Sunday, July 31, 2011

remorquer


remorquer v 
definition image
translation:
to tow, tug, drag alpmh
 

remorqueur nm towboat, tugboat

etymology: from Latin remulcare – tow

synonyms: chauler, haler, tirer, touer, tracter, traîner

examples:

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
"c’était un aveugle, un petit aveugle à face juive et barbue, qui, ramant dans l’espace autour de lui avec un bâton, et remorqué par un gros chien."

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"il remorqua mademoiselle Cormon à quelques pots de fleurs plus loin, pour faire comprendre à l’interrupteur qu’il ne voulait pas être espionné."

Dumas, Vingt ans après (1845)
"Un quart d’heure après, le canot de cette flûte les remorquait."
( flûte – Dutch merchant ship )

Verne, Cinq Semaines en ballon (1862)
"L’animal nous remorque."

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
"Ce rôle de remorqueur ne devait pas durer plus de dix minutes."

Maupassant, Contes de la bécasse (1882)
"un chapelet de bâtiments, formé d’un trois-mâts, de deux goélettes et d’un brick, remontait vers Rouen, traîné par un petit remorqueur vomissant un nuage de fumée noire."


Maupassant, “Le Port”, La Main gauche (1889)
"Le gros bateau, les voiles carguées, vergues en croix sur sa mâture, traîné par un remorqueur marseillais qui haletait devant lui, roulant sur un reste de houle que le calme survenu laissait mourir tout doucement."
(carguées – furled ; mâture – nasts)

Saturday, July 30, 2011

dogue

dogue nm  
definition image
translation:
mastiff

etymology: from English dog

synonyms: carlin, doguin

examples:


Hugo, Bug-Jargal (1826)
"un dogue énorme se leva en grondant et s'avança vers moi."

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
"L’archidiacre avait en Quasimodo l’esclave le plus soumis, le valet le plus docile, le dogue le plus vigilant."

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"Pauvre garçon ! c’est comme un dogue, dit Sylvie."

Balzac, “Pierre Grassou” (1839)
"Un billet de cinq cents… J’ai après moi un de ces négociants de la nature des dogues, qui, une fois qu’ils ont mordu, ne lâchent plus qu’il n’aient le morceau."

Villemen, “Le Drame de Rachel“ from Le Parnasse contemporain (1866)
"Son public la suivait comme un dogue à la chaîne."

Flaubert, La Légende de saint Julien l’Hospitalier (1877)
"Dans une cour à part, grondaient, en secouant leur chaîne et roulant leurs prunelles, huit dogues alains, bêtes formidables qui sautent au ventre des cavaliers et n’ont pas peur des lions.'
(alains – Alan, a people of the steppes)

 

Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
'Ce gaillard-là a une mâchoire de dogue."

tirailler

tirailler v  
definition image
translation:
to tug at, pull at; prick, plague; fire at random
 

tiraillement nm pulling, tugging, nagging pain, friction

etymology: front tirer – to pull, draw

synonyms: ballotter, convulser, déchirer, houspiller, importuner, tendre, tirer, tourmenter

examples:

Hugo, “Préface de 1832”, Le Dernier Jour d’un condamné (1829)
"à travers les hurlements de la malheureuse, et à force de tiraillements et de soubresauts, ils lui ont séparé la tête du corps par arrachement."

Balzac, “La Maison Nucingen” (1837)
"Après avoir tiraillé dans le cercle des personnes de connaissance, la Médisance se mit à fusiller les amis intimes."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"Alors elle tâcha de l’émouvoir, et, s’émotionnant elle-même, elle vint à lui conter l’étroitesse de son ménage, ses tiraillements, ses besoins."

Zola, La Curée (1872)
"Il mit tout l’hiver à mûrir son plan, tiraillé par cent affaires plus embrouillées les unes que les autres."

Sand, “Le Chien et la Fleur Sacrée”, Contes d'une grand'mère I(1873)
"Je me plantais près de lui en le regardant, mais sans le tirailler ni l'ennuyer de mes obsessions."

Maupassant, Contes de la bécasse (1882)
"il établit le pour et le contre, changeant à tout moment de résolution, combattu, malheureux, tiraillé par les raisons les plus contraires."

