Wednesday, August 15, 2012

goinfre

goinfre nm 
definition  image
translation:
greedy, gluttonous, piggish, slovenly

goinfrerie nf gluttony, piggishness

etymology: bâfreur, bouffeur, boustifailleur, glouton, gourmand, geulard, pourceau, vorace


examples:

Gautier, “Le Bol de punch”, Les Jeunes-France (1833)
"Sancho, Falstaff, Panurge, et tous les moines goinfres de Rabelais auraient eu la joie au cœur, et se fussent léché les babines, rien que de manger leur pain à la fumée de cette cuisine."

Balzac, César Birotteau (1837)
"Là s'étudiaient les défauts de la législation, et se stipulaient sans honte ce que la Bourse nomme les parts à goinfre, commissions exigées pour les moindres services."

Balzac,  “La Maison Nucingen” (1837)
"Dans le vocabulaire financier, ce gâteau s’appelle part à goinfre !"

Baudelaire, “Les Yeux des pauvres”, Petits Poèmes en prose (1869)
"toute l’histoire et toute la mythologie mises au service de la goinfrerie."

Sand, “Le Gnome des huîtres”, Contes d'une grand'mère (1873)
"non content de vouloir tout avaler comme un goinfre ignorant, vous détériorez mes précieux spécimens !"

Flaubert, “Hérodias” (1877)
"Aulus n’y tint pas. Il se précipita vers les cuisines, emporté par cette goinfrerie qui devait "

Zola, Germinal (1886)
"il passait, tandis que son cœur se gonflait d’un besoin inassouvi, à travers cette goinfrerie des amours libres."






Blog Archive

About Me

This site goes hand in hand with my reading widely in 19th century French lit. It is an attempt to facilitate retention of the daunting vocabulary of realist and naturalist writing through visualization. You can reach me at hannaford@comcast.net