la bouteille le reste du repas de Saladin, qui dormait déjà comme un loir.”

Daudet, Le Nabab  (1871)
“on intelligence, déjà bien obtuse, s’était encore obscurcie dans l’engourdissement d’une existence de loir, l’incurie d’un père tout aux affaires,”


Gaboriau, La Corde au cou  (1873)
“Quand il s'est levé ce matin, après avoir dormi toute la nuit comme un loir, il m'a appelé pour me demander du papier, de l'encre et des plumes.”

Flaubert, La Tentation de Saint Antoine (1876)
“C’était leur âme qui faisait prospérer la villa, avec ses colombiers, ses parcs de loirs et d’escargots,”

France, Le Chat maigre (1879)
“Des compagnies de corbeaux, attirés par les cadavres des loirs et des mulots, s’abattront sur les corniches à la tombée de la nuit.”
(mulots  —  voles)






Wednesday, July 29, 2015

terreau

terreau nm
definition image
translation:
compost, loam ; fertile ground

etymology:  from terre — soil, earth



synonyms: compost, engrais, gadoue

examples:

Dumas, Le Comte de Monte-Cristo (1845)
“ici, pour rajeunir ces arbres déjà vieux, j’ai fait creuser et mettre du terreau.“

Balzac, Petites Misères de la vie conjugale (1846)
“Madame Deschars, qui jouit d’un jardinier-concierge, avoue que les légumes venus dans son terrain, sous ses bâches, à force de terreau, lui coûtent deux fois plus cher que ceux achetés à Paris chez une fruitière.”

Balzac, Splendeurs et misères des courtisanes (1847)
“Comme la graine d’un lys dans son terreau, reprit Vernou, elle s’y est embellie, elle y a fleuri.”

Verne, De la Terre à la lune (1865)
“La pioche rencontra d’abord une sorte de terreau noir, épais de six pouces.”

Zola, La Joie de vivre (1884)
“Ainsi, le curé de Verchemont le préoccupait : un homme heureux qui avait un jardin magnifique, du vrai terreau où tout poussait.”

oncourt, Journal II (1887)
“Être pris d’un amour stupide pour des arbustes, passer des heures, un sécateur à la main, à nettoyer de vieux lierres de leurs brindilles, à sarcler des plans de violettes, à leur composer un mélange de terreau et de fumier.”
(sécateur —  pruner)

Zola, L’Argent (1891)
“Ah ! depuis douze ans, qu’il l’avait aimé et défendu, ce régime où il s’était senti vivre, pousser, se gorger de sève, ainsi que l’arbre dont les racines plongent dans le terreau qui lui convient.”

Tuesday, July 28, 2015

incontinent

incontinent adv
definition image
translation:
forthwith, at once, unrestrained  (archaic)

note: also means incontinent in the medical sense

etymology: from legal Latin in continenti tempore — at once

synonyms:  au même instant, sur-le-champ, tout de suite

examples:

Michelet, Histoire de France  III (1180 — 1305) (1837)
“Premièrement, le comte donnera congé incontinent à tous ceux qui sont venus lui porter aide et secours.”

Dumas, Mes Mémoires (1856)
“Puis, incontinent, je me mis à fuir.”

Féval, Les Habits noirs (1863)
“Car tout cheval qui a l’honneur d’appartenir à la gendarmerie prend incontinent les allures paisibles et fières qui distinguent cette arme d’élite..”

Hugo, Les Travailleurs de la mer (1866)
“mess Lethierry, trop occupé pour venir en personne, désirait que le mariage se fît incontinent.”

Hugo, F.-V.  (tr. Shakespeare),  Othello (1868)
“Je vais incontinent me noyer.”

Maupassant, “La Ficelle”,  Miss Harriet (1884)
“On est prié de le rapporter à la mairie, incontinent, ou chez maître Fortuné Houlbrèque, de Manerville. Il y aura vingt francs de récompense.”

