Monday, April 29, 2013

bouillie

bouillie nf  
definition  image
translation:
gruel, mash, mush, slop


en bouille – in pieces, wiped out, smashed

etymology: from bouillir – to boil. from Latin bullire – to boil, bubble

synonyms: brouet, cataplasme, chyme, coulis, gruau, marmelade, papin, pâte, polenta, pulpe, purée


examples:

About, Le Roi des montagnes (1856)
"Mme Simons et sa fille rejetèrent le café avec dégoût, parce qu’il était préparé à la turque et trouble comme une bouillie."

Flaubert, Salammbô (1862)
"toutes les espèces de coquillages que l’on ramasse sur les côtes puniques, des bouillies de froment, de fève et d’orge, et des escargots au cumin."

Maupassant, Une Vie (1883)
"il exprimait en son langage, patois corse, bouillie de français et d’italien, son plaisir à les recevoir,"

Zola, Germinal (1886)
"il y avait une bouillie de berlines, de dalles de fonte, d’échelles."
(berline – a type of wagon used in mines)

Zola, La Terre (1888)
"Oh ! j’ai eu peur ! Sur le chemin, j’étais en bouillie !"

Maupassant, “Un Soir”, La Main gauche (1889)
"J'aurais vu, je le sais bien, une bouillie de cervelle et de sang."

Zola, La Bête humaine (1890)
"Et, quand les hommes envoyés à la recherche du corps le découvrirent, ils furent saisis de le voir si blanc, d’une blancheur de marbre. Il gisait sur la voie montante, projeté là par la violence du choc, la tête en bouillie, les membres sans une égratignure."








Friday, April 26, 2013

bouilli

bouilli  nm 
definition  image
translation:
a dish of boiled meat (usually beef), vegetables and broth

etymology: from bouillir – to boil. from Latin bullire – to boil, bubble

synonyms: pot-au-feu

examples:

Balzac, “L’Élixir de longue vie” (1830)
"Son bonheur ne pouvait pas être cette félicité bourgeoise qui se repaît d'un bouilli périodique, d'une douce bassinoire en hiver."


Balzac, Petites Misères de la vie conjugale (1846)
"Que pensez-vous d’une femme ravalée jusqu’à devenir quelque chose comme la soupe et le bouilli, sans persil, bien entendu ?"

Balzac, Le Cousin Pons (1847)
"Tantôt ce plat de bouilli fricassé aux oignons, tantôt des reliefs de poulet sauté."
(reliefs  – leftovers )

Huysmans, “Sac au dos”, Les Soirées de Médan (1880)
"on nous distribue un plat de bouilli perlé de noir par quelques lentilles."

Zola, Au Bonheur des Dames (1883)
"Après le potage, dès que la bonne eut servi le bouilli, l’oncle en vint fatalement aux gens d’en face."


Zola, La Joie de vivre (1884)
"Ensuite, vint le bouilli. Chanteau, très gourmand, y toucha à peine, se réservant pour le gigot."

Goncourt, Journal  (1887)
"un dîner bourgeois dont le fond est la soupe et le bouilli."










Thursday, April 25, 2013

amont

en amont
definition  image
translation:
upstream

etymology:  à + mont – mountain

synonyms:  audessus, avant, plus haut


examples:

Gaboriau, La Clique dorée (1871)
"Quand il revint sur l'eau, le fanal rouge était déjà bien loin, en amont, et en aval aucune lueur n'apparaissait plus."

Verne, L’Île mystérieuse (1874)
"On entendait aussi le bruit assez accentué d’une chute d’eau, qui indiquait, à quelques cents pas en amont, la présence d’un barrage naturel."

Flaubert, Bouvard et Pécuchet (1880)
"Vingt fois ils s’étaient levés, s’étaient rassis et avaient fait la longueur du boulevard, depuis l’écluse d’amont jusqu’à l’écluse d’aval."

