Friday, March 31, 2017

bielle

bielle nf
definition image
translation:
connecting rod, link rod

etymology:  from Latin ventilare — winnow

synonyms: arbre, axe, bras, couple, manivelle, tige

examples:

About, L’homme à l’oreille cassée (1862)
“la roue, l’excentrique, la bielle, le genou de l’appareil fonctionnaient admirablement et me permettaient de tout faire par moi-même.”

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
“Les longs pistons horizontaux gémirent et poussèrent les bielles de l'arbre.”

Du Camp, Paris, ses organes, ses fonctions, et sa vie dans la second moitié du XIXe siècle (1879)
“Une bielle et un levier déterminent le mouvement d'une colonne à la base de laquelle le coin de pile est fixé.”

Huysmans, Les Sœurs Vatard (1879)
“Leurs efforts multipliés, leurs va-et-vient rapides, toute l’effroyable mêlée de ces bielles et de ces tiges.”

Zola, Germinal (1886)
“Le mouvement de sa bielle énorme, émergeant et plongeant avec une douceur huilée, donnât un frisson aux murs.”

Villiers d’Isle Adam, L’Ève future (1886)
“les deux bielles se trouvent, en ce moment, pliées, sur leurs centres, en angle aigu.”

Zola, La Bête humaine (1890)

“Une machine, la Lison, qui, le jeudi et le samedi, faisait le service de l’express de six heures trente, avait eu sa bielle cassée, juste comme le train entrait en gare.”





Thursday, March 30, 2017

battre monnaie

battre monnaie
definition image
translation:
1; to coin, strike coins 
2. to make money, profit

synonyms:
1. fabriquer monnaie, frapper monnaie
2. se procurer de l’argent
examples:
1.
Michelet, Histoire de France II (814 — 1189) (1833)
“Là, on battait monnaie, comme à Paris; là, on fabriqua de bonne heure la soie.”

Michelet, Histoire de France  IV (1305 — 1364) (1840)
“Tous les barons s'étaient remis à battre monnaie.  … Mais au lieu d'en frapper seulement pour leurs terres, …  ils faisaient la fausse monnaie en grand.”

Gaboriau, Les Cotillions célèbres (1861)
“le comte d'Auvergne, devenu duc d'Angoulême avec droit de battre monnaie sur ses terres, s'amusa à altérer les titres et à se faire faux monnayeur.”

2.

Vidocq,  Mémoires (1829)
“Allons ! continua-t-il en nous présentant du papier, voilà le moment de battre monnaie, mettez votre nom au bas de cette feuille.”

Balzac, Splendeurs et misères des courtisanes (1847)
“mais il ne faut pas briser le balancier avec lequel nous battons monnaie.”

Balzac, Les Paysans (1855)
“Bourrée d’assignats, mademoiselle Laguerre fut obligée de battre monnaie avec ses diamants désormais inutiles.”

Zola, Les Mystères de Marseille (1867)
“il y a peut-être dans votre salon un de ces hommes dont vous avez volé le nom pour battre monnaie…”

Verne, Une Ville flottante (1871)
“il allait battre monnaie sur les ruminants des Pampas.”

Zola, Lourdes (1893)
“Les libres penseurs eux-mêmes, qui battaient monnaie avec les pèlerins, comme tout le monde.”

Zola, Paris (1898)

“Cette presse cupide, abominable, dure aux petits, injurieuse aux solitaires, battant monnaie avec les malheurs publics.”






Wednesday, March 29, 2017

ouiche !

ouiche ! interjection
definition image
translation:
exclamation of irony, incredulity

note: also ouitch, ouitche

etymology:  from oui
synonyms: ouai, ouais
examples:
About, L’homme à l’oreille cassée (1862)
“Ah ouiche ! j’ai porté plus de cinquante seaux d’eau pour le faire mijoter, votre colonel.”

Hugo, Les Misérables (1862)
“Modérez vos joies. Ah ouiche ! A bas les philosophes !”

Féval, Les Habits noirs (1863)
“Ah ! ouiche !… Il s’agissait d’argent et pas d’amour !”

Gaboriau, La Clique dorée (1871)
“Ah! bien ouiche! Sans seulement me laisser finir, il se met à me rire au nez, oh! mais à rire!”

