Wednesday, September 30, 2015

trimbaler

trimbaler v
definition image
translation:
to carry around, lug, cart around, carry


se trimbaler v  to trail alonf

note: also spelled trimballer

etymology: from Latin tribulare  — to harrow soil)



synonyms:  camionner, charrierdébarder, déménager, mouvoir,  traîner, transporter

examples:

Daudet, La Belle-Nivernaise (1886)
“une sorcière qui volait les enfants et les louait à d'autres fainéantes, pour les trimbaler dans la rue et faire pitié au monde.”

Flaubert, L’Éducation sentimentale (1869)
 “Lui et son épouse (cette maigre châtelaine en robe grise) se trimbalent ensemble dans tous les endroits publics.”

Huysmans, Le Drageoir des épices (1874)
“des chiens attelés à de petites charrettes qui grommelaient et trottinaient, trimballant dans des jattes de cuivre du lait trempé d’eau,”

Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
“Hein ? dites donc ? vous ne mettriez pas la patte sur Théodore, s’il se trimbalait avec des princesses, comme un citoyen de ma connaissance.”

Flaubert, Bouvard et Pécuchet (1880)
“Par prudence, ils la cachèrent dans le fournil, puis dans la tonnelle, dans la cahute, dans une armoire. Gorju était las de la trimbaler.”
(fournil — bakehouse)

Zola, Pot-Bouille (1882)
“elle en avait assez, de trimbaler ses demoiselles aux quatre bouts de Paris.”

Feydeau, La Dame de chez Maxim (1899)
“une cloche est un objet plutôt encombrant à trimbaler en secret et surtout en voyage.”

Tuesday, September 29, 2015

embrun

embrun nm
definition image
translation:
ocean spray, sea spray, spindrift

etymology:  from Occitan embtum, related to French  embrumer — to fill with fog (brume)



synonyms:   brouillard, bruine, frimas, poudrin

examples:

Dumas, Mes Mémoires (1856)
“De place en place, nous voyions les vagues, plus hautes et plus blanches, lancer dans les airs leur embrun, que le vent nous apportait comme une pluie fine et glacée.”

Baudelaire (tr. Poe),  “Un Descente dans le Malestrom”, Histoires extraordinaures  (1858)
“il devint soudainement si noir, qu’avec les embruns qui nous sautaient aux yeux nous ne pouvions plus nous voir l’un l’autre à bord.”

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
“tous les trois nous allâmes nous asseoir près du fanal, où nous étions moins exposés à recevoir l'humide embrun des lames.”

Verne, Une Ville flottante (1871)
“Nous regardions à travers les embruns qui, nous prenant d'écharpe, jetaient à chaque lame une averse sur le pont.”

Monet
Verne, Le Tour du monde en 80 jours (1873)
“Les passagers étaient quelquefois couverts en grand par les embruns qu’ils recevaient philosophiquement.”

Loti, Pêcheur d’Islande (1885)
“vieux toits racontant leurs luttes de plusieurs siècles contre les vents d’ouest, contre les embruns.”

Zola, Germinal (1886)
“le pavé se déroulait avec la rectitude d’une jetée, au milieu de l’embrun aveuglant des ténèbres.”



Monday, September 28, 2015

trognon

 trognon nm
definition image
translation:
core (fruit), stalk (vegetable)

etymology:  from Latin truncare — truncate, mutilate

synonyms:  coeur, copeau. épluchure,

examples:

Gautier, “Le Garde national réfractaire”  (1839), de Contes humoristiques (1872)
“Je parie que je l’attrape à la sorbonne avec un trognon de chou.”
(sorbonne — head )

Dumas, Mes Mémoires (1856)
“les gamins leur jetaient des trognons de chou ou des tronçons de carottte.”

Goncourt, Madame Gervaisais (1867)
“le fleuve qui coulait au bas, jaune, roulant impassiblement, dans son eau aveugle et trouble, des trognons de broccoli sur le lit des chefs-d’œuvre noyés.”

Coppée, “La Mort du singe”,  Poèmes divers (1869)
“Railleur, tu faisais voir aux homes
Ce qu’ils ont de vil et de laid,
Pour manger les trognons de pommes
Dont leur colère t’accablait !

