Saturday, July 31, 2010

causeuse


causeuse nf
definition image
translation:
small sofa for two. causeuse, love seat

etymology: from causer – to chat; from Latin causari – plead a case

synonyms: canapé, siège, sofa

examples:

Balzac, La Paix du ménage (1830)
"Et le comte tomba comme anéanti sur la causeuse vers laquelle le colonel l’avait mené."

Balzac, Ferragus (1834)
"Enfin, sur une causeuse de la seconde pièce, qu’il lui fut possible de voir, il aperçut un tas d’or."

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"Non, restons ici, répondit Eugène en s’asseyant sur une causeuse devant le feu près de madame de Nucingen."

Balzac, La Fille aux yeux d’or (1835)
"Ce salon, cette vieille femme, ce foyer froid, tout eût glacé l’amour, si Paquita n’avait pas été là sur une causeuse dans un voluptueux peignoir."

Gautier, "Une nuit de Cléopâtre" (1838)
"Au fond s’élevait un petit lit à pieds de griffon, avec un dossier garni comme un canapé ou une causeuse moderne, un escabeau à quatre marches pour y monter."
(dossier – back of a chair)

Balzac, Une fille d’Ève (1839)
"A demi renversée sur une causeuse, un mouchoir dans l’autre main, la respiration embarrassée par des sanglots réprimés, les yeux mouillés, la comtesse venait de faire de ces confidences."

Zola, La Conquête de Plassans (1874)
"Mme de Condamin continuait à être toute tremblante ; elle se pelotonnait dans le coin d’une causeuse."

Friday, July 30, 2010

paroissien

paroissien nm
definition image
translation:
1. parishoner
2. prayer-book, missal


etymology: from paroisse – parish, from Latin parochia, from Greek paroecia – neighborhood

synonyms: 1. fidèle, habitant de la paroisse, ouaille
2. évangélaire, livre de messe, livre de prièrea, missel

examples:

1.

 Stendhal, Le Rouge et Le Noir (1830)
"il n’a eu qu’un mot à dire, et l’on m’a donné une cure dont tous les paroissiens sont des gens aisés."

Daudet, Lettres de mon moulin (1869)
"Miséricorde ! si mes paroissiens m’entendaient Miséricorde ! si mes paroissiens m’entendaient !"

Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
"si tu n’avais que des paroissiens comme cet animal de Jeanbernat, tu n’aurais pas souvent à te déranger."


2.

Balzac, La Maison du chat-qui-pelote (1829)
"Elle arracha vivement le Paroissien accusateur, et le remit de manière à ce que les lettres fussent dans leur sens naturel."


Balzac, Eugénie Grandet (1834)
"Charles se mit à lire les litanies de la Vierge dans le paroissien de madame Grandet."

Daudet, Lettres de mon moulin (1869)
"Maître Arnoton, ses grandes lunettes d’acier sur le nez, cherche dans son paroissien où diantre on peut bien en être."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"dans le tiroir de la table, une méchante table de bois blanc, étaient restés du fil, des aiguilles, un paroissien, à côté d’un exemplaire maculé de La Clef des songes "

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Elle avait acheté un beau paroissien, qu’elle n’ouvrait jamais, pour assister aux enterrements et aux mariages."








Thursday, July 29, 2010

pleurnicher


pleurnicher v
definition image
translation:
to snivel, whimper, whine

pleurnicheur adj sniveling, whimpering, weepy

pleurnicheur nm whiner, sniveler, crybaby

pleurnicherie nf whining, sniveling

etymology: perjorative of pleurer – weep

synonyms: chigner. larmoyer, pleurer, pleuroter, se lamenter

examples:

Sue, Les Mystères de Paris (1842)
"je me mets à pleurnicher de toutes mes forces, en criant que j’ai perdu ma perruche, Cocotte, une petite bête que j’adore."

Sue, Les Mystères de Paris  (1842)
"Tiens, Chourineur, je ne suis pas pleurnicheuse."

Zola, La Curée (1872)
"Un nouveau silence se fit. Mme Sidonie ne pleurnichait plus."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"J’ai des envies de répondre à ces pleurnicheries par des œuvres de défi."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Il n’en faut plus, des pleurnicheurs, des poètes humanitaires, des gens qui s’embrassent à la moindre égratignure…"



Zola, La Conquête de Plassans (1874)
"La maison peut bien me tomber sur la tête, du diable si je pleurniche devant quelqu’un !"

Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
"Oui, nous sommes trop pauvres, gémit la mère Brichet, une grande femme pleurnicheuse, qui se leva à son tour."

Wednesday, July 28, 2010

recroqueviller


(se) recroqueviller v
definition image
translation:
to curl up, shrivel, hunch, huddle up

recroquevillé adj curled up, hunched, huddled

etymology: uncertain

synonyms: raccornir, ramasser, replier, se rétracter, se retrousser, se tasser

examples:

Balzac, Le Message (1832)
"Il portait de grands souliers à grosses semelles, je les place en première ligne, parce qu'ils me frappèrent plus vivement encore que son habit noir fané, son pantalon usé, sa cravate lâche et son col de chemise ."
recroquevillé

Balzac, L’Interdiction (1836)
“jamais il ne rétablissait le désordre que son rabat de juge avait mis dans le col de sa chemise recroquevillé.”
(rabat — flap)


Balzac, Le Père Goriot (1835)
"le papier de tenture collé sur les murailles s’en détachait en plusieurs endroits par l’effet de l’humidité, et se recroquevillait en laissant apercevoir le plâtre jauni par la fumée."

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"montrant son gilet blanc sale et son jabot de grosse mousseline recroquevillée qui s'unissait imparfaitement à sa cravate cordée autour de son cou de dindon"


Balzac, La Fille aux yeux d’or (1835)
"qui verra sa cravate jaunasse en corde, son col de chemise gras, son chapeau tout usé, sa redingote verdâtre, son pantalon piteux, son gilet recroquevillé, son épingle en faux or, ses souliers crottés."

Sue, Mystères de Paris II (1842)
"Enfin je me recroqueville sur moi-même, et c’est ainsi que je vois couler le fleuve de la vie."

Zola, L’Assommoir (1879)
“elle se recroquevillait davantage sur sa paillasse, elle préférait regarder par la fenêtre le ciel chargé de neige”

Tuesday, July 27, 2010

tricher


tricher v
definition image
translation:
to cheat, trick

tricheur nm cheater


etymology: from Latin tricari – be evasive, shuffle; English trick is derived from the French

synonyms: dissimuler. filer. filouter. maquiller. piper. tromper, truquer

examples:

Hugo, Odes et Ballades (1818–1829)
"Fille d'Autriche
Triche
Quand l'hymen lui donne un barbon
Bon."
(barbon - old fogey)

Balzac, Les Chouans (1829)
"Petite tricheuse ! dit en riant l’agent supérieur de la police, l’envie de me tromper vous prendra-t-elle encore ?"

Mérimée, “La Partie de Trictrac” (1830)
"Bah ! répondit-elle en souriant, tu n'as pas assez d'esprit pour tricher au jeu."

Merimée, Carmen (1845)
"Je proposai à Garcia de jouer aux cartes. Il accepta. À la seconde partie, je lui dis qu’il trichait "

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Je suis las de manger mon pain dur, et j’entends tricher la fortune."

Zola, La Curée (1872)  
"Il était chez lui, il pouvait tricher plus à son aise."  

Zola, La Conquête de Plassans (1874)
"Seulement elle a des yeux ! C’est à croire qu’elle triche, ma parole d’honneur !… Demain, il faudra voir."





Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
"Il trichait effrontément, se défendant à l’aide de mensonges énormes, pour la farce, disait-il ensuite."

Monday, July 26, 2010

lorgner


lorgner v
definition image
translation:
to leer at, peer at, ogle, have eyes for, give someone the eye; covet

etymology: probably from Germanic root, as in modern German lauern – spy, watch, Dutch loeren spy; in English the words leer and lower, in the sense of look angrily at, ate related

synonyms: convoiter, dévisager, guigner, loucher, mater, mirer, regarder, souhaiter, viser, voir

note: This is what the patrons of the theater or opera in the XIX novel do to each other, often through a lorgnette

examples:

Mérimée. “Matteo Falcone”(1829)
"Fortunato, lorgnant la montre du coin de l'oeil, ressemblait à un chat à qui l'on présente un poulet tout entier."