Huysmans, À Rebours (1884)
"Cette croyance que l’homme est un âne de Buridan, un être tiraillé entre deux puissances d’égale force."

Friday, July 29, 2011

anse


anse nf 
definition image
translation:
1. handle
2. cove, small bay


etymology: from Latin ansa – handle

synonyms:
1. anneau, courbe, oreille, poignée
2. baie, bras de mer, crique


examples:

1.



Hugo, “Lazzara”, Les Orientales (1829)
"On croirait voir de loin, dans nos temples croulants,
Une amphore aux anses d'albâtre."

Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
"Sa femme… portait sur son dos un vase de grès rond et aplati, tenu par une courroie passée dans les anses."

 Hugo, Claude Gueux (1834)
“Les détenus jetèrent successivement dans son cachot, par le soupirail, un clou, un morceau de fil de fer et une anse de seau.”

Gaboriau, L’Argent des autres (1874)
"Elle vola le ménage, faisant danser l'anse de son propre panier."

Zola, L’Assommoir (1879)
"Le forgeron, qui avait sa redingote, tenait Gervaise à son bras gauche et Virginie à son bras droit : il faisait le panier à deux anses, disait-il "

France, Le Crime de Sylvestre Bonnard (1881)
"il y a cinquante ans bien sonnés que feu ma bonne mère, m’ayant préparé de ses mains une tartine de raisiné, la mit dans un panier dont elle me passa l’anse au bras, et me mena, ainsi muni, à la pension tenue par M. Douloir."
(raisiné – grape jam )

2.

Merimee, Tamango (1829)
"Il courut, par le chemin le plus direct, à une petite anse, éloignée de l'embouchure d'une demi-lieue."


Sue, Atar-Gull (1831)
“Mort et ruine sur l’habitation de l’anse Nelson : mort sur les bestiaux, ruine sur les récoltes et les bâtiments.”

-->
-->
Baudelaire (tr. Poe), “Le Scarabée d’or”,  Histoires extraordinaures  (1858)
“Une belle et forte brise nous poussa bien vite dans la petite anse au nord du fort Moultri/”


Balzac, La Femme abandonée (1834)
"Semblables à l’eau d’une petite anse, les phrases qui représentent ces idées ont leur flux et reflux quotidien, leur remous perpétuel, exactement pareil."

Thursday, July 28, 2011

ventru

ventru adj 
definition image
translation:
pot-bellied, rounded, bulging

etymology: from ventre – belly

synonyms: bombé, gras, gros, obèse, pansu, rebondi

examples:

Hugo, Bug-Jargal (1826)
"Ce nain hideux était gros, court, ventru, et se mouvait avec une rapidité singulière sur deux jambes grêles et fluettes."

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
"Une architecture écrasée et trapue, des voûtes en anses de panier, je ne sais quoi de ventru dans la colonne et de bossu dans le dôme."

Dumas, Vingt ans après (1845)
"Grimaud, d’ailleurs, offrait le type calme, sec et raide de l’Anglais circonspect ; Mousqueton, celui de l’Anglais ventru, bouffi et flâneur."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Marjolin, à dix-huit ans, avait l’adolescence déjà ventrue d’un gros homme, l’intelligence nulle, vivant par les sens."

Huysmans, À Rebours (1884)
"Puis, il avait aperçu, dans le village, ce jour-là, des bourgeois ventrus, à favoris, et des gens costumés, à moustaches."

Maupassant, Bel-Ami (1885)
"Alors il aperçut un homme debout, en face de lui, tout près, un petit homme ventru, chauve, qui portait des lunettes."

Maupassant, “Le Lapin”, La Main gauche (1889)
"une grosse fille très rouge, joufflue, dépoitraillée, ventrue, large des hanches, une sorte de femelle sanguine et bestiale."
(dépoitraillée – bare-chested )

Thursday, July 14, 2011

bâtiment


bâtiment nm 
definition image
translation:
ship

note: primary meaning, of course, is building

etymology: eventually from a Latin root that meant to bear, carry

synonyms: bateau, emarcation, navire, paquebot

examples:

Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
"En effet, il y avait dans le port un brick de l'Etat et un bâtiment marchand."

