Saturday, July 30, 2011

tirailler

tirailler v  
definition image
translation:
to tug at, pull at; prick, plague; fire at random
 

tiraillement nm pulling, tugging, nagging pain, friction

etymology: front tirer – to pull, draw

synonyms: ballotter, convulser, déchirer, houspiller, importuner, tendre, tirer, tourmenter

examples:

Hugo, “Préface de 1832”, Le Dernier Jour d’un condamné (1829)
"à travers les hurlements de la malheureuse, et à force de tiraillements et de soubresauts, ils lui ont séparé la tête du corps par arrachement."

Balzac, “La Maison Nucingen” (1837)
"Après avoir tiraillé dans le cercle des personnes de connaissance, la Médisance se mit à fusiller les amis intimes."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"Alors elle tâcha de l’émouvoir, et, s’émotionnant elle-même, elle vint à lui conter l’étroitesse de son ménage, ses tiraillements, ses besoins."

Zola, La Curée (1872)
"Il mit tout l’hiver à mûrir son plan, tiraillé par cent affaires plus embrouillées les unes que les autres."

Sand, “Le Chien et la Fleur Sacrée”, Contes d'une grand'mère I(1873)
"Je me plantais près de lui en le regardant, mais sans le tirailler ni l'ennuyer de mes obsessions."

Maupassant, Contes de la bécasse (1882)
"il établit le pour et le contre, changeant à tout moment de résolution, combattu, malheureux, tiraillé par les raisons les plus contraires."

Huysmans, À Rebours (1884)
"Cette croyance que l’homme est un âne de Buridan, un être tiraillé entre deux puissances d’égale force."

Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.