Thursday, June 7, 2012

capote

capote  nf  
definition  image
translation:
1. great coat
2. top (US), hood (UK)  (of a carriage)
3. bonnet
4. condom

etymology: diminutive of cape  – cape, derived from chape

synonyms:

1. caban, capot,  manteau
2. bâche, couverture, toit ouvrant
3. bonnet, capot, capuchon
4. condom, préservatif

examples:


1. (greatcoat)

Sue. Kernok le pirate (1830)
"Il entra, se dépouilla d’une capote de toile cirée qui ruisselait de pluie."

Labiche, Un Chapeau de paille d’Italie (1851)
(Indication scénique) Il s’enveloppe dans la capote des factionnaires."

Zola, “Celle qui m’aime”, Contes à Ninon (1864)
"un jeune conscrit, garçon sentant encore le labour, les bras gênés dans une capote trois fois trop grande."

Gaboriau, Monsieur Lecoq (1869)
“Il était en petite tenue, sans armes, et sa grande  capote grise entr'ouverte laissait voir sa poitrine nue.”

Zola, Germinal (1886)
"C’était un petit soldat, très blond, avec une douce figure pâle, criblée de taches de rousseur. Il avait, dans sa capote, l’embarras d’une recrue."

2. (top of a carriage)

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"Les conviés arrivèrent de bonne heure dans des voitures, carrioles à un cheval, chars à bancs à deux roues, vieux cabriolets sans capote."

Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
"Brusquement, le cheval se cabra, s’arrêta ; et la tête du docteur, toute blanche, toute ébouriffée  s’allongea sous la capote."

Zola, Nana (1881)
"les femmes tâchaient de s’abriter, tenaient à deux mains leurs ombrelles, pendant que les laquais effarés couraient aux capotes."

Zola, La Joie de vivre (1884)
"Comme la capote du cabriolet tombait très bas, on ne voyait que sa jupe de deuil et ses petites mains gantées de noir."

Féval, La Vampire (1885)
"Georges se mit à rire franchement et feignit de remonter d'un cran la capote du cabriolet."

3. (bonnet)

Kock,  Jean (1835)
"ses trois filles ont de simples capotes qui leur cachent presque toute la figure."

Balzac, La Femme de trente ans (1842)
"la blancheur et l'incarnat étaient rehaussés autant par les reflets du satin rose qui doublait une élégante capote."

Balzac, Le Colonel Chabert (1844)
"Elle avait une jolie capote doublée de rose qui encadrait parfaitement sa figure, en dissimulait les contours, et la ravivait."

France, Le Crime de Sylvestre Bonnard (1881)
"Son visage brillait sous une capote rose comme un bijou dans un écrin ouvert."











Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.