Rosny,  Un autre Monde  (1895)
“ma mère m’eût remis au régime de la bière et du schiedam. Incontinent, je repris vigueur et vivacité.“
(schiedam —  Hollands gin)










Monday, July 27, 2015

hâbleur

hâbleur adj
definition image
translation:
boastful

hâbleur nm braggart boaster, loudmouth
hâblerie nf bragging, swagger

etymology:  from Spanish hablar — to speak



synonyms: blagueur, bravache, conteur, fabulatrur, faraud, farceur, matamore, menteur, vanteur

examples:

Michelet, Histoire de France  II (814 — 1189) (1833)
“ses ambassadeurs célébraient avec le génie hâbleur des Grecs les richesses de l'Orient, les empires, les royaumes qu'on pouvait y conquérir.”

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“il commença un discours plein de hâbleries.”

Flaubert, L’Éducation sentimentale (1869)
“Il allait donc passer pour un hâbleur, un drôle, un obscur polisson.”

Daudet, Le Nabab  (1871)
“La race hâbleuse et bruyante des agents électoraux est la même partout.”

Zola, Au Bonheur des Dames (1883)
“Sous cette hâblerie normande, il cachait simplement des filles ramassées au fond des brasseries et des cafés-concerts.”

Maupassant, “Yvette”,  Yvette  (1884)
 “hâbleurs, menteurs, filous, dangereux comme leurs cartes, trompeurs comme leurs noms, braves parce qu’il le faut”

Maupassant, Bel-Ami (1885)
“Il parla avec une certaine verve hâbleuse, excité par le vin et par le désir de plaire“

Sunday, July 26, 2015

merisier

merisier nm
definitioo  image
translation:
wild cherry  (both tree and wood)

etymology:  from mérise — wild cheery, originally amerise, from amer — bitter


synonyms:  cerisier des oiseaux

examples:

Balzac, “Z. Marcas”(1841)
“Deux rideaux de calicot glissaient sur des tringles à la fenêtre, de chaque côté de laquelle pendaient deux petits corps de bibliothèque en bois de merisier.

Balzac, “La Fausse Maîtresse” (1842)
“Or, voici ce qu’il pensait en fumant du lataki dans sa pipe de merisier longue de six pieds.”
(lataki — Turkish tobacco)

Dumas, Joseph Balsamo (1846)
“Le reste de l’ameublement se composait de six chaises en bois de merisier.”

Flaubert, Madame Bovary (1857)
“Elle conclut les arrangements pour sa pension, se procura des meubles, … fit venir de chez elle un vieux lit en merisier.

Barbey d’Aurevilly,  “Le Rideau cramoisi”, Les Diaboliques (1874)
“Une table carrée, d’un merisier plus rosâtre que le reste de l’ameublement, à dessus de marbre gris, grillagée de cuivre, était en face du lit.”




Verne, Michel Strogoff (1876)
“Michel Strogoff, une main dans sa poche, tenant de l’autre sa longue pipe à tuyau de merisier,”

Huysmans, “Sac au dos”, Les Soirées de Médan (1880)
“six chaises en merisier, une table ronde avec une toile cirée montrant les rois de France, un lit pourvu d’un édredon de percale rose.”









Friday, July 24, 2015

martin-pêcheur

martin-pêcheur  nm
definition image
translation:
kingfisher,  halcyon

tymology: from French martin — swallow and pêcheur — fisher

synonyms:  alcyon

examples:

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
“le martin-pêcheur que nous avons tant de fois essayé d’attraper et qui avait son nid dans ce fourré d’aunes “

Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
“de loin en loin, le martin-pêcheur, aux flancs d’émeraude et d’or, court comme une balle magique à la surface de l’eau.”

Balzac, Les Paysans (1855)
“le martin-pêcheur est au bord de l’étang.”

Hugo, Les Chansons des rues et des bois (1865)
“Moi, ce serait ma joie
D’errer dans la fraîcheur
D’une églogue où l’on voie
Fuir le martin-pêcheur.

Zola, Le Voeu d'une morte (1866)
“on n’entendait que le bruit des eaux, les cris des martins-pêcheurs et des ramiers.”

Verne, L’Île mystérieuse (1874)
“Harbert signala, dans une partie marécageuse de la forêt, un oiseau à bec aigu et allongé, qui ressemblait anatomiquement à un martin-pêcheur.”