Balzac, Eugénie Grandet (1834)
"Je vous assure, madame, reprit-il, qu’il vous lorgnait d’un air un peu plus flatteur que celui qu’il avait en me regardant."

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"Aussi, en attendant Delphine, mollement assis dans ce joli boudoir qui devenait un peu le sien, se voyait-il si loin du Rastignac venu l’année dernière à Paris, qu’en le lorgnant par un effet d’optique morale, il se demandait s’il se ressemblait en ce moment à lui-même."

Girardin, La Canne de M. de Balzac (1836)
"Lorsqu’elle releva les yeux, elle s’aperçut qu’il la lorgnait, lui, le bel inconnu."

Balzac, Une fille d’Ève (1839)
"Toutes les personnes qui lorgnaient en ce moment les deux sœurs pouvaient les croire occupées de frivolités en admirant leurs rires ingénus."

Dumas fils, La Dame aux camélias (1848)
"En ce moment, Marguerite lorgnait de notre côté, elle aperçut mon ami, lui sourit et lui fit signe de venir lui faire visite."

Baudelaire, Fleurs du mal (1857)
"Tu vas lorgnant en dessous
Des bijoux de vingt-neuf sous"



Sunday, July 25, 2010

gazouiller


gazouiller v
definition image
translation:
to chirp, warble, twitter ; babble, prattle

gazouillement nm chirping, tqittering, warbling; babbling, prattling

gazouillis nm warbling, twittering

etymology: from Provençal gaser – to chatter; related to Modern French jaser – gossip

synonyms: babiller, bruire, chanter, chuchoter, marmotter, pillier, susurrer

examples:

Balzac, La Peau de chagrin (1831)
"Un rossignol vint se poser sur l'appui de la fenêtre, ses gazouillements répétés, le bruit de ses ailes soudainement déployées quand il s'envola, réveillèrent Raphaël."

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"Quand vous serez père, quand vous vous direz, en voyant gazouiller vos enfants..."

Sue, Mystères de Paris (1842)
"ce qui ne les empêche pas de babiller et de gazouiller tous les trois, la petite et ses deux oiseaux, que c’est une bénédiction !"

Lamartine, “Ressouvenir du Lac Léman”, Méditations poétiques (1820, ed. 1848)
"Écouter attendri les gazouillements vagues
Que viennent à mes pieds balbutier tes vagues."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"c’est un éternel gazouillement plaintif, un chant discret d’oiseaux sous les feuilles, quand tombe le jour."

Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
"La poule, avec des glousserments
d’appel, s’avança gravement, suivie de toute la bande des poussins, qui avaient un gazouillis et des courses folles d’oiseaux égarés."

Saturday, July 24, 2010

chantre


chantre nm
definition image
translation:
chorister, cantor, singer; bard, poet

etymology: from Latin cantor – singer, from canere – to sing

synonyms: barde, chanteur, chef de choeur, choriste, poète

examples:

Hugo, Odes et Ballades (1818–1829)
"Poëtes qui toujours, loin du siècle où nous sommes,
Chantres des pleurs sans fin et des maux mérités"

Lamartine, “L’homme”, Méditations poétiques (1820)
"C'est pour la vérité que Dieu fit le génie.
Jette un cri vers le ciel, ô chantre des enfers !"


Sue, Mystères de Paris II (1842)
"le portier porta la main au rebord antérieur de son chapeau et dit d’une voix de basse digne d’un chantre de cathédrale :-- Nous vous satisferons."

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"L’eau dormante, ces glaces blanches où ils contemplaient leur image, donnaient à leurs entrevues un chantre infini qui suffit longtemps à leur imagination joueuse d’enfants."
(entrevues – meetings)

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"les saucissons, pareils à des échines de chantre, dans leurs chapes d’argent."

Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
"il entonna les Vêpres, qu’il chanta d’une voix pleine de chantre au lutrin."

Maupassant, La Maison Tellier (1881)
"Et les dévotes parlaient presque haut, stupéfaites par le spectacle de ces dames plus chamarrées que les chasubles des chantres."