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
“il glissait sur le lit épais d’épluchures et de trognons qui couvrait la chaussée,”


Huysmans, Marthe, histoire d’une fille (1877)
“La pièce tomba à plat. Les trognons de pommes volèrent, les imitations du bubulement des hiboux dominèrent le bruit.”
(bubulement — hooting)

Zola, L’Assommoir (1879)
[elle] “se bornait à des grimaces de singe échappé, qui lui faisaient jeter des trognons de choux par les gamins, dans les rues.”




Sunday, September 27, 2015

croupir

croupir   v
definition image
translation:
to rot, grow stagnant, molder, languish

croupi  adj stagnant, rotten

etymology: from French croupe — rump

synonyms:  se corromprer, languir. moisir, pourrir, stagner

examples:

Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
“Au milieu de cette belle nature, les habitants croupissaient dans la fange et vivaient de pommes de terre et de laitage.”

Dumas, Joseph Balsamo (1846)
“Vous laissez croupir votre père et votre frère dans l’obscurité de l’oubli.”


Flaubert, Madame Bovary (1857)
“ce qui nous démontre, en passant, que les prêtres ont toujours croupi dans une ignorance turpide, où ils s’efforcent d’engloutir avec eux les populations.”

Maupassant, Au Soleil (1884)
“Parfois, au milieu des bas fonds où croupissait un reste d'eau, dans le lit vidé des rivières, quelques joncs verts faisaient une tache crue et toute petite,”

Zola, La Terre (1888)
“Elle avait apporté le matin une bouteille, qu’elle allait remplir, d’heure en heure, à une mare voisine, croupie et empestée, buvant goulûment,”

Zola, La Débâcle (1892)
:En avant, un fossé la défendait, plein d’eau croupie, où nageait un cadavre de fédéré.”

Rosny,  Un autre Monde  (1895)
“Puisque ma vie était sacrifiée, puisque nul de mes jours n’avait de charme et que tout m’était ténèbres et amertume, pourquoi croupir dans l’inaction ?”






Friday, September 25, 2015

accroc


accroc nm
definition image
translation:
tear, snag, hitch, infringement

etymology:  from accrocher — to hook, hang up

synonyms: brèche, coupure, déchirue, infraction; complication, contretemps, embarras, empêchement,  imprévu

examples:

Dumas, Les Quarante-Cinq (1848)
“C’est que Henri avait su mettre assez d'espace entre la griffe royale et cette précieuse peau, qu'il avait si habilement sauvée de tout accroc pour ne plus redouter les atteintes.”

Goncourt, Germinie Lacerteux (1865)
[il était] “furieux de cet échec qui n’était pas seulement une perte d’argent, un accroc à sa petite fortune, mais une défaite du connaisseur.”

Zola, Les Mystères de Marseille (1867)
“Notre vanité... Elle a reçu parfois de larges accrocs.

Zola,  Madeline Férat  (1868)
“Ce sont toujours les mêmes, je vois là un accroc que j’ai fait avec une épingle à cheveux…”

Barbey d’Aurevilly,  “Le Rideau cramoisi”, Les Diaboliques (1874)
“Tandis qu’Alberte revenait le lendemain de ces accrocs terribles, et s’exposait de plus belle au danger bravé, comme si de rien n’était.”

Maupassant, Mont-Oriol (1887)
“Il tenait avant tout à ce que la fête réussît, d’un bout à l’autre, sans un accroc. “

Feydeau. L’Hôtel du libre échange (1894)
“Je vais vous dire… un accroc à ma jaquette ; je l’ai portée à côté chez un tailleur et, pendant qu’on me fait un point, je me suis dit : je vais aller présenter mes hommages respectueux à madame Paillardin !”





Thursday, September 24, 2015

corsé

 corsé  adj
definition image
translation:
well-seasoned, spicy, racy; difficult, considerable,  hefty

corser v to spice up; complicate

etymology:  from corps — body, thus to give body to

synonyms:  épicé, piquant, poivré, salé;  complexe, fort, grave

examples:

Sue, Mystères de Paris (1842)
“Ah çà ! reprit Cardillac, est-ce pour quelque chose d’un peu corsé que tu es ici ?

