Monday, July 31, 2017

riverain

riverain adj
definition image
translation:
riparian, riverside, lakeside, bordering the water, adjoining

riverain nm riverside resident, river dweller, local resident


etymology:  from rivière — river

synonyms: adjacent, bordier, lacustre

examples:

Sue, Arthur, Journal d’un inconnu (1839)
“La plupart des marins de la goëlette appartenaient aussi à ce comté, où le lord possédait de nombreuses propriétés riveraines de la mer.”

Chateaubriand, Mémoires d’outre-tombe (1848; pub. 1850)
“Les nations riveraines furent exterminées par les Iroquois, il y a deux siècles.”

Du Camp, Le Nil: Égypte et Nubie (1852)
“Toute la partie riveraine, aujourd'hui saccagée, minée, croulante, ressemble à une cité prise d'assaut.”

Hugo, Les Misérables (1862)
“A cette époque, de certaines maisons riveraines, rue Madame et rue d’Enfer, avaient une clef du Luxembourg dont jouissaient les locataires quand les grilles étaient fermées.”

Féval, L’Avaleur des sabres (1867)
“Comme aucun obstacle ne masquait ces croisées, … la première voyait, par-dessus Bercy et Ivry, les campagnes riveraines de la Seine.”

Theuriet, Contes de la vie intime (1888)
‘Les rares riverains du lac, appelés à la ville pour leurs affaires, peuplaient seuls de leur silhouette trop connue le pont du bateau.”

Verlaine,  Mes Hôpitaux (1891)

“Les fenêtres donnent sur un jardin d'horticulteur fleuriste, riverain du chemin de fer de ceinture.”





Sunday, July 30, 2017

relent

relent nm
definition image
translation:
stench, stink

etymology:  from Old French lent — slow, which also had the meaning  viscous, humid

synonyms: arôme, effluve, émanation,  odeur, parfum, puanteur, remugle, senteur

examples:

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“Dès le seuil, une odeur de relent, un parfum de moisissure et d’abandon.”

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
“Il la trouvait irritante, trop salée, trop amère, d’une beauté trop large et d’un relent trop fort.”

Céard, “La Saignée”, Les Soirées de Médan (1880)
“Fille des faubourgs, dans ce milieu d’ouvriers récemment enrôlés, elle respirait comme un relent de son air natal apporté là, par hasard, dans les vêtements, les habitudes, les conversations.”

Bonnetain, Charlot s’amuse (1883)
“Ensuite, ils se rendirent au réfectoire, vaste salle très claire, blanchie à la chaux, où, malgré la propreté des tables et la remise à neuf des murs, persistaient des odeurs fades, les douceâtres relents des anciennes nourritures.”

Mirbeau, Sebastian Roch (1890)
“Cette odeur rancie, indéfinissable, où se mêlaient il ne savait quels relents de drap mouillé, de pommade rance et de violentes senteurs masculines.”

Courteline, Messieurs les ronds-de-cuir (1893)
“I’autre exhalait l’odeur atroce des vieux chastes, doucereuse, écœurante, qui est comme le relent de leurs virginités rancies”

Huysmans, La Bièvre et Saint-Séverin (1898)
“Rue Maître-Albert …  est une rue noire et humide empestée par ce relent d’eau de choufleur que soufflent les vieux plombs.”







Saturday, July 29, 2017

sente

sente nf
definition image
translation:
path, (small) trail, alley

etymology:  from Latin semite — path

synonyms: allée, course. piste, sentier, trace, venelle

examples:

Nerval, Aurélia (1855)
“Je cherchais parfois une route plus douce par les sentes du bois.”

Verne, L’Île mystérieuse (1874)
“Il n’offrait qu’une étroite sente, sur laquelle deux personnes ne pouvaient marcher de front.”

Chavette, La Chambre du crime (1875)
“Un bruit de pas, auquel se mêlait le son de plusieurs voix, se fit subitement entendre dans une sente qui coupait le chemin suivi par Cambart.”

