Thursday, May 31, 2012

toque



Corot
toque  nf 
definition  image
translation:
toque, hat, cap, chef's hat

note: denotes a wide variety of head coverings, all with little or no brim

etymology: from Celtic root, as in Breton tok, Welsh toc – hat

synonyms:  béret. bonnet, coiffure, polo

examples:

Hugo, Han d’Islande (1823)
"la plume de sa toque, tourmentée par le vent, battait son visage."

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
Rembrandt
"Sa toque s’était détachée, et ses beaux cheveux blonds ruisselaient de toutes parts éparpillés sur le sable."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"Le magistrat l’avait reçu debout, dans sa robe, hermine à l’épaule et toque en tête.'

Flaubert, La Légende de saint Julien l’Hospitalier (1877)
"il restait à genoux sur son prie-Dieu, la toque par terre et les mains jointes."

Zola, Au Bonheur des Dames (1883)
"elle souriait sous toque sa de velours, ornée d’une grande plume grise."

Féval, La Vampire (1885)
"Sur la table, il y avait une toque de femme en étoffe grossière et ornée d'oripeaux dédorés."

Maupassant, Fort comme la mort (1889)
"Et le ténor apparut en pourpoint de soie, l'épée au côté, une toque à plumes sur la tête."










Wednesday, May 30, 2012

frime


frime nf 
definition  image
translation: 
showung-off. pretense, pose. fake
 

frimer v to show off, boast, kid
c’est de la frime — it's all an act

etymology: possibly from Latin frumen  – gullet

synonyms: 
blague, dégaine, feinte, mensonge, simulayion, singeries

examples:

Kock,  Jean (1835)
"Ah ça, dites donc, vous autres, ça m'a l'air d'une frime, dit un second paysan."

Balzac, César Birotteau (1837)
"Ils croiront que tu leur as soustrait des sommes importantes.- Je leur montrerai la lettre. - Ils diront que c'est une frime."

Balzac, Pierrette (1840)
"Ah ! bien, que dites-vous de sa maladie ? ce sont des frimes !"


Sue, Les Mystères de Paris (1843)
"C’est une frime ; vous n’avez pas plus de sac d’argent que de sac d’or."

Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
"C’est de la frime, lui murmura le brigadier à l’oreille."

Zola, La Conquête de Plassans (1874)
"Tous ces bobos-là sont des frimes pour se faire dorloter."

Maupassant, "En Famille". La Maison Tellier (1881)
"elle n’est pas plus sourde que moi, vois-tu ; c’est de la frime, tout ça."


Tuesday, May 29, 2012

prône

Tissot
prône  nm 
definition  image
translation:
sermon

 note: prôner means to extol, laud, mot deliver a sermon

etymology: from Latin praeconium   – laudation, from praeco  – public crier

synonyms:  discours, éloge, enseignement, homélie, prêche,  sermon

examples:

Balzac, Les Chouans (1829)
"Elle vit l’abbé Gudin, montant sur un quartier de granit qui lui servit de chaire, et il y commença son prône en ces termes : In nomine Patris et Filii, et Spiritus Sancti."

Sue. Kernok le pirate (1830)
"avec quel air de componction il fermait les yeux, feignant de prier et de se recueillir, alors que le prône du prédicant l’affectait de la plus agréable somnolence."

Sand, Valentine (1832)
"Quand le curé monta en chaire pour faire le prône, et que sa voix cassée et chevrotante rassembla toute sa force pour énoncer les noms de Louise-Valentine de Raimbault et de Norbert-Évariste de Lansa."

Balzac, La Femme de trente ans (1842)
"Elle eut un air aussi stupide que peut l'être celui d'un paysan breton écoutant le prône de son curé."

Zola, La Conquête de Plassans (1874)
"Ah ! monsieur le curé, ajouta Mme Rastoil, mes compliments pour votre prône de dimanche."

Maupassant,  Contes de la bécasse (1882)
"C’était un vieux homme à cheveux blancs qui administrait la paroisse depuis bientôt quarante ans, et le prône lui servait pour communiquer familièrement avec tout son monde."

Zola, Germinal (1886)
"il avait une éloquence qui tenait du prône, une façon religieuse de laisser tomber la fin des phrases."









