Monday, November 30, 2015

dépenaillé

dépenaillé adj
definition image
translation:
scruffy, tatty

etymology:  dé- + penaille — rag(archaic) 

synonyms:   défait, déguenillé,  délabré, haillonneux, loqueteux

examples:

Sue, Mystères de Paris  (1842)
“S’il veut se figurer Mme Pipelet, d’évoquer dans son souvenir la plus laide, la plus ridée, la plus bourgeonnée, la plus sordide, la plus dépenaillée, la plus hargneuse, la plus venimeuse des portières immortalisées par cet éminent artiste.”

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“notre pauvre Baron ne put s’empêcher de se trouver fort mal en point et dépenaillé d’une manière lamentable.”

Verne, Le Tour du monde en 80 jours (1873)
“une pauvre mendiante, tenant un enfant à la main, pieds nus dans la boue, coiffée d’un chapeau dépenaillé auquel pendait une plume lamentable,”

Huysmans, Le Drageoir des épices (1874)
“au lieu de ces visages dépenaillés et rongés par les onguents, …  je voyais de bonnes grosses figures rouges,”

Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
“À côté d’eux, à califourchon sur le bout du banc, un individu dépenaillé, sans linge, vêtu d’une ancienne veste de chasse lamentable, gesticulait, se rapprochait.”


Loti, Aziyadé (1879)
“Il était tout dépenaillé, pieds nus, jambes nues, la chemise en lambeaux, mais propre comme une chatte.”

Zola, Rome (1896)
“on dirait une tiède et douce petite place de province, avec ses femmes du voisinage qui tricotent, assises sous le portique, et ses bandes d'enfants dépenaillés.”










Sunday, November 29, 2015

prestance

prestance nf
definition image
translation:
(imposing) presence, bearing

etymology:  from Latin praestantia  —  presence

synonyms:   air, allure, aspect, maintain. mine, physique, port, taille,  tenue

examples:

Balzac, La Paix du ménage (1830)
“le bel uniforme rehaussait encore sa prestance, encore jeune malgré l’embonpoint qu’il devait à l’équitation.”

Balzac, La Muse du département (1843)
“Toutes les familles auxquelles s’adressa le prélat s’effrayèrent d’une fille douée d’une prestance de princesse.”

Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
“M. le cardinal, homme d'une belle prestance, beaucoup le trouvaient assez peu roi pour dire: Le roi est moins grand que M. le cardinal.”

Dumas, Mes Mémoires (1856)
“c’était, au contraire, un homme d'un caractère énergique, à belle prestance, et dont la haute taille se fût aussi bien accommodée de la cuirasse d'un carabinier que de la soutane d'un prêtre.”



About, L’homme à l’oreille cassée (1862)
“Mme Renault s’attendait à voir paraître, sinon un magicien en robe de velours constellée d’or, au moins un vieillard d’une prestance et d’une gravité extraordinaire.”

Daudet, Le Nabab  (1871)
“un homme superbe et sans âge, grand nez majestueux, prestance seigneuriale, étalant un large plastron de linge immaculé,”






Gaboriau, La Corde au cou  (1873)
“un vieillard superbe qui jadis était suisse à la cathédrale et qui aime encore à rappeler ce temps où, par sa magnifique prestance, par son uniforme rouge, son baudrier d'or, sa hallebarde et sa canne à pomme d'argent, il contribuait aux pompes du culte.”








Saturday, November 28, 2015

frelater

frelater  v
definition image
translation:
to adulterate, denature,  doctor

etymology:  from Ditch verlaten — to adulterate

synonyms:   adultérer, altérer, avilir, corrompre, déformer, dégrader, dénaturer, fausser, frauder, sophistiquer

examples:



Dumas, Les Quarante-Cinq (1848)
“Il faisait piteusement observer à Chicot que le vin est toujours frelaté,”

Hugo, Les Chansons des rues et des bois (1865)
“Notre austérité frelatée
N’admet ni Hampden ni Brutus ;
Le syllogisme de l’athée
Est à l’aise dans nos vertus.”

Gaboriau, L’Argent des autres  (1874)
“Aussi se lança-t-il dans cette vie de plaisirs frelatés.”

Huysmans, Marthe, histoire d’une fille (1877)
“La plupart ne voulaient plus boire que des vins frelatés dans les chopes épaisses des cabarets.”

Céard, “La Saignée”, Les Soirées de Médan (1880)
elle avait ouvert une petite boutique où elle “débitait du vin, des liqueurs ; et vendant du Champagne frelaté.”

