Wednesday, July 13, 2011

ripaille


ripaille nf 
definition image
translation:
feast, banquet, feasting, carousing, gluttonous meal

ripailler v to feast, carouse

etymology: from Ripaille, a castle on Lake Geneva, where the Duke of Savoy held famous banquets

synonyms: bâfrée, banquet, bouffe, bringue, débauche, festin, grande chère, gueuleton, orguie, repas, ribote

examples:

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
"Il ne marchait qu’entouré d’une petite cour d’évêques et d’abbés de hautes lignées, galants, grivois et faisant ripaille au besoin."


Dumas, Vingt ans après (1845)
"Arrivés en face de l’auberge où son maître et lui avaient fait autrefois une si énorme ripaille, il s’approcha d’Athos, et, lui montrant le soupirail de la cave, il lui dit : -- Saucissons !"

Baudelaire, “Au Lecteur”. Les Fleurs du mal (1855 version)
"Dans nos cerveaux malsains, comme un million d’helminthes,
Grouille, chante et ripaille un peuple de démons.'
(helminthes – parasitic worms )

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"M. Tuvache, le maire, avec ses deux fils, gens cossus, bourrus, obtus, cultivant leurs terres eux-mêmes, faisant des ripailles en famille, dévots d’ailleurs, et d’une société tout à fait insupportable."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"C’est une continuelle ripaille, du plus faible au plus fort, chacun avalant son voisin et se trouvant avalé à son tour."

Maupassant, Bel-Ami (1885)
"Ils s’indignaient que ceux d’en haut eussent ripaillé sans rien payer."

Maupassant, La Maison Tellier (1881)
"l’homme en blouse qui conduisait jetait un regard d’envie sur toute cette ripaille étalée."

Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.