Balzac, Petites Misères de la vie conjugale (1846)
“un de ces gens pincés, corsés, busqués à soixante ans, qui abusent de la finesse de leur taille, et sont capables d’en remontrer aux jeunes dandies.”

Balzac, La Cousine Bette (1846)
“J’a trouvé plus drôle, plus complet, plus Louis XV, plus maréchal de Richelieu, plus corsé de lui souffler cette charmante créature.”

Michelet, Histoire de France XVII  [1715-1723]  (1867)
“Ce fort café, celui de Saint-Domingue, plein, corsé, nourrissant, aussi bien qu'excitant, a nourri l'âge adulte du siècle.”

Zola, La Curée (1872)
“il trouvait en général la tragédie « assommante », et préférait les pièces des Bouffes. Cependant Phèdre était « corsée ».”

Villiers de l’Isle Adam, “Sombre récit, conteur plus”, Contes cruels (1883)
“Il ne s'agissait pas ici de corser les choses: la situation (banale, il est vrai, pour le théâtre) me semblait archisuffisante pour l'existence.”

Zola, L’Œuvre (1886)
“l’on fit apporter la bouteille de vinaigre sur la table, pour corser le beurre noir,”





Wednesday, September 23, 2015

à tue-tête:

à tue-tête:
definition image
translation:
at the top of one;s voice, as loudly as possible

synonyms:  extrêmement  fort,  très fort

examples:


Michelet, Histoire de France  III (1180 — 1305) (1837)
“Il laissait mener son cheval par un brave chevalier, qui était sourd, et qui criait à tue-tête: «Sus! sus! à l'ennemi,”
(sus  —  down with)

Musset, Histoire d’un merle blanc (1842)
“je me mis d’abord à siffler, puis à gazouiller, puis à faire des roulades, puis enfin à chanter à tue-tête, comme un muletier espagnol en plein vent.”

Zola,  Contes à Ninon (1864)
“Trois gamins venaient à nous, se tenant par les bras et chantant à  tue-tête.”

Huysmans, Le Drageoir des épices (1874)
“Depuis ce temps, elle patauge dans la boue, pousse la charrette, hurle à tue-tête : Il arrive ! il arrive !”

Huysmans, Marthe, histoire d’une fille (1877)
“elle se divertit à contempler cette tablée de joyeux drilles qui braillent, fument, crie à tue-tête : « Le roi boit ! “
(drilles — companions)



Hennique, “L’Affaire du grand 7” from Soirées de Médan (1880)
“de longs éclats de rire s’échangeaient, des noms se criaient à tue-tête pendant qu’on fraternisait.”

Loti, Le Mariage de Loti (1882)
“Les chefs et les cheffesses venaient à tour de rôle haranguer la reine à tue-tête,”


Tuesday, September 22, 2015

chiourme

chiourme  nf
definition image
translation:
galley slaves,  comvicts, prisoners; (by extension) prison

garde-chiourme  nm prison guard


etymology: from Italian ciurma — the cadence used for rowing a galley

synonyms:  bagnards, forçats, galériens

examples:

Hugo, Le Dernier Jour d’un condamné (1829)
[il] “entra lourdement dans la cour avec un bruit de ferraille. C’était la chiourme et les chaînes.”

Hugo,  “Claude Gueux” (1834)
“Allez dans les bagnes. Appelez autour de vous toute la chiourme.”

Sue, Mystères de Paris  (1842)
“les grabats où ils reposent leurs membres brisés de fatigue ne sont souvent pas meilleurs que ceux de la chiourme.”

Hugo, Les Châtiments (1858)
“Où Dieu mit des édens les rois mettent des bagnes
Venise est une chiourme et Naple est un tombeau.”

Zola, Les Mystères de Marseille (1867)
“Derrière elle, à quelques pas, venait une grande femme, sèche et roide, qui la suivait, comme un garde-chiourme suit un forçat.”

Daudet, Tartarin de Tarascon (1872)
“trois cents ans auparavant, un galérien espagnol nommé Michel Cervantes préparait — sous le bâton de la chiourme algérienne — un sublime roman qui devait s’appeler Don Quichotte !”