Zola, L’Œuvre (1886)”
ils filaient doucement, frôlés de la caresse des branches basses, seuls au monde avec les ramiers et les martins-pêcheurs.”






Thursday, July 23, 2015

astreindre

astreindre v
definition image
translation:
to oblige, compel. make someone do something

etymology: from Latin astringere — to attach, chain

synonyms:  assigner, assujettir, contraindre, forcer, obliger

examples:

Guizot (tr. Shakespeare), Hamlet (1821)
“comme un homme astreint à une double tâche, je demeure en suspens, ne sachant par où commencer.”


Balzac, La Physiologie du mariage (1829)
“un homme est obligé de s’astreindre à certaines règles d’honneur et de délicatesse.”

Balzac, Béatrix (1839)
“Heureux surtout de vivre sans les dépenses de représentation auxquelles les gens mariés sont astreints, son hôtel, où depuis la mort de son père il n’avait rien changé, ressemblait à ceux dont les maîtres sont en voyage.”

Barbey d’Aurevilly,  “Le Rideau cramoisi”, Les Diaboliques (1874)
“Excepté en campagne, où l’officier se retrouvait tout entier, il ne s’était jamais astreint aux obligations militaires.”

Goncourt, La Fille Élisa (1877)
“les ordres religieux de femmes qui ont fait le vœu du silence n’ont, en aucun temps, pu s’y astreindre rigoureusement.”

Flaubert, Bouvard et Pécuchet (1880)
“Jamais il ne put les astreindre au commandement de la cloche.”

Goncourt, Journal I (1887)
“Il faut s'astreindre à écrire cela comme un maître d'école de village.”

Loti, Mon Frère Yves (1889)
“Nous n'étions pas astreints à la garde de nuit sur cette Sèvre.”

Wednesday, July 22, 2015

camail

camail nm
definition image
translation:
a kind of covering for the shoulders
(in the church) a short jacket worn mostly by bishops
(armor) a hood of chain mail

etymology:  from Provençal, probably related to  Latin caput  —‚head

synonyms:  capuchon, manteau

examples:

Gautier, “La triompge de Pétrarque” , La Comédie de la Mort (1838)
“Le camail écarlate encadre ton front pur.”

Villiers de l’Isle Adam, “L’Inconnue”, Contes cruels (1883)
“Ni les visages radieux, ni les parures, ni les fleurs au front des jeunes filles, ni les camails d'hermine, ni le flot éclatant qui s'écoulait devant lui, sous les lumières, il ne vit rien.”

Dumas, Vingt ans après (1845)
“Gondy, en rochet et en camail, parut, passant tranquille au milieu de la fusillade.”
(rochet —  surplice)

Goncourt, Germinie Lacerteux (1865)
“un vieux prêtre, qui était là à attendre, la tête dans un capuchon noir, en camail noir, en étole noire.”


Huysmans, Le Drageoir des épices (1874)
“Mollement drapé d’un camail de nuées grises, le crépuscule déroulait ses brumeuses tentures sur la pourpre fondante d’un soleil couchant.”

Loti, Aziyadé (1879)
“Le camail était de soie verte, orné de broderies d’argent.”

Herédia, Les Trophées (1893)
“Sur le Pont, au son clair des cloches argentines,
La cape coudoyait le froc et le camail /“

Tuesday, July 21, 2015

moquette

moquette nf
definition image
translation:
carpet, carpeting

etymology: from Old French mocade — a velvety textile

synonyms:  tapis



note: moquette was originally t he fabric from which a tapis is made

examples:

Balzac, Ferragus (1834)
“le petit tapis de moquette, la pendule d’albâtre et les flambeaux sous verre, la chambre jaune, le mol édredon.”

Flaubert, L’Éducation sentimentale (1869)
“un petit escalier les séparait, fermé dans le haut par une portière de moquette.”

Verne, Michel Strogoff (1876)
“le sol disparaissait sous l’épaisse moquette d’un tapis boukharien.”

Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
“Rougon les accompagna jusque dans le corridor, un large couloir de couvent, garni d’une moquette verte.”

