Wednesday, December 17, 2014

zézayer

zézayer v
definition image
translation:
to lisp

note: particularly, speaking using the sound z instead of j or soft g

etymology:  oomatopoeic

synonyms:  bléser, chuinter, avoir un cheveu/un fil à la langue, zozoter

examples:

Gautier, “Le Club des Haschischins” (1846)
“J’entendais des frôlements d’étoffes, des craquements d’escarpins, des voix qui chuchotaient, susurraient, blésaient et zézayaient.”
(susurraient — whispered ; blésaient —  lisped)


Michelet, Histoire de France XVII  [1715-1723]  (1867)
“il avait l'air de chercher sa pensée, bégayait, zézayait.

Flaubert, L’Éducation sentimentale (1869)
“Et, zézayant à la manière des nourrices : - " Avons pas toujours été bien sage ! Avons fait dodo avec sa femme ! “”

Maupassant, Bel-Ami (1885)
“elle se trémoussait comme une gamine et zézayait pour être gracieuse.”

Goncourt, La Fille Élisa (1877)
“Et la voix musicale et légèrement zézayante du directeur reprit aussitôt : « quatre pour cent de mortalité... »”

Zola, La Bête humaine (1890)
“Comme le conducteur-chef tâchait de rassurer tout le monde, la cadette lui demanda, en français, avec un léger zézaiement britannique : « Alors, monsieur, c’est ici qu’on s’arrête ?”

Zola, L’Argent (1891)
“De sa voix zézayante, sa voix pointue qui avait l’air de se moquer, elle répondit :— Oh ! moi, ce n’est pas mon genre d’opérations…”










Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.