Thursday, September 30, 2010

soupirail


soupirail nm
definition image
translation:
basement window, cellar window

etymology: related to French soupirer – sigh ; from Latin suspirare – sigh, breathe deeply

synonyms: fenêtre


examples:

Nodier, Smarra, ou les Démons de la nuit (1821)
"Je vis jaillir de la bouche d'un soupirail, voisin comme la plus éloignée des étoiles, quelques traits d'une blanche clarté."

Hugo, Bug-Jargal (1826)
"J'étais en uniforme ; la lumière que répandait le soupirail dans cet étroit cachot était si faible que Pierrot ne pouvait distinguer qui j'étais."

Sue, Les Mystères de Paris (1842)
"La maison a six fenêtres au rez-de-chaussée, pas d’autre étage, quatre soupiraux de cave sans barres."

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"Mon pauvre frère revint à Lille, et apprenant l’arrêt qui m’avait condamné à sa place, se constitua prisonnier et se pendit le même soir au soupirail de son cachot."

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Il avait vu, par le soupirail de sa cave, les insurgés venir arrêter le directeur des postes, dont les bureaux étaient voisins de sa librairie."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Autour des fontaines, sous le jour pâle des soupiraux, ils s’approchaient des étaux."

Zola, La Conquête de Plassans (1874)
"Un soupirail de la cave lui suffit. Il s’amincit, se glissa avec une habileté de chat, égratignant le mur de ses ongles. Enfin il était dans la maison."

Wednesday, September 29, 2010

trépigner


trépigner v
definition image
translation:
to stamp one's feet; jump up and down; be angry

trépignement nm stamping of feet

etymology: from Old French treper/triper – to jump, from same Germanic root as trip in English and trippeln – to scurry, patter in German

synonyms: faire les sent pas, piaffer, piétiner, s'impatienter, sauter. taper du pied

examples:


Balzac, Les Chouans (1829)
"elle entendait les trépignements des trois détachements réunis autour de la maison."

Balzac, Eugénie Grandet (1834)
"Abasourdi par la logique de sa fille, Grandet pâlit, trépigna, jura."

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"Alors ceux qui habitaient encore la malheureuse maison de Bonacieux et les voisins les plus proches entendirent de grands cris, des trépignements, un cliquetis d’épées et un bruit prolongé de meubles."


Flaubert, Madame Bovary (1857)
"Emma trépignait en répétant : — Ah ! quel savoir-vivre ! quelle paysanne !"

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Il y eut des poussées, des trépignements sourds, des bruits de chute."


Gaboriau, L’Argent des autres  (1874)
"Aux coups violents frappés à la porte, se mêlaient des trépignements sourds, des jurons d'hommes et des piailleries de femmes."

Maupassant, Contes de la bécasse (1882)
"Mme d’Hubières, trépignant d'impatience, les accorda tout de suite. "

Tuesday, September 28, 2010

lime


lime nf
definition image
translation:
file

limer v to file, file down

note: lime also means lime, the fruit

etymology: from Latin lima – file; lime, the fruit, comes through Latin from Arabic leimún – lemon, lime


synonyms: aguisoir, carelette, limette, ponceuse, râpe, riflard, rifloir

examples:

Merimee, Tamango (1829)
"Le biscuit contenait une petite lime : c'était de cet instrument que dépendait la réussite du complot."

Balzac, “Une Conversation enttre onze heures et minuit”, Contes bruns, (1832)
"Tenez, monsieur, voilà une clef... Et il sortit de sa poche une petite lime."


Balzac, La Peau de chagrin (1831)
"C'était une pluie de feu, un déluge de clous, un océan de pistons, de vis, de leviers, de traverses, de limes, d'écrous, une mer de fontes, de bois, de soupapes et d'aciers en barres."

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"Si quelque serrures allaient mal, il l'avait bientôt démontée, rafistolée, huilée, limée, remontée, en disant : 'Ça me connait.'"

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"Au milieu des plaintes de l’orage, elle entendait le grincement de la lime contre les barreaux."



Merimée, Carmen (1845)
"En une heure, le plus gros barreau était scié avec la petite lime."
(barreau – bar)

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"C’était pour lui qu’elle se limait les ongles."