Monday, May 28, 2012

pâtre

Murillo
pâtre nm/nf 
definition  image
translation:shepherd/sheperdess

etymology: from Latin pastor – shepherd. from pascere – to feed

synonyms:  berger

examples:

Hugo, Hernani (1830)
"Quel destin est caché dans le pâtre Hernani ?"

Balzac, La Vielle Fille (1836)
"Mademoiselle, de qui le cœur battait comme à un lézard pris par un pâtre, resta héroïquement dans sa bergère."

Dumas, Les Quarante-Cinq (1848)
"ainsi ce gardeur de pourceaux dont la nature avait fait le pâtre de Montalte, et dont le génie fit Sixte Quint, devint un grand pape."

Dumas, "Un Dîner chex Rossini" (1849)
"Quelle main a touché la mienne ? Est-ce celle d'un roi assis sur son trône ? Est-ce celle d'un pâtre gardant son troupeau ?"

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
"le bouvier, grand garçon hâlé et sauvage comme un pâtre de la campagne romaine, s’appuyait sur la gaule de son aiguillon."
Bonheur

Zola, “Simplice", Contes à Ninon (1864)
"écoute bien, Ninon, je tiens ce récit d’un vieux pâtre."

France, La Rôtisserie de la reine Pédauque (1893)
Bougereau
"j’ai vu, dans le Valais, des pâtres qui, ne se nourrissant que de lait caillé, perdent leurs dents de bonne heure."










Sunday, May 27, 2012

chevreau


chevreau nm
definition  image
translation:kid, young goat

etymology: diminutive of chèvre

synonyms:  cabri. chèvre, chrvrette

examples:

Chateaubriand, Atala (1801)
"Toutes ces unions ont été troublées ; la jalousie s’est glissée à l’autel de gazon où l’on immolait le chevreau,"


Hugo, “Pan”, Feuilles d’automne (1831)
"Où le chevreau lascif mord le cytise en fleurs,
Où chante un pâtre, assis sous une antique arcade."
(cytise – laburnum)

Sand, Valentine (1832)
"La vieille femme revint et demanda à me vendre un petit chevreau."

Balzac, Béatrix (1839)
"Elle avait donc emporté Claude Vignon de Paris aux Touches comme un aigle emporte dans ses serres un chevreau,"

Balzac, Ursule Mirouët (1841)
"le parvenu se trahissait dans les boutons d’or de son gilet et dans la bague portée par-dessus des gants de chevreau d’une couleur violâtre."

Dumas, Les Quarante-Cinq (1848)
"Les quatre commis bondirent comme des chevreaux, se faufilèrent dans l'escalier."



Zola, Au Bonheur des Dames (1883)
"Déjà il avait vendu à madame Desforges douze paires de gants de chevreau."











Saturday, May 26, 2012

éraflure


éraflure  nf s
definition  image
translation:cratch, scrape
 

érafler v to scrape, scratch, scuff

etymology: é- + raffler – to swipe, steal, from same Germanic root as in German  raffen – to snatch away

synonyms:
 blessure, déchirure, écorchure, egratignure, grattement, griffure, rayure

examples:

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"Dites-moi, continua-t-il, ce gentilhomme n’avait-il pas une légère cicatrice à la tempe – Oui, comme le ferait l’éraflure d’une balle."

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
"Rappelé au sentiment de la situation par cette éraflure, il porta au duc une botte à fond qui l’atteignit au-dessus de la clavicule et le fit chanceler."
(botte  – thrust)

Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
"Elle se penchait vers lui, sérieuse, s’éraflant la peau de l’épaule contre le gros drap de son paletot."

Zola, La Curée (1872)
"A l’ancienne place où se trouvait le lit, le papier peint se montrait tout éraflé, déteint et sali par le matelas."

Verne, Michel Strogoff (1876)
"Ce n’est rien, dit-il. Une simple éraflure !"

Zola, L’Assommoir (1879)
"En effet, l’escalier B, gris, sale, la rampe et les marches graisseuses, les murs éraflés montrant le plâtre, était encore plein d’une violente odeur de cuisine."

