Friday, May 29, 2015

vanne

vanne nf
definition image
translation:
sluice gate;  valve

notes: 
1. unrelated to vanner — winnow
2. in informal usage, it can mean jibe, tease

etymology:  from Old French vanne — hedge. palisade from Celtic root




synonyms:  barrage, déversoir, écluse, fermeture, robinet

examples:


Balzac, Les Illusions perdues (1843)
“Des canards nageaient dans le bassin clair qui se trouvait au delà du moulin, entre les deux courants d’eau mugissant dans les vannes.”

Balzac, Les Paysans (1855)
“les jolies cascades de l’Avonne, qui, plus haute que la rivière où elle se décharge, alimentent les vannes des moulins et les écluses de quelques fabriques”

Flaubert, L’Éducation sentimentale (1869)
“l’église apparaissait derrière les moulins de bois dont les vannes étaient fermées.”

Barbey d’Aurevilly,  “Le Bonheur dans le crime”, Les Diaboliques (1874)
“Les langues, longtemps retenues, — comme l’eau dans une vanne et qui, l’écluse levée, se précipite et va faire tourner la roue du moulin avec furie./“


Daudet, Sapho (1884)
“Jean trouvait le vent dur, l’eau rêche, et bien monotones les promenades dans les vignes inondées avec l’oncle expliquant son système de vannes, martelières, rigoles d’amenée.”
(martelières  — marsh sluice gates)

Zola, Le Rêve (1888)
”[Le ruisseau]sortait du jardin de l’Évêché, par une sorte de vanne, laissée au bas de la muraille .”

Maupassant, Fort comme la mort (1889)
“Bertin, qui n’en voulait plus à Musadieu depuis l'arrivée de Guilleroy, lui dit des choses flatteuses, le mit sur les sujets qu’il préférait, ouvrit la vanne de sa faconde.”

Thursday, May 28, 2015

aposter

aposter v
definition image
translation:
to post (a guard, a sentry)

etymology:  from Latin apostare  — to set a watch

synonyms:  disposer, placer

examples:

Sue, Atar-Gull (1831)
“on aposte donc deux témoins qui affirment l’avoir vu voler, par exemple.”

Hugo. Marion de Lorme (1831)
“Ce fut un tort. — Tous deux ont fait en braves gens.
Mais le ministre avait aposté des sergents…”

Balzac. “Maître Cornelius” (1832)
“Louis XI ou Coyctier pouvaient aposter des gens pour surveiller ses démarches pendant son sommeil,”

Balzac, Paméla Giraud (1840)
“je le ferai suivre, et j’aposterai des gens qui l’empêcheront d’entrer.”

Michelet, Histoire de France XVII  [1715-1723]n  (1867)
“On prétendait (à tort?) qu'au passage du Prétendant (1716), il avait aposté un Douglas pour l'assassiner.”

Féval, Les Habits noirs (1863)
“C’est lui qui aura aposté la jeune fille sur mon chemin. ”


Hugo, F.-V.  (tr. Shakespeare),  Othello (1868)
“Et tout à l’heure encore, quand on le croyait mort depuis longtemps, il a dit qu’Iago l’avait aposté et qu’Iago l’avait frappé.”





Tuesday, May 26, 2015

vanner

vanner v
definition image
translation:
to winnow

Note: in figurative usage, to wear out

etymology: from Latin vannere — winnow

synonyms:  cribler, neetoyer, tamiser, trier

examples:

Balzac, Ferragus (1834)
“il ne s’était pas rencontré de ministre qui eût pris sur lui d’avoir une opinion, de décider la moindre chose, sans que cette opinion, cette chose eût été vannée, criblée, épluchée par les gâte-papier, les porte-grattoir et les sublimes intelligences de ses bureaux/“
(gâte-papier — minor clerks)

Balzac, Séraphita (1835)
“l’Espérance, la Charité, la Foi, la Prière ont, suivant le mot d’Isaïe, vanné son intérieur qui ne doit plus être pollué par aucune des affections terrestres.”

Balzac, Le Père Goriot (1835)
“un de ces faits qui restent dans les langages pour démentir les niaiseries philosophiques dont s’occupent ceux qui aiment à vanner les épluchures des mots primitifs.”