Friday, July 23, 2010

étrier


étrier nm
definition image
translation:
stirrup, strap

à franc étrier – at full speed

etymology: Old French estrief, from Flemish striepe – leather strap, related to English strap

synonyms: étai

examples:

Hugo, Odes et Ballades (1818–1829)
"J'aimai les fiers coursiers, aux crinières flottantes,
Et l'éperon froissant les rauques étriers."
(rauques – husky, hoarse)

Hugo, Odes et Ballades (1818–1829)
æMon cœur ploie
Sous la joie,
Quand je broie
L’étrier."

Vigny,“Madame de Soubise”, Poèmes antiques et modernes (1826-1831)
"Mais son père monte
Le beau destrier,
Ferme à l'étrier."
(destrier – steed)

Stendhal, Le Rouge et le Noir (1830)
"En quelques minutes, Julien obtint une permission du colonel et partit de Strasbourg à franc étrier."

Merimée, "Le Vase Étrusque" (1830)
"Il se leva sur ses étriers et frappa fortement de sa badine le nez du cheval de Thémines."

Gautier, “La Morte amoureuse” (1836)
"Il me tint l’étrier et m’aida à monter sur l’un, puis il sauta sur l’autre en appuyant seulement une main sur le pommeau de la selle."

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
Doré
"Mais là, comme il descendait de cheval à la porte du Franc Meunier sans que personne, hôte, garçon ou palefrenier, fût venu prendre l’étrier au montoir, d’Artagnan avisa à une fenêtre entrouverte."
(montoir – mounting block)

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"Et comment partirai-je, alors ?-- À franc étrier."

Merimée, Carmen (1845)
"Mon guide, qui me tenait l’étrier, me fit un nouveau signe des yeux."


Thursday, July 22, 2010

fumier


fumier nm
definition image
translation:
manure, dung, dunghill, dung heap; rubbish

etymology: from Vulgar Latin fimus – dung; probably from fumus – smoke. because of the smoke/dtrsm generated by a dung heap

synonyms: compost, engrais, excrément. fertilisation, gadoue, ordure, terreau

examples:

Balzac, Les Chouans (1829)
"Je t’ai laissée fleur et je te retrouve fumier."

Balzac, Le Lys dans la vallée (1836)
"Le père, placé sur la route, à La Rabelaye, une des fermes à louer et située au centre,,,, cultiverait bien les terres en les amendant avec les fumiers que lui donneraient ses écuries."

Balzac, Une fille d’Ève (1839)
"Le carreau, plein de boue séchée, de papiers déchirés, de cendres de pipe, de débris inexplicables, ressemblait au plancher des pensionnats quand il n’a pas été balayé depuis huit jours, et d’où les domestiques chassent des monceaux de choses qui sont entre le fumier et les guenilles."

Daudet, Lettres de mon moulin (1869)
"nos assemblées soi-disant littéraires, nos papotages, nos querelles, toutes les cocasseries d’un monde excentrique, fumier d’encre, enfer sans grandeur, où l’on s’égorge."
(papotages – chatterings)

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Par terre, dans le fumier, les grosses bêtes, les oies, les dindons, les canards, pataugeaient."

Zola, La Conquête de Plassans (1874)
"un jardinier fut appelé, qui défonça les carrés sous ses ordres, jeta au fumier les salades, prépara le sol à recevoir au printemps des pivoines, des rosiers, des lis."

Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
"Désirée arrivait en courant, toute rouge de joie, tête nue, ses cheveux noirs noués puissamment sur la nuque, avec des mains et des bras couverts de fumier, jusqu’aux coudes."
(nuque – nape)





Wednesday, July 21, 2010

carreau


carreau nm
definition image
translation:
1. small square pattern (for example, of cloth), lozenge
2. floor tile, floor
3. window pane

(also dozens of other related meanings, including diamond in cards. small cushion, monocle, open air market, etc.)

etymology: diminutive form of Latin quadrum – square; related to carré – square

synonyms: (square) carré, carrelet, carroyage; (tile) briquage, dalle, pavén plancher; (pane) croisée, fenétre, glace, verre. vitre

examples:

In the sense small square:

Balzac, La Maison du chat-qui-pelote (1839)
"le jeune homme n’aurait pu apercevoir les rideaux de toile à carreaux bleus qui cachaient les mystères de cet appartement aux yeux des profanes."