Maupassant, " Sur l'eau ". La Maison Tellier (1881)
"Alors, avec mes avirons, je fis tourner mon bateau et je le portai en amont pour changer la position de l'ancre."

Maupassant, "La femme de Paul", La Maison Tellier (1881)
"Il en arrivait d'autres sans cesse : les unes de Chatou, en amont ; les autres de Bougival, en aval."

Zola, La Terre (1888)
"Il n’eut pas même un regard, ni en amont, ni en aval, pour la rivière lente et limpide."

Zola, La Débâcle (1892)
"deux armées allemandes, celle de Steinmetz immobile en face du camp retranché qu’elle menaçait, celle de Frédéric-Charles qui avait franchi le fleuve en amont et qui remontait le long de la rive gauche."







Wednesday, April 24, 2013

aval

en aval 
definition  image
translation:
downstream

etymology:  à + val – valley

synonyms: descendant

examples:

Balzac, Les Proscrits (1831)
"[il] rama de manière à faire voler le bateau comme une hirondelle, en aval de la Seine."

Gaboriau, La Clique dorée (1871)
"Quand il revint sur l'eau, le fanal rouge était déjà bien loin, en amont, et en aval aucune lueur n'apparaissait plus."


Verne, L’Île mystérieuse (1874)
"Quant aux arbres qui, quelques centaines de pieds en aval, ombrageaient les rives du creek."

Maupassant, "La femme de Paul", La Maison Tellier (1881)
"Il en arrivait d'autres sans cesse : les unes de Chatou, en amont ;  les autres de Bougival, en aval."

Daudet, Sapho (1884)
"Tu sais, petit, la première île sur le Rhône, en aval des Abrieu."

Monet
Zola, L’Œuvre (1886)
"En outre, le barrage établi en aval, à Port-Villez, ayant remonté le niveau de la rivière."

Zola, La Débâcle (1892)
"Enfin, il se rappela qu’il y avait un bac, en aval, à Villers."








Monday, April 22, 2013

allaiter

allaiter
definition  image
translation:
to nurse (mother or child), give such, breast feed, suckle

etymology:  à + lait – milk

synonyms: alimenter, donner le sein, nourrir, téter



examples:

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
"Elle allaita elle-même son enfant, lui fit des langes avec sa couverture."

Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
"je vis une femme propre, bien vêtue, allaitant un gros enfant rose et blanc."

Flaubert, Salammbô (1862)
"plusieurs allaitaient des enfants suspendus à leur poitrine dans une lanière de cuir."

Verne, Michel Strogoff (1876)
"Elle allaitait un enfant de quelques mois."

Flaubert, Bouvard et Pécuchet (1880)
"Sa femme, coiffée d’un madras, allaitait un enfant."

Maupassant, Une Vie (1883)
"Alors le père Simon courut le pays pour découvrir une chienne allaitant."

Zola, L’Argent (1891)
"Dans cette sorte de square poussiéreux, sans gazon ni fleurs, où grouillait sur les bancs, parmi les urinoirs et les kiosques à journaux. un mélange de spéculateurs louches et de femmes du quartier, en cheveux, allaitant des poupons."






Sunday, April 21, 2013

bestiole

bestiole nf 
definition  image
translation:
insect, bug, little animal

etymology: from Latin bestiola, diminutive of bestia – beats

synonyms: bête, créature, insecte

examples:

Sue, Mystères de Paris (1842)
"Voire… on ne ferait donc ni plantations ni semailles, parce qu’il y a des chenilles, des charançons, et autres mauvaises bestioles rongeuses de feuilles ou grugeuses de grain."
(voire –  indeed; charançons – weevils ; grugeuses  – devourers)



Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
"Non, mon garçon, et cette blancheur qui te surprend n’est due qu’à la présence de myriades de bestioles infusoires, sortes de petits vers lumineux, d’un aspect gélatineux et incolore."

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
"le voyageur, traversant les bois la nuit, n’entend jamais sans une angoisse secrète, bien qu’il les suppose produits par des chats-huants craintifs ou toute autre bestiole inoffensive."







Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
"Chaque herbe, chaque bestiole, leur devenaient des amies."

Flaubert, Bouvard et Pécuchet (1880)
"tenant la bestiole avec délicatesse, leur faisait observer les quatre ailes,"

France, Le Crime de Sylvestre Bonnard (1881)
"je me mis à considérer les mouvements concentriques de ces bestioles."

Maupassant, Une Vie (1883)
"Jeanne renonçait à comprendre quand elle découvrit dans un coin une bestiole microscopique."








Saturday, April 20, 2013

graine

graine nf 
definition  image
translation:
seed

etymology: from French grain – grain

synonyms: germe, noyau, sémence

examples:




Balzac, La Femme abandonée (1834)
"Mais peut-être le germe de la passion la contient-elle entièrement, comme une graine contient une belle fleur avec ses parfums et ses riches couleurs."

Dumas, Le Comte de Monte-Cristo (1845)
"quelques herbes sèches pendues au plafond, et que le comte reconnut pour des pois de senteur et des haricots d’Espagne dont le bonhomme conservait la graine dans sa coque."
(pois de senteur – sweet peas)

Balzac, La Cousine Bette (1846)
"Vous voilà bien, mauvaise graine qui n’a pas voulu fleurir ! répondit-il en riant."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"« Emploi de tourteaux de graines oléagineuses », continua le président."
(tourteaux –  cake, seedcake )

Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
"Un jeune marronnier, poussé d’une graine tombée, entre deux pierres de la balustrade, crevait la résine de ses bourgeons, déployait ses éventails de feuilles avec moins de vigueur que lui."

Maupassant, Une Vie (1883)
"Elle semait partout des souvenirs comme on jette des graines en terre,"

Zola, Germinal (1886)
"Mais, à présent, le mineur s’éveillait au fond, germait dans la terre ainsi qu’une vraie graine."






grain

grain nm 
definition  image
translation:
1. grain, coffee bean, speck (of dust), (pepper)corn, bead (of a rosary)
2. squall

etymology: from Latin granum – grain

synonyms:
1. brin, fragment, germe, goutte, graine, morceau. particule;2. averse, coup de vent, tempête, tornade



examples:

Hugo, Bug-Jargal (1826)
"Caramba ! dit Biassou en se penchant vers l'obi. Que diantre veut-il dire avec ses mots, enfilés les uns dans les autres comme les grains de votre chapelet ?"



Balzac, “L’illustre Gaudissart” (1834)
"il ne se trouve pas d'idées à vendre, la Spéculation tâche de mettre des mots en faveur, leur donne la consistance d'une idée, et vit de ses mots comme l'oiseau de ses grains de mil."
(mil –  millet)

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
"Pourquoi voulez-vous qu’il dispute à de pauvres fourmis comme nous sommes leur misérable bonheur d’une minute, et l’imperceptible grain de mil qui leur revient dans cette large création ?"
(mil –  millet)

Balzac, Béatrix (1839)
"La marquise montra l’imperceptible flétrissure qui fatiguait là le grain de sa peau si tender."



Verne, L’Île mystérieuse (1874)
"savez-vous combien quatre cents milliards de grains représentent de boisseaux ?"

Flaubert, Bouvard et Pécuchet (1880)
"les grains de blé vous cinglaient la figure comme des grains de plomb."

Villiers de l’Isle Adam, “Impatience de la foule”, Contes cruels (1883)“Debout contre une vaste cuve, il agitait son lourd pilon de pierre et, tout en écrasant distraitement le grain dans le lait sale.”

Zola,  Le Docteur Pascal (1893)“Depuis les longues années qu’on n’y vannait plus de grain, une herbe y poussait, tout de suite brûlée par le soleil.”


2.

Balzac, L’Enfant maudit (1831)
"A la manière dont le flot venait mourir sur le rivage, il devinait les houles, les tempêtes, les grains, la force des marées."