Daudet, L’Évangéliste (1883)
“Les Lorie eurent dans leur servante le dévouement naïf, absolu d’une robuste et belle fille, désormais à l’abri des surprises et dégoûtée de l’amour – ah ! ouiche, l’amour.”

Zola, Germinal (1886)
“Ah ! ouiche, les curés ! s’écriait Maheu. S’ils croyaient ça, ils mangeraient moins et ils travailleraient davantage.”

Zola, Paris (1898)
“Ah, ouiche ! une bombe, vous dites vous-même qu'il est trop bon et qu'il ne tuerait pas une mouche!”






Tuesday, March 28, 2017

cliché

cliché nm
definition image
translation:
printing plate, photo negative, engraving, photo, shot

note: the use of cliché — banality, begins at the end of the 19th century

etymology:  onomatopoeic, from the mechanical click  of a printing press working
synonyms: électrotype, photographe, photogravure, phototype, stéréotype, stencil
examples:
Gaboriau, Les Gens de bureau (1862)
 “Tout est gravé, stéréotypé, cliché.”
(stéréotypé —  imaged onto a plate)

Gaboriau, Monsieur Lecoq (1869)
“après une heure de travail, il possédait une demi-douzaine de clichés, qui manquaient peut-être de netteté, mais fort suffisants encore comme pièces de conviction.”
(pièces de conviction — exhibits in evidence)

Verne, L’Île mystérieuse (1874)
“Revenu en pleine lumière, en l’examinant bien, Harbert aperçut sur son cliché un petit point presque imperceptible qui tachait l’horizon de mer.

Du Camp, Paris, ses organes, ses fonctions, et sa vie dans la second moitié du XIXe siècle (1879)
“Elle sert à faire des clichés à l'aide de la galvanoplastie, et ces clichés peuvent sans être trop fatigués tirer 50 ou 60 000 épreuves.”

Goncourt, Journal I (1887)
“par-ci, par-là, laissant percer une mémoire étonnante, où le souvenir a la netteté d'un cliché photographique.”
Zola, Lourdes (1893)
“Et c’était un autre flot d’articles religieux, les cent variétés de scapulaires, les mille clichés de l’imagerie dévote, des gravures fines, des chromolithographies violentes.”

Allais, L’Affaire Blaireau (1899)

“Grâce à un vieux cliché, trouvé dans les caves de l’imprimerie, Blaireau était représenté chargé de chaînes, accroupi dans un hideux cachot.”





Monday, March 27, 2017

libeller

libeller v
definition image
translation:
to draw up, write up, formulate, fill in (a form)

etymology:  from Latin libellus — small book

synonyms: écrire, exposer, habiliter, formuler, mandater, rédiger

examples:

Balzac, Le Contrat de mariage (1836)
“Le jeune notaire prit une plume et libella sur la marge de l’acte cette terrible clause.”

Gaboriau, Monsieur Lecoq (1869)
“L’ordonnance d'extraction fut libellée et remise à un gardien-chef intelligent, avec les plus minutieuses instructions.”

Verne, Autour de la Lune (1870)
“Le président Barbicane tira son carnet, en détacha une page blanche, libella au crayon un reçu en règle, le data, le signa, le parapha.”

Verne, Michel Strogoff (1876)
“La lettre libellée, le czar la relut avec une extrême attention.”

Du Camp, Paris, ses organes, ses fonctions, et sa vie dans la second moitié du XIXe siècle (1879)
“Pendant qu'on libellait les écritures nécessaires, j'ai pu constater l'effroyable précocité de certaines natures.”

Allais,  À se tordre (1891)
“Au 1er janvier, j'envoyai à mon propriétaire une carte de visite ainsi libellée :  Alphonse Allais.”

Huysmans, Là-Bas (1891)

“Dans cette pièce libellée en forme de mandement et donnée à Nantes, le 13 septembre en l’an du seigneur 1440, il rappelle les crimes imputés au maréchal.”