Zola, “L’Attaque du moulin”, Les Soirées de Médan (1880)
"il était noir de poudre, couvert de sueur, taché de quelques gouttes de sang qui avaient coulé de l’éraflure de son épaule."







Friday, May 25, 2012

guenon

guenon nf   
definition  image
translation: 
1. female monkey
2. ugly woman

etymology: possibly from Old High German quena – woman

synonyms:  guenuche, laideron, macaque, singe, singesse

examples:

1.

Hugo, Bug-Jargal (1826)
"Il m'aimait, dis-tu ; j'avais une place dans son cœur ; oui, entre sa guenon et son perroquet."

Loti, Pêcheur d’Islande (1885)
“Et puis les guenons apprenaient à faire des tours, et c’était un autre amusement.”

2.

Balzac. “Maître Cornelius” (1832)
"Fais monter cette vieille guenon que tu nommes ta sœur, ajouta-t-il."

Balzac,  “Un Prince de la Bohème“ (1840)
"je quitterai cette infâme danseuse ignoble, cette vieille toupie qui a tourné sous le fouet de tous les airs d’opéra, cette guenipe, cette guenon de Savoyard !"
(vieille toupie– old frump; guenipe – hussy)

Balzac, La Rabouilleuse (1842)
"C’est vrai, j’ai tort ; mais aussi, depuis Paris jusqu’ici, sur toute la route, je n’ai vu que des guenons…"

Zola, Nana (1881)
"Et ce Mignon qui bat les trottoirs pour sa guenon de femme, dont personne ne veut, tant elle est maigre !"

Zola, Au Bonheur des Dames (1883)
"il ajouta entre ses dents, de manière à ne pouvoir être entendu :— Tas de guenons !"

France, La Rôtisserie de la reine Pédauque (1893)
"Comment alors aimâtes-vous cette guenon savoyarde, vous qui avez la peau blanche et des manières distinguées ?"







-->



Thursday, May 24, 2012

houille

houille nf 
definition  image
translation:coal

note; charbon is the general term, houille (hard coal) is a specific form of charbon, as are lignite and tourbe (peat)

etymology
: origin unknown

synonyms:  charbon

examples:

Balzac, La Peau de chagrin (1831)
"mais notre immortel naturaliste … a repeuplé mille forêts de tous les mystères de la zoologie avec quelques fragments de houille."

Murger, Scènes de la vie de Bohème (1848)
"La houille pétillait ; en chauffant sur les cendres."

Verne, Voyage au centre de la terre (1864)
"je m’étais plu à épousseter ces graphites, ces anthracites, ces houilles, ces lignites, ces tourbes !"

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
"Et vous pouvez exploiter des mines sous-marines de houille ?"

Zola, Au Bonheur des Dames (1883)
"Tirez donc tout de la femme, exploitez-la comme une mine de houille."

Huysmans, À Rebours (1884)
"une odeur tout à la fois répugnante et exquise, tenant de la délicieuse senteur de la jonquille et de l’immonde puanteur de la gutta-percha et de l’huile de houille."

Zola, Germinal (1886)
"Ils devaient, pour attaquer la houille, rester couchés sur le flanc."










Wednesday, May 23, 2012

ébouler

ébouler v 
definition  image
translation: to collapse
éboulement nm collapse, fall, fallen rock, landslide


etymology: é- + bouler – to roll ;ike a ball

synonyms:  crouler, tomber

examples:

Hugo, Han d’Islande (1823)
"Cette ouverture, aujourd’hui entièrement obstruée par les éboulements de terre, était l’entrée d’une espèce de galerie."

Balzac, Une ténébreuse Affaire (1841)
"je me suis en quelque sorte, dit-il, colleté avec les pierres qui éboulaient sous moi quand je m’en aidais pour monter le chemin creux.
( colleté – fighting)

Balzac, La Femme de trente ans (1842)
"Le village de Vouvray se trouve comme niché dans les gorges et les éboulements de ces roches."

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
"Quelquefois la route se creusait entre deux escarpements dont les flancs éboulés ne montraient qu’un sable blanc comme de la poudre de grès."