Zola, La Curée (1872)
"il y avait des brosses, des limes tombées sur le tapis."

Monday, September 27, 2010

mont-de-piété


mont-de-piété n
definition image
translation:
pawnshop

etymology: from Italian monte di pieta, a 15th century money-lending charity that spread through Southern Europe

synonyms: chez ma tante. clou, crédit municipale, lombard

examples:

Balzac, La Peau de chagrin (1831)
"Quoique le Mont-de-Piété se fût toujours dessiné dans ma pensée comme une des portes du bagne, il valait encore mieux y porter mon lit moi-même que de solliciter une aumône."

Balzac, La Fille aux yeux d’or (1835)
"il n’y a là de vrai parent que le billet de mille francs, d’autre ami que le Mont-de-Piété."

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"mes farceurs ne se lassent pas, et mettraient leur dernière couverture au mont-de-piété pour lui apporter leur dernier écu."

Sue, Les Mystères de Paris (1842)
"Parce que tous les jeunes gens en âge de raison savent qu’aller mettre quelque chose au mont de piété ça se dit aller chez ma tante."

Dumas fils, La Dame aux camélias (1848)
"Voulez-vous les reçus des acheteurs et les reconnaissances du mont-de-piété?"

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"Un jour, elle tira de son sac six petites cuillers en vermeil (c’était le cadeau de noces du père Rouault), en le priant d’aller immédiatement porter cela, pour elle, au mont-de-piété."

Alexis, Émile Zola: Notes d’un ami (1882)
"Une vie de hasards, d'engagements au mont-de-piété, de meubles abandonnés en payement."

Sunday, September 26, 2010

lévrier


lévrier nm
definition image
translation:
greyhound

levrette nf female greyhound

etymology: from Late Latin leporarius; derived from Latin lepus – hare

synonyms: greyhound

examples:

Balzac, L’Enfant maudit (1831)
"De plus, il était curieux comme un rossignol, gourmand comme un lévrier et bavard comme le sont les diplomates qui parlent sans jamais rien trahir de leurs secrets."

Balzac, “Une Conversation enttre onze heures et minuit”, Contes bruns, (1832)
"Il avait bien huit à neuf pouces, — admirablement proportionné, un peu gros peut-être, mais d'une vigueur prodigieuse, et leste, découplé comme un lévrier."

Gautier, “Omphale” (1834)
"Une belle dame, poudrée à frimas, avec un corset bleu de ciel et une échelle de rubans de la même couleur, un arc dans la main droite, une perdrix dans la main gauche, un croissant sur le front, un lévrier à ses pieds."

Gautier, “La Pipe d’opium” (1838)
"une lampe antique, posée sur un socle de brèche violette, éclairait d’une lueur blafarde une figure couchée, que je pris d’abord pour une statue comme celles qui dorment les mains jointes, un lévrier aux pieds, dans les cathédrales gothiques."
(brèche –  a kind of veined marble)

Dumas, La Reine Margot (1845)
"Catherine se leva aussitôt et prit le chemin de la chambre où se tenaient, sur des tapis de Turquie et des coussins de velours, les lévriers favoris du roi."


Flaubert, Madame Bovary (1857)
"On en voyait d’étalées dans des voitures, glissant au milieu des parcs, où un lévrier sautait devant l’attelage que conduisaient au trot deux petits postillons en culotte blanche."

Daudet, Lettres de mon Moulin (1869)
"De grands lévriers maigres, tout couverts de vermine, viennent rôder autour de moi d’un air méchant."

levrette:

Gautier, “Préface”, Mademoiselle de Maupin (1834)
"Dieu l’a voulu ainsi, lui qui a fait les femmes, les parfums, la lumière, les belles fleurs, les bons vins, les chevaux fringants, les levrettes et les chats angoras."


Dumas, La Reine Margot (1845)
"La petite levrette, qui dormait sur le trône, bondit et courut à lui."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"Sa pensée, sans but d’abord, vagabondait au hasard, comme sa levrette, qui faisait des cercles dans la campagne."

Maupassant, La Vie errante (1890)
“Le lendemain, on vint lui annoncer qu'une levrette avait trouvé de l'eau. On creusa donc à cet endroit, et on découvrit, à seize mètres sous le sol, la source qui alimente le grand puits.”