Balzac, “Facino Cane” (1836)
"Comme nous montions sur le bâtiment français, Dieu me fit la grâce de me débarrasser de mon complice."

Balzac, La Femme de trente ans (1842)
"Tous vos passagers sont Français, ils ont frété votre bâtiment."

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"On entra dans la rade ; mais comme on s’apprêtait à y jeter l’ancre, un petit cutter formidablement armé s’approcha du bâtiment marchand."

Dumas, Vingt ans après (1845)
"le bruit des flots, le bruit des vents, le mouvement affreux du bâtiment, j’avoue que je préférerais le couvent de Noisy."

Verne, Cinq Semaines en ballon (1862)
"Ce Pennet faisait plutôt un savant qu’un soldat, cela n’empêchait pas son bâtiment de porter quatre caronades."

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
"Quoi, Ned? vous songeriez sérieusement à vous emparer de ce bâtiment."

Wednesday, July 13, 2011

torchon


torchon nm 
definition image
translation:
dish cloth, dish towel, tea towel; rag

etymology: from torche – originally a twisted cloth, from Latin torquere – to twist

synonyms: chiffon, essuie-main, linge de vuidine, serpillière, torche-cul

examples:

Balzac, Eugénie Grandet (1834)
"Votre oncle est un grigou... votre tante est une dévote qui ne sait pas coudre deux idées, et votre cousine est une petite sotte…. et qui passe sa vie à raccommoder des torchons."

Balzac, La Vielle Fille (1836)
"Le torchon brûle, dit Jacquelin à Mariette quand la cuisinière passa près de la carriole."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"Elle se leva, et prit sur la commode ; parmi des torchons à ourler, le premier de la pile."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"un torchon oublié, les cartes de la veille, traînaient sur les tables."

Zola, Une Page d’amour (1878)
"elle le voyait, avec son pantalon rouge et son collet jaune, actionné devant le fourneau, un torchon sur le bras, comme un marmiton.:

Zola, L’Assommoir (1879)
"son papier décollé par l’humidité, ses trois chaises et sa commode éclopées, où la crasse s’entêtait et s’étalait sous le torchon."


Maupassant, “Duchoux”, La Main gauche (1889)
"Le linge séchait sur une corde devant la porte, chemises, serviettes, torchons, tabliers et draps."

ripaille


ripaille nf 
definition image
translation:
feast, banquet, feasting, carousing, gluttonous meal

ripailler v to feast, carouse

etymology: from Ripaille, a castle on Lake Geneva, where the Duke of Savoy held famous banquets

synonyms: bâfrée, banquet, bouffe, bringue, débauche, festin, grande chère, gueuleton, orguie, repas, ribote

examples:

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
"Il ne marchait qu’entouré d’une petite cour d’évêques et d’abbés de hautes lignées, galants, grivois et faisant ripaille au besoin."


Dumas, Vingt ans après (1845)
"Arrivés en face de l’auberge où son maître et lui avaient fait autrefois une si énorme ripaille, il s’approcha d’Athos, et, lui montrant le soupirail de la cave, il lui dit : -- Saucissons !"

Baudelaire, “Au Lecteur”. Les Fleurs du mal (1855 version)
"Dans nos cerveaux malsains, comme un million d’helminthes,
Grouille, chante et ripaille un peuple de démons.'
(helminthes – parasitic worms )

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"M. Tuvache, le maire, avec ses deux fils, gens cossus, bourrus, obtus, cultivant leurs terres eux-mêmes, faisant des ripailles en famille, dévots d’ailleurs, et d’une société tout à fait insupportable."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"C’est une continuelle ripaille, du plus faible au plus fort, chacun avalant son voisin et se trouvant avalé à son tour."

Maupassant, Bel-Ami (1885)
"Ils s’indignaient que ceux d’en haut eussent ripaillé sans rien payer."

Maupassant, La Maison Tellier (1881)
"l’homme en blouse qui conduisait jetait un regard d’envie sur toute cette ripaille étalée."

Tuesday, July 12, 2011

moisi

moisi adj
definition image
translation:
moldy, mildewy

moisi nm mold, mildew

moisir v make moldy

etymology: from Latin mucure from mucus – slime, mold

synonyms: chanci, gâté, pourri

examples:

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"Cette première pièce exhale une odeur sans nom dans la langue, et qu'il faudrait appeler l'odeur de pension. Elle sent le renfermé, le moisi, le rance."