Balzac, La Vielle Fille (1836)
“le chevalier tirait sa tabatière par un geste digne de Molé, regardait la princesse Goritza, levait dignement le couvercle, massait sa prise, la vannait, la lévigeait, la façonnait en talus.”(
(lévigeait —  smoothed)

Verne, Les Enfants du capitaine Grant (1868)
Par un plat, ma chère Mary, un simple plat de fer ; on vannait la terre comme on vanne le blé .”

Daudet, “Le Moisson au bord de la mer” ”, Les Contes du lundi (1875)
“ces groupes de femmes sur les rochers à pic, prenant la direction de l’air et vannant le blé entre leurs mains levées,”

Zola,  Le Docteur Pascal (1893)
“Depuis les longues années qu’on n’y vannait plus de grain, une herbe y poussait, tout de suite brûlée par le soleil,”

Monday, May 25, 2015

brimborion

brimborion  nm
definition image
translation:
trinket,  triviality

etymology:  uncertain

synonyms: babiole, bagatelle, bibelot,  breloque, colifichet,  colin-tampon

examples:



Balzac, Le Bal de Sceaux (1829)
“Il ne portait aucun de ces ignobles brimborions dont se chargent les anciens petits-maîtres de la garde nationale, ou les Adonis de comptoir.”

Balzac, La Physiologie du mariage (1829)
“Madame la vicomtesse avait une telle répugnance pour tout ce qui appartenait à milord, qu'il l'avait très-souvent vue brûlant jusqu'à des brimborions de papier qu'il avait touchés chez elle.”


Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
“je m’en soucie bien plus que du petit brimborion que vous venez tout doucement de glisser sur votre cœur.”

Balzac, Petites Misères de la vie conjugale (1846)
“Il ne s’agit jamais de ces brimborions, mais d’elles-mêmes.”

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“encore ne fallait-il pas que cet œil ressemblât à celui de Junon, qu’Homère appelle et mille autres brimborions fastidieux à décrire.”

Verne, Voyage au centre de la terre (1864)
“Mon oncle se précipita sur ce brimborion avec une avidité facile à comprendre.”

Bourget, Mensonges (1887)
“Il fut transformé aussitôt, ce coupé confortable et garni d’une foule de petits brimborions commodes, en une voiture cellulaire emportant une victime.”










Sunday, May 24, 2015

coter

coter v
definition image
translation:
to rate, grade, mark, assess, quote (a price), list (a stock)

etymology:  from Latin quotus — how many

synonyms:  étiquer, évaluer,  estimer, jauger, juger, marquer, trier

examples:

Balzac, La Peau de chagrin (1831)
“Vous arrivez à propos pour coter et parapher toutes ces pièces, lui dit le banquier en lui montrant le festin.”

Balzac, Melmoth reconcilié (1835)
“Il est un endroit où l’on cote ce que valent les rois, où l’on soupèse les peuples, où l’on juge les systèmes.”

Balzac, “Le Notaire” (1840)
“Personne n’ignore que les notaires cotent par les lettres de l’alphabet les papiers, les documents et les titres.”

Hugo, Les Travailleurs de la mer (1866)
“Sur le vieux pupitre de chêne, un registre aux pages cotées Doit et Avoir remplaçait la Bible.”

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
“Mais, demanda Conseil, est-ce que l'on ne cite pas quelques perles célèbres qui ont été cotées à un très haut prix?”


Barbey d’Aurevilly,  “Le Bonheur dans le crime”, Les Diaboliques (1874)
“comme tout se cite et se cote en province, on le citait et on le cotait.”

Zola, L’Argent (1891)
“Les « Pieds humides », comme on appelle avec un ironique mépris ces joueurs de la brocante, qui cotent en plein vent, dans la boue des jours pluvieux.”







Friday, May 22, 2015

bramer

bramer v
definition image
translation:
to bellow


etymology:  from o;d High German brenan — to moo


synonyms:  aboyer, beugler, braire, chanter, crialler,
 glapir, mugir,  pialler,  rugir, s’égosiller

examples:

Hugo, “Les Djinns”, Les Orientales (1829)
“Elle brame
Comme une âme
Qu'une flame
Toujours suit !”

Gautier, España (1845)
:En pensée, écoute le râle,
Bramant comme un cerf aux abois,
Pousser sa note sépulcrale
Par ton gosier rauque et sans voix.”

