Friday, March 9, 2012

clinquant

clinquant nm  
definition image
translation:
tinsel, flashiness, tawdriness; beading, foil
 

clinquant adj  flashy, tawdry

etymology: from Gernanic root as in Dutch klinken – to echo, resound

synonyms:  brillanté, éclat, faste, faux,  pacotille, paillette, tape-à-l'oeil, toc, verroterie

examples:

Balzac, “Une Conversation enttre onze heures et minuit”,  Contes bruns, (1832)
"Hypocrite, généreux, aimant le clinquant, sans goût, et malgré cela grand en tout, par instinct ou par organisation,"

Balzac, La Duchesse de Langeais (1834)
"En effet, les classes élevées ont en tout pays un jargon de clinquant qui, lavé dans les cendres littéraires ou philosophiques, donne infiniment peu d'or au creuset."

Balzac, Ursule Mirouët (1841)
"Elle ne donnait point, selon son expression, dans le clinquant et les colifichets."

Balzac, Modeste Mignon (1844)
"Le poète vous a déployé tout à l’heure la dentelle de ses précieuses phrases, le clinquant des promesses."

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
"les broderies de l’écharpe, à les regarder de près, rougissaient et trahissaient le clinquant."

Verne, Le Tour du monde en 80 jours (1873)
"regardant aussi les curieuses et opulentes boutiques, les bazars où s’entasse tout le clinquant de l’orfèvrerie japonaise."

Zola, Nana (1881)
"C’était une passion qui lui restait de sa jeunesse pour le clinquant de l’article de Paris, les bijoux faux, le zinc doré, le carton jouant le cuir."






Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.