Tuesday, October 5, 2010

mat


mat adj
definition image
translation:
dull, unpolished, dull-sounding, dead, heavy, sodden, matte

matité nf dullness

etymology: from Old French mat – beaten down, withered. probably from Latin mattus – maudlin with drink

synonyms: amorti, blafard, blême, dépoli, pâle, sourd, terne

examples:

Balzac, Les Chouans (1829)
"Tantôt un pâle rayon de soleil mettait en lumière les nuances du teint, nacrées sous les yeux et autour de la bouche, rosées sur les joues, mates vers les tempes et sur le cou."

Balzac, La Peau de chagrin (1831)
"La morne impassibilité du suicide donnait à son front une pâleur mate et maladive."

Gautier, “La Pipe d’opium” (1838)
"Elle était d’une pâleur exsangue, et que je ne saurais mieux comparer qu’au ton de la cire vierge jaunie, ses mains, mates et blanches comme des hosties, se croisaient sur son cœur."

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"Je sondai tous les murs afin de découvrir une porte, partout les murs rendirent un son plein et mat."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"Les bougies des candélabres allongeaient des flammes sur les cloches d’argent ; les cristaux à facettes, couverts d’une buée mate, se renvoyaient des rayons pâles."
(buée – steam)

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
"Un choc m'apprit que le Nautilus avait heurté la surface inférieure de la banquise, très épaisse encore, à en juger par la matité du bruit."
(banquise – ice floe )

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"On ne voyait encore, dans la clarté brusque et tournante des lanternes, que l’épanouissement charnu d’un paquet d’artichauts, les verts délicats des salades, le corail rose des carottes, l’ivoire mat des navets."

Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.