Wednesday, May 31, 2017

blet

blet adj
definition image
translation:
overripe, bruised (fruit) pale, pasty, wan (color)

etymology:  from blesser — to wound

synonyms: avancé, avarié, trop mûr, passé, talé; blême, pâle

examples:

Féval, Cœur d’Acier (1866)
“Le traiteur se moqua de notre belle Marguerite pour épouser une rentière blette, qui lui apportait une inscription de 2700 francs et un riche talent de comptable.”

Richepin, La Glu (1881)
“elle s’était vue un peu blême, blette, blêche, avec des frissons de rides sur sa peau séchée, des marbrures malsaines au teint.”
(blêche — soft)

Huysmans, En Ménage (1881)
“Tiens, regarde, voilà un jeune homme qui passe ; le paletot est presque neuf, mais les bottines sont blettes, les élastiques ont joué, les talons tournent, les ne sont plus.”

Maupassant, Au Soleil (1884)
“[Ses jambes] étaient marbrées de taches bleues, flasques, molles, blettes comme un fruit trop mûr. ”


Darien, Bas les cœurs !  (1889)
“Il parcourt toute la gamme des jaunes : il a été jaune citrouille, jaune coing blet, jaune panade, jaune citron.”
(panade —  bread soup)

Darien, Biribi, discipline militaire (1890)
“un capitaine en second dont le nez ressemble à une pomme de terre pourrie ou à une poire blette…”

Allais, Vive la vie ! (1892)
[elle] “ne doit plus être de la première fraîcheur, car, à l’époque dont je parle (oh ! mes vingt ans !), elle était déjà blette ; pas énormément, mais un peu.”






Tuesday, May 30, 2017

épars

épars adj
definition image
translation:
scattered, diffuse, patchy, sparse

etymology:  from Latin spargere — to spread

synonyms: clairsemé, dispersé, disséminé, éparpillé, isolé, répandu, sporadique

examples:

Musset, La Confession d’un enfant du siècle (1836)
“Pâle et égarée, sa robe entrouverte, ses cheveux épars sur ses épaules, à genoux au milieu de la chambre, jamais je ne l’avais vue si belle.”

Nerval, Aurélia (1855)
“Des plants épars de clématites, de houblon, de chèvrefeuille, de jasmin, de lierre, d'aristoloche étendaient entre des arbres d'une croissance vigoureuse leurs longues traînées de lianes.”
(aristoloche —  Dutchman's pipe, a climbing vine)

Pontmartin, Les Jeudis de Madame Charbonneau (1862)
“Seulement, il me faut huit jours, — huit jours de solitude et de travail à Gigondas, — pour retrouver et rajuster ces feuilles éparses.”

Guyot, La Prostitution (1882)
“Un journal, le Shield, destiné à concentrer tous les efforts épars, fut fondé au mois de mars.”

Theuriet, Contes de la vie intime (1888)
“Tous les pèlerins épars dans les sentiers tombaient à genoux, et, aux roulements des tambours, aux tintements des cloches, l’immense procession montait lentement vers le calvaire.”
(calvaire —  crucifix)

Zola, La Bête humaine (1890)
“Ce colosse broyé, avec son tronc fendu, ses membres épars, ses organes meurtris, mis au plein jour.”

Huysmans, En Route (1895)

“Et il se disait sans ambages, il y a trois causes : D’abord un atavisme d’ancienne famille pieuse éparse dans des monastères.”




Monday, May 29, 2017

loucher

loucher v
definition image
translation:
to squint; look askance

see also louche

etymology:  from Latin luscus — blind in one eye, one-eyed

synonyms: bigler, ciller; guigner, jalouser, lorgner

examples:

Sue, Atar-Gull (1831)
“C’est un fort aimable garçon ; par exemple, il est roux, et il louche un peu ; mais le cœur sur la main, un galant homme.”

Balzac, L’Interdiction (1836)
“Elle est extrêmement grasse, horriblement marquée de la petite vérole ; elle a les mains et les pieds d'un homme, elle louche, enfin c'est un monstre.”

Hugo, Les Châtiments (1853)
“Oui, qu'ils viennent tous ceux qui n'ont ni coeur ni flamme,
Qui boitent de l'honneur et qui louchent de l'âme ”

Gaboriau, Les Gens du bureau (1862)
“Il songeait avec effroi, en louchant du côté de ces huîtres appétissantes, que ce supplice de Cancale allait se renouveler tous les jours.”