Theuriet, Le Fils Maugars (1879)
Puis, [il]  lui montrant une sente qui dévalait au bas du coteau :
— Tenez, dit-elle, vous n’avez plus qu’à suivre ce grippault qui vous conduira droit à la prairie. 
[grippault — steep slope (Potevin dialect)] 

Daudet, Tartarin dans les Alpes (1885)
“Sous le coup de sa déception, [il] parlait tout haut, enfonçait rageusement son alpenstock dans la sente détrempée.”

Adam, Chair molle (1885)
C’est un sentier perdu, une traîne, une sente, un filet de route, un peu sinueux.”
(traîne — (regional)  a tree-covered path)

Huysmans, En Route (1895)
“Il regardait une sente qui descendait en pente roide dans une grande rue où l’on apercevait le drapeau tricolore en zinc d’un lavoir.”

(lavoir  wash house)




Friday, July 28, 2017

sciemment

sciemment adv
definition image
translation:
knowingly, wittingly, deliberately

etymology:  from Latin sciens — knowing

synonyms: à bon escient, exprès, intentionnellement, savamment, volontairement

examples:

Balzac, Séraphita (1835)
“Oh ! reprit-elle, une femme, depuis Ève, a toujours fait sciemment le bien et le mal.”

Dumas, Le Capitaine Paul (1838)
“Eh ! bon Dieu ! mon cher comte, qui peut parler sciemment du caractère d’un homme, excepté lui-même ? ”

Stendhal, La Chartreuse de Parme (1839)
“Il restera coupable d’avoir passé à l’étranger sans passeport régulièrement délivré, et de plus en prenant un faux nom et faisant usage sciemment d’un passeport délivré à un simple ouvrier.”

Balzac, L’Envers de l’ histoire contemporaine (1843)
“Mais les Chaussard ont sciemment nourri les brigands.”

Dumas, Joseph Balsamo (1846)
“Vous croyez que je vous trompe et que je vous trompe sciemment.”

Flaubert, Correspondance (1852)
“Il y a au fond de tout cela bien de la misère ! Qu’elle mente sciemment, il se peut que non.”

Zola, Le Voeu d'une morte (1866)

“Il faisait le mal sciemment, sans honte aucune.”




Thursday, July 27, 2017

renne

renne nm
definition image
translation:
reindeer

etymology:  from Swedish or Norwegian ren — reindeer from Old Norse hreinn, related to Indo-European words for (animal) horn

synonyms: caribou

examples:

Balzac, Séraphita (1835)
“Cette planche, épaisse de deux doigts, était doublée en peau de renne.”

Chateaubriand, Mémoires d’outre-tombe (1848; pub. 1850)
“Les monts revêtus de neige, les vallées tapissées de la mousse blanche que broutent les rennes.”

Flaubert, Correspondance (1853)
“J’ai pensé à des courses en traîneau, aux rennes soufflant dans le brouillard et aux bandes de loups qui jappent derrière vous en courant.

Delvau, Les Heures parisiennes (1865)
“Les Chinois mangent des nids d’hirondelles, les Turcs du pilau,    les Russes du caviar, les Lapons du renne.”

Sand, “Le Marteau rouge”, Contes d'une grand'mère (1873)
“Il avait commandé une hache de silex, la plus lourde et la plus tranchante qui eût été jamais fabriquée depuis l'âge du renne.”

Verne, Michel Strogoff (1876)
“J’ai senti, malgré mon vêtement de peau de renne, mon cœur se glacer.”

Goncourt, Journal II (1887)
“Un fin dîner, composé d'un potage au blé vert, de langues de rennes de Laponie, de surmulets à la provençale, d'une pintade truffée”

(surmulets  red mullets)




Monday, July 24, 2017

rémouleur

rémouleur nm
definition image
translation:
grinder, knife sharpener

etymology:  from re-émoudre — sharpen on a millstone from Latin molere— grind

synonyms: affûter, aiguiseur. émouleur

examples:

Erckmann-Chatrian, L’Ami Fritz (1864)
“Ie rémouleur Higuebic était venu s’établir, comme tous les vendredis, au coin de sa maison, pour repasser les couteaux et les ciseaux de la ville.”

Féval, Cœur d’Acier (1866)
“Je connais un homme plus dur que le fer, aiguisé, affilé, capable d’user la pierre du rémouleur.”

