Thursday, October 22, 2009

blafard

blafard adj 
definition image
translation:
pale, pallid, wan

etymology: derived from Middle High German bleich-var* -- pale

synonyms:
blanc, blême, cireux, crayeux, exsangue, fade,  glauquehâve, mat, pâle, terne, terreux

examples:

Balzac, Le Curé de Tours (1832)
“Les tons de sa chair avaient contracté la teinte blafarde assez commune chez les dévotes.”

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"L'embonpoint blafard de cette petite femme est le produit de cette vie, comme le typhus est la conséquence des exhalaisons d'un hôpital."

Dumas père, Le Comte de Monte-Cristo (1845)
"Le geôlier avait pris le lampion, et, refermant la porte, enlevé au prisonnier ce reflet blafard qui lui avait montré, comme à la lueur d'un éclair, les murs ruisselants de sa prison."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"Alors on vit descendre du carrosse un monsieur vêtu d’un habit court à broderie d’argent, chauve sur le front, portant toupet à l’occiput, ayant le teint blafard et l’apparence des plus bénignes."

Daudet, Lettres de mon moulin (1869)
"De derrière, je voyais ses grosses épaules frissonner et sa main, — une longue main blafarde et bête, — trembler sur le dos de la banquette, comme une main de vieux."

Zola, La Curée (1872)
"Petite, maigre, blafarde, vêtue de cette mince robe noire qu’on eût dit taillée dans la toge d’un plaideur."

Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
"il cherchait cette ombre dont il avait eu peur, cette branche haute qui, noyée dans la buée blafarde de l’averse, lui semblait avoir emporté la forêt en s’effaçant."






Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.