Verne, Voyage au centre de la terre (1864)
"Les pierres qu’aucun ciment de terre, aucune herbe ne liaient entre elles, s’éboulaient sous nos pieds."

Zola, “Sœur-des-Pauvres”, Contes à Ninon (1864)
"Il y eut un éboulement de gros sous prodigieux ; la mansarde en fut, du coup, pleine au trois quarts. Le sac était vide."

Zola, Germinal (1886)
"son père, Nicolas Maheu dit le Rouge, âgé de quarante ans à peine, était resté dans le Voreux, que l’on fonçait en ce temps-là : un éboulement, un aplatissement complet, le sang bu et les os avalés par les roches."











Tuesday, May 22, 2012

grignoter

grignoter v 
definition  image
translation:
to nibble, gnaw, snack

grignotage nm gnawing, nibbling, erosion

etymology: from old French grigner – show the teeth, grimace

synonyms:  chipoter, dévorer, mangeotter, manger, mordiller, ronger, sandwicher

examples:

Kock,  Jean (1835)
"elle aperçoit quatre enfans se roulant sur du fumier avec des poules et des canards, tout en grignotant un morceau de pain dont il est difficile de reconnaître la couleur."

Balzac, Mercadet (1848)
"Il a par là une vieille tante, une bonne femme Bourdillac grignotte six cents livres par an."

Verne, Voyage au centre de la terre (1864)
"Hans et mon oncle, accotés à la paroi, essayèrent de grignoter quelques morceaux de biscuit."

Flaubert, La Tentation de Saint Antoine (1876)
"Les autres, comme elle, grignotent quelque morceau, boivent une gorgée."


Huysmans, “Sac au dos”, Les Soirées de Médan (1880)
"assis sur un talus, je grignotais un morceau de pain et buvais un coup."

Zola, Pot-Bouille (1882)
"Ce dernier fit un geste de dédain ; non, pas lui, un de ses camarades. Et d’ailleurs, tous ceux que ce grignotage amusait."

Maupassant, Bel-Ami (1885)
"Ils buvaient de temps en temps une gorgée de champagne en grignotant des croûtes arrachées sur le dos des petits pains ronds."









Monday, May 21, 2012

hochet

hochet nm 
definition  image
translation: 
rattle, gewgaw; trifle, toy

etymology: from French hocher – shake, from Flemish hutsen - shake

synonyms:  amusette, bagatelle, frivolité, jouet

examples:

Hugo, Hernani (1830)
"Enfants, l'ennui vous gagne! à tout prix, au hasard,
Il vous faut un hochet."

Hugo, “Pour les pauvres”, Feuilles d’automne (1831)
"Que ce soit elle, oh ! oui, riches ! que ce soit elle
Qui, bijoux, diamants, rubans, hochets, dentelle,
Perles, saphirs, joyaux toujours faux, toujours vains."

Sand, Valentine (1832)
"son cœur était loin de se prendre d'envie pour tous ces hochets de la fortune."

Gautier, “Sous la Table”, Les Jeunes-France (1833)
"Elle est coquette, les bijoux, les chapeaux d’Herbault, ces mille riens charmants hochets des grands enfants,"


Gautier, “La Mille et deuxième Nuit” (1841)
"les minarets frêles et découpés à jour comme un hochet d’ivoire."

Sue, Mystères de Paris (1842)
"en entendant sans cesse bruire à ses côtés ce vieux hochet creux, brillant et sonore, en voyant cette bulle de savon si gonflée… de néant, si magnifiquement diaprée,"

Zola, “Aventures du grand Sidoine et du petit Médéric”, Contes à Ninon (1864)
"Les princes sont des hochets dorés que se donne le peuple, pour se réjouir et se divertir à les voir briller au soleil "








Sunday, May 20, 2012

gourmander

gourmander v 
definition  image
translation: to scold

etymology: original sense manger en gourmand,  greedily eat up;  gourmand is of uncertain origin


synonyms:  admonester, chapitrer, corriger, engueler, houspiller, réprimander, rudoyer, sermonner, tancer

examples:


Gautier, “Celle-ci et celle-là”, Les Jeunes-France (1833)
"Celui qui est en bas supporte toute la charge ; l’autre qui ne porte rien, le gourmande d’en haut, et lui dit qu’il ne va pas assez vite."

