Tuesday, April 30, 2019

demoiselle (insecte)


demoiselle  nf
definition image
translation:
damselfly

etymology: from Latin domina — lady, mistress

synonyms: libellule

examples:

Balzac, Le Lys dans la vallée  (1835)
“Comme trois enfants amusés à des riens, nous regardions les herbes des bords, les demoiselles bleues ou vertes.”

Gautier, “Le Grillon” , La Comédie de la Mort (1838)
“Et la demoiselle
Aux prunelles d’or,
Au corset de guêpe,
Dépliant son crêpe,
A repris l’essor.”

Karr, Feu Bressier (1842)
“Des libellules, des demoiselles, les unes vertes comme des émeraudes, d’autres bleues ou grises, voltigeaient et se poursuivaient sur l’eau.”

Erckmann-Chatrian “Le Bourgmestre en bouteille” (1856)
“Les caprices de l'imagination étalent leurs robes diaphanes brodées de cristal et d'azur, comme celles de la mouche, du scarabée, de la demoiselle des eaux dormantes.”

Sand, Journal d’un voyageur pendant la guerre (1871)
“Je contemplais la chèvre, je suivais le vol des demoiselles.”

Sardou, Le Roi Carotte (1872)
“Frêles demoiselles, ouvrez
Vos ailes aux reflets nacrés.”

Daudet, , Les Contes du lundi (1875)
“Et puis des demoiselles bleues, des bourdons, des papillons, pauvres bestioles s’effarant de tout côté…”







Monday, April 29, 2019

cou de pied


cou de pied nm
definition image
translation:
instep (foot or shoe), ankle

note: Alternatively cou-de-pied, coude-pied

etymology: originally, coude-pied, foot elbow

synonyms: cheville

examples:

Balzac, Splendeurs et misères des courtisanes (1847)
“un bon cœur, des manières gentilles, un cou-de-pied fin, une peau… Ah !…”

Gautier, Partie carrée (1848)
Les jointures des mains, presque pareilles à celles des orangs-outangs, se plissaient transversalement comme le cou-de-pied des bottes à la hussarde.”

About, Le Roi des montagnes (1856)
“Il enroulait si doucement les bandes autour de mon cou-de-pied, que je le sentais à peine.”

Féval, Le Bossu (1857)
“Un lourd talon se posa sur le cou-de-pied du Gascon.”

Huysmans, En Ménage (1881)
“des chaussettes durant quinze jours, avec des plis noirs au talon, des zébrures de sépia sur le cou-de-pied, des pointes couleur terre !”

Talmeyr, Les Gens pourris (1886)
“Il se glisse sous la plante, dans un harmonieux gondolement de toute la chaussure, et forcément, ainsi, il renfle le cou-de-pied,”

Feydeau, Monsieur chasse ! (1892)
“Gontran, qui a continué son manège, est en train de lui tirer son pantalon sur le cou-de-pied, de telle sorte que Duchotel, retenu par la jambe, manque de tomber.”






Sunday, April 28, 2019

gondoler


gondoler v
definition image
translation:
to warp (wood), crinkle (paper). bend

etymology: from gondole — gondola (the boat)

synonyms: courber, déformer, gauchir, gonfler, onduler, plisser,  se bomber, tordre

examples:

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
”les vitres du salon semblaient se gondoler sous la pression des eaux.”

Loti, Pêcheur d’Islande (1885)
“Elle [la maison] était presque cachée sous son épais toit de paille brune, tout gondolé, qui ressemblait au dos de quelque énorme bête morte effondrée sous ses poils durs.”

Rachilde, Monsieur Vénus (1889)
“Le plafond, gondolé aux corniches, était peint de vieux motifs rococos sur fond azur-vert.”

Daudet, Port-Tarascon (1890)
“le plancher gondolé s’effritait en pourriture de bois, d’énormes lézards disparaissaient dans les crevasses.”

Schwob, Cœur double (1891)
“il fait gondoler du doigt l’enveloppe bleue d’un paquet de biscuits.”

