Monday, February 28, 2011

rosser


rosser v
definition image
translation
to thrash, beat

rosser d’importance —  drub, beat soundly

etymology: probably from French rosse – nag, with the sense beat like a worn-out horse

synonyms: battre. enfoncer, étriller, frapper, matraquer, meurtir, rouer des coups, tanner, vaincre

examples:

Gautier, “Préface”, Mademoiselle de Maupin (1834)
"Dans Molière, la vertu est toujours honnie et rossée."

Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
"l'on te les tape à Montenotte, on court les rosser à Rivoli, Lodi, Arcole, Millesimo, et on ne te les lâche pas."

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"Alors Athos haussait les épaules et, sans se mettre en colère, rossait Grimaud."

Dumas, La Dame de Monsureau (1846)
"Tu as donc été bien rossé, mon pauvre Chicot ?"

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Fine, cette gaillarde qui le rossait d’importance, quand ils étaient ivres tous les deux, continuait à trembler devant lui, lorsqu’elle avait son bon sens."

Maupassant, "Une Partie de campagne,” La Maison Tellier (1881)
" 'Oh ! vous avez l'air solides ', dit le mari qui ne parlait plus du temps où il rossait les Anglais."

Huysmans, À Rebours (1884)
"les plus faibles soient estropiés, n’aient part à aucun morceau et soient, de plus, rossés d’importance par leurs familles quand ils rentreront chez elles les culottes déchirées et les yeux meurtris."

Sunday, February 27, 2011

barbouiller


barbouiller v
definition image
translation
to smear, daub, get dirty

see also débarbouiller

etymology: from old French bar- a perkorative and bourbe – mud

synonyms: badigeonner, bafouiller, chavirer, cochonner, embarbouiller, encrasser. enduire, maculer, noircir, peinturer, salir, souiller, tacher

examples:

Stendhal, Le Rouge et Le Noir (1830)
"Il attendait, impatient, derrière l’afficheur, qui, avec son gros pinceau, barbouillait le dos de l’affiche."

Balzac, La Peau de chagrin (1831)
"Un jeune chat accroupi sur la table où l'avait attiré l'odeur du lait se laissait barbouiller de café par Pauline "

Balzac, Ferragus (1834)
"L’homme de la police leva de surprise ses lunettes vertes, se moucha plusieurs fois, et offrit du tabac au vidame, qui, par dignité, prétendait ne pas user de tabac, quoiqu’il en eût le nez barbouillé."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"marmots toujours barbouillés, fort mal élevés et quelque peu lymphatiques."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Ce qui l’amusait si fort, c’était qu’elle mangeait des groseilles, et qu’elle les mangeait à s’en barbouiller la bouche."

Zola, La Conquête de Plassans (1874)
"Elle riait d’être à moitié nue, les cheveux tombés sur les épaules, les mains noires, la figure toute barbouillée."

Zola, L’Assommoir (1879)
"des enfants montraient leurs têtes barbouillées et rieuses."

Saturday, February 26, 2011

ornière

ornière nf
definition image
translation
rut, track

etymology: from Latin orbitaria – rut, from Latin orbita – wheel

synonyms: creux, sentier, sillon, trace

examples:

Hugo, “Le Ravin”, Les Orientales (1829)
"Des flots de sang chrétien et de sang mécréant …
Ont changé tout à coup en torrent qui déborde
Cette ornière d'un char géant !"

Stendhal, Le Rouge et Le Noir (1830)
"mais un des caractères du génie est de ne pas traîner sa pensée dans l'ornière tracée par le vulgaire."

Balzac, “La Maison Nucingen” (1837)
"au lieu de se traîner dans les ornières et derrière les haies, il vaudrait mieux se laisser aller à l’adorable passion enviée par J.-J. Rousseau, aimer tout bonnement une jeune personne comme Isaure."

Balzac, La Femme de trente ans (1842)
"l'artiste ou quelque rêveur vient à s'égarer par hasard dans les chemins à profondes ornières ou dans les terres fortes qui défendent l'abord de ce pays."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"Les ornières devinrent plus profondes. On approchait des Bertaux."


Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
"Il regardait vers les hauteurs, où les lignes blanches des ornières se perdaient dans les taches noires des petits bois de pins."

Zola, L’Assommoir (1879)
"C’était une rue où elle n’aurait pas demeuré pour tout l’or du monde, une rue large, sale, noire de la poussière de charbon des manufactures voisines, avec des pavés défoncés et des ornières, dans lesquelles des flaques d’eau croupissaient."

Friday, February 25, 2011

flaque

flaque nf
definition image
translation
puddle

etymology: from Flemish vlacke – swamp

synonyms: flache, mare, nappe

examples:

Balzac, Ferragus (1834)
"Il fut pris, rue Coquillière, par une de ces belles pluies qui grossissent tout à coup les ruisseaux, et dont chaque goutte fait cloche en tombant sur les flaques d’eau de la voie publique."

Sue, Les Mystères de Paris I (1842)
"Ressentant à ses pieds une vive impression de fraîcheur, il y porta la main… C’était une flaque d’eau."

Dumas, La Dame de Monsureau (1846)
"car c'était à l'ivresse seulement qu'on pouvait attribuer les étranges circuits qu'il dessinait et l'espèce de philosophie avec laquelle il trébuchait dans les trous boueux et pataugeait dans les flaques d'eau."

Zola, La Conquête de Plassans (1874)
"Il mettait un soin extrême à éviter les flaques de boue."

Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
"Rougon s’était arrêté, songeur, et suivait le cortège filant dans le jaillissement des flaques, nouchetant jusqu’aux feuilles basses des arbres."

Zola, L’Assommoir (1879)
"Gervaise, sans retrousser ses jupes, en femme habituée aux flaques, s’engagea sous la porte, encombrée de jarres d’eau de javelle."
(javelle – bleach)

Huysmans, À Rebours (1884)
"les fumiers marinent dans des flaques qu’emplissent de leur café au lait les bols creusés dans le macadam;"

Thursday, February 24, 2011

califourchon

à califourchon
definition image
translation
astride

etymology: first part (cali) unknown, second part related to fourche – fork

synonyms: à cheval

examples:

Dumas, La Dame de Monsureau (1846)
"Gorenflot tira son âne contre une borne, et parvint à s'établir dessus, cette fois, non plus à califourchon, mais de côté."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"D’autres, à califourchon sur le mur, agitaient leurs jambes."

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"On les voit sautant les gros madriers, suivant à la file les arêtes étroites, se traînant à califourchon."

Zola, La Conquête de Plassans (1874)
"Mais, lorsqu’elle fut déshabillée et qu’elle descendit, elle trouva son mari assis à califourchon sur une chaise retournée."

Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
"Elle prit son élan, sauta comme un garçon, si haut, qu’elle se trouva à califourchon sur le cou de Serge."

Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
"Les hommes se haussaient, mettaient des bambins ébahis à califourchon sur leur cou."

Huysmans, À Rebours (1884)
"puis des enfilades de docks s’étendaient à perte de vue, pleins de grues, de cabestans, de ballots, grouillant d’hommes perchés sur des mâts, à califourchon sur des vergues."
(enfilades – rows)

Wednesday, February 23, 2011

brodequin


brodequin nm
definition image
translation
women's boot, half-boot, work boot; buskin

note: original meaning the buskin or cothurnus of ancient Rome, a symbol of comedy; later a stylish lady's boot; now mostly work boots

etymology: probably from Flemish broken, related to English buskin

synonyms: botte, bottine, chaussure, cothurne, socque, soulier

examples:

Balzac, La Fille aux yeux d’or (1835)
"il tenait beaucoup à pouvoir parler en bons termes de ses chevaux, de son chien des Pyrénées, à reconnaître d’après la mise, le marcher, le brodequin, à quelle espèce appartenait une femme."

Balzac, Une fille d’Ève (1839)
"Florine portait des brodequins longs et garnis de coton à l’intérieur pour figurer une courbure à son pied."

Sue, Mystères de Paris (1842)
"Le brodequin lacé, la jolie jambe disparut sous les amples plis de la robe raisin de Corinthe."