Goncourt, Journal II (1887)
“je faisais, en ma cervelle en feu, du moyen de me transporter près de ces deux femmes, sans éveiller l’attention d’un garde-chiourme terrible”


Monday, September 21, 2015

carguer

carguer v
definition image
translation:
ro brail, furl, shorten sail

 cargue  nf rope iused for brsiling sails

etymology: from Spanish cargar — to change

synonyms:  attacher, ferler, lier, serrer

examples:

Mérimée, “La Partie de Trictrac” (1830)
“Nous carguâmes alors une partie de nos voiles ,”

Dumas, Le Comte de Monte-Cristo (1845)
“Dix minutes après on carguait les voiles, et l’on jetait l’ancre à cinq cents pas d’un petit port.”

Baudelaire (tr. Poe),  “Manuscrit trouvé dans une bouteille”, Histoires extraordinaures  (1858)
“le capitaine … commanda de carguer les voiles et de filer l’ancre.”

Berlioz, Mémoires (1865)
“les mâts furent couverts de monde, les principales voiles carguées.”

Hugo, Les Travailleurs de la mer (1866)
“Quelques navires y étaient mouillés, cargues sur vergues, hunes capelées, et sans fanaux.”
(capelées, — secured)

Verne, Les Aventures du Capitaine Hatteras (1866)
“Shandon quitta le docteur et donna l'ordre de carguer les voiles hautes.”

Verne, Un  Drame au Mexique (1876)
“Tout le monde sur le pont ! cria-t-il. — À carguer les basses voiles !”








Sunday, September 20, 2015

accidenté

accidenté adj
definition image
translation:
uneven, bumpy, irregular; mountainous, dotted  (landscape

note: in midern usagem damaged (in an accident)

etymology:  from Latin accidere ‚ to happen

\synonyms:   inégal, irrégulier, montagneux,  vallonné; blessé, brisé, détruit, troublé

examples:

Dumas, Mes Mémoires (1856)
“Il est difficile d'avoir une enfance plus accidentée que ne l'a été celle de Delacroix.”

Gaboriau, Monsieur Lecoq (1869)
“Son existence accidentée  … il avait su faire mettre tout cela sur le compte d'une galanterie hors de saison.”

Verne, Autour de la Lune (1870)
“Cet hémisphère septentrional présentait de vastes plaines, accidentées de montagnes isolées.”

Verne, L’Île mystérieuse (1874)
:Le sol, jusqu’alors peu accidenté, marécageux d’abord, sec et sablonneux ensuite, accusait une légère pente,”

Verne, Un  Drame au Mexique (1876)
“Quelques grimaçants arbustes résineux venaient accidenter çà et là le paysage.”


Goncourt, Hokousai (1896)
“Cette poétesse à la vie accidentée et si populaire au Japon, eut un moment l'ambition de devenir la maîtresse de l'Empereur.”

Goncourt, Journal III (1897)
“Ce soir, je fais la connaissance, chez Daudet, de Georges Lefèvre, un homme de lettres, à la vie accidentée.”













Saturday, September 19, 2015

bruine

bruine nf
definition image
translation:
drizzle, mist

etymology:  from Latin pruina — hoar frost

synonyms:   brouillard, condensation, crachin, pluie

examples:

Balzac, “Un Drame au bord de la mer” (1834)
“Pérotte prétend qu'il sourit quand elle vient, mais autant dire un rayon de soleil dans la bruine, car on dit qu'il est nuageux comme un brouillard.”

Hugo, ”Au bord dde la mer”, Les Chants du crepuscule (1835)
Caillebotte
“Ce merveilleux soleil, ce soleil radieux,
Si puissant à changer toute forme à nos yeux
Que parfois, transformant en métaux les bruines,”

Gautier, “La Vie dans la mort” m La Comédie de la Mort (1838)
“Une froide bruine
Au bord du ciel rayé, comme une trame fine,
Tendait ses filets gris.”

Baudelaire (tr. Poe),  “Aventure sans pareille d’un certain Hans Pfaall”, Histoires extraordinaures  (1858)
“on ne pouvait pas apercevoir une étoile ; et une bruine épaisse, qui tombait par intervalles, nous incommodait fort.”