Huysmans, La Cathédrale (1898)
“d’autres enfin affichaient des chapeaux à claque qui gondolaient, jouaient de l’accordéon tout seuls, avec leurs côtes visibles sous la soie.”
(affichaient   boasted)

Theuriet.  Le Manuscrit du chanoine (1902)
[il] “alla ouvrir un bahut placé dans une encoignure, et revint avec une boite de fer-blanc, toute gondolée.”






Saturday, April 27, 2019

cotonnade


cotonnade nf
definition image
translation:
coton, coton fabric 

note: thin and inexpensive, a staple of the cloth trade, used for clothing and household uses

etymology: from Italian cotone from Arabic qtoun — cotton

synonyms: calicot, chintz, coton, indienne, tissu

examples:

Sand, Lettres d’un voyageur (1837)
“Mais, soit qu'il me prît pour un financier déguisé, soit que ma blouse de cotonnade bleue lui plût extrêmement, il s'obstina à me suivre pendant une cinquantaine de pas en continuant son inintelligible discours.”

Du Camp, Le Nil: Égypte et Nubie (1852)
“trois femmes entrèrent, assez laides, et simplement vêtues de cotonnade gros bleu à fleurs jaunes.”

Arène, Jean-des-Figues (1868)
“Mon père optait pour une solide veste de cadis couleur d’amadou et un joli pantalon de cotonnade fauve.”
(cadis a coarse woolen fabric)

France (Victor), Sous le burnous (1886)
“Couverte d'une loque de cotonnade bleue, crasseuse, hâlée, maigre, (…) elle accusait au moins quarante orageux automnes.”
(accusait — indicated)

Mirbeau, Sebastian Roch (1890)
“De retour en sa boutique, ayant retiré son habit et passé le tablier de travail en cotonnade grise, il appela Sébastien.”

France, L’Étui de nacre (1892)
“je trouvai le petit Éloi couché dans le grand lit de cotonnade, où ses parents l’avaient transporté en égard, sans doute, à la gravité de son état.”

Loti, Ramuntcho (1897)
“les voilà tous en tenue de combat, le torse libre dans une chemise de cotonnade rose ou bien moulé sous un léger maillot de fil.”






Friday, April 26, 2019

colloque


colloque nm
definition image
translation:
symposium, discussion, conference, colloquim

etymology: from Latin colloquor — speak with

synonyms: conciliabule, conférence, conversation, débat, discussion, entretien, meeting, rencontre

examples:

Michelet, Histoire de France XI  [1547—1572]  (1846)
“Elle a cru que le clergé avait accepté malgré lui la demande, souvent faite par les protestants, d'une discussion publique, d'un colloque à Poissy.”

Duranty, Le Malheur d’Henriette Gérard (1858)
“Madame Gérard pendant ce colloque fit un arrangement provisoire de sa figure.”

Gaboriau, Les Esclaves de Paris (1868)
“Cet amical colloque avait lieu dans le corridor de la maison, et à tout moment il était troublé par les cris et les rires des élèves de Poluche.”

Virmaître, Paris-Police (1886)
“Pendant ce colloque, (…) un assez grand nombre d’électeurs qui stationnaient à la porte (on se souvient que la réunion avait lieu le samedi) purent pénétrer dans la sale.”

Theuriet, L’Oncle Scipion (1890)
“Assez souvent, maintenant, j’entends dans l’antichambre d’orageux colloques qui me rappellent les derniers temps de mon séjour à l’institut Cornevin.”

Bloy, La Femme pauvre (1897)
“Sa figure timide et souffreteuse eût été complètement insignifiante sans une expression de joie singulière qui paraissait être l’effet d’un colloque intérieur.”

Leblanc, Arsène Lupin Gentleman Cambrioleur (1907)
“Les interrogatoires se réduisaient à des colloques dépourvus d’intérêt entre le juge et l’avocat.”






Thursday, April 25, 2019

dégouliner


dégouliner v
definition image
translation:
to drip, trickle

dégoulinement nm dripping, trickling

etymology: from découler — to flow down

synonyms: couler, découler, dégoutter, exsuder, ruisseler, se répandre, suer, transpirer

examples:

Goncourt, La Fille Élisa (1877)
“Deux ou trois buvaient à petites gorgées de la tisane dégoulinante des deux coins de leurs bouches/.“

Zola, L’Assommoir (1879)
“Il avait la peau si chaude, que l’air fumait autour de lui ; et son cuir était comme verni, ruisselant d’une sueur lourde qui dégoulinait.”