Saturday, September 25, 2010

housse


housse nf
definition image
translation:
horse-cloth, saddle-cloth; dust cover, dust sheet; slipcover; any soft covering

etymology: derived from Old High German huluft – scabbard, related to English holster

synonyms: bâche, caparaçon, enveloppe, étui, fourreau,  gaine, harnais, revêtement

examples:

Hugo, Bug-Jargal (1826)
"C'est que, avec votre permission, j'étais venu pour vous demander, mon capitaine, s'il faudrait faire mettre demain la housse galonnée à votre cheval de bataille."

Vigny,“Le Cor”, Poèmes antiques et modernes (1826-1831)
"Assis nonchalamment sur un noir palefroi
Qui marchait revêtu de housses violettes."
(palefroi – palfrey )

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"on ne pouvait le faire sortir du salon, où Mme Homais l’avait appelé pour prendre les enfants, qui s’endormaient dans les fauteuils, en tirant avec leurs dos les housses de calicot, trop larges."

Daudet, Lettres de mon moulin (1869)
"De loin en loin, une charrette de roulier avec sa bâche ruisselante, une vieille encapuchonnée dans sa mante feuille morte, des mules en tenue de gala, housse de sparterie bleue et blanche, pompons rouge, grelots d’argent."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"il n’y avait que des chaises, puis un petit salon, dont le meuble, caché sous des housses blanches, dormait discrètement dans le demi-jour des persiennes toujours tirées."

Zola, La Conquête de Plassans (1874)
'Le salon, où l’on n’entrait jamais, et dont les fenêtres restaient le plus souvent fermées, était une grande pièce abandonnée, dans laquelle traînait un meuble à housses blanches, jaunies par l’humidité du jardin."

 

Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
"Puis, montant sur une chaise, elle débarrassa la croix et deux des chandeliers de leurs housses de cotonnade jaune."

Friday, September 24, 2010

brancard


brancard nm
definition image
translation:
stretcher, litter; hand-barrow; shaft (of a cart)

etymology: related to French branche – branch; from Low Latin branca – foreleg

synonyms: bras, chaise, civière, filanzane, limonière, litière, longement, palanquin, prolonge, timon

examples:

Mérimée. “Matteo Falcone”(1829)
"Pendant que les voltigeurs s'occupaient, les uns à faire une espèce de brancard avec des branches de châtaignier, les autres à panser la blessure de Gianetto"
(voltigeurs – light infantrymen)

Balzac, “Une Conversation enttre onze heures et minuit”, Contes bruns, (1832)
"La voiture vint à verser au-dessus de Bellon.
— Mais non, elle ne versa pas. L'un des brancards s'était cassé."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"Le soir, pour partir, les chevaux gorgés d’avoine jusqu’aux naseaux, eurent du mal à entrer dans les brancards "

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Eh ! taisez-vous, mauvaises langues ! dit-il en lâchant un brancard de carriole qu’il examinait."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"lle leur avait installé un petit lit, dans une vieille voiture de marchand des quatre-saisons, dont les roues et les brancards manquaient."
(marchand des quatre-saisons —open-air merchant

Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
"Et, à deux pas, le touchant presque, venait le cercueil d’Albine, que quatre paysans portaient sur une sorte de brancard peint e noir."

Maupassant, La Maison Tellier (1881)
"Joseph Rivet, un pied tendu sur le brancard, l’autre jambe repliée sous lui, les coudes très élevés, tenait les rênes."









Thursday, September 23, 2010

espagnolette


espagnolette nf
definition image
translation:
bolt on a window, lock on a French door or casement window, espagnolette

bolt on a window, lock on a French door or casement window, espagnolette

etymology: from espagnol, from its Spanish origin

synonyms: crémone, poignée

examples:

Stendhal, Le Rouge et Le Noir (1830)
"Un petit bruit sec se fit entendre ; l’espagnolette de la fenêtre cédait."

Balzac, La Peau de chagrin (1831)
"Afin de ne pas laisser voir mes pieds, j'essayai de grimper sur la plinthe de la boiserie , le dos appuyé contre le mur, en me cramponnant à l'espagnolette."
(plinthe – baseboard)

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"Eugène se posa sur un seul pied devant une croisée de l’antichambre, s’appuya le coude sur une espagnolette et regarda machinalement dans la cour."