Maupassant, Contes de la Bécasse (1882)
"Celui des invités que désignait, en s’arrêtant, le long bec pointu devenait maître de toutes les têtes, régal exquis qui faisait loucher ses voisins."

Maupassant, Le Rosier de Madame Husson (1885)
“Il a la tête de travers, la mâchoire torse et il louche.”


Daudet, Tartarin ans les Alpes (1887)
“C’est vrai que le pharmacien souffrait mille morts avec ce secret en cilice qui le cuisait, le démangeait, le faisait pâlir et rougir dans la même minute et loucher.














Sunday, May 28, 2017

intercaler

intercaler v
definition image
translation:
to insert

intercalation nf insertion

etymology:  from Latin intercalare — to insert a date in a calendar

synonyms: ajouter, enclaver, incorporer, insérer, interposer, mettre entre

examples:

Flaubert, Correspondance (1853)
“C’est difficile à entendre, à cause du patois poitevin qui y est intercalé.”
(potevin — from Poitou, old province of France)

Zola, Les Mystères de Marseille (1867)
“Il choisit des dossiers et vint se remettre à son bureau, où il lut les deux procurations, après y avoir intercalé le nom de Marius.”

Du Camp, Paris, ses organes, ses fonctions, et sa vie dans la second moitié du XIXe siècle (1879)
“Chaque feuille est numérotée et signée; toute intercalation est interdite.”

Alexis, Émile Zola: Notes d’un ami (1882)
“Il intercale entre les grands ouvrages dont je viens de parler, des œuvres soi-disant de repos ou de récréation.”

Mirbeau, Sebastian Roch (1890)
“On joua une pièce de Sophocle, traduite en vers latins par le Père de Marel, avec des intercalations de chœurs, chantés sur de la musique de Guillaume Tell.”

Renard, Poil de carotte (1894)
“Je prépare longuement le discours où j’intercale à propos quelques citations latines.”

Verlaine, Confessions (1895)

“Voici cette esquisse encore … estompée, où je n’ai pu m’empécher d’intercaler quelques vers.”




Saturday, May 27, 2017

délaisser

délaisser v
definition image
translation:
to abandon, neglect, give up, forsake

etymology:  dé + laisser

synonyms: abandonner, lâcher, laisser seul, oublier, renoncer

examples:

About, Le Nez d’un notaire (1862)
“La petite duchesse de Biétry, jeune, jolie et délaissée, eut la faiblesse de reprocher à son mari les habitudes d’Opéra qu’il avait prises.”

Claretie, Les Victimes de Paris (1864)
“La foule, qui suit fatalement la foule, comme les moutons de Panurge suivaient leurs devanciers, délaisse un peu Boulogne et court à Dieppe.”

Houssaye, Arsène, La Comtesse Du Barry (1878)
 “Il me reste donc un ami ! dit la délaissée en ouvrant la fenêtre.”

Huysmans, En Ménage (1881)
“Son teint pâle qui fut d’abord celui d’une pauvre femme qui se ronge les sangs parce que son mari la délaisse, devint l’ignoble lividité d’une fille épuisée par la noce.”

Villiers d’Isle Adam, L’Ève future (1886)
[Il] “se vit tout à coup menacé d’une ruine frauduleuse. Miss Evelyn Habal, alors, le délaissa.”

Mirbeau, Le Calvaire (1886)
“Et je me revois aussi, chétif, en sarrau de lustrine, courir à travers cette tristesse des choses délaissées.”

Zola, Rome (1896)
“Elle avait eu le besoin de se consoler dans son froid célibat, depuis que son unique joie en ce monde, l'avocat Morano, la délaissait si durement.”












Friday, May 26, 2017

accointance

accointance nf
definition image
translation:
acquaintance, contact, link, coupling

accointer v to contact (someone), be in touch

note: French accointance and English acquaintance are related, but acquaintance means more a mild friendship, while accointance means any kind of link, often ones of work

etymology:  from Old French cointer — to get to know, from cointe — able, well turned out

synonyms: attache, fréquentation, liaison, lien, rapport


examples:

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
“Le fantôme l’avait vivement pressé de s’aller accointer avec l’accusée.”

