Monday, May 28, 2018

achalandé

achalandé adj 
definition image
translation:
(of a shop) stocked, patronized

bien achalandé  –  well-stocked, well-patronized, frequented

etymology: ultimately from chaland — barge, used as a floating market

examples:

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
"Rien n’était plus naturel que l’arrivée d’un voyageur dans une hôtellerie bien achalandée."

Daudet, Le petit Chose (1868)
“le Cévenol ... se trouva, franc de toute redevance, à la tête d'une belle boutique admirablement achalandée...”


France, Le Crime de Sylvestre Bonnard (1881)
"J’appris que l’établissement de la rue Demours était bien achalandé, lucratif et en possession de l’estime publique."

Huysmans, En Ménage (1881)
“il regarda autour de lui, espérant trouver une brasserie peu achalandée, sans vacarme de billards. ”

Zola, Pot-Bouille (1882)
“Elle est née dans cette boutique, une des merceries les plus achalandées du quartier, que ses parents, M. et Mme Louhette, tiennent encore, pour s’occuper. Ils y ont gagné des sous, je vous en réponds !”
(merceries — haberdashery)

Zola, Lourdes (1894)
“les boutiques ne s’achalandaient qu’à la condition d’être près de la Grotte, de même que les pèlerins pauvres consentaient seuls à loger au loin."

Mirbeau, Le Journal d'une femme de chambre (1900)
“Son bureau était pourtant achalandé... Elle avait surtout la clientèle du quartier des Champs-Élysées, composée, en grande partie, d'étrangères et de juives...”




Blog Archive

About Me

This site goes hand in hand with my reading widely in 19th century French lit. It is an attempt to facilitate retention of the daunting vocabulary of realist and naturalist writing through visualization. You can reach me at hannaford@comcast.net