Balzac, Une fille d’Ève (1839)
"Un miroir à barbe suspendu à l’espagnolette de la fenêtre sans rideaux et surmonté d’une loque zébrée par les nettoyages du rasoir, indiquait les sacrifices que Schmuke faisait aux Grâces et au Monde."

Balzac, Pierrette (1840)
“En ce moment, une espagnolette grogna dans la chambre du premier étage, au-dessous de celle de Pierrette.”

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"Un repas en tête-à-tête, une promenade le soir sur la grande route, un geste de sa main sur ses bandeaux, la vue de son chapeau de paille accroché à l’espagnolette d’une fenêtre, et bien d’autres choses encore où Charles n’avait jamais soupçonné de plaisir, composaient maintenant la continuité de son bonheur."


Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Lorsqu’il se rasait, le dimanche, devant un petit miroir de cinq sous pendu à l’espagnolette d’une fenêtre."

Zola, La Conquête de Plassans (1874)
"Mouret ronflait à poings fermés, avant d’avoir pu saisir de nouveau le sourd grincement de l’espagnolette."


Wednesday, September 22, 2010

aviron


aviron nm
definition image
translation:
oar, rowing (as a sport)

note: aviron and rame are interchangeable, though avirons are usually the oars on small boat; rame has many other meanings, including a pole, a ream of paper, a Metro train, etc.

etymology: à + viron, from virer – to turn

synonyms: canotage, godille, pagaie, rame, rowing

examples:

Lamartine, “Le Golfe de Baya”, Méditations poétiques (1820)
"Tu tiens le docile aviron,
Courbé sur la rame bruyante."

Balzac, La Peau de Chagrin (1831)
"M. Dacheux lui apparut armé de sa philanthropie, réveillant et faisant mouvoir ces vertueux avirons qui cassent la tête aux noyés, quand malheureusement ils remontent sur l'eau."

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"Les quatre hommes se mirent à la rame ; mais la mer était trop grosse pour que les avirons eussent grande prise dessus."

Gautier, "Une nuit de Cléopâtre" (1838)
"Le gouvernail était fait de deux immenses avirons ajustés sur des pieux bariolés, et s’allongeant dans l’eau derrière la barque comme les pieds palmés d’un cygne."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"Puis, crachant dans ses mains, il reprit ses avirons."



Maupassant, " Sur l'eau ", La Maison Tellier (1881)
"Alors, avec mes avirons, je fis tourner mon bateau et je le portai en amont pour changer la position de l'ancre."

Maupassant, "La femme de Paul", La Maison Tellier (1881)
"Chaque effort des avirons sa poitrine et son ventre frémissaient, ballottés par la secousse."
(secousse – jolt )

Tuesday, September 21, 2010

marmaille

marmaille nf
definition image
translation:
horde of brats, rabble of kids, gang of urchins, family

etymology: unclear, probably related to French marmot kid

synonyms: enfants, famille, gamins, gosses, marmots

examples:



Sue, Mystères de Paris (1842)
"De faire durer les jours quarante-huit heures, pour pouvoir gagner un peu plus de pain pour sa marmaille."


Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Une marmaille terrible, déguenillée, mal mouchée, qui pullule au soleil comme une vermine."

Zola, La Conquête de Plassans (1874)
"Par ici, la marmaille ! disait-il avec un sourire ; laissons les vieux ensemble."

Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
"Il est parti comme un coup de vent, pour aller tirer les oreilles à cette marmaille, dans les vignes."

Maupassant, Contes de la bécasse (1882)
"Devant les deux portes voisines, toute la marmaille grouillait du matin au soir."



Alexis, Émile Zola: Notes d’un ami (1882)
"Deux bandes de marmaille sauvage se pourchassant l'une l'autre avec des cailloux, continuant je ne sais quelle haine séculaire de quartier à quartier."

Goncourt, Journal II (1887)
“Vente des journaux en gros, le curieux spectacle de toute cette marmaille coassante, de ces petits stentors de la criée des journaux de Paris.”

