Friday, July 14, 2017

arrêté

arrêté nm
definition image
translation:
decree, order, ordinance, statement

etymology:  from arrêter — to stop

synonyms: commandement, décision, décoré, ordonnance,  règlement

examples:

Chateaubriand, Mémoires d’outre-tombe (1848; pub. 1850)
“La commune de Rennes, et après elle les autres communes de Bretagne, avaient pris un arrêté qui défendait à leurs députés de s'occuper d'aucune affaire avant que la question des fouages n'eût été réglée.”
(fouages  hearth tax)

Balzac, Les Paysans (1855)
‘Il faut faire publier les arrêtés sur les certificats d’indigence, et sur l’interdiction du glanage aux indigents des communes voisine.”
(glanage — gleaning)

Dumas, Mes Mémoires (1856)
“Un arrêté de la commune de Villers-Hellon avait livré le château à une association de cordonniers, qui exécutaient des souliers pour l'armée.”

Flaubert, L’Éducation sentimentale (1869)
“Le ministre des Travaux publics avait, ce jour-là même, signé un arrêté qui invitait tous les citoyens entre dix-huit et vingt ans à prendre du service comme soldats.”

Du Camp, Paris, ses organes, ses fonctions, et sa vie dans la second moitié du XIXe siècle (1879)
“Le Comité de salut public rendit le 4 août 1795 un arrêté qui ordonnait d'urgence la construction de deux lignes télégraphiques.”

Maupassant, Claire de lune, Contes divers 1881 (1881)
“Je resterai maire de Canneville tant que je n'aurai pas été révoqué et remplacé par un arrêté de mes supérieurs.”

Touchatout, Mémoires d’un préfet de police (1885)

“L’infortuné journaliste des classes élégantes n’avait même pas su lire mon arrêté.”






Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.