Dumas, La Dame de Monsureau (1846)
“La biche brama d'une façon mortelle et lamentable.“

Houssaye, “Les Cent Vers dorés de la science“ from Le Parnasse contemporain (1866)
“Les sibylles de la forêt,
L’eau qui chante, le vent qui brame,
Ne m’ont jamais dit le secret.”

Rimbaud, “Entends comme brame”, Poésies (1870-1872)
“Entends comme brame
près des acacias
en avril la rame
viride du pois !”

Huysmans, Le Drageoir des épices (1874)
“Je ne sais trop, à vrai dire, ce qu’il chante : il brame certains mots et avale les autres.”

Flaubert, La Tentation de Saint Antoine (1876)
“Et au loin, des voix murmurent, grondent, rugissent, brament et beuglent.”








Thursday, May 21, 2015

bouse

bouse nf
definition image
translation:
cow dung, cow pat, cow pie,

etymology:  unknown

synonyms: bousin, excrément,  fiente

examples:



Balzac, “Un Drame au bord de la mer” (1834)
“Imaginez-vous, mon ami, que, quand ces bouses sont séchées, ces pauvres gens les récoltent/“

Balzac, Béatrix (1839)
“Vous verrez des femmes faisant du bois, c’est-à-dire collant des bouses de vache le long des murs pour les dessécher et les entasser comme les mottes à Paris.”

Dumas, La Dame de Monsureau (1846)
“Je m'enterrerai dans le fumier comme Job, et je mangerai de la bouse de vache comme Ézéchiel.”

Balzac, Les Paysans (1855)
“un petit terrain humide et bas … fermé d’une porte à claire-voie par où passaient les vaches, en pétrissant le sol et y laissant leurs bouses étalée.”

Hugo, Les Travailleurs de la mer (1866)
“On prend de la bouse de vache et on la jette contre les murs.”

Huysmans, En Rade (1887)
“une bouffée parfumée par la brusque odeur des bois mouillés à laquelle se mêlait la senteur tièdement ambrée des bouses.”

Zola, La Terre (1888)
“Une des deux vaches, qui s’était mise debout, fientait ; et l’on entendit le bruit doux et rythmique des bouses étalées.”

Goncourt, Journal III (1897)
“la misérable s’était vantée  … que les œufs envoyés de la campagne, elle les faisait cuire au four, dans de la bouse de vache.”




Wednesday, May 20, 2015

chicane

chicane nf
definition image
translation:
complication, delaying tactic, obstacle, quibble; a zig-zag,  detour; quarrel

chicaner  v to quibble, find fault

etymology:  uncertain

synonyms:   adversité, chipotage,, detour, difficulté, ergoterie, noise, objection, obstacle,  pointilleriez, tracas

examples:

Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
“Me croyant tué en duel, il nettoyait ses pistolets, et avait idée de chercher chicane à celui qui m'aurait mis à l'ombre,.”


Merimée, Colomba (1840)
“Le colonel della Rebbia, mis en demi-solde et retiré à Pietranera, eut à soutenir contre lui une guerre sourde de chicanes sans cesse renouvelées.”

Feuillet, La petite Comtesse (1857)
“j’ai chicané la meunière consternée au sujet de je ne sais quel brouet cruellement indigène qu'elle m'avait servi à déjeuner.”
(brouet — soup)

Flaubert, Salammbô (1862)
“Les Grecs voulurent élever des chicanes sur la différence des monnaies.”



Verne, Les Enfants du capitaine Grant (1868)
“À sept heures un quart du soir, ajouta le major, qui aimait à chicaner Paganel sur la précision de ses dates.”

Flaubert, L’Éducation sentimentale (1869)
“Alors, M. de Comaing (pour laisser à Frédéric encore un moment de réflexion) tâcha d'élever des chicanes.”

Zola, La Débâcle (1892)
“Mais ses yeux de paysan rusé et goguenard luisaient, dans sa joie muette d’avoir roulé tous ces sales bougres, dont il commençait à avoir assez, à présent qu’ils le chicanaient sur la qualité de sa viande.”













Tuesday, May 19, 2015

bique

 bique nf
definition image
translation:
goat; old bag, hag, crone

etymology:  from German Bock — he-goat

synonyms:  caprin, chèvre; mégère

examples:

Balzac, La Cousine Bette (1846)
“il faut qu’une vieille bique comme moi ait quelque petite chose à aimer, à tracasser.”