Balzac, César Birotteau (1837)
"Ces bureaux déserts étaient encombrés d'écritoires où l'encre moisissait, de plumes ébouriffées comme des gamins, tortillées en forme de soleils."

Sue, Mystères de Paris (1842)
"tout cela est moisi, racorni, troué, corrodé, et tout cela s’achète."
(racorni – stiffened)

Flaubert, "Un Coeur simple" (1877)
"tout l’appartement sentait un peu le moisi, car le plancher était plus bas que le jardin."

Zola, L’Assommoir (1879)
"Le reflet des arbres, dans ce coin humide, verdissait la salle enfumée, faisait danser des ombres de feuilles au-dessus de la nappe, mouillée d’une odeur vague de moisi."
(nappe – tablecloth)

France, Le Crime de Sylvestre Bonnard (1881)
"Je ne sais s’il est gardé dans une armoire de fer, sous une triple serrure, par un jaloux bibliomane ; je ne sais s’il moisit dans le grenier d’un ignorant."

Maupassant, Bel-Ami (1885)
"Viens avec moi, je vais t’introduire chez le patron, sans quoi tu pourrais moisir jusqu’à sept heures du soir."

Monday, July 11, 2011

goupillon

goupillon nm  
definition image
translation:
1. holy water sprinkler
2. bottle brush


etymology: diminutive of Old French goupil– fox, based on looking like a foxtail

synonyms: aspersoir; rince-bouteilles

examples:

Balzac, Le Curé de Tours (1832)
"ils furent seuls avec le baron, figurez-vous, si cela est possible, ce Louis XI en soutane, donnant ainsi le dernier coup de goupillon chargé d’eau bénite."

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"Un mauvais goupillon, auquel personne n’avait encore touché, trempait dans un plat de cuivre argenté plein d’eau bénite."

Gautier, “ La Morte amoureuse” (1836)
"il aspergea d’eau bénite le corps et le cercueil sur lequel il traça la forme d’une croix avec son goupillon."

Dumas, Vingt ans après (1845)
"il avait près de lui un petit seau et tenait un goupillon à la main."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"L’ecclésiastique passa le goupillon à son voisin."

Zola, Une Page d’amour (1878)
"À gauche, un goupillon trempait dans un bénitier."

France, Le Crime de Sylvestre Bonnard (1881)
"La face grave et muette du suisse, que je vis s’avançant vers moi, me fit honte de mon enthousiasme, et je m’enfuis à travers les deux goupillons croisés sur ma poitrine par deux rats d’église rivaux."
(rat d’église – minor church employees)

Sunday, July 10, 2011

liard


liard nm 
definition image
translation:
copper coin of little value, 1/4 of a sou, farthing

liarder v pinch pennies, be a miser

etymology: uncertain

synonyms: centime, denier, obole, patard, sou

examples:

Hugo, “Préface de 1832”, Le Dernier Jour d’un condamné (1829)
"déterrant çà et là une croûte de pain dans un tas d'ordures et l'essuyant avant de la manger, grattant tout le jour le ruisseau avec un clou pour y trouver un liard,"

Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
"Mais les Parisiens ont peur pour leur peau de deux liards et pour leurs boutiques de deux sous, ouvrent leurs portes."

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"[il] donne des poires cuites, de celle qui coûtent deux liards la pièce."

Balzac, “La Maison Nucingen” (1837)
"ce gars, qui n’avait pas un liard en 1814, est devenu ce que vous le voyez."

Sue, Mystères de Paris (1842)
"ça vous fera vos cent sous, pas un liard de plus."

Gaboriau, L’Argent des autres (1874)
"Je suis assez riche, Dieu merci! pour n'être pas réduit à liarder."

Zola, L’Assommoir (1879)
"Cent cinquante francs, pas un liard de plus ! … Hein ! c’est donné !"

