Thursday, October 13, 2016

ronchonner

ronchonner v
definition image
translation:
to grumble, gripe, mutter

ronchonneur adj grumbling, griping

etymology:  from Latin rhonchare — to snore

synonyms:  fumer, gémir, geindre, grogner, grommeler, marmotter, maugréer, protester

examples:

Zola, L’Assommoir (1879)
“Et, pendant une heure, il avait ronchonné : ce mioche n’était pas à lui.”

Huysmans, “Sac au dos”, Les Soirées de Médan (1880)
“Les uns ronflaient ; les autres, gênés par les cahots du coffre, ronchonnaient et juraient, se retournant sans cesse, cherchant une place pour étendre leurs jambes, pour caler leur tête qui vacillait à chaque secousse.”

Huysmans, En Ménage (1881)
“Ils marchaient vite, croisaient un prêtre ronchonnant sur un bouquin relié de drap noir.”

Bonnetain, Charlot s’amuse (1883)
“Là-dessus, mais ronchonnant plus bas, comme par un reste de pudeur, elle se remémorait son mariage, sa vie entière.”
(se remémorait — recalled)

Mirbeau, Sebastian Roch (1890)
“Il était très rouge, excité, ronchonnait en hochant la tête :
– Deux mille quatre cents francs !… Pas un sou de moins !… C’est un vol… un vol !”

Darien, Biribi, discipline militaire (1890)
“Ce saligaud-là s’est au moins fait pincer par les Arabes, ronchonne l’adjudant qui nous commande.”

Allais, Vive la vie ! (1892)
“Ses traits, ses façons, toute son allure indiquaient un personnage inquiet, susceptible et ronchonneur.” 









Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.