Verne, Les Enfants du capitaine Grant (1868)
“L’un sert d’horloge, l’autre fait claquer un fouet de postillon, l’un imite le rémouleur, l’autre bat les secondes.”

Zola, La Curée (1872)
“L’un des industriels, l’ancien rémouleur, devint inquiet. Il examinait les ruines autour de lui, ne reconnaissait plus le quartier.”

Du Camp, Paris, ses organes, ses fonctions, et sa vie dans la second moitié du XIXe siècle (1879)
“à ce métier-là les lames s'émoussent vite: … celles qui sont détachées sont portées à un rémouleur, qui les aiguise sur une meule.”

Goncourt, Journal III (1897)
“Ce sont des rémouleurs qui travaillent toute la journée, à plat ventre, aiguisant des pièces de coutellerie, sur une petite meule placée au-dessous de leur tête.”

Huysmans, La Bièvre et Saint-Séverin (1898)

“Des tridents, des pelles, des brouettes, des râteaux, des roues de rémouleur, gisent de toutes parts.”












Tuesday, July 18, 2017

nanan

nanan nm
definition image
translation:
(baby talk) food, treat, goodie

c’est du nanan — it’s a breeze,  it’s a piece of cake,  it’s a treat

etymology:  onomatopoeic

synonyms: friandise, gâterie; chose agréable, chose facile

examples:

Kock,  Jean (1835)
“N’est-ce pas que c'est bien bon?... hein, bonbon, nanan!... Il a souri en le suçant... ce cher amour!”

Balzac, Le Père Goriot (1835)
“D’abord, deux années à droguer dans Paris, à regarder, sans y toucher, les nanans dont nous sommes friands.”
(droguer  to be bored)


Stendhal, La Chartreuse de Parme (1839)
“Ah ! Ah ! mon petit ! s’écria-t-elle, en voilà du nanan !”


Sue, Mystères de Paris (1842)
“Alfred ! ne geins pas, vieux chéri… voilà ta Stasie qui t’apporte du nanan, gros friand !”

Féval, Les Habits noirs (1863)
“Cinq mille et les commissions ! répéta l’Alsacien qui passa sa langue sur ses lèvres. 
– Du nanan, hé, bonhomme ?”

Chavette, La Chambre du crime (1875)
“Vous tenez donc absolument à me traiter comme les enfants auxquels on dit : « Avoue que tu as été méchant, ou tu n’auras pas de nanan…”

Maupassant, “Yvette”,  Yvette  (1884)

“l’amour d’une femme du monde ordinaire me rappelle toujours ces friandises de mitron, tandis que l’amour qu’on trouve chez les marquises Obardi, vois-tu, c’est du nanan.”





Monday, July 17, 2017

faisandé

faisandé adj
definition image
translation:
(meat) hung, aged, high; rotten,  corrupt, decadent

note: a method of aging meat to near rot to enhance flavor, reduce gaminess

faisander v to hang, age

etymology:  from faisan — pheasant, from Latin phasanius — a river mentioned in the tale of the Golden Fleece

synonyms: avec fumet, corrompu, décadent, pourri

examples:

Gautier, Loin de Paris (1865)
‘Des enfants de dix à douze ans, dont la tête rasée de frais se colorait de teintes bleues et verdâtres comme la chair de perdrix quand elle se faisande.”

Hugo, F.-V. (tr. Shakespeare), Roméo et Juliette (1868
“Un vieux lièvre faisandé.
Quoiqu’il ait le poil gris, est un fort bon plat de carême.”

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
“Les camemberts, d’un fumet de gibier trop faisandé.”

Vallès, L’Enfant (1879)
“Je l’adore, cette odeur montante, moutardeuse, verte – si l’on peut dire verte, – comme les cuirs qui faisandent dans l’humidité ou qui font sécher leur sueur au soleil.”

Flaubert, Dictionnaire des idées reçues (1880/1911)
“GIBIER : N’est bon que faisandé.”

Céard, “La Saignée”, Les Soirées de Médan (1880)
“Un fumet de femme mure se dégage et de chair amoureuse délicieusement faisandée.”

Goncourt, Journal I (1887)

“La femme aime naturellement la contradiction, la salade vinaigrée, les boissons gazeuses, le gibier faisandé, les fruits verts, les mauvais sujets.”