Zola, Pot-Bouille (1882)
“Cette loge était un petit salon, aux glaces claires, garni d’une moquette à fleurs rouges et meublé de palissandre.”

Zola, Au Bonheur des Dames (1883)
“La vaste pièce, entourée de ces glaces et de ces boiseries de chêne sculpté, garnie d’une moquette rouge à grands ramages, ressemblait au salon banal d’un hotel.”

Goncourt, Journal I (1887)
“Il avait un prie-Dieu recouvert en moquette dans sa chambre..”





Monday, July 20, 2015

égrillard


égrillard adj
definition image
translation:
ribald, bawdy

etymology: front é- + grille – grate, in the sense of limits, outside the limits

synonyms: cochon, cru, gai, gaillard, indécent, léger, leste, licencieux, obscène, polisson, salace, salé

examples:

Balzac, “L’illustre Gaudissart” (1834)
"Conteur, égrillard, il fume, il boit."

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
"Circé était probablement quelque égrillarde comme ma petite femme en rose."

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"le bourgeois gros et gras, frais de bêtise, dont la tenue égrillarde réjouissait les passants, qui avait quelque chose de jeune dans le sourire, semblait être un septuagénaire hébété, vacillant, blafard."

Balzac, La Vielle Fille (1836)
"comme un garçon de trente-six ans, de moyenne taille, gras comme un fournisseur, faisant parade de ses mollets de procureur égrillard."

Balzac, César Birotteau (1837)
"Entre hommes la prétention des plus chastes bourgeois est de paraître égrillards."

Zola, La Curée (1872)
"Maxime « blaguait » avec elle la musique allemande, et il crut devoir aller siffler le Tannhäuser par conviction, et pour défendre les refrains égrillards de sa belle-mère."




Zola, L’Assommoir (1879)
"Ma chère, le croupion vous revient de droit, dit madame Lerat, de son air discrètement égrillard."
(croupion – rump)

ménétrier

ménétrier nm
definition image
translation:
fiddler, village musician

etymology:  as with ménestrel — minstrel, from Latin minister — servant



synonyms: musicien, violoniste

examples:

Béranger, Œuvres completes (1839)
“Je ne suis qu’un vieux bon homme,
Ménétrier du hameau.”

Balzac, Les Paysans (1855)
“Enfin il savait jouer de la clarinette, et tenait compagnie à l’un de ses amis appelé Vermichel, le ménétrier de Soulanges,”

Flaubert, Madame Bovary (1857)
“et, en y prêtant l’oreille, on entendait toujours le crin-crin du ménétrier qui continuait à jouer dans la campagne..”
(crin-crin —  scratchy sounds)

Gaboriau, La Corde au cou  (1873)
“C’était une espèce de ménétrier de campagne, vêtu d'un de ces habits d'ordre composite qui ne sont pas encore une redingote, mais qui ne sont déjà plus une veste.”

Flaubert, Un Coeur simple (1877)
“Tout de suite, elle fut étourdie, stupéfaite par le tapage des ménétriers, les lumières dans les arbres, la bigarrure des costumes.”

Villiers de l’Isle Adam, “Les Brigands”, Contes cruels (1883)
“le pauvre ménétrier de Nayrac apparut comme une bande de brigands affamés infestant le Midi.”

Goncourt, Journal II (1887)
“Le ménétrier ne se trouve pas tout de suite. Ziem le remplace, avec un violon d’occasion,”

Monday, July 13, 2015

porte bâtarde

porte bâtarde nf
definition image
translation:
bastard door (a doorway of medium size. with two doors,  too small for vehicles)

etymology:  uncertain



synonyms:  porte

examples:

Balzac, Une double Famille  (1830)
“Le chambranle de la porte bâtarde décrivait un cintre plein, dont la clef était ornée d’une tête de femme et d’arabesques rongés par le temps.”

Hugo, Lucrèce Borgia (1832)
“Une salle magnifique du palais Negroni. à droite, une porte bâtarde.”

Balzac, Splendeurs et misères des courtisanes (1847)
“Chacun des locataires avait la clef de la porte bâtarde.”