Balzac, “Z. Marcas”(1841)
"il rêvait la vengeance et se gourmandait lui-même de s’adonner a un sentiment si creux."

Balzac, Ursule Mirouët (1841)
"mais elle se gourmanda pour ainsi dire de sa couardise et prit un ton dégagé."

Dumas, La Dame de Monsureau (1846)
"La litière s'éloigna lentement, suivi de d'Aubigné, qui, tout en gourmandant l'ami, avait voulu veiller sur le roi."

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"il se cacha derrière elle, il la gourmanda, la dirigea, parvint même à lui rendre une vie factice."

Verne, Michel Strogoff (1876)
"les cris et les interjections de l’iemschik, tantôt flattant, tantôt gourmandant ses pauvres bêtes ."
(iemschik –  Russian postillion)

Zola, La Joie de vivre (1884)
"Elle le rattrapa dans le corridor, le gourmanda ainsi qu’un enfant pris en faute."








Saturday, May 19, 2012

louve

louve nf
definition  image
translation:
she-wolf
 

louveteau nm wolf cub


etymology: from Latin lupa – she-wolf

synonyms:  loup


examples:

Hugo, Han d’Islande (1823)
"ne troublez pas plus longtemps la louve et les louveteaux."

Hugo, “Vœu”, Les Orientales (1829)
"Plus loin que l'antre de la louve,
Plus loin que le bois des ramiers,"

Sue, Mystères de Paris (1843)
I"l y a ici depuis un mois une créature indomptable surnommée la Louve, tant son caractère est violent, audacieux et bestial."


Zola, “Les Voleurs et l’âne”, Contes à Ninon (1864)
"il reprit à chaque animal un peu de sa chair, et de ces emprunts faits au serpent, à la louve, au vautour, il créa la femme."

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Adélaïde garda auprès d’elle ces derniers, Antoine et Ursule, les louveteaux, comme on les nommait dans le quartier."

Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
"Elle regardait le Frère fixement, les lèvres gonflées, d’un air de louve prête à mordre."

Zola, Germinal (1886)
"Elles tournaient en le flairant, pareilles à des louves."








Friday, May 18, 2012

punaise

punaise nf  
definition  image
translation: 
bug

puniate des lits  – bedbug
puniate des nois  – stink bug

note: also means thumbtack (US) , drawing pin (UK)

etymology:
from French punais – ill-smelling from Latin pugnax  – aggressive

synonyms:  insecte, vermine

examples:

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"Il est moins que rien quand il se nomme Poiret : on peut l’écraser comme une punaise."

Balzac, La Rabouilleuse (1842)
"Qu’importe qu’il y ait les punaises de Louis XVIII ou le coucou de Napoléon sur les drapeaux."

Merimée, Carmen (1845)
"il dort; il n’a pas peur des punaises."

Balzac, Petites Misères de la vie conjugale (1846)
"cette nouvelle est d’une platitude à désespérer les punaises, si elles pouvaient lire."

Goncourt, Germinie Lacerteux (1865)
"Enfin je m’ennuie comme une punaise dans un ressort de montre…"


Baudelaire, “Les bons Chiens”, Petits Poèmes en prose (1869)
"Un lit, en bois peint, sans rideaux, des couvertures traînantes et souillées de punaises."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Gavard compromettait sa graisse, il finirait plat comme une punaise."










Thursday, May 17, 2012

margelle

margelle nf  
definition  image
translation:
edge, rim, brink; masonry border (especially for a well or swimming pool)

etymology: diminutive of marge – edge from Germanic as in German Mark – frontier, English march

synonyms:  bord, marge

examples:

Sand, Valentine (1832)
"il nettoya le ruisseau sans lui ôter ses pierres moussues et ses margelles de bruyères empourprée."

Balzac, Eugénie Grandet  (1834)
"Auprès de la cuisine se trouvait un puits entouré d’une margelle, et à poulie maintenue dans une branche de fer courbée."

Sue, Mystères de Paris   (1842)
"Assise presque debout sur cette margelle de pierre, la tête baissée,… la Goualeuse, immobile, offrait l’expression la plus saisissante de la douleur et de la résignation."