Gaboriau, La Clique dorée (1871)
"pendant que Daniel surveillait une manœuvre difficile, au moment d'un grain violent, on le vit tout à coup chanceler, battre l'air de ses bras et tomber à la renverse sur le pont...sur le pont..".







Thursday, April 18, 2013

madrier

madrier n
definition  image
translation:
beam, plank

etymology: from Latin materia – wood

synonyms: bastaing, chevron, planche, plantard, plat-bord, poutre


examples:

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
"Mais il ne savait comment expliquer la chute du madrier."



Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
"Enfin il s'est établi quatre nouvelles scieries de planches et de madriers."


Balzac, Eugénie Grandet  (1834)
"Il est difficile de passer devant ces maisons sans admirer les énormes madriers dont les bouts sont taillés en figures bizarres et qui couronnent d’un bas-relief noir le rez-de-chaussée."

Dumas, Les Frères corses (1845)
"les fenêtres n’avaient ni madriers, ni briques, … mais de simples carreaux de vitre, que protégeaient, la nuit, des volets de bois."


Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"On les voit sautant les gros madriers, suivant à la file les arêtes étroites, se traînant à califourchon."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Cadine et Marjolin avaient fini par découvrir, dans la barrière de madriers qui défend la voie, une pièce de bois moins solide qu’ils avaient rendue mobile."


Verne, Michel Strogoff (1876)
"De temps en temps, un roulement plus grave du véhicule indiquait qu’il franchissait un pont de madriers à peine équarris, jeté sur quelque crevasse."









Wednesday, April 17, 2013

transi

transi adj 
definition  image
translation:
numb (with cold), chilled to the bone; transfixed, paralyzed

transir v make numb with cole, paralyze; be chilled to the bone

etymology: from Latin transire – to go beyond, to die

synonyms: alangui, engourdi, figé, glacé, inquiet, langoureux, languissant, mourant, rivé, saisi, stupéfiée, terrifiée, trembalnt



examples:

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
"Lorsque Pierre Gringoire arriva sur la place de Grève, il était transi."


Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
"ni le feu des passions, puisque je transissais sous la sueur glacée qui suintait de ces braves murailles."

Vigny, Lorenzaccio (1836)
"Je suis transi, — Il fait vraiment froid."

Gautier, “La Vie dans la mort” m La Comédie de la Mort (1838)
"Retourne-t'en là-haut, la bise est glaciale
Et je suis tout transi."

Sand, La Mare au diable (1846)
"il faut que vous ayez le cœur bien dur pour nous laisser transir dehors."




Daudet, “Le Caravansérail”,  Les Contes du lundi (1875)
"Oh ! comme cela semblait bon, en sortant tout transi de ces flots d’ombre, de descendre dans la salle à manger du caravansérail."

Zola, Au Bonheur des Dames (1883)
"D’abord, elle le crut amoureux de Marguerite, à voir ses airs transis d’amant qui désespère."









Monday, April 15, 2013

bourgade

bourgade nf 
definition  image
translation:
small town, village

etymology: from bourg, ultimately from Germanic word meaning fortified place , as in modern German Burg

synonyms: bourg, commune, hameau, localité, village



examples:

Hugo, Han d’Islande (1823)
"[il] était sorti, aux premiers sons de la trompe du crieur, de la seule auberge que renfermât la bourgade."

Balzac, “Jésus-Christ en Flandre” (1831)
"La riche Ostende était un havre inconnu, flanqué d'une bourgade chétivement peuplée par quelques pêcheurs."

Balzac, “El Verdugo” (1831)
"Chacune de ces misérables bourgades fut cernée et leurs habitants décimés."

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Mais les villes voisines, les bourgades et les campagnes surtout, sont travaillées depuis longtemps par des sociétés secrètes."

Daudet, Tartarin de Tarascon (1872)
"Qu’est-ce que c’était que Sparte aux temps de sa splendeur ? Une bourgade…"

Verne, Le Tour du monde en 80 jours (1873)
"deux hommes se promenaient sur le quai au milieu de la foule d’indigènes et d’étrangers qui affluent dans cette ville, naguère une bourgade."

