Thursday, March 29, 2012

cilice

cilice  nm 
definition image
translation:
hair shirt; any garment for self-torture

etymology: from Latin cilicium – cloth of goat-hair, after the goats of Cilicia, now southern Turkey

synonyms:  haine, haire, mortification, pénitence

examples:

Hugo, Odes et Ballades (1818–1829)
"- Portes-tu le cilice ? -- Observes-tu le jeûne ?"

Vigny,“La Fille de Jephté”,  Poèmes antiques et modernes (1826-1831)
"Quel guerrier prend pour moi le cilice et le deuil :
 Et seul vous pleurerez autour de mon cercueil. "

Balzac, Une fille d’Ève  (1839)
"Du temps de saint Genest, comédien canonisé, qui remplissait ses devoirs religieux et portait un cilice, il est à croire que le Théâtre n’exigeait pas cette féroce activité."

Barbey d’Aurevilly, “La Bague d’Annibal” (1841)
"Comme ce fameux vêtement que porta Jean Bart tout un jour, cette splendide culotte d’argent, doublée de drap d’or, qui eut les résultats cruels d’un cilice."

Flaubert, La Tentation de Saint Antoine (1876)
"C’est par mon ordre qu’on a bâti cette foule de retraites saintes, pleines de moines portant des cilices sous leurs peaux de chèvres."

Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
"la nature était morte, l’ombre tendait de crêpe les murs blanchis, la fraîcheur lui mettait aux épaules un cilice salutaire."

Flaubert, La Légende de saint Julien l’Hospitalier (1877)
"Il se fit un cilice avec des pointes de fer."






Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.