Villiers de l’Isle Adam, “Deux augures”. Contes cruels (1883)
“il me reviendra, tout de suite, à moi, préférant, après tout, reboire mon gros vin frelaté dans mon vieux gobelet sale, vu l’habitude.”

Goncourt, Journal II (1887)
“je le retrouve avec son teint boucané, sa longue mèche de cheveux lui balafrant la figure, son élégance frelatée dans sa demi-toilette.”
(boucané —  smoked)









Thursday, November 26, 2015

entorse

entorse nf
definition image
translation:
sprain, twist; infringement

etymology:  from Latin torquere  — to twist

synonyms:   accroc, atteinte, dislocation, écart, foulure, infraction, luxation

examples:

Nodier, Inès de las Sierras (1837)
“je me garderais bien de l’exposer à gagner un rhume mortel sous les voûtes humides de ce château de malédiction, ou une entorse dans leurs ruines.”

Sand, Valentine (1832)
“la veille et le matin encore Bénédict, qui ne voulait pas danser avec elle, avait feint d'avoir pris une entorse et de boiter.”

Dumas, Mes Mémoires (1856)
“Heureusement, Raucourt, malgré une entorse qu'elle s'était donnée assistait à la représentation ; elle s'était fait porter au theater.”

Dumas, Les Compagnons de Jéhu (1857)
“Tout le monde se porte bien, c'est moi le plus malade... ah ! excepté Michel, tu sais, le jardinier, qui s'est donné une entorse.”

Zola, Au Bonheur des Dames (1883)
“Retenue depuis le jeudi dans sa chambre, par une entorse prise en montant aux ateliers, elle allait enfin beaucoup mieux.”


Bourget, Mensonges (1887)
“elle avait eu bien soin de choisir pour cette hypocrisie de sa fausse entorse une des salles les plus isolées qu’ils eussent traversées,”

Maupassant, “Le Lapin”, La Main gauche (1889)
“il gagnait d’argent, soit en gardant les troupeaux, soit en guérissant, par des attouchements et des paroles, les entorses des animaux.”








Wednesday, November 25, 2015

maroufle

maroufle nm
definition image
translation:
oad, rogue, fool (archaic)

note:   maroufle nf  means glue

etymology:  variety of maraud — rogue

synonyms:  bélîtrebutor, coquin, faquinmaraud, pignouf, rustre
examples:

Merimée, Colomba (1840)
“Qu'est-ce à dire, maroufle! cinquante-cinq francs? lui dis-je.”
Gautier, “La Mille et deuxième Nuit” (1841)
“Holà, Francesco ! maroufle, butor, bélître, ici, singe manqué, sers-moi à quelque chose au moins une fois dans ta vie.”

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
“« Paie, maroufle », s’écria le voyageur toujours galopant à son laquais, lequel jeta aux pieds de l’hôte deux ou trois pièces d’argent et se mit à galoper après son maître.”

Dumas, Joseph Balsamo (1846)
Maroufle, dit le vicomte pâlissant de colère, sais-tu qui je suis ?”

Hugo, Les Châtiments (1858)
“Dire : je suis César, et n’être qu’un maroufle
Etouffer la pensée et la vie et le souffle,”

Labiche, La Cagnotte (1864)
“Champbourcy, payant le garçon. – Deux et six font huit… Tenez, maroufle !”

Augier, La Contagion (1866)
“je voudrais bien voir que ce maroufle se permît de payer mes gens !”









Tuesday, November 24, 2015

frelon

frelon nm
definition image
translation:
hornet

etymology:  from Germanic root as in English hornet, Dutch horzel , German  Hornisse

synonyms:   guêpe

examples:

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
ruche monstrueuse où rentraient le soir avec leur butin tous les frelons de l’ordre social.”

Dumas, Le Comte de Monte-Cristo (1845)
“Un académicien dirait que les soirées du monde sont des collections de fleurs qui attirent papillons inconstants, abeilles affamées et frelons bourdonnants.”

Hugo, Les Châtiments (1858)
“Comme un frelon que l’aube éveille,
Le progrès, ténébreuse abeille,
Fait du bonheur avec nos maux.”

About, L’homme à l’oreille cassée (1862)
“les frelons creusaient des trous larges et profonds dans les poires de duchesse.”

Leconte de Lisle, “La Vérandah“ from Le Parnasse contemporain (1866)
“Tandis que l’oiseau grêle et le frelon jaloux,
Sifflant et bourdonnant, mordent les figues mûres.”