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"La flèche du lit, attachée au plancher par une loque, soutenait une mauvaise bande d’étoffe à carreaux rouges et blancs."
(flèche – shaft)

Dumas, Le Comte de Monte-Cristo (1845)
"Un mouchoir à carreaux rouges coiffait cette tête aux cheveux grisâtres et terreux."

-->
-->
Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813 (1864)
"Il s'essuyait les yeux avec son gros mouchoir à carreaux."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Cadine portait une robe à carreaux bleus et blancs."

2. In the sense floor, tile:

Balzac, La veille Fille (1836)
"[elle] faisait jouer sa cuiller dans son bol vide en contemplant d'un œil occupé cette pauvre salle à carreaux rouges, à chaises de paille,"

Balzac, Une fille d’Ève (1839)
"Le carreau, plein de boue séchée, de papiers déchirés, de cendres de pipe, de débris inexplicables."

Balzac, Ursule Mirouët (1841)
"Le carreau, rouge et frotté par l’unique servante de la vieille dame, exigeait devant chaque siège de petits ronds en sparteries sur l’un desquels l’abbé tenait ses pieds."

Sue, Mystères de Paris  (1842)
"Un fourneau, un poêlon et une marmite de terre égueulée, deux ou trois tasses fêlées éparses çà et là sur le carreau."
(égueulée – with a broken neck)

Zola, La Curée (1872)
"On avait simplement étalé une natte sur le
carreau."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"il était tout attendri par l’embrassade de ce gros et grand garçon, qu’il trouvait en train de jouer à la toupie, sur le carreau de la chambre."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Le dallage était blanc et noir, à grands carreaux."


3. In the sense window pane:

Sand, Valentine (1832)
“le jour rare et gris qui venait de quatre carreaux irisés par le soleil et la pluie.”

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"Les cinq croisées percées à chaque étage ont de petits carreaux et sont garnies de jalousies"

Gautier, “Omphale” (1834)
"La lune donnait sur les carreaux et projetait dans la chambre sa lueur bleue et blafarde."

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"Mettez-vous dans votre lit tout habillée ; quand j’aurai fini, je frapperai aux carreaux."

Dumas, Les Frères corses (1845)
"les fenêtres n’avaient ni madriers, ni briques, … mais de simples carreaux  de vitre, que protégeaient, la nuit, des volets de bois."

Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
"C’est comme l’église. Il y a deux ans qu’on aurait dû remettre les carreaux cassés."

Tuesday, July 20, 2010

monceau

monceau nm
definition image
translation:
heap, mound

etymology: from Latin monticellus – small hill; from Latin moons – hill

synonyms: accumulation, amas, amoncellement, empilage, entassement, fatras. pile, ramassis, tas

examples:

Lamartine, “Les Fleurs”, Méditations poétiques (1820, ed. 1848)
"Ô terre, vil monceau de boue
Où germent d’épineuses fleurs"

Balzac, Gobseck (1830)
"mon regard qui avait suivi le sien restait sur le monceau de cendres dont la grosseur me frappa."

Balzac, La Paix du ménage (1830)
"Les monceaux d’or et de billets étalés sur le fatal tapis attestaient la fureur du jeu."

Balzac, La Peau de Chagrin (1831)
"Que contient cette boîte ? demanda-t-il en arrivant à un grand cabinet, dernier monceau de gloire, d'efforts humains, d'originalités, de richesses."

Balzac, La Peau de Chagrin (1831)
"elle était là semblable à une rose du Bengale sur un monceau de roses blanches."

Sand, Indiana (1832)
"Et, comme madame Delmare suivait d'un oeil mélancolique le cours plus rapide de l'eau, elle vit flotter, entre les roseaux, comme un monceau d'étoffes que le courant s'efforçait d'entraîner."

Gautier, “ La Morte amoureuse” (1836)
"quelle agonie que cette veille ! j’aurais voulu pouvoir ramasser ma vie en un monceau pour la lui donner et souffler sur sa dépouille glacée la flamme qui me dévorait."

Balzac, Une fille d’Ève (1839)
"Le carreau, ... ressemblait au plancher des pensionnats quand il n’a pas été balayé depuis huit jours, et d’où les domestiques chassent des monceaux de choses qui sont entre le fumier et les guenilles."