Huysmans, Les Sœurs Vatard (1879)
“l’averse ruisselait sur les pavés, s’acharnait sur les tuiles, (…) , dégoulinant tantôt avec un fracas d’avalanche, tantôt avec un grésillement de friture au feu.

Daudet, Sapho (1884)
“bercé par le dégoulinement de l’eau tout autour de la petite maison, il fermait les yeux,”

Daudet, Tartarin dans les Alpes (1885)
“c’était le même déluge sur les pentes vertes du Rigi, chevauchées de nuées noires, avec des torrents qui dégoulinaient le long des roches.”

Rodenbach, Bruges-la-morte (1892)
“Et le trop-plein des gouttières avait beau dégouliner, le tunnel des ponts suinter des larmes froides.”

Bonnetain, Dans la brousse (1894)
“Entre ses jambes, du sang dégoulinait, des eaux, que de ses prunelles sans regard il regardait tomber.”





Wednesday, April 24, 2019

guichetier


guichetier  nm
definition image
translation:
(literary, archaic) warder, jailer (US), gaoler (UK); (in modern usage) ticket seller, cashier

etymology: from guichet — a small door, from AngloNorman viket, related to English wicket; both from a Norse root

synonyms: cerbère, concierge, garde, garde-chiourme, geôlier, porte-clefs, portier, surveillant, veilleur, vigile

examples:

Dumas, La Tour de Nesle (1832)
“Il parait que tu cumules : guichetier au Châtelet, assassin à la tour de Nesle !… Marguerite de Bourgogne doit te donner bien de l’occupation dans ces deux emplois !”
(cumules — hold concurrently)

Hugo, Marie Tudor (1833)
“Un guichetier, ce n’ est qu’ une espèce de prisonnier.”

Ponson du Terrail, L’Héritage mystérieux (1857)
“Et comme le guichetier se retirait, fermant la porte derrière lui, elle fit quelques pas vers Fernand et lui jeta ses bras autour du cou.”

Féval, Le Bossu (1857)
“Forçons plutôt la porte, à trois que nous sommes; tombons sur les guichetiers et prenons la clef des champs.”
(prenons la clef des champs  let’s escape)

Hugo, La Légende des siècles, 2e série (1859)
“On regarda. La nuit était sur Sainte - Hélène.
Un guichetier anglais sous son impure haleine
Avait éteint le grand flambeau.”

Erckmann-Chatrian, Le Blocus (1867)
Hé ! sergent, faites prévenir le guichetier que le défenseur du prisonnier est là.


Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
“Quand le guichetier vit le prisonnier qu'on lui amenait, si blanc, si roide, il monta réveiller le directeur.”








Tuesday, April 23, 2019

chromo


chromo nm
short for chromolithographie nf
definition image
translation:
printed color image, chromo

note: chromolithography, which allowed the printing of inexpensive color prints, was developed in the mid-19th century

etymology:rom Greek chromos — color + French lithographie— printing on a kind of press. 

synonyms: image, litho

examples:

Feydeau, Champignol malgré lui (1892)
“Camaret, regardant la toile.
 — Ah ! tiens, c’est amusant, ça ! Est-ce que c’est beau ?
Saint-Florimond.
 — Dame !… vous voyez !
Camaret.
 — Oh ! vous savez, moi, je n’y connais rien… un tableau, un chromo, pour moi, c’est quif-quif.”
(quif-quif — all the same)

Bloy, La Femme pauvre (1897)
“Il y avait au mur les éternels chromos évoquant les délices de la table par l’ostentation des gibiers rares et des fruits de Chanaan;”

Huysmans, La Bièvre et Saint-Séverin (1898)
“le tout enlaidi par des peintures semblables aux chromos d’un bazar pieux,”

Mirbeau, Les Vingt et un jours d’un neurasthénique (1901)
les œuvres d’art qui décorent les murs de ma chambre ne sont que d’affreux chromos : Le Retour du Marin, La Remise des Drapeaux, un Lièvre pendu par une patte.”