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
“Le champ mort et désert, où les frelons autrefois bourdonnaient seuls autour des fleurs grasses, dans le silence écrasant du soleil.”

Maupassant, “Souvenir”, Contes du jour et de la nuit (1885)
“Seul, un gros frelon solitaire et bourdonnant la suivait, s'arrêtant parfois pour boire une fleur qui se penchait sous lui.”








Monday, November 23, 2015

enliser

s’enliser v
definition image
translation:
to sink into, get stuck, get bogged down

enlisement nm sinking. getting stuck

etymology:  en- + Norman dialect lise — moving sands

synonyms:   embourber, enfoncer, ensabler, envaser, s’engloutir, s'empêtrer

examples:

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
“les pieds empêtrés dans cette fourmilière d’éclopés, comme ce capitaine anglais qui s’enlisa dans un troupeau de crabes.”

Verne, Les Enfants du capitaine Grant (1868)
“Les abords du chariot devenaient difficiles, mais il ne pouvait s’enliser plus profondément,”

Daudet, Sapho (1884)
“Mais ce que tu ne sais pas, c’est que j’étais prêt à sacrifier fortune, avenir, tout, à cette habitude fatale où je m’enlisais un peu plus chaque jour.”

Maupassant, “L’Épave”, La petite Roque (1886)
“J’appris qu'ils passaient l'hiver à Biarritz et qu'ils étaient venus tout exprès à l'île de Ré pour contempler ce trois-mâts enlisé.”

Huysmans, En Rade (1887)
“Il devenait de plus en plus impossible de mettre, sans s’enliser, les pieds dehors.”

Verlaine,  Mes Hôpitaux (1891)
“Et voici le plongeon, le débat dans les roseaux, presque l'anéantissement, mi-enlisement, mi-noyade.”

Zola, Rome (1896)
“Il se demandait comment des palais entiers, peuplés encore de leurs sculptures admirables, de leurs colonnes et de leurs statues, avaient pu s'enliser peu à peu, s'enfouir.”








Sunday, November 22, 2015

mordiller

mordiller v
definition image
translation:
to nibble, chew

etymology:  diminutive of mordre — bite

synonyms:   becqueter, grignoter, mâchonner,  mordre

examples:



Dumas, Joseph Balsamo (1846)
“La comtesse, étendue sur un fauteuil, mordillait une belle rose près de laquelle ses lèvres semblaient de corail.”

Flaubert, L’Éducation sentimentale (1869)
“elle avait peur d'être aperçue. Mais un maudit petit chien, acharné contre elle, mordillait le bas de sa robe.”

Daudet, Le Nabab  (1871)
“Les chèvres nourricières promenées dans les allées mordillaient languissamment les premières pousses.”
(pousses  — shoots)

Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
“Pendant ce temps, Mme Bouchard, qui mordillait son gant d’impatience, s’était levée et avait gagné la fenêtre de gauche,”

Maupassant, Le Rosier de Madame Husson (1888)
“il remuait ses pattes, il me léchait, il mordillait comme il fait quand il est très content.”

France, La Rôtisserie de la reine Pédauque (1893)
“Tandis que les chevaux groupés se mordillaient le cou, nous nous rapprochâmes de la voiture,”

Renard, Poil de carotte (1894)
:La première ne signifie rien : le poisson mordille. La seconde, c’est sérieux : il avale.,”







Saturday, November 21, 2015

cassolette

cassolette nf
definition image
translation:
incense burner;  container for perfume

etymology:  diminutive of  cassole — a kind of bowl, eventually  from Occitan caça  — hunt

synonyms:  encensoir, vase

examples:



Vigny,“Le Bain”,  Poèmes antiques et modernes (1826-1831)
“Les colliers de rubis, et, par des bandelettes,
L'ambre au cou suspendu dans l'or des cassolettes.”

Mérimée, La Double Méprise (1833)
“Julie, après avoir senti sa cassolette et son bouquet à plusieurs reprises, parla de la chaleur, du spectacle, des toilettes.”

Balzac, La Duchesse de Langeais (1834)
“Aussitôt il se leva, prit dans le foyer une cassolette chaude, y brûla des parfums,et purifia l'air.”

Girardin, La Canne de M. de Balzac (1836)
“Mines — rougeur — petite toux — boa rejeté sur les épaules — petit gant ôté pour laisser voir une blanche main — cassolette vingt fois ouverte et respirée.”

