Thursday, October 23, 2014

plastron

plastron nm
definition image
translation:
breastplate, gorget; (fencing) plastron; butt (of a joke); shirt front


plastronner v to protect

etymology: from Italian piastrone, augmentative of piastra  — breastplate, eventually ftom Greek emplastron — salve, plaster

synonyms: carapace, cuirasse, protecteur

examples:

Stendhal, Le Rouge et Le Noir (1830)
“Pourquoi vient-il chez M. de La Mole, où il est le plastron évidemment ? pensa Julien.”.

Barbey d’Aurevilly, “La Bague d’Annibal” (1841)
“beaucoup de ces respectables douairières qui plastronnent si bien une réputation contre les coups de la médisance.”

Balzac, La Rabouilleuse (1842)
“Philippe …  parait toutes les attaques avec le sang-froid d’un maître garni de son plastron dans une salle.”

Goncourt, Madame Gervaisais (1867)
“Au fond étincelait l’armée papale, les lignes de dragons avec le point rouge de leurs plastrons et le point blanc de l’éclair de leurs casques.”

Loti, Le Mariage de Loti (1882)
“elle arracha mes aiguillettes d'or, froissa mon col, et déchira du haut en bas le plastron irréprochable de ma chemise britannique.”

Bourget, Mensonges (1887)
“La prévoyance de la tendre sœur était allée jusqu’à songer aux petits boutons d’or du plastron et des manchettes, qu’elle avait achetés, sur ses économies, chez un bijoutier de la rue de la Paix.“

Goncourt, Journal II (1887)
“les marchands de cannes à épée, les marchands de gourdes, les marchands de plastrons de cuir à l’épreuve de la baïonnette.”






Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.