Saturday, July 2, 2011

besicles

besicles nf pl
definition image
translation:
pince-nez

note: sometimes bésicles

etymology: probably from Latin beryllus – the mineral beryl , from which some early eyeglasses were made

synonyms: binocle, lorgnon, lunettes

examples:

Balzac, Le Bal de Sceaux (1829)
"Aussitôt que le comte fut rentré, il mit ses besicles, tira secrètement la carte de sa poche et lut : MAXIMILIEN LONGUEVILLE, RUE DU SENTIER.."


Balzac, Ferragus (1834)
"La douairière sonna pour avoir ses doubles besicles, et, lorsqu’elle eut jeté les yeux sur le papier, elle manifesta la plus grande surprise."

Balzac, César Birotteau (1837)
"En la voyant, son oncle ôta ses besicles."

Sue, Mystères de Paris (1842)
"Sa physionomie était remplie de finesse, sa tournure de distinction, et sous les verres de ses besicles d’or brillait un regard aussi malin que pénétrant."

Murger, Scènes de la vie de Bohème (1848)
"J’étais vêtu de noir comme un parfait notaire,
Moins les besicles d’or et le jabot plissé."

Fertiault, “O Doctissime !“ from Le Parnasse contemporain (1866)
"Tu peux fouiller longtemps, tes besicles au nez."

Daudet, Lettres de mon moulin (1869)
"Il faut dire aussi que le bon Pape s’était fait vieux de son côté, et qu’il n’y voyait pas bien sans besicles."

Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.