Karr, Geneviève (1838)
“Ouvrez! ouvrez les fleurs coquettes; ouvrez ces belles cassolettes de rubis, d'or et de saphir.”

Baudelaire, “Les Tentations”, Petit Poèmes en prose (1869)
“ses lèvres entr’ouvertes à des cassolettes chaudes, d’où s’exhalait la bonne odeur d’une parfumerie,:

Sardou, Le Roi Carotte (1872)
“Nous vendons
Les objets de toilette,
Nous tenons
Parfums et cassolettes.”






Friday, November 20, 2015

maréchal-ferrant

maréchal-ferrant nm
definition image
translation:
farrier, blacksmith

note: maréchal by itself  can be
1. the highest rank un the army (marshal)
2. maréchal ferrant
3. maréchal des logis, sergeant of cavalry


etymology:  in Old French marechal meant groom, stablehand, from Old French mare — horse

synonym:   forgeron

examples:

Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
“Il remarqua la maigre fumée des cheminées ménagères et celle plus abondante des forges du charron, du serrurier, du maréchal.”

Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
“un maréchal qui visitait nos chevaux déclara qu'ils avaient été ferrés dans le nord.”

Dumas, Mes Mémoires (1856)
“Matéo fera ferrer le cheval, non pas en le conduisant chez le maréchal-ferrant, mais en amenant ici le maréchal-ferrant.”

Augier, Le Fils de Giboyer (1862)
“j’ai eu parmi mes aïeux un maréchal, pas un maréchal de France, entendez-vous? un maréchal ferrant.”

Hugo, Les Travailleurs de la mer (1866)
“On prend tout plein de vieille ferraille, des vieux clous de maréchal, des fers à cheval.”

Daudet. Le petit Chose  (1868)
“C'était le fils d'un maréchal-ferrant qui, entendant vanter partout les bienfaits de l'éducation, se saignait les quatre membres, le pauvre homme! pour envoyer son enfant demi-pensionnaire au collège.”

Renard, Poil de carotte (1894)
[La pioche] “du grand frère Félix a été faite sur mesure, chez le maréchal-ferrant, avec du fer.”











Thursday, November 19, 2015

doléance

doléance nf
definition image
translation:
grievance, complaint, claim

etymology:  from Latin dolere — suffer

synonyms:   complainte, gémissement, grief, lamentation, protestation. réclamation

examples:

Balzac, Les Illusions perdues (1843)
“elle se fit reconduire par lui chez elle en écoutant ses doléances.”

Balzac, Splendeurs et misères des courtisanes (1847)
“il entremêlait ses doléances de larmes arrachées par la perspective du triste avenir qu’il léguait à sa fille.”

Dumas, Le Collier de la reine (1850)
“le Portugais, par ses cris et ses doléances, eut mis tout l'hôtel au fait de l'aventure.”

Zola, Thérèse Raquin (1867)
“Les trois promeneurs prirent un fiacre, accompagnés des doléances, des effusions inquiètes de la vieille mercière.”
(mercière —  haberdashers)

Zola,  Madeline Férat  (1868)
“Hélène, interrompue au milieu de ses doléances, s’arrêta net , en jetant un coup d’œil craintif sur son amant.”

Huysmans, Le Drageoir des épices (1874)
“Les concierges du quartier, las de se plaindre de leurs locataires et de déplorer le sort qui les avait faits concierges, saisirent cette occasion d’interrompre leurs doléances.”

Verne, Mirifiques Aventures de maître Antifer (1894)
“Il exigeait que jour et nuit ils fussent dans sa chambre, écoutant ses doléances, ses récriminations.”







Wednesday, November 18, 2015

établi

établi nm
definition image
translation:
workbench

etymology:  from Latin stabilire — make steady

synonyms:   banc, buffet,  crédence, table

examples:

Féval, Les Habits noirs (1863)
 “André travaillait en chantant devant son établi, réparant une paire de pistolets de tir.”
(pistolets de tir— dueling pistols)

Daudet. Le petit Chose  (1868)
“Du matin au soir, la fenêtre restait ouverte avec ma table devant, et sur cet établi, du matin au soir j'enfilais des rimes. “

Flaubert, L’Éducation sentimentale (1869)
“un coude sur l'établi, tandis que l'autre bras pendait, elle regardait vaguement, au loin dans la campagne.”

Verne, Maître Zacharius (1874) 
“Et, en parlant de cette façon étrange, le vieillard jeta les yeux sur son établi.”