Michelet, Histoire de France VI (1415 — 1440) (1841) 
“Le 3 mars, autres questions bizarres, pour lui faire avouer quelque diablerie, quelque mauvaise accointance avec le Diable.”

Balzac, Splendeurs et misères des courtisanes (1847)
“Le faux Espagnol basa sa spéculation sur l’accointance d’Esther avec ce célèbre escroc, accident particulier aux femmes de cette classe.”

Féval, Les Habits noirs (1863)
“On ne connaissait bien ni ses antécédents, ni ses accointances.”

Gaboriau, L’Affaire Lerouge (1866)
“Or, c’est surtout aux yeux de son cher Noël, désormais vicomte de Commarin, qu’il tenait à rester pur de toute accointance avec la police.”



Aimard and d’Auriac,  La Caravane des Sombreros (1879)
“Mon désir, ma volonté est que toute accointance entre eux cesse pour toujours.”

Huysmans, En Route (1895)

“Son mépris des relations, son dégoût des accointances s’accrurent.”




Thursday, May 25, 2017

bancroche

bancroche adj
definition image
translation:
lame, crippled, hobbled; wobbly (furniture)

etymology:  possibly from combination of bancal — lame and crochu — hooked

synonyms: bancal, déformé, dévié, inégal

examples:

Balzac, Les Employés (1838)
“Cette créature eût-elle des vices, fût-elle sale, bancroche ou édentée, …les maîtres l’aiment par habitude.”
(édentée — toothless)

Privat d’Anglemont, Paris anecdote (1854)
“Ce spectacle nous rappelait la compagnie des borgnes, boiteux, bancroches, levée par sir John Falstaff avec l’argent du roi Henri.”

Féval, La Fabrique de crimes (1866)
“C’était un impubère vif, grêlé, gracieux, rieur et bancroche comme tous les gamins de Paris.”
(impubère — prepubescent)

Villiers de l’Isle Adam, “Deux augures”, Contes cruels (1883)
“vous avez l’air, là-dedans, d’un monsieur qui, sachant que telle femme, dont il convoite la dot, a le goût des bancroches, affecte une claudication mensongère pour se bien faire venir de la dame.”
(claudication — limping )


Mirbeau, Le Calvaire (1886)
“Deux fauteuils bancroches, une glace sans cadre, constituaient le seul luxe de l’atelier.”

Goncourt, Journal III (1897)
“Quelques vieillards desséchés, quelques jaunes enfants, des chats maigres : une pauvre et rare création d’êtres et d’animaux bancroches.”

Huysmans, La Bièvre et Saint-Séverin (1898)

“La rue du Chat-qui-Pêche … est bancroche et humide, noire et déserte, charmante.”





Wednesday, May 24, 2017

biscornu

biscornu adj
definition image
translation:
twisted, crooked; quirky, weird, eccentric

etymology:  from Latin bis — twice + cornutus — horned

synonyms: baroque, bizarre, extravagant, irrégulière, saugrenu, zinzin

examples:

Erckmann-Chatrian,  L’Invasion ou le fou Yégof (1862)
“Ils ont des visions, des idées biscornues, et prennent leurs rêves pour des vérités.”

Augier, Le Fils de Giboyer (1862)
“Ce raisonnement biscornu me paraît sans réplique.”

Berlioz, Mémoires (1865)
“Tout Paris voulut voir cet ouvrage biscornu, et l'Odéon s'enrichit.”

Loti, Aziyadé (1879)
“Nous commençons aux lanternes l’ascension de Péra, par les rues biscornues des quartiers turcs.”

Goncourt, Journal II (1887)
“C’est maintenant perpétuellement une suite de rêves anxieux et biscornus.”

Mirbeau, Sebastian Roch (1890)
“il fut forcé d’appuyer sur ses imaginations biscornues, sollicité au mensonge par son père lui-même, dont l’audace vile et la basse effronterie lui emplirent l’âme de dégoûts, le firent rougir de honte.”

Huysmans, En Route (1895)
“Et il était quand même captivant ce salmis biscornu de sons.”