Theuriet.  Le Manuscrit du chanoine (1902)
“Les murs blanchis à la chaux étaient décorés d’un portrait du Présisident de la République et de chromolithographies aux couleurs criardes.”

Rolland, Jean-Christophe I (“Aube”)  (1904)
“Aux murs, des versets encadrés, et de mauvais chromos de Mozart et de Beethoven.”

Leroux, Le Mystère de la chambre jaune (1907)
“Une chromo-réclame, sur le mur, vantait, sous les traits d’une jeune Parisienne levant effrontément son verre, les vertus apéritives d’un nouveau vermout.”






Monday, April 22, 2019

birbe


birbe nm
definition image
translation:
fuddy-duddy, fogey, dotard

etymology: from Italian birbo — rogue

synonyms:  barbon, croulant, gâteux. géronte. radoteur, vieillard

examples:


Huysmans, Les Sœurs Vatard (1879)
“père Chaudrut, un vieil ouvrier, un vénérable birbe, rasé de frais, l’œil cagot, la démarche usée.”

Lemonnier, Les Charniers (1880)
“Le plus âgé des trois, birbe à moustaches grises, était étendu sur le ventre, les bras ouverts et la tête en terre.”

Richepin, La Glu (1881)
“ils étaient comiques, ces ailleurs, de s’imaginer qu’ils peuvent comme ça vous mettre à sec du jour au lendemain ! Pauvre birbe, va !”
(mettre à sec —  wear out, bankrupt)

Touchatout, Mémoires d’un préfet de police (1885)
Nous nous tordions dans les coins à blaguer tous ces vieux birbes qui exécutaient avec un sérieux de bonzes les choses les plus cocasses.
(bonze —  Buddhist priest)

Cladel, Seize Morceaux de literature (1889)
“Nul au monde-n’est aussi Bartholo que toi, vieux birbe, et si je t’avais cru si canaille et si serin,”

Richepin, Truandailles (1890)
“En même temps, elle présentait un nouveau compagnon, non moins haillonneux et calamiteux que les dix-huit, mais tout jeune à côté de ces birbes.”

Huysmans, La Bièvre et Saint-Séverin (1898)
“Ces salles que nous avons vues sont peuplées de birbes.”


Sunday, April 21, 2019

chalut


chalut nm
definition image
translation:
trawling net

etymology: uncertain

synonyms: boxier, filet, seine

examples:

Dumas, Le Comte de Monte-Cristo (1845)
“lendemain les gens chez lesquels il était entré pour faire toutes ces questions reçurent en cadeau une barque catalane toute neuve, garnie de deux seines et d’un chalut.”

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
“C’étaient des espèces de chaluts, semblables à ceux des côtes normandes.”

Maupassant,  Contes de la Bécasse (1882)
“Puis enfin l’ouragan se calma comme il se trouvait en pleine mer, et, bien que la vague fût encore forte, le patron commanda de jeter le chalut.”

Schwob, Cœur double (1891)
“Et ils se marièrent tranquillement : l’homme alla pêcher au chalut et boire au retour des bolées de cidre avec des verrées de rhum.”

Bazin, Contes de bonne Perrette (1897)
“On jette le chalut, grande poche de filet qui traîne au fond de l’eau, gueule ouverte où tout s’engouffre, des soles, des raies, des plies, des crabes, des araignées de mer gigantesques.”
(plies  plaice, a flat fish)

France, Pierre Nozière (1899)
“çà et là, au soleil, un vieillard qui raccommode un chalut, ou une femme qui coud à la fenêtre derrière un pot de géranium.”

Mirbeau, Les Vingt et un jours d’un neurasthénique (1901)
“Une nuit qu’il avait accompagné en mer des pêcheurs, ceux-ci ramenèrent dans leur chalut le cadavre d’un homme en partie dévoré et dont les cavités thoracique et stomacale étaient remplies de bigorneaux,”
(bigorneaux — periwinkles (mollusks)







Friday, April 19, 2019

bonde


bonde nf
definition image
translation:
stopper, plug, bung, plughole

etymology: from Celtic root as in Middle Irish bonn  bottom

synonyms: bouchon, siphon, tampon

examples:

Balzac, Les Chouans (1829)
“Le silence n’était interrompu que par les mugissements des vaches, ou par les gouttes de cidre qui tombaient périodiquement de la bonde du tonneau.”