Gautier, Émaux et camees (1872)
“Neige, givre, bruine et pluie,
Glacent mon flanc déjà rouillé.”


Zola, Nana (1881)
“La lune avait disparu, dans un ciel d’encre, d’où tombait une bruine glacée.”

Flaubert, Salammbô (1862)
“La bruine qui tombait sur les cadavres, en les amollissant, fit bientôt de toute la plaine une large pourriture.”








Friday, September 18, 2015

déveine

déveine nf
definition image
translation:
misfortune, hard luck, bad luck

en  déveine — on a losing streak

etymology:   de + — veine — luck; vein from Latin vena — vein

synonyms:  affliction,  guigne, guignon, infortune, malchance

examples:

Dumas, Mes Mémoires (1856)
“le Théâtre- Français, qui était en déveine, hérita du Jacques Clément de M. d'Epagny.”

Gaboriau, La Clique dorée (1871)
“c’était par excès d'honnêteté, et parce qu'il espérait toujours gagner de quoi restituer... mais une déveine extraordinaire l'avait poursuivi.”

Goncourt, Journal I (1887)
“Ce sont des veines et des déveines comme cela en France.”
(veines — good luck)

Maupassant, Sur l’eau (1888)
“Un joueur obstiné, dans un jour de déveine, insulta le souverain. Il fut expulsé par décret.”

Maupassant, “Duchoux”, La Main gauche (1889)
“La monotonie des soirs pareils, des mêmes amis retrouvés au même lieu, au cercle, de la même partie avec des chances et des déveines balancées.”

Zola, La Bête humaine (1890)
“il avait une déveine extraordinaire, il finissait par s’endetter.”

Zola, L’Argent (1891)
“Sans ça, inutile de chercher à comprendre, on n’y a pas la main, c’est la déveine noire.”






Thursday, September 17, 2015

bouton d’or

bouton d’or nm
definition image
translation:
buttercup

note: also denotes a shade of yellow

synonyms:  renoncule jaune

examples:

Gautier, “L’âme de la maison”  (1839), de Contes humoristiques (1872)
“Adieu, les haies d’aubépine, les boutons d’or et les pâquerettes !”

Dumas, Le Collier de la reine (1850)
“Mme de La Motte ,,, avisa un certain meuble de soie jaune bouton d'or qui lui plut au premier coup d'œil. “

Dumas, Mes Mémoires (1856)
“Les pâquerettes étoilaient la pelouse, les boutons d'or s'enrichissaient”

Zola, La Confession de Claude (1865)
“Elle accourait à moi, me jetait, gerbe par gerbe, les fleurs qu’elle cueillait, marguerites et boutons d’or, églantines et muguets.”

Hugo, Les Chansons des rues et des bois (1865)
“J’entendais, en strophes discrètes,
Monter sous un frais corridor,
Le Te Deum des pâquerettes,
Et l’hosanna des boutons d’or.”

Sully Prudhomme,  “La révolte des Fleurs”, Poésies 1872-1878 (1878)
“Et, plus graves, les scabieuses
Faites d’un ténébreux velours ;
Les boutons d’or, les pâquerettes
Les marguerites, fleurs d’amours.
(scabieuses —  pincishion flowers)

Zola, Au Bonheur des Dames (1883)
“elle avait cueilli une poignée de boutons d’or.”




Wednesday, September 16, 2015

aulne

aulne nm
definition image
translation:
alder

note:  also spelled aune, not to be confused with aune nf  measuring stick

etymology:  from Latin aldus — alder


examples:

Balzac, L’Enfant maudit (1831)
“les teintes argentées d'un pin se détachaient de dessus le vert foncé de quelques aulnes.




Sand, Valentine (1832)
“des prairies d'un vert tendre, des ruisseaux mélancoliques, des massifs d'aunes et de frênes.”

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
“le martin-pêcheur que nous avons tant de fois essayé d’attraper et qui avait son nid dans ce fourré d’aunes.”

Balzac, Le Lys dans la vallée  (1835)
“Vous avez crié, là-haut, sous ce noyer ; je viens de crier, moi, sous ces aulnes, voilà tout.”