Sunday, March 26, 2017

chahut

chahut nm
definition image
translation:   
a wild and sexy dance; ruckus, bedlam

chahuter v to dance wildly, have a bacchanal

note: a high-kicking dance craze begun in the 1830s in Paris dance-halls, it later evolved into the theatrical cancan, then to mean any kind of wild party

etymology:  probably from Spanish cachucha  — an Andalusian dance eoyj castanets

synonyms: bacchanale, bagarre, barnum, boucan, cancan, chambard, charivari, grabuge, hourvari

examples:

Vidocq,  Mémoires (1829)
[des] “nymphes … venaient à ce rendez-vous, étaler leurs grâces dans les postures et attitudes de l’indécente chahut.”

Hennique, “L’Affaire du grand 7” from Soirées de Médan (1880)
“Une centaine de camarades étaient là, en train de s’achever, soûls comme des grives, heureux, incapables de gestes, chahutant du képi dans un frémissement clair de baïonnettes.”

Maupassant, Au Soleil (1884)
“des centaines d'Arabes, couchés, sous la lune, immobiles en leurs loques blanches, écoutaient gravement les refrains des chahuts sautés par les Français.”

Virmaître, Paris oublié  (1886)
“Tout son talent consistait à lever  la jambe et à chahuter.”

Goncourt, Journal I (1887)
“Une autre fois, j'y menai Balzac qui, monté sur une banquette, dans sa robe blanche de moine, regardait de ses petits yeux pétillants le chahut.”

Seurat
Feydeau. Le Dindon (1896)
“(Il esquisse un pas en l’accompagnant d’un geste de chahut, la main gauche frappant derrière la nuque, la main droite face à sa figure, frappant le vide.) Voilà comme je suis bien élevé.”

Huysmans, La Bièvre et Saint-Séverin (1898)

“Tout l’établissement défile, en poussant des cris d’animaux, et cela finit par un chahut.”








Friday, March 24, 2017

huissier

Daumier
huissier nm
definition image
translation:
bailiff, usher, process server

etymology:  from Old French huis — door

synonyms: adjudicataire, appariteur, bedeau, garçon de bureau, officier de justice, officier ministériel, sergeant, suisse

examples:

Karr, Geneviève (1838)
“Mandons et ordonnons à tous huissiers sur ce requis, de mettre le présent jugement à exécution.”
(requis —  requisition)

Balzac, Le Cabinet des Antiques (1839)
"Le Chevalier était un homme de ce bon temps où les mousquetaires gris désolaient les théâtres de Paris, rossaient le guet et les huissiers."

Dumas, Joseph Balsamo (1846)
“Au sortir du conseil du roi, un huissier de la chambre est venu et m’a remis ce pli pour vous.”

Flaubert, Madame Bovary (1857)
“Elle fut stoïque, le lendemain, lorsque Maître Hareng, l'huissier, avec deux témoins, se présenta chez elle pour faire le procès-verbal de la saisie. ”

Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
"Vous savez que le vieux est un ancien huissier qui a amassé un magot en prêtant à la petite semaine."
(prêtant à la petite semaine — making short-term loans)

Maupassant, Toine (1886)
“Fils d’un huissier de province, Jean Marin était venu, comme tant d’autres, faire son droit au quartier latin.

Mirbeau, Le Calvaire (1886)

“Je lançai les huissiers, sans pitié, contre ces pauvres diables, faisant vendre leur masure, leur bout de champ, ce par quoi ils vivaient misérablement, en se privant de tout.”




Thursday, March 23, 2017

biberon

biberon nm
definition image
translation:
baby’s bottle, feeding bottle

note: in slang, biberon can mean a drunkard

etymology:  from Latin bibere — to drink

synonyms: flacon, téteur

examples:

Balzac, Illusions perdues (1843)
“Elle le nourrissait au biberon, car elle avait été forcée de renvoyer la nourrice par économie.”

Féval, L’Avaleur des sabres (1867)
“Ce dernier l’eût nourri au biberon, à une époque où deux sous de lait étaient pour lui une dépense bien lourde.”

Céard, “La Saignée”, Les Soirées de Médan (1880)
“Les nouveau-nés sucent péniblement des biberons rapidement séchés.”

Zola, Le Capitaine Burle (1882)
“Il était son aîné de six mois à peine, et Françoise, sa mère, avait achevé de l’élever au biberon, pour la nourrir.”

Bonnetain, Charlot s’amuse (1883)
“l’enfant qui, oublié dans son berceau, geignait parce que son biberon était vide.”

Maupassant, Une Vie (1883)
“Jeanne se chargea de le nourrir elle-même au biberon.”