Zola, L’Assommoir (1879)
“l’établi, une immense table tenant les deux tiers de la pièce, garni d’une épaisse couverture, se drapait d’un bout de cretonne à grands ramages bleuâtres, pour cacher les tréteaux.”


Loti, Pêcheur d’Islande (1885)
“Un octogénaire, qui maintenant se tenait toujours assis devant sa porte tandis que les jeunes, ses fils, rabotaient aux établis.

Daudet, La Belle-Nivernaise (1886) 
“Le tailleur pousse dédaigneusement du bout du pied, sous l'établi, la vareuse humiliée, comme un paquet de loques.”







Tuesday, November 17, 2015

mouillette

mouillette  nf
definition image
translation:
bread finger, breadstick

note: strips of buttered bread, for dipping into soft-boiled eggs or hot beverages

etymology:  from mouiller — moisten and diminutive -ette

synonyms:   léchette, lichette, trempette

examples:

Brillat-Savarin, La Physiologie du goût (1825) 
“Vous couperez un morceau de pain en forme de mouillette, et vous le trempez dans la poêle,”

Balzac. “Maître Cornelius” (1832)
“une table de noyer à pieds contournés, sur laquelle se trouvait un œuf dans une assiette, et dix ou douze petites mouillettes dures et sèche.”

Balzac, L’Interdiction (1836)
“il trempa ses mouillettes dans son café refroidi.”

Daudet. Le petit Chose  (1868)
“A sa gauche, Annou lui taille des mouillettes pour ses oeufs, des oeufs du matin, blancs, crémeux, duvetés... “

 Zola,   Une Page d’amour (1878)
“Rosalie, qui tournait le dos à la porte, lui coupait de longues mouillettes de pain.”

Féval, La Vampire (1885)
“puis il trempa une mouillette de pain dans la tasse de chocolat,”

Zola, L’Œuvre (1886)

“le pain d’une telle dureté, qu’il dut lui couper des mouillettes pour qu’elle ne s’abimât pas le poignet.”





Monday, November 16, 2015

niellé

niellé  adj
definition image
translation:
using niello, an inlay technique  with black backgrounds used in fine metalwork

etymology:   from Latin nigella, diminutive of niger —  black

synonym:  damasquiné

examples:

About, L’homme à l’oreille cassée (1862)
“des essences précieuses, des tissus d’or de Tarjok, des armes antiques, un service d’argenterie niellée de la fabrique de Toula, des pierreries montées à la russe.”

Féval, Les Habits noirs (1863)
“il en versa le contenu dans une très belle boîte d’argent niellé.”

Hugo, Les Travailleurs de la mer (1866)
“la roche était damasquinée comme un bouclier sarrasin ou niellée comme une vasque Florentine,”

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
“les faisans, les faisans magnifiques, avec leur chaperon écarlate, leur gorgerin de satin vert, leur manteau d’or niellé, leur queue de flamme traînant comme une robe de cour.”
(gorgerin — neck- piece)

Huysmans, Le Drageoir des épices (1874)
“Aux murs étaient appendus des sanguines de Boucher et des plats ronds en cuivre fleuronnés et niellés par un artiste de la Renaissance.”
(sanguines —  pencil drawings)

Verne, Michel Strogoff (1876)
“des cercles d’argent niellés s’enroulaient à leur cou.”

Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
“C’est, comme vous le savez, le propre vase de Saint-Louis, un vase de cuivre damasquiné et niellé, du plus beau style persan.”










Sunday, November 15, 2015

mélopée

mélopée nf
definition image
translation:
chant, monotonous chant, threnody

etymology:  from Greek melopeia, from melos — song + poien — to make

synonyms:   chanson, chant, complainte, récitatif, romance

examples:

Sue, Combat de Navarin (1842)
“nous étions à Malte, et là, comme en Angleterre, comme en Russie, nous entendîmes une mélopée d'admiration s'élever en faveur de notre brave amiral.”

Dumas, Joseph Balsamo (1846)
“Rousseau transporté se mit à son clavecin et acheva de se monter l’imagination avec les mélopées les plus ronflantes, les plus larges et les plus guerrières qu’il put arracher aux flancs de l’instrument sonore.”
(clavecin — clavier)

Daudet, Le Nabab  (1871)
“:un chuchotement de mélopée lui firent lever les yeux sur un vieillard blanc et courbé.”

Verne, Une Ville flottante (1871)
“Je reconnus une sorte de chant plaintif, ou plutôt une mélopée traînante.”