Zola, La Conquête de Plassans (1874)
"Le marquis de Lagrifoul, qui habitait la Palud, une grosse bourgade voisine, était descendu, depuis quinze jours, chez un de ses parents."






Sunday, April 14, 2013

brochet

brochet nm 
definition  image
translation:
pike (the fish)

etymology: from broche – spit, rod, diue to its long pointed head



examples:

Balzac, Eugénie Grandet  (1834)
"il apportait un lièvre, des perdreaux tués dans le parc, des anguilles et deux brochets dus par les meuniers."

Balzac,  “Un Prince de la Bohème“ (1840)
"Décidément, reprit-il, je ne veux pas, pour maîtresse, d’une femme ignorante comme un brochet."

Dumas, Vingt ans après (1845)
"je trouve seulement que son comique est forcé et sa plaisanterie est par trop familière. Voyez sa Lettre de la Carpe au Brochet."

About, Le Nez d’un notaire (1862)
"Svelte, sain et vigoureux comme un brochet de rivière, il était convaincu que ces gens-là sont du fretin de poisson blanc, créé tout exprès par la Providence pour nourrir MM. les brochets."
(fretin – fry, small fish)

Verne, Voyage au centre de la terre (1864)
"Le soir, après avoir coupé à gué deux rivières riches en truites et en brochets, l’Alfa et l’Heta, nous fûmes obligés de passer la nuit dans une masure abandonee."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Plus tard, il alla rôder autour de sa tante Claire, pour avoir les vessies des carpes et des brochets qu’elle vidait."

Huysmans, En Rade (1887)
"Le fait est que ce chat, maigre ainsi qu’un cent de clous, portait la tête allongée en forme de gueule de brochet et, pour comble de disgrâce, avait les lèvres noires."








Saturday, April 13, 2013

enrayer

enrayer v 
definition  image
translation:
to stop, block, check, jam, stem

etymology: from en- + rayon – spoke (of a wheel)

synonyms: arrêter, bloquer, contenir, empêcher, entraver, freiner, gêner, inhiber, neutraliser, réprimer


examples:

Hugo, “Préface de 1832”,  Le Dernier Jour d’un condamné (1829)
"Nous avons songé … à l'impossibilité d'enrayer sur cette pente rapide où la monarchie s'était lancée elle-même à toute bride le 8 août 1829."

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"Sans trop s’expliquer les moyens, il devinait par avance que, dans le jeu compliqué des intérêts de ce monde, il devait s’accrocher à un rouage pour se trouver en haut de la machine, et il se sentait la force d’en enrayer la roue."

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
"le 18 mars, après vingt assauts inutiles, le Nautilus se vit définitivement enrayé."

Flaubert, Bouvard et Pécuchet (1880)
"Pécuchet n’enraya pas. Il se procura une introduction à la philosophie hégélienne, et voulut l’expliquer à Bouvard."

Huysmans, À Rebours (1884)
"Les médecins consultés l’effrayèrent. Il était temps d’enrayer cette vie, de renoncer à ces manœuvres qui alitaient ses forces."

Féval, La Vampire (1885)
"M. Berthellemot appartenait énergiquement à cette catégorie de bourgeois conquérants qui … qui enrayent tout net, dès qu'ils ont quelque chose à perdre."

Zola, L’Argent (1891)
"il ferait cause commune avec les catholiques, pour enrayer la chute rapide qu’il prévoyait."





Friday, April 12, 2013

mignard

mignard adj 
definition  image
translation:
precious, mannered, dainty, simpering

mignardise nf preciousness, pretense

etymology: from mignon, which may come from Germanic as in Old High German minne – love

synonyms: affecté, affété, câlin, gentil, maniéré, mignon, minaudier, précieux, recherché, sucré

examples:

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
"des dessus de portes, représentant des scènes de nature champêtre ou pastorale d’une couleur gaie et d’un dessin mignard, des sofas et des divans à toutes les encoignures "

Kock,  Jean (1835)
"On se donne un air mignard, on fait des yeux languissans."