(salmis —  a ragout of game)





Tuesday, May 23, 2017

dispendieux

dispendieux adj
definition image
translation:
expensive, costly

etymology:  from Latin dispendere — to weigh

synonyms: cher, coûteux, onéreux, ruineux

examples:

Balzac, Le Curé de village (1841)
“Les travaux de notre gouvernement sont les plus dispendieux et coûtent de plus l'immense état-major des Ponts-et-chaussées.”

Balzac, Illusions perdues (1843)
“Matifat, riche droguiste de la rue des Lombards, avait pensé qu’une petite actrice des boulevards serait peu dispendieuse.”

Dumas, Joseph Balsamo (1846)
“Je n’y ai jamais songé, madame, sachant combien le séjour de Paris est dispendieux.”

Baudelaire (tr. Poe),  “Aventure sans pareille d’un certain Hans Pfaall”, Histoires extraordinaures  (1858)
“un procédé pour fabriquer les ballons avec un certain tissu animal, qui rend la fuite du gaz chose presque impossible ; mais je trouvai ce moyen beaucoup trop dispendieux.”

Berlioz, Mémoires (1865)
“C’est un voyage fort dispendieux, surtout en hiver.”

Chavette, La Chambre du crime (1875)
“Ce père prodiguait l’argent à sa fille, car la gouvernante avait reçu l’ordre de satisfaire ses plus dispendieuses fantaisies.”

Mirbeau, Sebastian Roch (1890)
“Deux raisons puissantes l’encourageaient dans le choix dispendieux qu’il avait fait du collège de Vannes.”






Monday, May 22, 2017

avorton

avorton nm
definition image
translation:
runt, pipsqueak, shrimp, gnome; aborted fetus

etymology:  from avorter — to abort

synonyms: gringalet, homuncule, nabot, nain


examples:

Michelet, Histoire de France V (1364 — 1415) (1840) 
“Le discours de Jean Petit ne mériterait guère d'attention si c'était l'œuvre individuelle du pédant, l'indigeste avorton éclos du cerveau d'un cuistre.”

Daudet, Le petit Chose  (1868)
Imaginez un horrible petit avorton, si petit que c'en était ridicule; avec cela disgracieux, sale, mal peigné, mal vêtu.”

Sardou, Le Roi Carotte (1872)
“Ah ! qu’il est laid, quel avorton !
Qu’il est mal fait ! qu’il est bouffon !
 Qu’il est affreux et mal bâti !
Qu’il est bancal et rabougri !…”

Chavette, La Chambre du crime (1875)
“Lucile, agacée par la vue, perpétuelle de cet avorton vivant à ses côtés, lui parlait de sa liberté reconquise et l’engageait à en profiter.”

Vallès, L’Enfant (1879)
“Il faut que je retourne dans cette bagarre, vers ce gros-là ; c’est justement celui qui m’a appelé « avorton. »”

Zola, Le Capitaine Burle (1882)
“Julien savait que le clerc de notaire était reçu chez les Marsanne, ce qui lui crevait le cœur, non qu’il fût jaloux de cet avorton, mais parce qu’il aurait donné tout son sang pour être une heure à sa place.”

France, Thaïs (1890)

“Son fils, avorton décrépit, sans âge et sans sexe, accablait de mauvais traitements cette enfant en qui il poursuivait de sa haine la race entière des femmes.” 




Sunday, May 21, 2017

bouc émissaire

bouc émissaire nm
definition image
translation:
scapegoat

etymology:  from Leviticus, where a sacrificed goat is used to expiate  the sins of the Israelites

synonyms: lampiste

examples:

Balzac, Une ténébreuse Affaire (1841)
“Lorsque son beau-père se fut tué, Michu devint un bouc émissaire.”

Gaboriau, Les Gens de bureau (1862)
“Il devient le bouc émissaire, tend le dos à tous les reproches, reçoit volontiers les savons, et sans murmurer se laisse laver la tête.”
(savons — reprimands;  laver la tête — reprimand)

Daudet, Le Nabab  (1871)
“ce vertueux Tout-Paris qui le prenait pour bouc émissaire et le chassait après l’avoir chargé de tous ses crimes.”

Zola,  Préface, Les Héritiers Rabourdin (1874)
“Je suis un bouc émissaire, rien de plus.”

