Thursday, February 2, 2017

receler

receler v
definition image
translation:
to receive (stolen goods), fence, hold

recel nm receiving stolen goods
recéleur nm/receleuse nf fence

etymology:  from re- + celer — to hide from Latin celare — to hide

synonyms: cacher, contenir, détenir, garder, renfermer

examples:

Balzac, Le Père Goriot (1835)
“mais serait-ce donc un voleur ou un recéleur qui, pour se livrer plus sûrement à son commerce, affectait la bêtise ?”

Sue, Les Mystères de Paris (1842)
“Mais n’acceptez de lui en garde ou en consignation aucun paquet, aucun ballot : ce serait du recel.”

Augier, Le Fils de Giboyer (1862)
“la pauvre vieille à qui nous les achetons est une receleuse. Encore une déception de la charité !”

Gaboriau, Monsieur Lecoq (1869)
“Oui, et en assez grand nombre. Tout d'abord, vous avez été poursuivie pour recel d'objets volés.”

Maupassant, Au Soleil (1884)
“Et pourtant il n'est pas un officier de bureau arabe qui ignore où va le bétail volé! Il va chez cet agha qui sert de recéleur à tous les bandits du désert.”

Allais, Deux et deux font cinq (1895)
“J’ai été condamné à six mois de prison pour détournement de mineure, proxénétisme, escroquerie, chantage, recel et gabegie.”
(proxénétisme — pimping ; chantage — blackmail;  gabegie — fraud)
Huysmans, La Bièvre et Saint-Séverin (1898)

“les garnements de la paroisse achètent leurs nippes à un recéleur qui rôde dans les bouges, le soir.”







Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.