Balzac, Pierrette (1840)
"son menton bien rasé lui donnait un air si mignard quoique froid, qu’il paraissait agréable dans le genre de Robespierre."

Balzac, La Femme de trente ans (1842)
"Le notaire, qui se crut obligé de faire le gentil avec les enfants, prit un ton mignard pour dire au garçon : - Hé bien, mon petit, que donnait-on à la comédie ?"

Gautier, Le Roi Candaule (1844)
"Et en disant ces mots avec toute sorte de mignardises et d’afféteries, Lamia jetait un petit coup d’oeil significatif sur un petit miroir de métal fondu."

Maupassant, Une Vie (1883)
"Alors commença l’intimité enfantine et charmante des niaiseries d’amour, des petits mots bêtes et délicieux, le baptême avec des noms mignards de tous les détours et contours et replis de leurs corps."

Bourget, Mensonges (1887)
"il rêva des magnificences entrevues, des applaudissements dans le vaste salon, du profil un peu mignard de madame Moraines, si délicat sous ses cheveux blonds."












**********

Thursday, April 11, 2013

minois

minois  nm 
definition  image
translation:
(sweet little) face

etymology: from mine – appearance face, origin uncertain

synonyms: face, figure, mine, visage


examples:

Balzac, La Paix du ménage (1830)
"Voilà, mon cher, comment ces minois si tendres, si candides en apparence, auront formé leur coalition contre l’inconnue."

Sand, Valentine (1832)
"elle ne vous appelle jamais que mon cœur, ma toute belle, mon joli minois."

Sue, Les Mystères de Paris  (1843)
"orné de faveurs cerise qui accompagnaient à merveille ses bandeaux de cheveux noirs, encadrait son joli minois."

Merimée, Carmen (1845)
"elle commence par laisser tomber sa mantille sur ses épaules, afin de me montrer son minois enjôleur,"

Balzac, La Cousine Bette (1846)
"Ah ! quand un minois vous sourit, et qu’on vous dit : "Mon bon chéri, sais-tu combien tu es aimable !"

Labiche, Un Chapeau de paille d’Italie (1851)
"Eh ! eh ! ça fait plaisir de rencontrer un joli minois."

Goncourt, Journal (1887)
"Un monde de coquettes fillettes, toutes en blanc passementé de rubans roses, et leurs gentils minois encadrés dans de jolis bonnets de paysannes en dentelle de coton."






Wednesday, April 10, 2013

démentir

démentir v 
definition  image
translation:
to belie, refute, contradict

démenti nm  denial, refutation
ne pas se démentir – prove consistent, be unchanged
 
etymology: dé- + mentir – to lir

synonyms: contester, contradire, dédire, désavouer, nier, réfuser, s'opposer

examples:

Hugo, Lucrèce Borgia (1832)
"Vous la connaissez, sans doute, Madame Lucrèce, et vous ne me démentirez point !"

Balzac, Modeste Mignon (1844)
"mon père qui ne s’est jamais démenti, avec l’indulgence de mon adorable mère."

Balzac, Le Cousin Pons (1847)
"J’ai cru que la Cibot se démentirait ! … Cette tentative est inutile."

Dumas, Les Quarante-Cinq (1848)
"Et après ces mots audacieusement jetés, Marguerite attendit un démenti."

Verne, L’Île mystérieuse (1874)
"Il sentait bien que l’arrivée de Top pouvait donner un démenti à ses conjectures."

Zola, La Terre (1888)
"Elle bégayait, surprise, irritée, ne trouvant pas le démenti qu’elle aurait voulu."

Zola, La Bête humaine (1890)
"il y avait au dossier trois cent dix pièces, d’une confusion telle, que chaque témoignage y était démenti par un autre."






Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.