Balzac, La Femme de trente ans (1842)
"Il semblait avoir de la coquetterie pour sa fille et jouissait peut-être plus qu'elle des oeillades que les curieux lançaient sur ses petits pieds chaussés de brodequins en prunelle puce, sur une taille délicieuse dessinée par une robe à guimpe."

Baudelaire, “La Fanfarlo” (1847)
"ses mains, grassement effilées, faisaient se jouer à travers les œillets le lacet du brodequin comme une navette agile, sans songer au jupon qu’il fallait rabattre."
(navette – shuttle)

Murger, Scènes de la vie de Bohème (1848)
"Tu peux maintenant mettre ta robe de toile, ton chapeau de paille et chausser ton brodequin coquet."

Huysmans, À Rebours (1884)
"il ,,, se chaussa de brodequins à agrafes et à bouts découpés, revêtit le complet, gris-souris, quadrillé de gris-lave et pointillé de martre."

Tuesday, February 22, 2011

palissandre

palissandre nm
definition image
translation
rosewood

note: like mahogany, this tropical wood is used for fine furniture

etymology: uncertain

synonyms: dalbergie

examples:

Girardin, La Canne de M. de Balzac (1836)
"puis de côté et d’autre, encore des banquettes, puis un marchepied, un guéridon couvert de porcelaines, puis des jardinières en bois de palissandre attendant des fleurs."



Balzac, Une fille d’Ève (1839)
"Le mobilier, sculpté en plein bois de palissandre sur les plus beaux modèles du vieux temps, rehausse par ses tons riches la fadeur de cet ensemble, un peu trop flou dirait un peintre."
(fadeur – dreariness; flou – hazy)

Murger, Scènes de la vie de Bohème (1848)
"Une de ses amies l’avait aidée et lui avait d’abord ménagé la connaissance d’un jeune jouvenceau qui avait fait briller aux yeux de Mimi un horizon de cachemires de l’Inde et de mobiliers en palissandre."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"Ils déjeunaient au coin du feu, sur un petit guéridon incrusté de palissandre."

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
"De hauts meubles en palissandre noir, incrustés de cuivres, supportaient sur leurs larges rayons un grand nombre de livres uniformément reliés."
(rayons – shelves; reliés – bound)

Zola, La Curée (1872)
"Il s’y était réservé, au premier étage, un cabinet superbe, palissandre et or, avec de hautes vitrines de bibliothèque."

Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
"assis devant l’immense bureau de palissandre, il vidait les tiroirs."

Monday, February 21, 2011

mors

mors nm
definition image
translation:
bit (for a horse), curb

etymology: related to mordre – to bite

synonyms: bride, caveçon, tenaille

examples:

Hugo, Odes et Ballades (1818–1829)
"Les chevaux éperdus se dérobent au mors."
(éperdus – frantic )

Balzac, “L’illustre Gaudissart” (1834)
"Bah ! voilà mon chapeau dynastique, mon chapeau gris, mauvais chapeau du reste, un Lyon moitié soie, moitié coton, qui prend le mors aux dents et se fâche."

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
"il prend le mors aux dents et la mène droit à un précipice."

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"Le mors est mis à ma bête, sautons dessus et gouvernons-la."

Balzac, Une Fille d’Ève (1839)
"comme ceux des chevaux de race qui s’impatientent dans leurs harnais et relèvent constamment la tête pour se débarrasser de leur mors ou de leurs gourmettes."

Dumas, La Dame de Monsureau (1846)
"l'animal était lancé de façon à ne plus sentir le mors ."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"elle fit comme les chevaux que l’on tire par la bride : elle s’arrêta court et le mors lui sortit des dents."

Sunday, February 20, 2011

guipure

guipure nf
definition image
translation:
guipure, patterned lace with no backing

etymology: from Old French guiper –to make fringes, derived from Old High German wëban – to weave

synonyms: broderie, dentelle, fanfreluche, passement

examples:

Murger, Scènes de la vie de Bohème (1848)
"La dentelle de Flandre et le point d’Angleterre,
La guipure gothique à la mate blancheur."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"C’était une femme de la quarantaine environ, à belles épaules, à nez busqué, à la voix traînante, et portant, ce soir-là, sur ses cheveux châtains, un simple fichu de guipure qui retombait par derrière, en triangle."