Zola, Au Bonheur des Dames (1883)
“Dans la nudité du salon … montaient les bruits de la rue, la mélopée lointaine d’une marchande criant.”

Goncourt, Journal II (1887)
“Ce soir, dans la sonorité d’une nuit de gelée, s’entend sur tout le rempart, à chaque instant répété, en sa mélopée saisissante : « Sentinelles, prenez garde à vous ! »”

Loti, Mon Frère Yves (1889)
“bien des airs du midi, des chansons basques, surtout, de tristes mélopées bretonnes.”








Saturday, November 14, 2015

burin

burin nm
definition image
translation:
cold chisel, graver, engraving tool, burin

etymology:  indirectly from same Germanic root as bohren —  to bore (through something)

synonyms:   ciseau, épissoir, guilloche, onglette

examples:

Balzac, Eugénie Grandet  (1834)
“la vue de son cousin fit sourdre en son cœur les émotions de fine volupté   les fantastiques figures de femmes dessinées par Westall dans les Keepsake anglais et gravées par les Finden d’un burin si habile, qu’on a peur, en soufflant sur le vélin, de faire envoler ces apparitions célestes. ”
(sourdre — well up;  vélin — velum)

Dumas, Mes Mémoires (1856)
“Chacun se sert de l'outil ou de l'instrument qu'il a en main : les uns ont des ciseaux, et ils coupent ; les autres ont un burin, et ils gravent !”

Gautier, Loin de Paris (1865)
“Ses traits, d’une finesse extrême et d’une régularité parfaite, avaient la fraîcheur d’arêtes, la netteté de burin d’un camée sorti d’hier des mains de l’artiste.”
(camée  —  caneo)

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
:Là, un lascar, l'ayant accosté dans une pirogue, lui vendit une poignée d'épée en argent qui portait l'empreinte de caractères gravés au burin.”
(pirogue — dugout canoe)

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
“les saumons, d’argent guilloché, dont chaque écaille semble un coup de burin dans le poli du metal.”


Barbey d’Aurevilly,  “Le dessous des cartes dans une partie de whist”, Les Diaboliques (1874)
“Du reste, cette analyse que je fais maintenant de la comtesse du Tremblay, sur le souvenir de son image, empreinte dans ma mémoire comme un cachet d’onyx fouillé par un burin profond sur de la cire.”

Herédia, Les Trophées (1893)
“Tandis que d’un burin trempé comme un stylet,
Le jeune Cellini, sans rien voir, ciselait
Le combat des Titans au pommeau d’une dague.”






Friday, November 13, 2015

fatidique

fatidique  adj
definition image
translation:
fatal, fateful

etymology:  from Latin fatidicus — prophetic

synonyms:   accablant, fatal, immanquable,  implacable, inévitable

examples:

Baudelaire, “Edgar Poe: sa vie et ses oeuvres”, Histoires extraordinaures  (1858)
“Ainsi disparut de ce monde un des plus grands héros littéraires, l’homme de génie qui avait écrit dans le Chat noir ces mots fatidiques : Quelle maladie est comparable à l’alcool !”

Dierx, “Filaos“ from Le Parnasse contemporain (1866)
Fatidiques chanteurs au douloureux destin,
Vous épanchiez sur moi votre austère pensée ;”

Flaubert, Salammbô (1862)
“un petit lit d’ivoire, couvert de peaux de lynx avec des coussins en plume de perroquet, animal fatidique consacré aux Dieux,”

Gautier, Loin de Paris (1865)
“Il est vrai que par compensation la danse africaine nous paraît très-libre et très-lascive ; ce n’était pas le cas, cette fois, où elle empruntait à son but particulier un caractère mystérieux, fatidique et sacré.”

Coppée, Poèmes divers (1869)
“Les deux sœurs étaient là, les bras entrelacés,
Debout devant la vieille aux regards fatidiques.
Qui tournait lentement de ses vieux doigts lassés
Sur un coin de haillon les cartes prophétiques.”


Gautier, Émaux et camees (1872)
“Quand, relevant sa robe antique,
Elle s’assoit au trépied d’or,
Et dans sa pose fatidique
Attend le dieu qui tarde encor.”

Villiers de l’Isle Adam, “L’Annonciateur”, Contes cruels (1883)
“le vent, accouru en toute hâte des mers et des montagnes, entre-heurtait convulsivement les rameaux fatidiques du Jardin des Oliviers.”







Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.