Friday, March 2, 2018

saligaud


saligaud nm
definition image
translation:
bastard, jerk, filthy person

etymology:  from sale — dirty, from a Germanic or Celtic root

synonyms: canaille, fripouille, malpropre, salaud, salopard, vaurien

examples:

Zola, L’Assommoir (1879)
“Quand une femme avait pour homme un soûlard, un saligaud qui vivait dans la pourriture, cette femme était bien excusable de chercher de la propreté ailleurs.”

Maupassant, “Boule de suif”,  Les Soirées de Médan (1880)  
“Vous lui direz à cette crapule, à ce saligaud, à cette charogne de Prussien, que jamais je ne voudrai; vous entendez bien, jamais, jamais, jamais. 

Mirbeau, L’Abbé Jules (1888)
“Pourtant, au bout de quelques minutes, il se leva, à son tour, souffla très fort :/– Ah ! le nom de Dieu de saligaud ! cria-t-il d’une voix sourde.”

Alexis, L’Éducation amoureuse (1890)
“Oh ! les vilains !... les cochons !... les saligauds !... criait elle à un couple qui passait.”

Darien, Biribi, discipline militaire (1890)
“Ce saligaud-là s’est au moins fait pincer par les Arabes, ronchonne l’adjudant qui nous commande.”

Feydeau, Dormez, je le veux ! (1897)
Justin. — Ah ! c’est trop fort ! Ah ! il croit que je vais le laisser se marier.
Eloi. — Si c’est pas saligaud, à son âge “

Allais, L’Affaire Blaireau (1899)
“Imbécile! Saligaud de Parju!
Rouge à éclater, les poings serrés, Blaireau roule des yeux fous.”






Blog Archive

About Me

This site goes hand in hand with my reading widely in 19th century French lit. It is an attempt to facilitate retention of the daunting vocabulary of realist and naturalist writing through visualization. You can reach me at hannaford@comcast.net