Sunday, July 16, 2017

convier

convier v
definition image
translation:
to invite, urge

convié nm invitee

etymology:  perhaps a cross between Latin words invitare — to invite and convivium— feast

synonyms: inviter, mander, prier, supplier

examples:

Balzac, Le Père Goriot (1835)
“Madame de Beauséant regardait vainement Eugène pour le convier à parler, il ne voulut rien dire en présence du vicomte.”

Flaubert, Correspondance (1852)
“Je suis convié à deux dîners et à un déjeuner.”

Leconte de Lisle, Poèmes et Poésies (1855)
“Le siècle vous rejette, et la mort vous convie.”

Dumas, Mes Mémoires (1856)
“J’étais au nombre des jeunes gens que le condamné, dans un moment d'exaltation, de délire peut-être, conviait à son exécution.”

Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
“Ici, messieurs, c’est en effet, la grande famille française qui convie tous ses membres à exprimer leur joie.”

Bourget, Mensonges (1887)
“La comtesse n’avait guère convié plus d’une trentaine de ses hôtes au souper qui devait terminer la soirée.”

Du Camp, Paris, ses organes, ses fonctions, et sa vie dans la second moitié du XIXe siècle (1879)

“Danton … tâchait de servir de trait d'union entre les adversaires qu'il conviait à oublier leurs défiances.”





Saturday, July 15, 2017

mauvais sujet

mauvais sujet nm
definition image
translation:
bad boy, bad sort, bad penny, bad lot, worthless fellow

synonyms: 
fripon, galopin, garnement, gredin, mauvais tête, mauvaise graine, méchant

examples:

Scribe, La Chambre à coucher (1813)
“Il y a peut-être dans Paris qu’une femme qui n’aime pas les mauvais sujets, et c’est celle-là dont je tombe amoureux.”

Chateaubriand, Mémoires d’outre-tombe (1848; pub. 1850)
“Dans une autre famille, mon frère le vicomte serait l'homme d'esprit et le mauvais sujet; dans ma famille, c'est le sot et l'homme de bien.”

Féval, Cœur d’Acier (1866)
Avec moi, il passera faraud et mauvais sujet.”
(faraud — smug)

Colombier, Les Mémoires de Sarah Barnum (1883)
“Certaines femmes aiment les sourcils arqués, les longs cils, le nez proéminent et l’air mauvais sujet.”
(proéminent — prominent)

Goncourt, Journal I (1887)
“La femme aime naturellement la contradiction, la salade vinaigrée, les boissons gazeuses, le gibier faisandé, les fruits verts, les mauvais sujets.”
(faisandé — hung)

Theuriet, Contes de la vie intime (1888)
“Il parait que tu n’as pas changé, toi, et il n’est bruit ici que de tes fredaines, mauvais sujet !”

Darien, Biribi, discipline militaire (1890)
:On m’a relégué, avec deux ou trois autres mauvais sujets, dans le marabout des hommes punis ― une grande tente conique dressée devant le gourbi qui sert de corps de garde.”

(marabout — large tent; gourbi — shack)





Friday, July 14, 2017

arrêté

arrêté nm
definition image
translation:
decree, order, ordinance, statement

etymology:  from arrêter — to stop

synonyms: commandement, décision, décoré, ordonnance,  règlement

examples:

Chateaubriand, Mémoires d’outre-tombe (1848; pub. 1850)
“La commune de Rennes, et après elle les autres communes de Bretagne, avaient pris un arrêté qui défendait à leurs députés de s'occuper d'aucune affaire avant que la question des fouages n'eût été réglée.”
(fouages  hearth tax)

Balzac, Les Paysans (1855)
‘Il faut faire publier les arrêtés sur les certificats d’indigence, et sur l’interdiction du glanage aux indigents des communes voisine.”
(glanage — gleaning)

Dumas, Mes Mémoires (1856)
“Un arrêté de la commune de Villers-Hellon avait livré le château à une association de cordonniers, qui exécutaient des souliers pour l'armée.”

Flaubert, L’Éducation sentimentale (1869)
“Le ministre des Travaux publics avait, ce jour-là même, signé un arrêté qui invitait tous les citoyens entre dix-huit et vingt ans à prendre du service comme soldats.”

