Thursday, February 9, 2017

peiner (s’efforcer)

peiner v
definition image
translation:
to struggle, have trouble with. strive

note: peiner also means to cause pain, sadden

etymology:  from Latin poena  — punishment

synonyms: besogner, se démener, s’évertuer. s’efforcer, s’essoufler



examples:

Michelet, Histoire de France VII  [1440 – 1465] (1844)
“Enfin, grâce à Notre-Seigneur, il a peiné et travaillé, en visitant toutes les parties de son royaume.”

Féval, Les Habits noirs (1863)
“il avait peiné depuis qu’il était hors de Guebwiller, sans jamais réussir à mettre de côté les vingt larges pièces blanches qui composent cette somme de cent francs !”

Theuriet, Le Fils Maugars (1879)
“ce n’est pas malheureux ! s’écria maître Duvigneau en s’épongeant le front avec son foulard, comme s’il avait peiné lui-même au travail du ramassage.”

Maupassant, La Maison Tellier (1881)
“Ce qu’elle a peiné, la pauvre, pour élever son gars toute seule, et ce qu’elle a pleuré depuis qu’elle ne sort plus que pour aller à l’église, il n’y a que le bon Dieu qui le sait.”

Maupassant,  Contes de la bécasse (1882)
“Charlot resta seul à peiner avec le vieux père pour nourrir la mère et deux autres sœurs cadettes qu’il avait.”

Zola, La Bête humaine (1890)
“On avait tant voyagé, tant peiné ensemble, sous la continuelle fatigue des grands vents !”

Herédia, Les Trophées (1893)

“Mais il est las d’avoir tant peiné sur la glebe.”






Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.