Zola, La Curée (1872)
"Renée en remarqua particulièrement une, seule à une table, vêtue d’un costume d’un bleu dur, garni d’une guipure blanche,"

Zola, La Curée (1872)
"Cela les amusait d’avoir froid. Le Bois était tout gris, avec des filets de neige, semblables, le long des branches, à de minces guipures."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"L’armoire à glace, la toilette-commode, le guéridon couvert d’une dentelle au crochet, les chaises protégées par des carrés de guipure, mettaient là un luxe bourgeois net et solide."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"tandis que, derrière, des lambeaux de crépine mettaient leur dentelle, leur fond de guipure blanche et charnue."
(crépine – membrane )

Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
"On ne voyait, entre ces lambeaux découpés comme de la fine guipure, que des trous de jour imperceptibles."

Saturday, February 19, 2011

chantonner


chantonner v
definition image
translation:
to hum to oneself. sing at half-voice

etymology: diminutive of chanter

synonyms: chanter, fredonner

examples:

Gautier, “Préface”, Mademoiselle de Maupin (1834)
"Il entre en chantonnant à la cantonade la courante la plus nouvelle. "

Sue, Mystères de Paris  (1842)
"Et Tortillard de dire en chantonnant : Ma chandelle est morte, Je n’ai plus de feu…"

Murger, Scènes de la vie de Bohème (1848)
"Rodolphe, tout heureux de l'amabilité de sa cousine, gambadait et chantonnait en regagnant son mont Saint -Bernard."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"Léon, le lendemain, fenêtre ouverte et chantonnant sur son balcon, vernit lui-même ses escarpins, et à plusieurs couches."

Zola, La Conquête de Plassans (1874)
"Quand Trouche rentra, il trouva sa femme en train de faire battre les portes, de fouiller les meubles, furetant, chantonnant, emplissant les pièces du vol de ses jupes."

Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
"Elle devait s’être assise au milieu de ses bêtes ; elle chantonnait doucement, comme pour les bercer."

Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
"Cependant, le chevalier Rusconi, … chantonnant à demi-voix des paroles italiennes."


Friday, February 18, 2011

jucher


jucher v
definition image
translation:
to roost, perch. stay

juchoir nm roost, perch

etymology: unknown

synonyms: demeurer, séjourner, se percher

examples:

Balzac, Eugénie Grandet (1834)
Il se croyait dans un juchoir à poules.

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"Il a juché l’aînée dans la maison de Restaud, et greffé l’autre sur le baron de Nucingen,"

Sue, Mystères de Paris  (1842)
"nous conduirons le lecteur à la porte treillagée de la basse-cour, qui ne le cédait en rien à la ferme par l’élégance champêtre de ses juchoirs."

Murger, Scènes de la vie de Bohème (1848)
"Perpétuellement juchés sur les échasses d’un orgueil absurde, ces jeunes gens avaient érigé en principe souverain, dans leur association, qu’ils ne devraient jamais quitter les hautes cimes de l’art."

Dumas, La Dame de Monsureau (1846)
"aussitôt qu'il fut juché sur son cheval, Gorenflot lui donna sa bénédiction."

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
"L'équipage, juché dans les haubans, examinait l'horizon qui se rétrécissait et s'obscurcissait peu à peu."


Huysmans, À Rebours (1884)
"Mon Dieu! mon Dieu! qu’il existe donc peu de livres qu’on puisse relire, soupira des Esseintes, regardant le domestique qui descendait de l’escabelle où il était juché."
(escabelle – variant of escabeau)

Thursday, February 17, 2011

boulon


boulon nf
definition image
translation:
bolt

boulonner v to bolt on, bolt together; work, slave away

etymology: from French boule – bowl, because of its bowl-shaped head

synonyms: cheville, vis

examples:

Balzac, La Peau de chagrin (1831)
"L'artiste boulonna son habit noir jusqu'au col, mit ses gants jaunes, et se grima de manière à singer LE GLOBE."