Renard, Poil de carotte (1894)

“Il faut à plus d’un donner le biberon, un biberon comme ceux qu’on achète au pharmacien.”




Wednesday, March 22, 2017

madrépore

madrépore nm
definition image
translation:
madrepore, live coral, branching coral

etymology:  from Italian madreporo, from madre — mother + poro — pore, hole

synonyms: corail

examples:

Balzac, La Peau de chagrin (1831)
[Il était] “exalté par la vue de quelques madrépores qui sentaient le varech, les algues et les ouragans atlantiques.”

Gautier, Partie carrée (1848)
[il] “croyant avoir mis la main sur quelque bouteille de rhum, dégagea l'objet de sa croûte de terre et de madrépores.”

Flaubert, Correspondance (1850)
“Le fond de l’eau était plus varié de couleurs, à cause de toutes ces coquilles, coquillages, madrépores, coraux, etc., que ne l’est au printemps une prairie couverte de primevères.”
(primevères — primroses)

Hugo, Les Misérables (1862)
“Le sous-sol de Paris, si l’œil pouvait en pénétrer la surface, présenterait l’aspect d’un madrépore colossal.”

Verne, Le Chancellor (1875)
“les madrépores travaillent incessamment à construire de nouvelles Bermudes, qui se relieront entre elles et formeront peu à peu un nouveau continent.”

Goncourt, Journal II (1887)
“Il semble qu’on marche dans les lueurs troubles, vitreuses, électriques, d’un aquarium, au milieu de grands madrépores blancs.”

Loti, Mon Frère Yves (1889)
“les bêtes invisibles des eaux profondes vont venir l'entourer; les madrépores mystérieux vont pousser sur lui leurs branches.”






Tuesday, March 21, 2017

jouvenceau

jouvenceau  nm
definition image
translation:
stripling, youth

jouvencelle nf  adolescent girl, maiden
jouvence nf youth, adolescence

etymology:  from Latin juvenculus — young man

synonyms: adolescent, damoiseau, éphèbe, freluquet, garçon, gars

examples:

Kock, Le Barbier de Paris (1826)
“Je voudrais bien aussi vous donner une leçon tous les jours, séduisante jouvencelle.”

Murger, Scènes de la vie de Bohème (1848)
“Une de ses amies l’avait aidée et lui avait d’abord ménagé la connaissance d’un jeune jouvenceau qui avait fait briller aux yeux de Mimi un horizon de cachemires de l’Inde et de mobiliers en palissandre.”
Gaboriau, Les Gens de bureau (1862)
“Il affecte, pour faire croire à sa jeunesse, les airs d'un jouvenceau étourdi.”

Féval, L’Avaleur des sabres (1867)
“Vous savez, pas d’âge, entre vingt-huit et trente-huit ; on ne sait pas. Le jouvenceau s’appelle le comte Hector de Sabran.”

Zola,  Madeline Férat  (1868)
“Il fallait à ses goûts de petite fille des jouvenceaux aux joues roses, sentant encore le lait de leur nourrice.”

Hugo, F.-V. (tr. Shakespeare), Roméo et Juliette (1868)
“Vérone est fière de lui, comme d’un jouvenceau vertueux et bien élevé.”

Allais,  À se tordre (1891)

“Cela me rappelle ma tendre jouvence.”





Monday, March 20, 2017

bernique !

bernique ! interjection
definition image
translation:
no way ! , not a chance !, nothing doing!

etymology:  not, apparently, from French bernique — limpet, but rather from Anglo-Norman bran or bren — bran, thus a thing of little value

synonyms: balpeau !, impossible !, jamais !, nada !, rien!

examples:

Kock,  Jean (1835)
“On voudrait encore me faire travailler, mais bernique!

Balzac, Illusions perdues (1843)
Bernique, je n’ai pas le sou, tu le sais bien.”

Hugo, Les Misérables (1862)
“Messieurs les humains, je vous dis bernique !


Féval, Cœur d’Acier (1866)
“Quant à avoir un poulet comme celui-là à laTour de Nesle, pensa-t-il pour se consoler, bernique.”

Féval, L’Avaleur des sabres (1867)
“Comme quoi les petits sont analogues aux chiens, pensa l’heureux Saladin. Quand on néglige de leur mettre au cou un collier avec plaque de cuivre, bernique !