Monday, September 20, 2010

paillasse

paillasse nf
definition image
translation:
straw mattress, pallet

paillasse nm Pagliaccio, a  clown from the Commedia dell'arte

note: also (nf) lab bench, draining board

etymology: from paille – straw. derived from Latin palea

synonyms: lit, matelas, paillot, pucier; baladin, buffon, clown, pitre, turlupin

examples:

Stendhal, Le Rouge et Le Noir (1830)
"Mon mari ne nous rejoindra pas, ajouta Mme de Rênal ; avec le jardinier et son valet de chambre, il va s’occuper d’achever le renouvellement des paillasses de la maison."

Balzac, La Peau de Chagrin (1831)
"Vivant il n'était qu'un homme de talent sans protecteurs, sans amis, sans paillasse, sans tambour, un véritable zéro social."

Sue, Mystères de Paris  (1842)
"J’aimerais mieux coucher toute ma vie sur la méchante paillasse de mon garni, que de coucher cinq ou six nuits dans un bon lit."

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Il dut coucher chez sa mère, sur une paillasse jetée dans un coin."

Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
"Jamais il ne cachait des romans sous sa paillasse, ni n’enfermait des bouteilles d’anisette au fond de sa table de nuit."

 
Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1876)
"Les gendarmes ont voulu tout fouiller.... Imaginez-vous qu'ils ont mis le nez jusque dans les paillasses des soeurs…"

Alexis, Émile Zola: Notes d’un ami (1882)
"Les deux amis jetaient sur la terrasse une large paillasse, où ils passèrent bien des nuits d'été à causer peinture et littérature, sous les étoiles."




Pagliaccio:

Béranger, Œuvres completes (1839)
“Pierrots et Paillasses,
Beaux esprits cocasses,
Charment sur les places

Le peuple ébahi.”
(cocasses — droll)

Du Camp, Le Nil: Égypte et Nubie (1852)
"Quelques-uns de ces paillasses musulmans sont de grands philosophes."


Hugo, Les Misérables (1862)
"Il avait été pitre chez Bobèche et paillasse chez Bobino."

Féval, L’Avaleur des sabres (1867)
"Il y avait en outre un lancier polonais pour agiter la cloche, un paillasse habillé de toile à matelas pour crier dans le porte-voix, et une fillette rousse de cheveux, brune de teint, qui tapait à coups redoublés sur le tam-tam."


Du Camp, Paris, ses organes, ses fonctions, et sa vie dans la second moitié du XIXe siècle (1879}
"Souvent il était accompagné par des hommes, vêtus en femme ou en paillasse , qui grimaçaient, gesticulaient et chantaient."

Darien, Biribi, discipline militaire (1890)
"ces polissonneries de pitre autoritaire qui commande le rire et qui doit garder rancune, dans son orgueil blessé de paillasse qui ne déride pas son public."


Richepin, Truandailles (1890)
"Polyte, le paillasse-nain de la baraque Mascreux, l'avorton surnommé, à cause de sa taille exiguë, Trois pouces de jambe et le cul tout de suite."


Saturday, September 18, 2010

pourpoint


pourpoint nm
definition image
translation:
doublet

etymology: from Old French pourpoindre – to embroider from pour + poindre – to prick (with a needle)

synonyms: casaque, justaucorps, veste

examples:

Balzac, L’Enfant maudit (1831)
"A l'aspect de sa fille, une larme ... tomba sur sa chemise que, selon la mode du temps, son pourpoint ouvert sur le ventre laissait voir au-dessus de son haut-de-chausses."

Gautier, “La Cafetière “ (1831)
"Il n’eut pas plutôt pris haleine, qu’il tira de la poche de son pourpoint une clef d’une petitesse remarquable."

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"Ses hardes et son sac sont avec lui ? il n’a pas quitté son pourpoint ?"

Dumas, La Reine Margot (1845)
"En un clin d'oeil La Mole écarta les aiguillettes de son pourpoint, et tira de sa poitrine une lettre enfermée dans une enveloppe de soie."

Baudelaire, “La Fanfarlo” (1847)
"des auberges gothiques et des châteaux de mélodrame, où se promènent quelques mannequins à ressort, vêtus de justaucorps et de pourpoints bariolés."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"Sa taille vigoureuse était prise dans un pourpoint de couleur brune."

Daudet, Lettres de mon Moulin (1869)
"Regarde ce pourpoint troué, ces chausses en déroute, cette face maigre qui crie la faim."










