Tuesday, January 20, 2015

ciguë

ciguë nf
definition image
translation:
(poison) hemlock, poison made from that plant

note:  the non-poisonous evergreen tree of the genus tsuga also called hemlock in English, is called pruche in French

etymology:  from Latin cicuta — poison hemlock


examples:

Hugo, Han d’Islande (1823)
“Le bon évêque employa mille moyens pour développer cette intelligence infernale, oubliant que la ciguë ne s’était point changée en lys dans les serres chaudes de Babylone.”

Stendhal, Le Rouge et Le Noir (1830)
“Vous semez de la ciguë et prétendez voir mûrir des épis ! (Machiavel)”

Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
“L’homme vulgaire boit la honte et vit, le sage avale la ciguë et meurt.”

Balzac, Le Lys dans la vallée  (1835)
“Vous feriez avaler des coupes de ciguë, lui dis-je en lui mettant la main sur mon cœur qui battait à coups pressés.”

Gautier, “La Vie dans la mort” from La Comédie de la Mort (1838)
“Des feuilles de ciguë avec des violettes
Se mêlent sur son front aux blanches bandelette.”



Hugo, Les Châtiments (1858)
“Si l’on n’est pas un sot à cervelle exiguë,
Dans la coupe où Socrate hier but la ciguë !”

Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
“Des mandragores, des ciguës, des hellébores, des belladones, montait un vertige à leurs tempes.”


Blog Archive

About Me

This site goes hand in hand with my reading widely in 19th century French lit. It is an attempt to facilitate retention of the daunting vocabulary of realist and naturalist writing through visualization. You can reach me at hannaford@comcast.net