Saturday, July 8, 2017

gros sou

gros sou nm
definition image
translation:
10-centime coin (usually copper)

note: a sou was the name for a 5-centime coin in the 19th century; metaphorically, a gros sou is a small amount of money;  later, by understatement or irony, a large sum of money (a pretty penny)

etymology:  from Latin solidus — massive

examples:

Mérimee,  La Vénus d’Ille (1837)
 “Oui, bien en cuivre, et il y en a de quoi faire des gros sous.”

Féval, L’Avaleur des sabres (1867)
 “Y a manière d’avaler des sabres qui ne sont pas de la vieille ferraille, …  pour soutirer des billets de mille, au lieu d’arracher des gros sous.”

Vallès, L’Enfant (1879)
“On me promet, comme à tous les gamins, des récompenses, un gros sou, si je suis sage.”


Zola, Le Capitaine Burle (1882)
“À la poste, on le plaisantait sur une gamine de dix ans, une fille en haillons qui vendait, pieds nus, des boîtes d’allumettes, et qu’il régalait de gros sous, sans vouloir emporter sa marchandise.”

Adam, Chair molle (1885)
“Le café se vidait. Ménages et petites ouvrières, s’en allaient, la mine endormie, après un calcul compliqué de leurs gros sous.”

Virmaître, Paris oublié  (1886)
“Tout à coup, de tous les coins de la salle, une avalanche de gros sous tomba sur le tapis.”

Theuriet, Contes de la vie intime (1888)
“C’était une petite pile de gros sous vert de grisés, posée sur une sorte de piédouche en velours, au-dessous d’un portrait de Napoléon Ier.”
(piédouche — small pedestal)






Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.