Balzac, Eugénie Grandet (1834)
"Arrivé sur le premier palier, il aperçut trois portes peintes en rouge étrusque et sans chambranles, des portes perdues dans la muraille poudreuse et garnies de bandes en fer boulonnées."

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
"Il rendait au choc une sonorité métallique, et, si incroyable que cela fût, il semblait que, dis-je, il était fait de plaques boulonnées."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Quelque machine vapeur, quelque chaudière destinée à la digestion d’un peuple, gigantesque ventre de métal, boulonné, rivé, fait de bois, de verre et de fonte."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Derrière eux, Rose mettait les boulons des volets."

Zola, L’Assommoir (1879)
"Est-ce que ces deux-là ne tapaient pas sur leurs boulons pour lui faire la cour ?"

Zola, L’Assommoir (1879)
"Au-dessus d’un bâtiment plat, trois énormes réservoirs d’eau, des cylindres de zinc fortement boulonnés, montraient leurs rondeurs grises."

Wednesday, February 16, 2011

averse

averse nf
definition image
translation:
shower, downpour, cloudburst

etymology: à + verse – pouring

synonyms: déluge, grêle, ondée, pluie, pluie battante, pluie divulienne, trombe d'esu

examples:

Stendhal, Le Rouge et Le Noir (1830)
"Un jour, poussé dans un café de la rue Saint-Honoré par une averse soudaine, un grand homme en redingote de castorine, étonné de son regard sombre, le regarda à son tour."
(castorine – imitation beaver fur)

Balzac, La Femme de trente ans (1842)
"Sors-tu souvent ton beau cheval pour lequel tu crains, m'a-t-on dit, les averses et la neige ?"

Verne, Cinq Semaines en ballon (1862)
"les faiseurs de pluie, qui prétendent commander aux nuages, appelèrent les ouragans et les « averses de pierres » à leur secours."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Balthazar allait à l’auberge. Elle, restait sous l’averse, pour vendre ses légumes."

Zola, La Conquête de Plassans (1874)
"puis, quand l’averse fut passée, il remonta sur la route, il entra enfin à Plassans."


Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
"Il … s’arrêta au ruissellement d’une averse qui crevait en ce moment sur les vitres de la baie."

Zola, L’Assommoir (1879)
"Les hommes, debout devant la porte, contemplaient le voile gris de l’averse, les ruisseaux grossis, la poussière d’eau volante montant du clapotement des flaques."





Tuesday, February 15, 2011

chenille

chenille nf
definition image
translation:
1. caterpillar
2. chenille (yarn)

etymology: from Latin canicula – little female dog, perhaps encase of its fur

synonyms: bombyx, larve, ver

examples:

Balzac, Une double Famille (1830)
"les rideaux de mousseline jaunie, et les rendaient semblables à ces grandes feuilles de chou mangées en rond par des chenilles."

Balzac, “L’illustre Gaudissart” (1834)
"ces espèces de chenilles parisiennes, un pays à juste titre nommé barbare par les spéculateurs qui ne peuvent y mordre."

Sue, Mystères de Paris (1842)
"À la bonne heure, mais que le tonnerre l’emporte !… quelle chenille ! quelle chenille !…"

Baudelaire, “À la Belle aux cheveux d’or”, Les Fleurs du mal (1855 version)
"Pouvons-nous étouffer le vieux, le long Remords,
Qui vit, s’agite et se tortille,
Et se nourrit de nous comme le ver des morts,
Comme du chêne la chenille ?"

Sand, “Le Chêne parlant”, Contes d'une grand'mère (1873)
"Il chassait les chenilles du feuillage."

Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
"de monstres tenant de l’araignée, de la chenille, du cloporte, extraordinairement grandis, à peau nue et glauque, à peau hérissée de duvets immondes, traînant des membres infirmes."

Zola, L’Assommoir (1879)
"elle était coiffée avec soin, le chignon pris dans un filet en chenille bleue."