Balzac, Les Paysans (1855)
:Une porte bâtarde ouvrait sur un corridor à moitié duquel se trouvait la cage d’un escalier de bois.”

Hugo, Les Châtiments (1858)
“Donc ce neveu s’en va par la porte bâtarde !
 Donc ce sabreur, ce pourfendeur.”

Flaubert, L’Éducation sentimentale (1869)
“Puis, au milieu de la rue, sur la porte, une petite porte bâtarde, l'enseigne répétait .”

France, Le Chat maigre (1879)
“un petit homme violacé et tout suintant de graisse déboucha d’une porte bâtarde,”


Sunday, July 12, 2015

bécassine

bécassine nf
definition image
translation:
snipe; a silly person

etymology:  from bécasse — woodcock , derived from bec — beak



synonyms:  bécasse

examples:

Balzac, Béatrix (1839)
“Ah ! vous avez une lubine (le bar), monsieur Calyste, et des bécassines, et des crêpes qui ne peuvent se faire qu’ici, dit Mariotte.”
(bar —  bass (the fish))

Barbey d’Aurevilly, “La Bague d’Annibal” (1841)
“En fait de ridicules, Aloys tirait la bécassine avec des balles de gros calibre.”

Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
“Le canal qui va de Vannes à la mer est très giboyeux en sarcelles et en bécassines.”

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“brunissaient des quartiers de bœuf, roussissaient des longes de veaux, sans compter les perdrix, bécassines, cailles et autres menues chasses.”
(longes —  loins)

Verne, L’Île mystérieuse (1874)
“Canards sauvages, pilets, sarcelles, bécassines y vivaient par bandes, et ces volatiles peu craintifs se laissaient facilement approcher.”
(pilets  —  pintails (ducks))

Maupassant, “La Mére Sauvage”,  Miss Harriet (1884)
“on trouvait souvent des bécassines dans les hautes herbes qui poussaient sur les bords de ces minces cours d’eau.”

Maupassant, Au Soleil (1884)
“des bécassines s'envolaient devant nous avec ce crochet rapide qui leur est propre.”

Saturday, July 11, 2015

benêt

benêt nm
definition image
translation:
simpleton, fool

benêt adj  simple, foolish, simple-minded

etymology: from Latin benedictus — blessed

synonyms:  bêta, bête, balourd, con, dadais,  godiche, innocent, jobard, jocrissenigaud, sot

examples:


Gautier, “Sous la Table”, Les Jeunes-France (1833)
Benêt ! quand on dit que toutes les femmes sont des catins, il est toujours sous-entendu qu’on excepte sa mère et sa maîtresse.”

Stendhal, La Chartreuse de Parme (1839)
“le benêt de successeur, notre prince royal, et l’infâme bourreau Rassi font pendre Fabrice comme mon complice.”

Sue, Mystères de Paris (1842)
“Dites donc, monsieur, quand on songe qu’il y a un benêt de mari là-dessous !“

Balzac, La Cousine Bette (1846)
“On nous a dit : "Il y a un benêt de vieillard qui est entre les mains d’une veuve.”

Balzac, Les Comédiens sans le savoir (1848)
“Ma femme fond en larmes, elle confie à ce benêt de maréchal (le prince d’Ysembourg, ce Condé de la République, un benêt !) que son mari, qui servait en Espagne l’a laissée sans un billet de mille francs,”

Gaboriau, Monsieur Lecoq (1869)
“je ne te croyais pas si benêt que de t'obstiner à dénicher des oiseaux envolés depuis longtemps.”

Bourget, Mensonges (1887)
“Est-ce que j’attendais d’elle un amour comme cela qu’a dû rêver ce benêt de poète ?”


Friday, July 10, 2015

filature

filature nm
definition image
translation:
spinning mill, spinning

note:  in modern usage, means tailing or tracking (surveillance)

etymology:
  from fil — thread from Latin fillum —  thread



synonyms:  ilage, usine de textule

examples:

Balzac, La Fille aux yeux d’or (1835)
“Ces hommes, nés sans doute pour être beaux, car toute créature a sa beauté relative, se sont enrégimentés, dès l’enfance, sous le commandement de la force, sous le règne du marteau, des cisailles, de la filature, et se sont promptement vulcanisés.”