Saturday, July 9, 2011

estampe


estampe nf
definition image
translation:
engraving, print

etymology: from Italian stampare – press from Germanic root as in German stampfen – beat; English stamp

synonyms: dessin, figure, gravure, image, vignette

examples:

Balzac, La Peau de Chagrin (1831)
"En arrivant à l'étalage d'un marchand d'estampes, cet homme presque mort rencontra une jeune femme qui descendait d'un brillant équipage."

Balzac, César Birotteau (1837)
"Cette belle estampe vous est donnée par monsieur Anselme, dit Césarine."

Murger, Scènes de la vie de Bohème (1848)
"[elle] s’achemina peu à peu vers cette célébrité qui consiste à être citée dans les courriers de Paris, ou lithographiée chez les marchands d’estampes."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"Il y a sur le boulevard, chez un marchand d'estampes, une gravure italienne qui représente une Muse."

Coppée, “Vers le passé“ from Le Parnasse contemporain (1866)
"Je ris de voir, le long des bois, les fiancés
Cheminer lentement, deux par deux, enlacés
Comme dans les vieilles estampes."

Flaubert, "Un Coeur simple" (1877)
"Pour instruire les enfants d’une manière agréable, il leur fit cadeau d’une géographie en estampes."

France, Le Crime de Sylvestre Bonnard (1881)
"les boutiques de vieux livres, d’estampes et de meubles anciens amusaient mes yeux et parlaient à mon esprit."

Friday, July 8, 2011

botte


botte nf 
definition image
translation:
bunch (flowers, vegetables); bale (hay, straw)

note: botte – boot is derived from a different root, as is botte — a blow in fencing

etymology: of Germanic origin, as in Old German bozo – bundle; modern Dutch bos – bunch

synonyms: assemblage, ballot, bottée, basée, faisceau. gerbe, liasse, nasse, tas, trousse

examples:

Hugo, Le Dernier Jour d’un condamné (1829)
"On y jette une botte de paille où le prisonnier est censé reposer et dormir."

Balzac, “Une Conversation enttre onze heures et minuit”, Contes bruns, (1832)
"la salle, jonchée de bottes de paille, leur offrait la perspective d'un bon coucher, d'une nuit de délices."

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"Quant à Bazin, il s’alla coucher sur une botte de paille."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"après avoir marqué ses quatre mètres sur le trottoir avec des bouchons de paille, elle pria Florent de lui passer les légumes, bottes par bottes."
(bouchons – fistfuls )

Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
"C’était Mme Correur, avec un chapeau garni d’une botte de roses."

Zola, L’Assommoir (1879)
"Clémence raconta qu’elle avait un jour avalé trois bottes de cresson à son déjeuner."

Maupassant, "Histoire d'une fille de ferme”. La Maison Tellier (1881)
"Elle alla prendre une botte de paille dans un grenier et la jeta dans ce trou pour s'asseoir dessus."

Thursday, July 7, 2011

âtre

âtre nm 
definition image
translation:
hearth, fireplace

etymology: from Latin ater – dark

synonyms: cheminée, feu, foyer

examples:

Sue, Mystères de Paris  (1842)
"Son immense cheminée, haute de six pieds, large de huit, ressemblait à une grande baie de pierre ouverte sur une fournaise : dans l’âtre noir flamboyait un véritable bûcher de hêtre et de chêne."

Dumas, Vingt ans après (1845)
"Puis le soldat garrotté et bâillonné fut porté dans l’âtre."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"elle crut presque apercevoir son père se courbant vers l’âtre pour saisir les pincettes."

Gaboriau, L’Argent des autres (1874)
"Enfin, devant l'âtre, sur le tapis, et le long de tous les meubles, s'amoncelaient à profusion les bouts de cigares et de cigarettes."

Flaubert, "Un Coeur simple: (1877)
"Elle enfouissait la bûche sous les cendres et s’endormait devant l’âtre, son rosaire à la main."

Zola, Une Page d’amour (1878)
"La braise qui emplissait lâtre les brûlait tous les deux."

Maupassant, "Histoire d'une fille de ferme”. La Maison Tellier (1881)
"Rose, la servante, demeura toute seule au milieu de la vaste cuisine où un reste de feu s'éteignait dans l'âtre sous la marmite pleine d'eau chaude."