Friday, September 17, 2010

poindre


poindre v
definition image
translation:
to break (day), dawn; appear, break through; (archaic) stab, prick, sting

note: the two different senses are linked in meaning via the concept "appear as a point (on the horizon)"; note the English cognate poignant from the original sense of pricking (as in French)

etymology: from Latin pungere – to prick from Latin punctum – prick, point

synonyms: affleurer, paraître, éclore. naître, paraître, pousser,  s'élever, s'éveiller, se lever, se manifester,   sourdre, surgir, transparaître;  percer, piquer

examples:

Hugo, Bug-Jargal (1826)
"Le jour commençait à poindre."

Stendhal, Le Rouge et Le Noir (1830)
"Comme elle l’engageait à se retirer, voyant poindre le jour : Oh ! mon Dieu, disait-elle, si mon mari a entendu du bruit, je suis perdue."

Balzac, La Vendetta (1830)
"Quatre heures sonnèrent, le jour commençait à poindre, Ginevra se recoucha et feignit de dormir."

Balzac, Eugénie Grandet (1834)
"Les lointaines espérances qui pour elle commençaient à poindre dans son cœur fleurirent soudain, se réalisèrent et formèrent un faisceau de fleurs qu’elle vit coupées et gisant à terre."

Balzac, La Duchesse  de Langeais (1834)
"car, dans le doute d'être aimée qui la poignait, elle se trouvait heureuse de se dire à elle-même "

Gautier, “ La Morte amoureuse” (1836)
"Au bout de trois journées de route par des campagnes assez tristes, nous vîmes poindre à travers les arbres le coq du clocher de l’église que je devais desservir."
(coq — weathercock ; desservir —serve )

Dumas, La Reine Margot (1845)
"Une légère écume venait poindre de temps en temps sur les lèvres du malade, et la nourrice l’essuyait avec une fine batiste brodée."

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
"On eût dit la promenade d’une ville morte. Le jour commençait à poindre."

Thursday, September 16, 2010

chambranle


chambranle nn
definition image
translation:
door frame, doorcase, window frame, mantel

etymology: probably related to chambre, but otherwise of obscure origin

synonyms: cadre, charpente, châssis, encadrement

examples:

Stendhal, Le Rouge et Le Noir (1830)
"Après avoir monté un long escalier, on parvint à une porte extrêmement petite, mais dont le chambranle gothique était doré avec magnificence."

Balzac, Une double Famille (1830)
"Le chambranle de la porte bâtarde décrivait un cintre plein, dont la clef était ornée d’une tête de femme et d’arabesques rongés par le temps."

Balzac, La Paix du ménage (1830)
"L’épaule droite légèrement appuyée sur le chambranle de la porte qui se trouvait entre le salon de danse et la salle de jeu, le colonel pouvait rire incognito sous ses amples moustaches."

Balzac, Eugénie Grandet (1834)
"Arrivé sur le premier palier, il aperçut trois portes peintes en rouge étrusque et sans chambranles, des portes perdues dans la muraille poudreuse et garnies de bandes en fer boulonnées."

Gautier, “La Pipe d’opium” (1838)
"J’occupais une profonde bergère à oreillettes, et Karr, les deux talons appuyés sur le chambranle, assis sur les épaules et presque sur la tête, écoutait d’un air piteux et résigné, le récit de mon expédition que je regardais moi-même en rêve."

Sue, Mystères de Paris (1842)
"un hibou empaillé, oiseau suprêmement symbolique et cabalistique, était cloué par les pattes et par les ailes au-dessus du chambranle."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"Il y avait aux fenêtres des grilles en fer et aux chambranles de fortes barres."

Wednesday, September 15, 2010

bedeau


bedeau nm
definition image
translation:
beadle, verger, parish clerk

note: similar to its English cognate beadle, but more ecclesiastical

etymology: from Late Latin bedellus derived from Germanic root as in German Büttel – bailiff

synonyms: appariteur, marguillier, porte-verge, sacristain, suisse

examples:

Balzac, La Vendetta (1830)
"L’église, pleine d’amis et de parents, retentissait du bruit que faisaient les carrosses, les bedeaux, les suisses, les prêtres."