Du Camp, Paris, ses organes, ses fonctions, et sa vie dans la second moitié du XIXe siècle (1879)
“Le Comité de salut public rendit le 4 août 1795 un arrêté qui ordonnait d'urgence la construction de deux lignes télégraphiques.”

Maupassant, Claire de lune, Contes divers 1881 (1881)
“Je resterai maire de Canneville tant que je n'aurai pas été révoqué et remplacé par un arrêté de mes supérieurs.”

Touchatout, Mémoires d’un préfet de police (1885)

“L’infortuné journaliste des classes élégantes n’avait même pas su lire mon arrêté.”






Thursday, July 13, 2017

comparaître

comparaître v
definition image
translation:
to appear (especially in court)

comparution nf appearance (in court)

etymology:  com- + paraître — to appear

synonyms: paraître, se présenter

examples:
Vidocq,  Mémoires (1829)
“Lefebure, qui comparut ensuite, sans avoir pu communiquer avec Berthelet, confirma la déclaration de ce dernier.”

Michelet, Histoire de France  II (814 — 1189) (1833)
“Les envoyés normands comparurent devant le pape.”

Balzac, Une ténébreuse Affaire (1841)
“Deux huissiers voltigent dans l’espace qu’on laisse devant la cour pour la comparution des témoins.”

Dumas, Mes Mémoires (1856)
“Maubreuil comparaît enfin devant la cour royale de Douai, chambre de police correctionnelle.”

Hugo, F.-V.  (tr. Shakespeare),  Othello (1868)
“Le doge vous salue, général, et réclame votre comparution immédiate.”

Du Camp, Paris, ses organes, ses fonctions, et sa vie dans la second moitié du XIXe siècle (1879)
“Toutes les fois que le juge d'instruction veut interroger un détenu, il fait un mandat de comparution.”

Guyot, La Prostitution (1882)
“L’instruction aboutit à la comparution de douze proxénètes devant le tribunal de police correctionnelle de Bruxelles.”

(proxénètes — pimps)





Wednesday, July 12, 2017

baril

baril nm
definition image
translation:
a small barrel containing solids or liquids, keg. cask; a measure of volume for gasoline ;  1 baril — 159 liters, 42 American gallons

etymology:  from  same root as barrique, with Latinate diminutive -culus


synonyms: barrique, caque, demi-muid, fût, futaille, muid, pièce, quartaut, tine, tonneau

examples:

Hugo, Bug-Jargal (1826)
“Il ne connaissait pas pour priser de meilleur tabac d'Espagne que celui dont feu Boukmann lui avait envoyé deux barils.”

Sue, Kernok le pirate (1830)
“L’on roula sur le pont trois barils d’argent, cent cinquante mille livres environ.”

Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
“J’ai mis sous le banc de poupe, dans le coffre, vous savez, le baril de poudre et les charges de mousquet que vous m'aviez envoyés du fort.”

Hugo, La Légende des siècles, 1e série (1859)
“Des grenades venant des vieux monts Alpujarres,
Le vin dans les barils et l’huile dans les jarres.”

Coppée, Olivier, dans Le Cahier rouge (1874)
Et l’enseigne où Jean Bart près d’un baril de poudre
Fume pour indiquer le débit de tabac,
Et le lavoir qui rit, et le vieux cul-de-sac
Où l’on jouait sous la charrette abandonnée.”

Gaboriau, L’Argent des autres  (1874)
“Elle avait abandonné son baril de cantinière et se croyait fermement appelée aux plus hautes destinées politiques.?

Zola, Le Capitaine Burle (1882)
“Lui aussi caressait le baril du regard. Il se sentait les membres mous, avec l’envie de rentrer tout de suite, pour goûter à ça.”






Monday, July 10, 2017

pertuisane

pertuisane nf
definition image
translation:
partisan, halberd

etymology:  from pertuis — hole,  opening, such as those pierced by this weapon

synonyms: hallebarde, lance, phylum, sagaie

examples:

Guizot (tr. Shakespeare), Hamlet (1821)
“Le frapperai-je de ma pertuisane?”

