Tuesday, June 30, 2015

étourneau

étourneau nm
definition image
translation:
starling

note: also means a foolish young man

etymology: from Latin sturnus — starling



synonyms: linotte, sansonnet; fou, léger

examples:

Merimée, Colomba (1840)
“Quand l'épervier se lamente - devant son nid vide, - les étourneaux voltigent alentour, - insultant à sa douleur.”

Musset, Histoire d’un merle blanc (1842)
“Je me dirigeai d’abord vers un fossé où se rassemblaient des étourneaux. Ils faisaient leur toilette de nuit avec un soin tout particulier.“

Dumas, Les Quarante-Cinq (1848)
“Alors, monsieur, répondit Carmainges en appuyant ironiquement sur la qualification, alors monsieur est un étourneau.”

Feuillet, La petite Comtesse (1857)
“mes étourneaux vous font peur; vous êtes un homme sérieux.”

Gaboriau, L’Affaire Lerouge (1866)
“Mais nous ne pouvons pourtant pas nous lancer comme des étourneaux.”


Verne, Les Enfants du capitaine Grant (1868)
“Ces jolis oiseaux battaient gaiement de l’aile sans prendre garde aux étourneaux militaires qui paradaient sur les berges avec leurs épaulettes et leurs poitrines rouges.”

Goncourt, Journal I (1887)
“Les autres se jettent comme des étourneaux, et sans réflexion, dans une aventure.”

Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.