Flaubert, Correspondance (1850)
“Nous passons des journées sans desserrer les dents et absorbés côte à côte dans nos songeries particulières. Puis, de temps à autre, la bonde éclate.”

Erckmann-Chatrian, Le Blocus (1867)
“J’allai tout de suite toquer sur la bonde de la dernière tonne, pour reconnaître ce qui manquait.”
(toquer — knock)

Barbey d’Aurevilly,  Les Diaboliques (1874)
ils en avaient davantage, puisqu’ils les avaient exercées, puisqu’ils avaient bu à la bonde du tonneau de tous les excès du désir et de la jouissance.”

Zola, L’Assommoir (1879)
“La bouche ouverte, il exhalait cette odeur d’alcool des vieux tonneaux d’eau-de-vie, dont on a enlevé la bonde.”

Cladel, Quelques sires (1885)
“à la cave, au-dessous de fûts emplis jusqu’à la bonde, une fourmilière de cloportes et maintes salamandres.”

Canivet, Contes du vieux pilote (1891)
“ces barriques remplies jusqu’à la bonde, d’un liquide spiritueux dont nous n’aurions pas voulu chez nous, et qu’on prenait là-bas, pour tout ce qu’il y a de plus délicat au monde !”







Thursday, April 18, 2019

sacrer (maudire)


sacrer v 
definition image
translation:
(old fashioned) to curse, swear

note: see also (sacrer — couronner), pretty much the opposite meaning

etymology:from such French blasphemies as sacré dieu — Good lord !

synonyms: blasphémer, faire des imprécations, injurier, jurer, maudire,  s’en ficher

examples:

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
“Ma foi, capitaine Phœbus, dit Jehan en lui prenant la main, vous sacrez avec une verve admirable.”

Dumas, Mes Mémoires (1856)
“Je ne reniai pas le Christ, comme saint Pierre, mais j'avouerai que je sacrai un peu Dieu.”

Gaboriau, Les Esclaves de Paris (1868)
“Presque aussitôt, le conducteur apparaît, sacrant, donnant des ordres, jurant que jamais il n’a été si en retard.”

Huysmans, “Sac au dos”, Les Soirées de Médan (1880)
“le major traverse au pas accéléré le dortoir, sacrant, menaçant de nous faire tous empoigner et coller au bloc.”

Mirbeau, L’Abbé Jules (1888)
“ Mais il sacrait, monsieur le curé, il sacrait comme un païen.:

Schwob, Cœur double (1891)
“toute la nuit nous passions d’un train dans un autre ; les sous-officiers juraient et sacraient,”

Rolland, Jean-Christophe I (“Aube”)  (1904)
“Melchior sacrait de colère ; et son emportement ne faisait que redoubler les pleurs de Christophe.”






Wednesday, April 17, 2019

sacrer (couronner)


sacrer v 
definition image
translation:
to crown, anoint, consecrate, dub

note: see also sacrer (maudire), pretty much the opposite meaning

etymology: Latin sacrare — to consecrate (to a god)

synonyms: bénir, baptiser, consacrer, inaugurer, introniser, oindre, proférer

examples:

Balzac, Une ténébreuse affaire (1841)
“Enfin on apprit que le pape viendrait sacrer Napoléon.”

Michelet, Histoire de France – Moyen-Age I (1846)
“les seigneurs du nord de la Gaule, Francs d'origine, mais attachés à l'intérêt du pays, violèrent le serment prêté par leurs aïeux à la famille de Pepin, et firent sacrer roi, à Compiègne, un homme de descendance saxonne.”

Hugo, Napoléon le Petit (1852)
“Il ne faut plus qu'une toute petite formalité, la chose de faire sacrer et couronner à Notre-Dame son faux serment.”

