Friday, October 25, 2013

cran

cran nm 
definition  image
translation:
notch, peg, rung

note: cran can also mean guts, sang-froid

etymology: probably of Germanic origin

synonyms: arrêt, boucle, déclic, dent. encoche, entaille. rainure

examples:

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"vous êtes vingt mille aspirants au grade, parmi lesquels il se rencontre des farceurs qui vendraient leur famille pour monter d’un cran."

Balzac, Les Employés (1838)
"Il est dans notre intérêt que notre chef passe, alors chacun dans notre bureau avance d’un cran."

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
"Hier, j’ai dîné en serrant ma ceinture d’un cran."

Hugo, Les Travailleurs de la mer (1866)
"Il était meurtri par l’invisible. Chaque jour, la vis mystérieuse se serrait d’un cran."

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"C’était une façon habile de gravir un échelon, de s’élever d’un cran au-dessus de sa classe."


Barbey d’Aurevilly,  “Le dessous des cartes dans une partie de whist”, Les Diaboliques (1874)
"elle eût laissé toute l’Europe élégante à ses pieds, pendant dix ans, sans la faire monter d’un cran plus haut."

Féval, La Vampire (1885)
"Georges se mit à rire franchement et feignit de remonter d'un cran la capote du cabriolet."





Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.