Darien, Bas les cœurs !  (1889)
“Nous sommes à peine au rôti qu’ils ont déjà chargé Guillaume et Bismarck de plus de crimes que n’en pourrait porter le bouc émissaire.”

Richepin, Truandailles (1890)
“Parlons chèvres et parlons bouc surtout. C’est du bouc émissaire, mes frères en Dieu, que je vais vous entretenir.”

France, Thaïs (1890)

“Je suis le bouc émissaire et je prends en moi toutes les impuretés de ce peuple.”






Saturday, May 20, 2017

tapis vert

tapis vert  nm
definition image
translation:
green baize (of a card table, casino table, pool table)


synonyms: table de joue

examples:

Musset, Croisilles (1839)
“Plusieurs jeunes gens étaient déjà assis autour d’un tapis vert : Croisilles y prit modestement une place, et en moins d’une heure ses deux cents louis furent perdus.”

Balzac, Le Curé de village (1841)
“Son intérêt surexcité le maintenait-il dans la calme et enivrante fureur des joueurs attentifs aux grands événements du tapis vert de la Spéculation.”

Gaboriau, Les Gens de bureau (1862)
“Un chef de division peut passer dans la rue, il n'apercevra pas ses subordonnés faisant l'école buissonnière autour d'un billard ou devant un tapis vert.”

Féval, Cœur d’Acier (1866)
“l’aventurier hardi, cherchant partout le tapis vert où l’on joue sa vie sur un tour de dés.”

Theuriet, Le Fils Maugars (1879)
“Les grands rideaux de brocatelle jaune étaient soigneusement tirés devant les fenêtres, les lampes aux globes dépolis jetaient une calme lumière sur le tapis vert du whist.”

 
Maupassant, Sur l’eau (1888)
“Il entrait parfois au Casino risquer cinq francs sur le tapis vert.”

Richepin, Truandailles (1890)
“On eût dit une grosse boule de billard, la rouge, qui rebondissait sur le tapis vert.





Friday, May 19, 2017

strass

strass nm
definition image
translation:
rhinestone, fake jewel, paste

etymology:  from Georges Frédéric Strass. an 18th century jeweler from Strasbourg

synonyms: clinquant, pierre, stuc


examples:

Gautier, “Le Bol de punch”, Les Jeunes-France (1833)
“J’ai cousu des paillettes à sa robe de toile, je lui ai mis des verroteries et du strass dans les cheveux, je lui ai passé aux doigts des bagues de chrysocale.”
(chrysocale — imitation gold

Dumas, Le Collier de la reine (1850)
“Ils me montrent du strass quand je leur demande des diamants.”

Balzac, Les Paysans (1855)
“Elles oublient les ducs, les maréchaux, les rivalités, les fermiers généraux, leurs folies et leur luxe effréné, leurs strass et leurs diamants.”

Claretie, Les Victimes de Paris (1864)
“Figure-toi bien, lui dit-il, que tu as rencontré, non pas un diamant, mais un morceau de strass.”

Zola, Pot-Bouille (1882)
“Vous savez, trois étoiles de strass pour être piquées dans les cheveux… Oh ! une babiole, cent francs, je crois.”



Darien, Biribi, discipline militaire (1890)
“Les cabotines de café-concert de bas étage se repassent, dans la coulisse, leurs gants fanés et leurs bijoux en strass.”

Goncourt, Journal III (1897)

“Ce dîner est le prétexte à l’ouverture, chez le restaurateur, d’une salle recouverte d’une tenture, comme enduite d’un strass aveuglant.”





Thursday, May 18, 2017

baguenauder

baguenauder v
definition image
translation:
to stroll, amble, wander, hang out

etymology:  from baguenaudier — bladder-nut tree, bastard senna

synonyms: balader, batifoler, flâner, lanterner, musarder, muser, perdre son temps, se distraire

examples:

Balzac, La Vendetta (1830)
“Si vous voulez en savoir autant que mademoiselle de Piombo, il ne faut pas toujours parler modes ou bals et baguenauder comme vous faites.”

Stendhal, La Vie de Henri Brulard (1836; pub. 1890)
“Enfin, c’était un homme qui savait travailler cinq à six heures tous les jours, ce qui est rare en province, où l’on ne sait que baguenauder toute la journée.”

