Tuesday, February 6, 2018

servage

servage nm
definition image
translation:
serfdom, servitude

etymology:  from servir — to serve

synonyms:  esclavage, ilotisme, servitude

examples:

Bernard, Le Nœud Gordien (1838)
“Il se promit, en brisant les chaînes de son servage, de dépouiller en même temps cette maturité factice et ridicule.


Michelet, Histoire de France  IV (1305 — 1364) (1840)
“Le marché à peine conclu, le Diable demandait son payement. Le servage de l'homme vendu commençait.”

Michelet, Histoire de France VIII [1466 – 1483] (1844)
“Liberté des personnes, ou du moins servage adouci; vastes libertés de pâtures, immenses communaux, libertés sur la terre, sous la terre, pour les mineurs et les forgerons.”

Balzac, Splendeurs et misères des courtisanes (1847)
[ils] “étaient les habitués de ce salon grandiose où l’on respirait l’air de la cour, où les manières, le ton, l’esprit s’harmoniaient à la noblesse des maîtres, dont la grande tenue aristocratique avait fini par faire oublier leur servage napoléonien.”

Chavette, La Chambre du crime (1875)
 “Arriva-t-il aussi que Mme Dagron, après avoir maudit son servage, commença par s’y résigner en ne croyant pas possible de s’en affranchir.”

Cladel, N’a-q’un-œil (1882)
“Fils d’affranchis, affranchi lui-même, autrement dit franc-tenancier, il serait plus que tout autre, ce leur semblait, à même de les aider à se tirer du servage.”

Darien, Biribi, discipline militaire (1890)
“Ah ! bon Dieu ! Et dire qu’on a aboli le servage, la torture et les oubliettes !”






Blog Archive

About Me

This site goes hand in hand with my reading widely in 19th century French lit. It is an attempt to facilitate retention of the daunting vocabulary of realist and naturalist writing through visualization. You can reach me at hannaford@comcast.net