Friday, August 28, 2015

soûl

soûl adj
saoul adj

definition image
translation:
drunk, intoxicated

soûlard nm drunk
soûl comme des grives — drunk like yjrisjes, from that bird's habit of eating partially ferenented berries


note:  soûl spelling is more common now; both forms have a silent -l in the masiculine

soûlerie/saoulerie nf drunken binge, drunkenness

etymology: from Latin satullus — full, satisfied

synonyms: aviné, blindé. cuit, enivré, gris, ivre

examples:

Michelet, Histoire de France I  (1833)
“d’autres viendraient affamées, dit-il; celles-ci sont soûles et gorgées.”

Balzac. Le Député d’Arcis (1847)
“Le petit domestique est, parlant par respect, soûl comme une grive “

Balzac, Splendeurs et misères des courtisanes (1847)
“il boit, il joue, il a des vices, mais il ne se soûle pas.”

Huysmans, Le Drageoir des épices (1874)
“Un mélange de petites ouvrières et de nymphes saturniennes, soûles pour la plupart et battant les murs.”

Hennique, “L’Affaire du grand 7” from Soirées de Médan (1880)
“Une centaine de camarades étaient là, en train de s’achever, soûls comme des grives , heureux.”


Maupassant, “L’Ivrogne”, Contes du jour et de la nuit (1885)
“Après avoir attendu de nouveau, il continuait, avec une logique lente et obstinée d'homme saoul.”

Loti, Mon Frère Yves (1889)
“Et mon mari aussi, Madame Quémeneur, quand il est soûl, tout le temps il dort.”





Blog Archive

About Me

This site goes hand in hand with my reading widely in 19th century French lit. It is an attempt to facilitate retention of the daunting vocabulary of realist and naturalist writing through visualization. You can reach me at hannaford@comcast.net