Privat d’Anglemont, Paris anecdote (1854)
“on oubliait le terrible exemple du mois précédent ; on baguenaudait ; chacun en prenait à son aise.”

Balzac, Les Paysans (1855)
“Le reste du temps il baguenauda, riant avec les femmes de Madame, et surtout avec mademoiselle Cochet, la femme de chambre.”

Richepin, La Glu (1881)
“Un impérieux coup de rêne qui … lui prouva que décidément la consigne était de marcher au pas comme si l’on baguenaudait en juin le long d’un champ de luzerne.”

Huysmans, À vau-l’eau (1882)
“Quand il était las de baguenauder devant ces boutiques, il entrait, pour varier ses plaisirs, dans la salle des dépêches d’un journal.”


Huysmans, En Rade (1887)
“L’hiver, les paysans baguenaudent et se chauffent, alors que les artisans des cités gèlent et triment.”








Wednesday, May 17, 2017

cambouis

cambouis nm
definition image
translation:
grease


etymology:  probably related to Occitan camois — mud

synonyms: graisse, vaseline

examples:

Balzac, Le Père Goriot (1835)
“Ce père Goriot n’aurait-il pas été une tache de cambouis dans le salon de ses filles ?”

Balzac, L’Interdiction (1836)
“La veuve avait une robe verte garnie de chinchilla, qui lui allait comme une tache de cambouis sur le voile d'une mariée.”

Hugo, Les Misérables (1862)
“Il faut qu’à tout moment il se remette à suifer la rainure des événements. … Le bon Dieu a toujours les mains noires de ce vilain cambouis-là.”

Richepin, La Glu (1881)
“C’était un ahurissement d’ouïr le tintamarre que sonnaient les ferrailles de la guimbarde disloquée, les vieilles roues aux jantes disjointes, au moyeu mal graissé de cambouis rance.”
(tintamarre — racket ; jantes — spokes)

Zola, Germinal (1886)
“la route déroulait ses deux lieues de pavé, qui filaient droit comme un ruban trempé de cambouis.”

Huysmans, En Rade (1887)
“Un vacarme de chaînes rouillées, de roues criant sans cambouis, un grincement de grincheuse poulie rompaient la nuit muette.”

Goncourt, Journal II (1887)

“Du beurre, on n’en parle plus, et même la graisse qui n’est pas de la chandelle ou du cambouis à graisser les roues, a disparu.”









Tuesday, May 16, 2017

lustrine

lustrine nf
definition image
translation:
lustring, a cloth, originally of silk, later of cotton, with a shiny finish

manches de lustrine — sleeves of lustrine worn over other clothes to protect a clerk from ink stains

etymology:  from Italian lustrino, from lustro —  lustre

synonyms: percaline

examples:

Zola, Thérèse Raquin (1867)
“Il rougissait de plaisir, lorsqu’il se voyait en rêve au milieu d’un vaste bureau, avec des manches de lustrine, la plume sur l’oreille.”

Gaboriau, Monsieur Lecoq (1869)
“Elle était hissée sur une chaise, le visage à hauteur d'une cage couverte d'un grand morceau de lustrine noire.”

Daudet, “Un Teneur des livres”, Les Contes du lundi (1875)
“Il ouvre une grande armoire, en tire des manches de lustrine qu’il passe soigneusement.”

Huysmans, Les Sœurs Vatard (1879)
“Les ouvrières qui restaient encore défirent leurs manchettes de lustrine, se lissèrent les cheveux avec du crachat.”

Villiers de l’Isle Adam, “Le secret de l’ancienne musique”, Contes cruels (1883)
“Ayant assuré un bonnet de lustrine noire sur sa tête et un abat-jour vert sur ses yeux, il démaillota le chapeau-chinois, et l'ouverture commença.”
(démaillota — removes the wrapping ; chapeau-chinois —  a cymbal-based percussion instrument)

Mirbeau, Le Calvaire (1886)
“Et je me revois aussi, chétif, en sarrau de lustrine, courir à travers cette tristesse des choses délaissées/“

Mirbeau, Sebastian Roch (1890)
“Et tes billes ?… Tes billes aussi, je me rappelle… C’est la mère Cébron, tout au fond, dans un sac de lustrine… ménage-les… elles sont en agate.” 









Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.