Wednesday, July 6, 2011

escamoter


escamoter v 
definition image
translation:
to juggle, perform sleight-of-hand, make disappear, pilfer

escanotage nm juggling, slieght-of-hand, legerdemain, pilfering
escamoteur nm juggler, conjurer, pilferer

etymology: from Spanish escamodar – change the place of things; possibly from Romany

synonyms: cacher, dérober, éluder, esquiver, éviter. soustraire, subtiliser

examples:

Hugo, “Préface de 1832”, Le Dernier Jour d’un condamné (1829)
"furtivement, sournoisement, honteusement, on lui a escamoté sa tête."

Stendhal, Le Rouge et Le Noir (1830)
"il eut l’idée lumineuse d’escamoter les petits carrés de papier, portant les votes d’un des partis."

Mérimée, “La Partie de Trictrac” (1830)
"Tu as escamoté vingt-cinq napoléons à un gros Hollandais, bien !"

Balzac, La Vielle Fille (1836)
"A Paris, on mange du bout des dents, on escamote son plaisir."

Balzac, La Peau de chagrin (1831)
"L'escamotage de la muscade constitutionnelle sous le gobelet royal se fait aujourd'hui, mon cher, plus gravement que jamais."
(muscade– juggling ball)

Zola, La Curée (1872)
"Quand l’affaire était par trop tentante, il escamotait la maison. L’Etat payait."

Zola, Une Page d’amour (1878)
"Le grand Morizot était un amateur qui récréait les salons en escamotant des muscades."
(muscades – juggling balls)

Zola, L’Assommoir (1879)
"Des escamoteurs, des hercules arrivaient, qui étalaient sur la terre de l’avenue un tapis mangé d’usure."

Tuesday, July 5, 2011

finaud


finaud adj 
definition image
translation:
cunning, wily

etymology: from French fin – fine, shrewd

synonyms: débrouillard, dégourdi. fin, futé, malin, rusé

examples:

Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
"sa mère, qui était la plus belle femme de son temps et une finaude, eut la réflexion de le vouer à Dieu."

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"Finaude ! dit l’agent en se levant. À demain alors."

Balzac, La Vielle Fille (1836)
"Elle avait ce petit air délibéré, finaud qui distingue les jeunes femmes après un mariage d’amour."

Sue, Mystères de Paris (1842)
"est-il finaud ! Tiens, tu mériterais que je serais ta mère, scélérat."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"Cependant, reprit le percepteur d’un air finaud, il y a des personnes qui s’en arrangent."

Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
"Quand vous voudrez, vous serez tout… Ne faites pas le finaud, Eugène !"

Maupassant, Bel-Ami (1885)
"avocat de province, joli homme de chef-lieu, gardant un équilibre de finaud entre tous les partis extrêmes."







Monday, July 4, 2011

cliquetis


cliquetis nm 
definition image
translation:
clicking, rattle, clinking, jimgle

etymology: onomatopoeic

synonyms: bruissement, clapotis, claquement, craquement, grésillement, tintement

examples:

Hugo, Le Dernier Jour d’un condamné (1829)
"Cette fois il ne suffit point du pas lourd et des souliers ferrés du guichetier, du cliquetis de son nœud de clefs, du grincement rauque des verrous."

Balzac, La Femme de trente ans (1842)
"Le vieillard et sa fille, qui semblaient ne vivre que par les yeux, distinguèrent alors un bruit d'éperons et un cliquetis d'épées."

Sue, Mystères de Paris  (1843)
"on fait bruire à leurs oreilles un cliquetis sinistre : clefs de prison, carcans de fer."

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"Alors ceux qui habitaient encore la malheureuse maison de Bonacieux et les voisins les plus proches entendirent de grands cris, des trépignements, un cliquetis d’épées et un bruit prolongé de meubles."

Dumas, Vingt ans après (1845)
"on entendit le bruit des épées qui sortaient du fourreau et le cliquetis des chiens de pistolet qu’armaient les deux fantômes noirs."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"Et, après, un port d’armes où le cliquetis des capucines, se déroulant,
(capucines – metal ring of a arquebus)

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
"C'étaient les yeux de crustacés gigantesques, tapis dans leur tanière, des homards géants se redressant comme des hallebardiers et remuant leurs pattes avec un cliquetis de ferraille."

Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.