Baudelaire, “La Fanfarlo” (1847)
"Le temps était noir comme la tombe, et le vent qui berçait des monceaux de nuages faisait de leurs cahotements ruisseler une averse de grêle et de pluie."

Monday, July 19, 2010

bise


bise nf
definition image
translation:
1. dry and cold north wind
2. kiss on the cheek

etymology: unceertain (1) ;

synonyms: air, aquilon, souffle, vent. vent du nord

examples:

Balzac, Les Chouans (1829)
"La bise sifflait alors à travers ces ruines auxquelles la lune prêtait, par sa lumière indécise, le caractère et la physionomie d’un grand spectre."

Balzac, Une double Famille (1830)
"[Il] se mit à frapper rudement à la porte, car la bise sifflait avec rigueur sur ses mollets."

Balzac, La Vendetta (1830)
"En ce moment, la bise chassa si violemment les flocons de neige sur les persiennes, que les deux vieillards purent en entendre le léger bruissement."

Gautier, “La Cafetière" (1831)
"mais je n’entendais rien que le tic-tac de la pendule et le sifflement de la bise d’automne."

Sand, Indiana (1832)
"Le temps à autre, le hurlement d'un chien venait se mêler au faible sifflement de la bise qui se glissait dans les fentes de la porte "


Sue, Les Mystères de Paris I (1842)
"la lueur blafarde, vacillante, des réverbères agités par la bise, se reflétait dans le ruisseau d’eau noirâtre qui coulait au milieu des pavés fangeux."

Zola, La Curée (1872)
"Sur ces hauteurs de Paris, une bise soufflait."


Sunday, July 18, 2010

lande


lande nf
definition image
translation:
wasteland, moor, heath

etymology: from German Land – land

synonyms: brousse, bruyère, garrigue, maquis, prairie, steppe

examples:

Balzac, L’Enfant maudit (1831)
"Mais, hélas ! au lieu de naître dans un pays de landes et de bruyères, … Gabrielle vivait au fond d'une grasse et plantureuse vallée."

Sand, Indiana (1832)
"Prenez vos pénates et transportez-les au fond des bois, au sein des landes désertes."

Balzac, Eugénie Grandet (1834)
"la vue inspire une mélancolie égale à celle que provoquent les cloîtres les plus sombres, les landes les plus ternes ou les ruines les plus tristes."

Balzac, La Fille aux yeux d’or (1835)
"ce moment est comme une lande à traverser, une lande sans bruyères, alternativement humide et chaude."

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"elle revoyait encore en fermant les yeux, s’étendait un lambeau de sol nu, une large pièce de chaume désolée comme une lande déserte."

Sand, Journal d’un voyageur pendant la guerre (1871)
“À l’est, les hauteurs de Chambon font rebord à la vaste cuve fertile, coupée encore de quelques landes rétives et semée, au fond, de vastes étangs.”

Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
"pays terrible aux landes séchées, aux arêtes rocheuses déchirant le sol."

Saturday, July 17, 2010

arête


arête nf
definition image
translation:
1. (geography)  ridge. crest3. (architecture) the sharp edge formed by the intersection of two surfaces 
3. fish bone


etymology: from Latina arista – an ear of grain

synonyme: angle, arête, bord, crête, épine, intersection, os, pli, repli, saille, sommet os

examples:

1.

Balzac, Le Curé de village (1841)
Graslin se donna pour tâche ...  de se familiariser avec les ravins, chemins naturels qui déchiraient cette longue arête.
 

Balzac, Séraphita (1835)
“les plus vives arêtes comme les vallons les plus creux ne formaient que de faibles plis dans l'immense tunique jetée par la nature sur ce paysage”


Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
"pays terrible aux landes séchées, aux arêtes rocheuses déchirant le sol."

2.

Nodier, Smarra, ou les Démons de la nuit (1821)
"Des hommes haletants d'impatience et de volupté pendaient aux corniches des palais, et embrassant de leurs genoux les arêtes de la muraille."


Gautier, “La Morte amoureuse” (1836)
"une flamme bleuâtre voltigeant sur une patère de bronze jetait par toute la chambre un jour faible et douteux, et çà et là faisait papilloter dans l’ombre quelque arête saillante de meuble ou de corniche."
(papilloter – flutter)

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"une porte basse et cintrée qui, par une voûte éclairée seulement au fond, conduisait à un escalier de pierre tournant autour d’une arête de pierre."


Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"On les voit sautant les gros madriers, suivant à la file les arêtes étroites, se traînant à califourchon."
(madriers – planks; à califourchon – astride)

3.
Stendhal, Le Rouge et Le Noir (1830)
"L’abbé de Frilair ôtait les arêtes du poisson qu’on servait à Monseigneur."

Balzac, "Jésus-Christ en Flandre" (1831)
“il appuya ses pieds contre une de ces traverses de bois qui semblables aux arêtes d'un poisson”

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Elle jeta la barbue sur le marbre, montrant, du côté du ventre, une large déchirure qui entamait la chair jusqu’à l’arête."
(barbue – brill (fish))

Flaubert, Salammbô (1862)
“reconnaissait au milieu d'eux les Mangeurs-de-choses-immondes aux arêtes de poisson qu'ils portaient dans la chevelure. ”

 Flaubert, Bouvard et Pécuchet (1880)
“un rectangle parfait, avec six branches à droite et six à gauche, - non compris les deux principales, le tout formant une belle arête de poisson. ?"










Friday, July 16, 2010

renfrogné


renfrogné adj
definition image
translation:
frowning, glum, scowling, surly

renfrognement n frown, scowl

etymology: from Old French froigner – to frown, scowl (whence English frown) crease; related to Italian frigno – wrinkled

synonyms: bourru, grincheux, grognon, hargneux, maussade, morose, rechigné, revêche

examples:

Balzac, Les Chouans (1829)
"Les pas pesants d’un militaire retentirent dans le corridor, et le commandant Hulot montra bientôt une mine renfrognée."

Stendhal, Le Rouge et Le Noir (1830)
"Au milieu du salon, un laquais renfrogné achevait d’établir une grande table à manger."

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"ses yeux ridés, dont l'expression passe du sourire prescrit aux danseuses à l'amer renfrognement de l'escompteur."
(escompteur – bill disocunter, small lender)

Balzac, La Fille aux yeux d’or (1835)
"La discrétion négative est celle des sots qui emploient le silence, la négation, l’air renfrogné, la discrétion des portes fermées, véritable impuissance !"

Gautier, "Une nuit de Cléopâtre" (1838)
"avec l’amour, cette Egypte aride et renfrognée me paraîtrait plus charmante que la Grèce."

Daudet, Lettres de mon moulin (1869)
"N’importe ! tel qu’il est, avec ses yeux clignotants et sa mine renfrognée, ce locataire silencieux me plaît encore mieux qu’un autre, et je me suis empressé de lui renouveler son bail."
[of an owl]

Thursday, July 15, 2010

rechigné


rechigné adj
definition image
translation:
 sour-faced, sour, surly, cross

rechigner v to look sulky, look sour, look cross

etymology: derived from Old French re- + chigner or quigner, related to Italian ghignare – grin, sneer, from Old High German kînan or chînan – to smile, twist the mouth

synonyms: boudeur, bourru, chagrin, froncé, maussade, morose, renfrogné, sombre

examples:

Balzac, La Vendetta (1830)
"Bonaparte l’ayant interpellé vivement, l’aide-de-camp sortit en rechignant."

Stendhal, Le Rouge et Le Noir (1830)
"ce modèle, tôt ou tard, et quoique sans nul plaisir, et peut-être en rechignant, la vanité eût forcé Julien à le suivre."

Sue, Les Mystères de Paris I (1842)
"Il avait, après bien des façons, consenti… mais il a rechigné…"

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Et Antoine déclara, en effet, d’un air rechigné, qu’il acceptait. Il sentait qu’il n’obtiendrait pas davantage."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Et, comme elle s’approchait enfin, et qu’elle flairait une barbue, avec la moue rechignée que prennent les clientes pour payer moins cher."
(barbue – brill (fish) )

Zola, La Conquête de Plassans (1874)
"Quand la domestique entendit sa maîtresse dire au conducteur qu’elle s’arrêterait aux Tulettes, elle ne s’installa qu’en rechignant."

Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
"Le grand chien noir, qui était allé flairer la bière, revint en rechignant."


Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.