Kock, Le Barbier de Paris (1826)
“Comment veux-tu que je te rase, si tu conserves cette grande pertuisane sur tes genoux!”

Hugo. Ruy Blas (1838)
“Quelque reître, une nuit, gardien peu langoureux, 
Te le clouer au cœur d’un coup de pertuisane.”

Dumas, Vingt ans après (1845)
“Nous n’avions que des pertuisanes, voici des mousquets.”

Hugo, La Légende des siècles, 1e série (1859)
“Cent piquiers aux armures persanes
En barrent chaque rue avec leurs pertuisanes.”

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
[il] “contenait la foule à la porte, qu’il barrait d’une sorte de pertuisane.”

Herédia, “Les Conquérants de l’Or”, Les Trophées (1893)
“Cet autre qui, casqué d’un morion bombé,
Boucle au cuir du jambard la lourde pertuisane
C’est l’aventurier grec Pedro de Candia.”

(morion  type of helmet;  jambard   leg armor)




Sunday, July 9, 2017

bergeronnette

bergeronnette nf
definition image
translation:
wagtail 

etymology:  bergeronnette  originally meant a little shepherdess

synonyms: branle-queue, goche-cul, hoche-queue

examples:

Chateaubriand, Itinéraire de Paris à Jérusalem (1811)
 “Nous reçûmes à bord trois nouveaux passagers, deux bergeronnettes et une hirondelle.”

Sand, Valentine (1832)
“La bergeronnette jaune y trotte sur le sable d'un air à la fois espiègle et peureux.”

Dumas, Joseph Balsamo (1846)
“Presque aussitôt il vit Nicole ouvrir la porte de son pavillon, s’élancer dans le jardin, en laissant cette porte ouverte, et, rapide comme une bergeronnette qui court.”

Du Camp, Le Nil: Égypte et Nubie (1852)
“De petites bergeronnettes voltigent près des bêtes de somme.”

Hugo, Les Travailleurs de la mer (1866)
“Les bergeronnettes et les épluque-pommiers, qui font de si gracieux petits nids, s’y baignaient.”
(épluque-pommiers — an Anglo-Norman name for a species of bird) -- orioles?)

Zola., Nouveaux Contes à Ninon (1874)
“Non, je préfère encore ma petite rivière. Nous ne mettions pas même de caleçons. A quoi bon! les martins-pêcheurs et les bergeronnettes ne rougissaient seulement pas.”

France, Le Livre de mon ami (1885)

“Sa petite redingote, terminée en queue de bergeronnette, enveloppait le dernier des chevaliers.”




Saturday, July 8, 2017

gros sou

gros sou nm
definition image
translation:
10-centime coin (usually copper)

note: a sou was the name for a 5-centime coin in the 19th century; metaphorically, a gros sou is a small amount of money;  later, by understatement or irony, a large sum of money (a pretty penny)

etymology:  from Latin solidus — massive

examples:

Mérimee,  La Vénus d’Ille (1837)
 “Oui, bien en cuivre, et il y en a de quoi faire des gros sous.”

Féval, L’Avaleur des sabres (1867)
 “Y a manière d’avaler des sabres qui ne sont pas de la vieille ferraille, …  pour soutirer des billets de mille, au lieu d’arracher des gros sous.”

Vallès, L’Enfant (1879)
“On me promet, comme à tous les gamins, des récompenses, un gros sou, si je suis sage.”


Zola, Le Capitaine Burle (1882)
“À la poste, on le plaisantait sur une gamine de dix ans, une fille en haillons qui vendait, pieds nus, des boîtes d’allumettes, et qu’il régalait de gros sous, sans vouloir emporter sa marchandise.”

Adam, Chair molle (1885)
“Le café se vidait. Ménages et petites ouvrières, s’en allaient, la mine endormie, après un calcul compliqué de leurs gros sous.”

Virmaître, Paris oublié  (1886)
“Tout à coup, de tous les coins de la salle, une avalanche de gros sous tomba sur le tapis.”

Theuriet, Contes de la vie intime (1888)
“C’était une petite pile de gros sous vert de grisés, posée sur une sorte de piédouche en velours, au-dessous d’un portrait de Napoléon Ier.”
(piédouche — small pedestal)






Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.