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"En attendant les deux prêtres, l’enfant de chœur et le bedeau, Rastignac serra la main de Christophe, sans pouvoir prononcer une parole."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"Le gardien, qui est en même temps fossoyeur et bedeau à l’église (tirant ainsi des cadavres de la paroisse un double bénéfice), a profité, du terrain vide pour y semer des pommes de terre."

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"L’image de ce bedeau manqué, un fusil à la main, faisant le coup de feu sur les remparts de Plassans, lui semblait une des choses les plus bouffonnes qu’on pût imaginer."

Zola, La Curée (1872)
"Il ne la regardait pas, ses regards froids passaient plus haut, par-dessus son chignon, avec des pudeurs de bedeau refusant de souiller ses yeux sur la chevelure d’une pécheresse."


Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Elle parut contrariée ; et, s’adressant à un bedeau qui passait, avec sa calotte noire…"

Zola, La Conquête de Plassans (1874)
"A cette heure de l’après-midi, il n’y avait pas une dévote, la nef et les bas-côtés étaient déserts, encombrés d’une débandade de chaises que deux bedeaux rangeaient bruyamment."

Tuesday, September 14, 2010

casquette


casquette nf
definition image
translation:
cap, small helmet

etymology: diminutive of French casque – helmet, derived from Spanish casco – skull

synonyms: béret, chapeau, coiffure, couvre-chef, gapette, képi

examples:

Balzac, Les Chouans (1829)
"Coiffés de chapeaux ronds, de claques ou de casquettes, ayant des bottes à revers ou des souliers maintenus par des guêtres, ils présentaient comme les paysans des différences remarquables dans leurs costumes."



Balzac, La Peau de Chagrin (1831)
"Un jeune garçon à figure fraîche et joufflue, à chevelure rousse, et coiffé d'une casquette de loutre, commit la garde de la boutique à une vieille."

Balzac, “L’illustre Gaudissart” (1834)
"Enfin, il fit observer aux banquiers du journal que depuis Juillet il avait laissé croître ses moustaches, et qu'il ne lui fallait plus qu'une certaine casquette et de longs éperons pour représenter la République."

Girardin, La Canne de M. de Balzac (1836)
"Il observe des génies qu’il surprend au saut du lit, des sentiments en robe de chambre, des vanités en bonnet de nuit, des passions en pantoufles, des fureurs en casquettes, des désespoirs en camisoles."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"Nous avions l’habitude, en entrant en classe, de jeter nos casquettes par terre."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Elle n’avait plus honte de causer avec lui sur le trottoir, maintenant qu’il portait une casquette galonnée."

 
Zola, La Conquête de Plassans (1874)
"Il avait un paletot et un pantalon de drap bleu très propres, avec une casquette de fourrure rabattue sur les yeux."

Monday, September 13, 2010

dorloter


dorloter v
definition image
translation:
to fomdle, pamper, cuddle, cosset

etymology: possibly Celtic, as in Welsh dorlawd, Low Breton dorlôi – caress

synonyms: cajoter, câliner, caresser, chouchouyer. choyer, couver, gâter. materner, mignoter, soigner

examples:
Dumas, Joseph Balsamo (1846)
"On la tira de son colombier, on la mijota on la dorlota, on la para."
(colombier – dovecote)

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"Donc, il se choya, se dorlota et accepta les consolations qu’on lui donnait."


Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Félicité, qui comptait hériter d’une quarantaine de mille francs, apprit que le vieil égoïste, pour mieux dorloter ses vieux jours, avait placé sa petite fortune à fonds perdu."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Merci, gronda la portière, cinquante francs, pour l’avoir dorloté avec de la tisane et du bouillon !"

Zola, La Conquête de Plassans (1874)
"Tous ces bobos-là sont des frimes pour se faire dorloter."

Maupassant, La Maison Tellier (1881)
"Elle l’amena dans son lit bien chaud, la pressa contre sa poitrine en l’embrassant, la dorlota."

 
Alexis, Émile Zola: Notes d’un ami (1882)
"Seulement, pour qu'on puisse aller le voir tous les jours au parloir et le dorloter comme par le passé, on quitte le Pont-de-Beraud, et l'on vient se loger en ville, rue Bellegarde."

Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.