Verne, Le Comte de Chanteleine (1862)
“Une peau de bique jetée sur le dos du Breton complétait son costume,”

Daudet, Lettres de mon Moulin (1869)
“Voyant cela, je lui jetai ma peau de bique sur les épaules, j’activai la flamme, et nous restâmes assis l’un près de l’autre sans parler. “

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
“Elle la vit traverser la chaussée et entrer dans le pavillon aux fruits. – La vieille bique ! grogna Gavard.”

Zola, Les Héritiers Rabourdin (1874)
“CHARLOTTE. — Cette bique de madame Fiquet? 
RABOURDIN. — Ça se pourrait. 
CHARLOTTE. — Ou cette chipie de madame Vaussard? 
RABOURDIN. — Eh ! eh ! je n'en mettrais pas la main au feu.”


Maupassant,  Contes de la Bécasse (1882)
:Maître Omont considéra la fille puis, brusquement : Quel âge qu’elle a, c’te grande bique-là ?”

Loti, Madame Chrysanthème (1887)
“c’est intarissable et cela chevrote sans cesse comme le bêlement d'une vieille bique en délire….”

Monday, May 18, 2015

défaite

défaite  nf
definition image
translation:
defeat


etymology:   dé- +  faire, see défait

synonyms:  chute, débâcle, débandade, déroute, échec, fiasco, revers, rossée

examples:

Balzac, La Cousine Bette (1846)
“Cette défaite était due au génie inventif du juge au tribunal de commerce.”

Balzac. Le Député d’Arcis (1847)
“Le prix du coton dépendait du triomphe ou de la défaite de l’empereur Napoléon,”

Dumas, Les Compagnons de Jéhu (1857)
“vous arrivez d'Égypte victorieux, et moi, j'arrive d'Italie après une grande défaite.”

Verne, Le Comte de Chanteleine (1862)
“Le comte de Chanteleine, toujours au premier rang, fut pendant dix mois de toutes les victoires comme de toutes les défaites.”

Daudet, Le Nabab (1871)
“La stupeur, la désillusion furent immenses devant cette défaite qui semblait à tous l’effondrement subit d’une grande effronterie acculée.”

Zola, Nana (1881)
“Il avait conscience de sa défaite, il la savait stupide, ordurière et menteuse, et il la voulait, même empoisonnée.”

Maupassant, Claire de lune (1883)
“La défaite et la honte se sont attachées à toi; tu tombes vaincu, prisonnier du Prussien;”


Sunday, May 17, 2015

défait

défait adj
definition image
translation:
1.  haggard, ravaged, discouraged
2. undone,  untied, unfastened, unmade (bed)

etymology: dé- + faire

synonyms:
1. affligé, décavé, ébahi, ébouriffé, hâve, maigri, penaud, souffrant, troublé
2. déboutonné,  dégrafé, délacé,  démonté

examples:

Stendhal, La Chartreuse de Parme (1839)
“le comte était à sa droite à trois pas de distance, pâle, défait et tellement tremblant qu'il fut obligé de chercher un appui sur le dos du fauteuil que la duchesse avait occupé au commencement de l'audience”

Dumas, Le Collier de la reine (1850)
“Philippe, pâle, défait, une main dans sa veste, et l'autre convulsivement fermée.”

Verne,  Voyage au centre de la terre (1864)
“Je pensai que mon air défait, ma pâleur, mes yeux rougis par l'insomnie allaient produire leur effet sur Graüben et changer ses idées.”


Zola,  Madeline Férat  (1868)
“Guillaume resta tout ce temps-là sur sa chaise, affaissé, inerte, le visage pâle et défait.”

Daudet, Le Nabab (1871)
“Il arriva blême, défait, bégayant comme un criminel sans conviction”

Verne, Un  Drame au Mexique (1876)
“Au même instant, José vit près de lui Martinez, pâle, défait, sinistre, le bras armé d'un poignard !”

Maupassant, Les Sœurs Rondoli (1884)
“Mon oncle Sosthène, pâle, défait, abattu, l’œil morne, les bras inertes, gisait dans son lit.”

2.

Sue, Mystères de Paris (1842)
“Le lit n'avait pas été défait, pourtant la courtepointe de soie pendait en lambeaux;”
(courtepointe — quilt)

Verne, Les Enfants du capitaine Grant (1868)
“Il y parvint après plusieurs heures d’un travail vingt fois défait avant d’être achevé.”


Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
“Et il eut honte à son tour, il ceignit les feuillages sur ses vêtements défaits.”