Monday, February 14, 2011

enclume

enclume nf
definition image
translation:
anvil

etymology: from Latin incus – anvil from n- + cuderei – strike

examples:

Stendhal, Le Rouge et Le Noir (1830)
"Parbleu, jeune homme, vous êtes bon ! s’écria Falcoz, il s’est fait marteau pour n’être pas enclume, et un terrible marteau encore."

Balzac, La Peau de chagrin (1831)
"L'Allemand saisit un marteau de forgeron, jeta la peau sur une enclume, et, de toute la force que donne la colère, déchargea sur le talisman le plus terrible coup qui jamais eût mugi dans ses ateliers."

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
"Nos fers étincelaient et faisaient le bruit d’une enclume, car le peu d’espace que nous avions nous forçait à engager nos épées de très près."

Zola, La Curée (1872)
"Dans la forge géante, les marteaux qui battaient l’or sur l’enclume lui donnaient des secousses de colère et d’impatience."

Zola, L’Assommoir (1879)
"Toute la journée, les marteaux sonnaient sur lenclume, des incendies d’étincelles éclairaient l’ombre blafarde de la cour."

Maupassant, "Le papa de Simon". La Maison Tellier (1881)
"La lueur rouge d'un foyer formidable éclairait par grands reflets cinq forgerons aux bras nus qui frappaient sur leurs enclumes avec un terrible fracas."

Maupassant, Contes de la bécasse (1882)
"Antoine … l’enlevait dans ses bras de vieux colosse capable de porter une enclume en déclarant : "Il pèse six cents, et pas de déchet."

Sunday, February 13, 2011

boutade

boutade nf
definition image
translation:
witticism, joke

etymology: regional form of French boutée – push from Germanic root, as in Middle High German bôzen –to hit, push

synonyms: brocard, caprice, humeur, mot, paradoxe, plaisanterie, raillerie, repartie, saillie, trait d'esprit

examples:

Balzac, Le Bal de Sceaux (1829)
"Son vieil oncle fut le seul qui, en sa qualité d’ancien marin, osât courir des bordées avec elle et essuyer ses boutades, sans être jamais embarrassé de lui rendre feu pour feu."

Balzac, La Peau de chagrin (1831)
"fanfaron de cynisme et simple comme un enfant, il ne travaillait que par boutade ou par nécessité."

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"Souvent une boutade digne Juvénal, et par laquelle il semblait se complaire à bafouer les lois, à fouetter la haute société… devait faire supposer qu'il gardait rancune à l'état social, et qu'il y avait au fond de sa vie un mystère."

Balzac, La Femme de trente ans (1842)
"Bah ! c'est une boutade d'ambassadeur, rien n'est sacré pour ces gens-là."

Dumas, La Dame de Monsureau (1846)
"Remy ne parut aucunement désarçonné par cette boutade."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"[il] dénonçait des abus, lançait des boutades. C’était son mot."

Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
"Lorsqu’il allait chez Delestang, où Clorinde étalait par boutade un luxe extravagant, il témoignait son mépris."

Saturday, February 12, 2011

ployer

ployer v
definition image
translation:
to bend, bow; sag, buckle, give way

etymology: another form of plier – to bend

synonyms: cambrer, courber, fléchir, plier, s'humilier, se baisser, se replier, tordre

examples:
Hugo, Odes et Ballades (1818–1829)
"Mon cœur ploie
Sous la joie,
Quand je broie
L’étrier."

Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
"Son dos, voûté par les habitudes du travail, le forçait à marcher tout ployé."

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
"Ce sont de petits airs languissants, de petites façons de laisser tomber les bras, de ployer le cou."

Merimée, Carmen (1845)
"Garcia était déjà ployé en deux comme un chat prêt à s’élancer contre une souris."

Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
des frissons de feuilles, des bonds furtifs cassant les branches, de grands soupirs ployant les jeunes pousses, toute une haleine de vie roulant sur les cimes d’un peuple d’arbres.
(pousses – shoots )

Zola, L’Assommoir (1879)
"puis, légèrement, au marteau, il ployait cet éventail en forme de champignon pointu."

Huysmans, À Rebours (1884)
"cette clownesse doit aimer, par tendance, une créature faible, ployée, pareille à moi."

Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.