Balzac, La Vielle Fille (1836)
“il raviva le commerce des toiles, la ville eut une filature.”

Balzac, Splendeurs et misères des courtisanes (1847)
“Europe fut envoyée à sept ans dans une filature où l’Industrie moderne avait abusé de ses forces physiques.”

Flaubert, Madame Bovary (1857)
“Ils étaient tous, M. et Mme Bovary, Homais et M. Léon, partis voir, à une demi-lieue d’Yonville, dans la vallée, une filature de lin que l’on établissait.”

Flaubert, L’Éducation sentimentale (1869)
“il s'était fait un idéal de démocratie vertueuse, ayant le double aspect d'une métairie et d'une filature,”

Maupassant, “Boule de suif”,  Les Soirées de Médan (1880) 
“M. Carré-Lamadon, homme considérable, posé dans les cotons, propriétaire de trois filatures.”

Zola, La Débâcle (1892)
En bas, près de la filature, où gronde une chute de l’Emmane, c’était toute une queue de fourgons échoués,”

Thursday, July 9, 2015

fanon

fanon nm
definition image
translation:
dewlap, lappet; whalebone plate

etymology: from Germanic root , as in Modern German Fahne — flag, Old High German fano

synonyms: lame, peau

examples:


Gautier, “Qui sera Roi ?” , La Comédie de la Mort (1838)
“Le dauphin monstrueux, aux longs fanons pendants.”

Flaubert, Salammbô (1862)
“les plis de son cou retombaient jusqu’à sa poitrine comme des fanons de bœuf,”

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“ses flasques bajoues et ses fanons tremblaient au branle d’une mâchoire encore bien garnie.”

Rimbaud, “Accroupissements”, Poésies (1870-1872)
“Cependant, alentour, geint, nasille, chuchote
Une collection de vieilles à fanons.”

Verne, L’Île mystérieuse (1874)
:C’étaient des « tragopans », ornés d’un fanon charnu qui pendait sur leurs gorges”



Daudet, Sapho (1884)
“Suis-je assez laid, assez démoli, en voilà des cordes, des fanons de vieille vache !…”

Loti, Mon Frère Yves (1889)
“Dans ses haubans … pendaient des fanons de baleine pareils à de longues franges noires.”




Wednesday, July 8, 2015

mitonner

mitonner v
definition image
translation:
to simmer, slow-cook; plot, cook up a plot

etymology: probably from mie — soft bread



synonyms:  bouillir, fricasser, fricoter, mijoter;  préparer

examples:

Sue, Mystères de Paris (1842)
“une fois que nous en connaîtrons les entrées et les sorties, on pourra y revenir avec les amis : c’est une affaire à mitonner.”

Balzac, Petites Misères de la vie conjugale (1846)
“Votre femme doit recueillir l’héritage d’un oncle maternel, vieux podagre qu’elle mitonne, soigne, caresse et emmitoufle.”
(podagre  — with gout if the feet)

Balzac. Le Député d’Arcis (1847)
“Il existe en province deux conversations, celle qui se tient officiellement quand tout le monde est réuni, joue aux cartes et babille ; puis, celle qui mitonne, comme un potage bien soigné.”

Murger, Scènes de la vie de Bohème (1848)
“Il y a à la maison un gros déjeuner qui se mitonne, des vins généreux, et nous avons fait du feu.”

Baudelaire, “Les bons Chiens”, Petit Poèmes en prose (1869)
“ces deux personnages intelligents …, qui surveillent, avec une attention de sorciers, l’œuvre sans nom qui mitonne sur le poêle allumé.”

Rimbaud, “Le Forgeron”, Poésies (1870-1872)
“Et, tout bas, les malins ! se disent : « Qu’ils sont sots ! »/Pour mitonner des lois.”

Zola, L’Assommoir (1879)
[elle] “faisait une panade, en les laissant mitonner le plus longtemps possible sur le fourneau d’un voisin.”
(panade —  a soup made with bread )

Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.