Flaubert,  La Tentation de Saint Antoine (1876)
“des femmes sont assises, toutes habillées de noir, la ceinture défaite, les pieds nus, en tenant d'un air mélancolique de gros
bouquets de fleurs.”

Zola, Son Excellence Eugène Rougon  (1878)
“Là, les deux fenêtres éclairaient d'une poussière blanche le lit défait, la cuvette oubliée, le chat toujours endormi sur le paquet de vêtements.”

Maupassant, Mademoiselle Fifi (1882)
“Le lit fripé, meurtri, défait, restait ouvert, semblait attendre.”

Loti, Madame Chrysanthème (1887)
"L'oreiller de Chrysanthème est un petit chevalet d'acajou emboîtant bien la nuque, de façon à ne pas déranger la volumineuse coiffure qui ne doit jamais être défaite."


Saturday, May 16, 2015

carrure


carrure nf
definition image
translation:
build,  stature, shoulder breadth

etymology:  from carrer — to square up from Latin quadrare — to square

synonyms: aspect, droitureenvergure, gabarit, poitrine, prestance, stature, taille

examples:

Balzac, César Birotteau (1837)
“sa carrure accusait une forte charpente, car il était d'un tempérament sec, sans émotion d'épiderme.”


Dumas, Le Collier de la reine (1850)
“On remarquait là, auprès des agents à large carrure.

Féval, Les Habits noirs (1863)
“J B. Schwartz, dont la taille grêle faisait ressortir la riche carrure de son voisin.”

Zola, Pot-Bouille (1882)
“Trublot, qui regardait sans voir, de ses yeux de myope, avait la carrure d’un mâle solide.”

Loti, Pêcheur d’Islande (1885)
“Ils étaient cinq, aux carrures terribles, accoudés à boire,”

Zola,  Le Docteur Pascal (1893)
“Et, avec une belle carrure insoucieuse de savant, il accumulait sur les siens, depuis trente années, les renseignements les plus intimes.”

Verne, Mirifiques Aventures de maître Antifer (1894)
“Son propriétaire était un homme puissant, d’une carrure d’épaules extraordinaire.”




Wednesday, May 13, 2015

débats



débats  nm pl
definition image
translation:
proceedngs, arguments (of a court case)

note:  débbat means any debate or discussion

etymology:  dé- + battre — to hit

synonyms:  délibération. procès, séance, session

examples:

Hugo,  “Claude Gueux” (1834)
“Lorsqu’il fallut entamer les débats, il se présenta une difficulté singulière.”

ac, Une ténébreuse Affaire (1841)
“Le Code de brumaire an IV défendait à l’accusateur public d’introduire aucun chef nouveau dans les débats.”

Zola, Les Mystères de Marsille (1867)
“Il prévoyait que son frère serait impitoyablement condamné. L’ouverture des débats devait avoir lieu le lendemain.”

Goncourt, Madame Gervaisais (1867)
“Elle demanda des renseignements au Président du Tribunal, un ami de son mari, qui avait dirigé les débats de l’affaire.”


Gaboriau, La Corde au cou  (1873)
“Que ferez-vous si rien de nouveau n'est survenu le jour des débats/.”

Bourget, Mensonges (1887)
“Dès qu’une femme est la maîtresse d’un homme, les débats sur la façon de se retrouver deviennent aussi faciles et aussi délicieux qu’ils étaient auparavant odieux et difficiles.”

Zola, La Bête humaine (1890)
“C’était le lundi que devaient commencer, à Rouen, les débats de l’affaire Roubaud.”


Tuesday, May 12, 2015

battre en brèche

battre en brèche
definition image
translation:
to attack, smash, demolish, fight


etymology: from brèche — breach, gap. from same Germanic toot as English break, German brechen

synonyms:  attaquer, battre, détruire, ébranler, ruiner

examples:

Michelet, Histoire de France  III (1180 — 1305) (1837)
“C’était le vieil arsenal dans lequel nos rois prenaient des armes pour battre en brèche la féodalité.”

Balzac, Le Curé de village (1841)
“Les mêmes Libéraux  … avaient tenté de battre en brèche l'arrêt de la Justice.”

Balzac, Le Cousin Pons (1847)
“La Volupté, tapie dans tous les plis du cœur, y parle en souveraine, elle bat en brèche la volonté, l’honneur.”

Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
“Les derniers mots de Manicamp battirent en brèche le dernier doute demeuré non pas dans le cœur.”

Berlioz, Mémoires (1865)
“mes parents avertis de ce fiasco, ne manquèrent pas d'en tirer un vigoureux parti pour battre en brèche ma prétendue vocation.”


Zola, L’Argent (1891).”
“il ne cacha plus son plan de s’attaquer à la haute banque juive, dans la personne de Gundermann, dont il s’agissait de battre en brèche le milliard.”

Zola, La Débâcle (1892)
“La terrasse des tuileries, battue en brèche, s’était en partie écroulée.”


Monday, May 11, 2015

carotter

carotter v
definition image
translation:
to wangle, chisel, swindle

note: usually involves small sums;  there is also an expression tirer une carpet à   — to fool

etymology:  from carotte

synonyms:  dérober, duper, escroquer, fiilouer, flouer, grappiller,  rouler, tromper

examples:

Sue, Mystères de Paris (1842)
“Et voilà ce beau fils à marchander comme un ladre, à carotter le pauvre monde.”

Balzac. Le Député d’Arcis (1847)
“Monsieur le comte se laisse carotter… et je suis content.”

Balzac, Le Cousin Pons (1847)
“la vie est bien triste, les entrepreneurs chipotent, les rois carottent, les ministres tripotent.”


Zola, Les Héritiers Rabourdin (1874)
“Ils étaient une bande à m'emprunter, à me carotter, à me voler... “

Goncourt, La Fille Élisa (1877)
“Et aussitôt la chose carottée et avalée, de passer à une autre, avec la convoitise entêtée d’un désir de gamine.”

Zola, L’Œuvre (1886)
“Est-ce que tu espères y carotter une dot ?”

Huysmans, En Rade (1887)
[elle] “s’était réunie à la tante Norine pour l’insulter, aussitôt qu’elle avait appris que la dame à carotter n’était pas riche.”

Sunday, May 10, 2015

bassiner

bassiner v
definition image
translation:
1.  to warm (a bed)
2.  to spray, bathe
3. (familiar) to annoy, bore, pester




bassinoire nf  bed warmer

etymology:  from bassin — basin, tub, earlier history unclear

synonyms:
1. chauffer, rechauffer
2.  baigner, humidifier. faire suer, laver
3.  assourdir,  étourdir, fatiguer, importuner

examples:

1.

Balzac, La Physiologie du mariage (1829)
“Mais comment nos gens ne bassinent-ils pas nos lits ?”

Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
“S’il y avait en travers du manteau de la cheminée une bassinoire bien claire, probablement Jacquotte aimait à se coucher chaudement en hiver, et par ricochet bassinait les draps de son maître.”

Balzac, Pierrette (1840)
“Ne faut-il pas lui bassiner son lit ? demanda-t-elle.”

Balzac, Les Illusions perdues (1843)
“il lui avait fait bassiner son lit, allumer du feu, préparer un souper.”

Dumas, La Dame de Monsureau (1846)
“faisant ouvrir son lit bassiné avec de la coriandre, du benjoin et de la cannelle, il se coucha.”

Dumas, Mes Mémoires (1856)
i”l m'offrit une de ses chemises que j'acceptai, bassina mon lit lui-même, et emporta mes habits pour les mettre au four.”

Maupassant, Contes du jour de de la nuit  (1885)
“Ta femme va-t-il pas bassiner ton lit?”


2.

Dumas, Vingt ans après (1845)
“Les médecins sortirent après une heure de délibération et ordonnèrent de bassiner les contusions avec de l’eau et du sel.”

Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
“Nous lui avons bassiné les chairs avec une eau que les religieuses nous donnent.”

Daudet, Le Nabab (1871)
“on emportait son innocente victime dans la pièce à côté où ces dames et demoiselles étaient en train de lui bassiner le nez. ”

Flaubert, Bouvard et Pécuchet (1880)
“Il les bassinait, les aérait, enlevait avec son mouchoir la brume des cloches.”

Maupassant, Contes de la Bécasse  (1883)
“Il se rassit sur sa voile et recommença à bassiner son bras. ”

Maupassant, Bel-Ami (1885)
“Il bassina avec de l’eau sa joue rouge.”

3.

Zola, L’Assommoir (1898(
“Est-ce qu’il va nous bassiner longtemps avec son travail ! cria Mes-Bottes.”




Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.