Zola, Le Capitaine Burle (1882)
“Aujourd’hui, par exemple, bernique ! … Souffle la chandelle, Jeanneton, ces messieurs sont couchés !”

Feydeau. Le Dindon (1896)
Lucienne. — Aussi bien ai-je agi envers vous, comme je voudrais qu’on agisse avec moi si jamais mon mari…

Rédillon, avec découragement. — Oh ! oui !… mais lui, bernique !






Sunday, March 19, 2017

laps

laps nm
definition image
translation:
lapse, period

laps de temps — interval, period of time, timeframe

etymology:  from Latin lapsus — fall

synonyms: espace, intervalle

examples:

Balzac, L’Envers de l’ histoire contemporaine (1843)
 “Ces lettres embrassaient un laps de temps de deux années.”

Balzac, Splendeurs et misères des courtisanes (1847)
“Nous n’aurons, ni l’un ni l’autre, laissé nos affaires pour un laps de temps pendant lequel elles pourraient souffrir.”

Baudelaire (tr. Poe),  “Aventure sans pareille d’un certain Hans Pfaall”, Histoires extraordinaires  (1858)
“Ce ne fut qu’après un certain laps de temps que je fus assez maître de moi pour m’occuper de mon ballon.”

Lautréamont, Les Chants de Maldoror (1868)
“Je vais me remettre au travail, pour faire paraître un deuxième chant, dans un laps de temps qui ne soit pas trop retardé.”

Verne, Le Tour du monde en 80 jours (1873)
“Mais, Monsieur Fogg, ce laps de quatre-vingts jours n’est calculé que comme un minimum de temps !”

Guyot, La Prostitution (1882)
“Huit ou quinze jours, peu importe. Je n’aurais pu être guérie dans ce laps de temps.”

Allais,  À se tordre (1891)
“C’est effrayant ce qu'on vieillit entre deux Expositions universelles, surtout lorsqu'elles sont séparées par un laps considérable.”








Saturday, March 18, 2017

espingole

espingole nf
definition image
translation:
blunderbuss, swivel gun

etymology:  from French espringale — a kind of catapult, from German root as in Modern German springen — to jump

synonyms: escopette, fusil, mousqueton, tromblon

examples:

Corbière (Édouard), Contes de bord (1833)
“La patache avait un petit canon et deux espingoles : elle fait feu.”
(patache — dispatch boat, tender)

Dumas, Le Capitaine Paul (1838)
“Aux bordées des canons, aux pétillements des espingoles, à l’explosion des grenades, avait succédé l’arme blanche, plus silencieuse et plus sûre.”
(bordée — salvos; arme blanche — sword, bladed weapon)

Sue, Combat de Navarin (1842)
“Les hunes furent garnies de pierriers et d'espingoles.”
(pierriers — swivel guns)

Merimée, Carmen (1845)
“José se coucha devant la porte, non sans avoir renouvelé l’amorce de son espingole.”

Baudelaire (tr. Poe),  “Aventure sans pareille d’un certain Hans Pfaall”, Histoires extraordinaires  (1858)
“Je crois que cette espérance ravissante fut la seule chose qui m’empêcha de mettre immédiatement à exécution mon plan de suicide, qui était de me faire sauter la cervelle d’un coup d’espingole.”


Hugo, Les Chansons des rues et des bois (1865)
“Dans les ravins, dans les rigoles
Que creusent les eaux et les ans,
De longues files d’espingoles
Rampaient comme des vers luisants.”
(vers luisants — glow-worms)

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
“Nous possédions tous les engins connus, depuis le harpon qui se lance à la main, jusqu'aux flèches barbelées des espingoles et aux balles explosibles des canardières.”

(canardières —  long guns used for duck-hunting)






Friday, March 17, 2017

coffrer

coffrer v
definition image
translation:
to lock away, imprison, put away

etymology:  from French coffre — coffer from Latin cophinus — basket
synonyms: cadenasser, claquemurer, écrouer, embastiller, emmurer, emprisonner, mettre en prison, parquer

examples:

Vidocq,  Mémoires (1829)
“ce fut moi qui le fis coffrer ; c’était une juste représaille.”

Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
“Un rebelle aux yeux du roi, est-ce l'homme qui, non seulement se laisse coffrer à la Bastille, mais qui encore résiste à ceux qui ne veulent pas l'y conduire?”

Hugo, Les Misérables (1862)
“On croyait deviner que ces hommes étaient affiliés à Patron-Minette, dont on avait coffré deux chefs.”

Zola, L’Assommoir (1879)
“Pardi ! si Lantier s’avisait de la suivre, elle appellerait un agent et le ferait coffrer.”

Guyot, La Prostitution (1882)
“Alors elle était enlevée et coffrée moyennant quelques louis ou la protection de l’inspecteur.”

Daudet, Tartarin dans les Alpes (1885)
“Voyez-vous qu’un de ces jours il fut coffré, extradé, livré à la justice moscovite…”

Allais, L’Affaire Blaireau (1899)
Coffrez-moi illico Blaireau, vous dis- je. Il n’y a que Blaireau dans la commune capable d’avoir fait ce mauvais coup.”

(illico —  straightaway, at once)





Thursday, March 16, 2017

acception

acception nf
definition image
translation:
sense, meaning, acceptation

etymology:  from Latin acceptio —  act of receiving, approbation
synonyms: portée, sens
examples:
Mérimée, La Double Méprise (1833)
[il] “était, dans toute l’acception du mot, ce qu’on appelle un bon enfant.”

Sue, Arthur, Journal d’un inconnu (1839)
“Quant à la vie de Paris, selon son acception véritable, …  elle se borne à l’existence élégante et raffinée que mène l’élite de cinq ou six salons.”

Balzac, Albert Savarus (1842)
“Ces deux jeunes gens étaient deux amis dans la véritable acception du mot.”

Gaboriau, La Clique dorée (1871)
“Honnête, il l'était dans la plus magnifique acception du mot, de cette honnêteté instinctive qui ne se raisonne pas, mais qui est dans le sang même.”

Féval, L’Avaleur des sabres (1867)
“Y avait-il ici de l’amour dans l’acception habituelle du mot ?”

Guyot, La Prostitution (1882)
“Madame Sarinah Nathan rappelait l’ancienne matrone romaine dans l’acception héroïque du mot.”

Loti, Suleïma (1882)
“Ses grands yeux, sa maigreur de petite fille, l'élasticité, la détente jeune et brusque de ses membres, sa légèreté de bayadère … à cause de tout cela, je lui avais donné, moi aussi, ce nom de sauterelle (Djeradah in arabe), dans son acception la plus ensoleillée et la plus jolie.”






Wednesday, March 15, 2017

jaunisse

jaunisse nf
definition image
translation:
jaundice, yellowing

en avoir/faire une jaunisse — be upset about, be angry that

etymology:  from jaunir — to yellow from Latin galbus — light green, green-yellow

synonyms: cholémie, ictère

examples:

Stendhal, La Vie de Henri Brulard (1836; pub. 1890)
“Mes parents ne les rappelaient que pour déplorer leur folie, car ils blâmaient tout, ils avaient la jaunisse.”

Bernard, Le Nœud Gordien (1838)
“Vous voyez tout en jaune, parce que vous-même avez la jaunisse, répondit le chef d’escadron.”

Balzac, Une Ésquisse d’homme d’affaires (1845)
“Figurez-vous que ce pauvre monsieur Denisart est dans un chagrin qui lui a donné la jaunisse…”

Dumas, Mes Mémoires (1856)
“Alexandre Duval se gratta l'oreille, rentra chez lui, eut la jaunisse, et resta deux ans sans rien faire.”

Féval, L’Avaleur des sabres (1867)
“Mademoiselle Freluche en eut une forte jaunisse, mais le reste de la troupe approuva notre mesure.”

Daudet, Tartarin dans les Alpes (1885)
“Écoutez ça : Le bruit court que le V. P. C. A. Costecalde, à peine remis de la jaunisse qui l’alitait depuis quelques jours, va partir pour l’ascension du Mont-Blanc monter encore plus haut que Tartarin.”

Zola, Rome (1896)
“Mais ce fut surtout le mari qui l'intéressa, brun et sec, les yeux gros dans un teint de jaunisse, le menton proéminent et le nez en bec de vautour.”

(proéminent —  prominent)




Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.