Dumas, Les Quarante-Cinq (1848)
"Puis il s'approcha d'un puits creusé dans le caveau touchant aux parois d'une des murailles, et qui n'avait ni parapet ni margelle."

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
"[ils] regardaient, attendant aussi que l’aiguille arrivât à mettre en branle le joyeux carillon, le Jésus de plomb doré parlant à la Samaritaine accoudée sur la margelle du puits."

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"L’outil tomba du côté du Jas-Meiffren, sur la margelle du puits, et alla rebondir à quelques pas de la muraille."

Huysmans, À Rebours (1884)
"montrant ses allées poudrées de charbon, son petit bassin maintenant bordé d’une margelle de basalte et rempli d’encre."









houppelande

houppelande nf 
definition  image
translation: 
greatcoat, mantle, cloak

etymology:
apparently derived from Upland, a Swedish province

synonyms:
 cape, douillette, manteau, pèlerine, pelisse, robe de chambre

examples:


Balzac, Gobseck (1830)
"Il prit le papier officiel, mit ses lunettes, toussa, cracha, s’enveloppa dans sa houppelande noire, et lut l’extrait des registres de la mairie tout entier."

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
"Le docteur est devant cette table, vêtu de sa grosse houppelande et coiffé jusqu’aux sourcils de son bonnet fourré."

Balzac, "Le Réquisitionnaire" (1831)
"Les domestiques aidaient leurs maîtresses et leurs maîtres à mettre leurs sabots, leurs houppelandes ou leurs mantelets."

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"Le cocher à grosse houppelande bleue bordée de rouge vint déplier le marchepied."

Verne, Michel Strogoff (1876)
"D’autres, enveloppés d’une longue houppelande, la tête couverte d’une petite calotte, ressemblaient à des Juifs polonais.:

Flaubert, La Légende de saint Julien l’Hospitalier (1877)
"L’épée trop lourde lui échappa des doigts, et en tombant frôla le bon seigneur de si près que sa houppelande en fut coupée,:

Huysmans, “Sac au dos”, Les Soirées de Médan (1880)
"j’aperçois le monsieur de la veille, toujours vêtu de sa houppelande couleur de cachou."
(cachou –  brown dye from the cashew plant )








Wednesday, May 16, 2012

guinguette

Renoir
Van Gogh
guinguette nf
definition  image
translation:
open-air café or dance hall, (usually in the suburbs of Paris)

etymology: from French guinguet – a cheap wine

synonyms:  auberge, bal, bastringue, estaminet, musette

examples:

Balzac, Eugénie Grandet  (1834)
"Après avoir jeté les yeux sur les murs d’une chambre en mansarde tendue de ce papier jaune à bouquets de fleurs qui tapisse les guinguettes, sur une cheminée en pierre de liais cannelée dont le seul aspect donnait froid,"
(pierre de liais – limestone)

Dumas, La Dame de Monsureau (1846)
"Il est entré dans le jardin d'une guinguette fort en renom, où il a bu du vin épicé et mangé une sarcelle tuée dans les marais de la Grange-Batelièr."

Dumas fils, La Dame aux camélias (1848)
"Vous connaissez peut-être cette auberge, hôtel de semaine, guinguette le dimanche."

Murger, Scènes de la vie de Bohème (1848)
"On les rencontre un jour accoudés à la cheminée d’un salon du monde, et le lendemain attablés sous les tonnelles des guinguettes dansantes."

Goncourt, Germinie Lacerteux (1865)
"On y voyait des peintures et des tables de marchands de vin, des appareils de gaz dorés. ,,, les misères et la rusticité d’une guinguette dans le décor d’un palais de carton."

Zola, Au Bonheur des Dames (1883)
"[elle] évoquait les plaisirs sans cesse contés devant elle, les cafés, les restaurants, les théâtres, les dimanches passés sur l’eau et dans les guinguettes."

Maupassant, Bel-Ami (1885)
"Son père et sa mère tenaient un petit cabaret, une guinguette où les bourgeois des faubourgs venaient déjeuner le dimanche."













Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.