Monday, March 12, 2012

gué

gué  nm 
definition image
translation:
ford

guéable adj fordable

etymology: possibly from Latin vadum – ford, influence by Germanic root wat as in Swedish vada – ford

synonyms:  banc de boue, passage

examples:

Hugo, “Bièvre”, Feuilles d’automne (1831)
"Là-bas, un gué bruyant dans des eaux poissonneuses
Qui montrent aux passants les jambes des faneuses."
(faneuses –  hay makers)

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"Au bout de cinq cents pas à peu près, on trouva un ruisseau, que l’on traversa à gué."

Houssaye, “Tableauc hollandais“ from Le Parnasse contemporain (1866)
"La blonde paysanne allant cueillir le lin,
Vers le gué de Berghem, les pieds nus, s’achemine."

Sand, “Le Chien et la Fleur Sacrée”, Contes d'une grand'mère I (1873)
"Le fleuve n'était pas toujours guéable sur les rives."

Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
"Ils longèrent un instant la rive, cherchant un gué."


Verne, Michel Strogoff (1876)
"Plus de cours d’eau dont on est obligé de chercher les passages guéables !"

Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
"à Lyon, on l’avait vu traverser à gué les quartiers bas de la ville, recouverts par les eaux."






Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.