Zola, “Le Sang”, Contes à Ninon (1864)
:C’est ainsi que l’homme restait innocent et que son innocence le sacrait roi des autres êtres de la création.”

Flaubert, Bouvard et Pécuchet (1880)
“Ils s’en estimaient davantage. Ils se sacrèrent artistes.”

Goncourt, Journal II (1887)
“L’archevêque lui fit observer que c’était la chambre, où avait couché Charles X, quand il était venu se faire sacrer.”

Huysmans, Là-bas (1891)
“Il voit enfin que la Pucelle tient ses promesses. Elle a fait lever le siège d’Orléans, sacrer le Roi à Reims et maintenant elle déclare, elle-même, que sa mission est terminée.”






Tuesday, April 16, 2019

dompteur


dompteur nm
dompteuse nf
definition image
translation:
(animal) tamer, trainer


etymology: frim Latin domitare — to tame

synonyms: apprivoiseur, resseur

examples:

Flaubert, Correspondance (1853)
“Pourquoi un phrénologue m'a-t-il dit que j'étais fait pour être un dompteur de bêtes féroces ?”

Flaubert, Correspondance (1866)
“Dès que tu seras à Paris, je t’engage à aller voir Batty, le dompteur de lions.”

Féval, L’Avaleur des sabres (1867)
“Cette femme n’était autre que madame veuve Canada, non seulement directrice du Théâtre Français et Hydraulique, mais encore dompteuse de monstres féroces.

Claretie, Le Train 17 (1877)
“La foule avait pris l’habitude de s’y rendre ; les hyènes du dompteur Poujade-Zan-Domenighi et les exercices du vieux clown Cox effrayaient et tour à tour amusaient le quartier.”

Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
“Stupide, énorme, il dansait, pareil à une bête sous le fouet d'un dompteur.”

Vallès, Le Bachelier (1886)
:J’ai fermé ma fenêtre du geste d’un dompteur qui boucle la porte de la cage où est le tigre et s’enferme avec lui.”

Rachilde, Monsieur Vénus (1889)
“Elle grondait comme grondent les panthères que vient de fustiger la souple cravache du dompteur,”






Monday, April 15, 2019

chlorose


chlorose nf
definition image
translation:
(hypochromic) anemia, chlorosis, green sickness

note: an iron  deficiency disease most often associated with pubescent girls, characterized by pallor (sometimes with a greenish tint), headaches, lack of breath, and low appetite.

chlorotique adj anemic

etymology: from Greek chloraos — greenish-yellow

synonyms: albinisme, anémie, étiolement

examples:

laubert, Correspondance (1878)
“aussi prends-je de la liqueur de Fowler comme une jeune fille chlorotique  et du carbonate de soude.”

Balzac, Les Paysans (1855)
“elle mourut à quatorze ans des pâles couleurs, le nom populaire de la chlorose.”

Banville, Odes funambulesques (1857)
Là, belles des blancheurs de la pâle chlorose,
Et confiant au soir les rougeurs des aveux,
Les vierges de Lesbos vont sous le laurier-rose
S’accroupir dans le sable et causer deux à deux.”

Corbière (Tristan), Les Amours jaunes (1873)
“— Des Hollandais salés, lardés de couperose ;
— De blonds Norvégiens hercules de chlorose ;
— Des Espagnols avec leurs figures en os ;
— Des baleiniers huileux comme des cachalots ;”

Guyot, La Prostitution (1882)
“prendre une femme blonde, un peu chlorotique, boire du vin blanc et de la bière, danser toute la soirée et coïter avec le même entrain ; l’affaire est faite.”

Bonnetain, Charlot s’amuse (1883)
“la chlorose et l’anémie allaient leur chemin, troublant l’une après l’autre toutes les fonctions organiques de cet être devenu leur proie.”

Mirbeau, Les Vingt et un jours d’un neurasthénique (1901)
“Ses yeux, très noirs, brillaient de l’étrange éclat qu’ont les yeux des chlorotiques.”






Blog Archive

About Me

This site goes hand in hand with my reading widely in 19th century French lit. It is an attempt to facilitate retention of the daunting vocabulary of realist and naturalist writing through visualization. You can reach me at hannaford@comcast.net