Balzac, Massimilla Doni (1839)
“on voit des prés, entre lesquels s’élancent des sapins, des aunes gigantesques, et où viennent aussi des fraises et des violettes.”

Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
“quelque barque de bois desséché qui dort çà et là au milieu des roseaux, dans une anse d’aulnes et de myosotis.”


Feuillet, La petite Comtesse (1857)
“Une petite rivière y dort sous les aulnes.”







Tuesday, September 15, 2015

à coup sûr

à coup sûr
definition image
translation:
without fail, definitely, for sure

synonyms:  assurément, avec certitude, bien sûr, certainement, nécessairement, sûrement

examples:

Michelet, Histoire de France I  (1833)
“Mais les Pizarre et les Cortez, avec une telle supériorité d'armes, faisaient la guerre à coup sur.”


Baudelaire (tr. Poe),  “Un Descente dans le Malestrom”, Histoires extraordinaures  (1858)
À coup sûr, pensai-je, nous y serons juste au moment de l’accalmie, il y a là encore un petit espoir.”

Hugo, F.-V.  (tr. Shakespeare),  Othello (1868)
“Non, à coup sûr, ce n’est pas à Rhodes qu’il en veut.”

Gautier, Émaux et camees (1872)
“La plus délicate des roses
Est, à coup sûr, la rose-thé.”

Verne, Voyage au centre de la terre (1864)
“- Le Sneffels?
- Lui-même, une montagne haute de cinq mille pieds, l'une des
plus remarquables de l'île, et à coup sûr la plus célèbre du
monde entier, si son cratère aboutit au centre du globe.”



Verne, Aventures de trois russes et trois anglais dans l’Afrique australe  (1872)
L:aissez l’animal s’approcher, ne faites feu qu’à coup sûr, et visez au défaut de l’épaule.”

Daudet, Le Nabab (1872)
“On en disait bien des choses, diverses et contradictoires ; mais à coup sûr, on ne parlait que de lui.”



Monday, September 14, 2015

chalumeau

chalumeau nm
definition image
translation:
1, tube, pipe; (music) pipe, recorder
2. torch, blowtorch, welding torch

etymology:  from Latin calamus— reed

synonyms:  flûte, flûteau, galoubet, paille, pipeau

examples:

1.

Nodier, Smarra, ou les Démons de la nuit (1821)
“ils brisaient mon sein oppressé en le frappant d'un chalumeau de paille, rompu en forme de fléau.”
fléau — scourge)



Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
“nous faisons danser les bergères avec des chalumeaux et des musettes, ainsi qu'il est écrit dans un livre que Monseigneur possède en sa bibliothèque.”


France, L’Étui de nacre (1892)
J’ai vu ce petit bonhomme construire de petits moulins et faire des siphons avec des chalumeaux de paille.

Allais, Deux et deux font cinq (1895)
“le gérant eut l’à jamais regrettable idée de nous apporter des chalumeaux.”

Feydeau, La Dame de chez Maxim (1899)
“La Môme, qui machinalement suce le chalumeau du verre qu’elle porte.”

2.


Verne, Cinq Semaines en ballon (1862)
“l’appareil que je vous décris est tout bonnement un chalumeau à gaz oxygène et hydrogène, dont la chaleur dépasse celle des feux de forge.”

Verne, Voyage au centre de la terre (1864)
“Avec son marteau, sa pointe d’acier, son aiguille aimantée, son chalumeau et son flacon d’acide nitrique, c’était un homme très-fort.”

Huysmans, Marthe, histoire d’une fille (1877)
“Une fois cette compote bien dense, bien homogène, l’ouvrière doit, à l’aide d’un chalumeau.”

Zola, L’Assommoir (1879)
“Lorilleux, devant son établi, suait, tant il avait chaud, en train de souder des maillons au chalumeau.”
(maillons —  links)

Flaubert, Bouvard et Pécuchet (1880)
“Ils saisirent la manœuvre du chalumeau, l’or, l’argent, la lessive du linge, l’étamage des casseroles.”
(étamage —  tin covering)

Huysmans, À Rebours (1884)
“les pantoufles rôties par les bûches qui dardaient, en crépitant, comme cinglées par le souffle furieux d’un chalumeau.”

Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.