Wednesday, July 2, 2014

soufflet

soufflet nm 
definition  image
translation:
bellows; pleat

note: also means slap

etymology: from Latin sufflare — to blow

examples:

Gautier, “La Cafetière “ (1831)
“le soufflet, sans qu’aucun être visible lui imprimât le mouvement, se prit à souffler le feu, en râlant comme un vieillard asthmatique.”

Balzac, Mémoires de deux jeunes mariées (1842)
“la pelle et les pincettes sont délicieusement travaillées, le soufflet est un bijou.”


Sand, La Mare au diable (1846)
“vous n’êtes pas poumonique? —Non pas que je sache, dit Germain en soufflant comme un soufflet de forge.”

Balzac, Les Paysans (1855)
“Geneviève, emmenée par sa mère, oublia de remettre le soufflet à son clou.”

Flaubert, Madame Bovary (1857)
“La pelle, les pincettes et le bec du soufflet, tous de proportion colossale, brillaient comme de l’acier poli.”

Hugo, Les Travailleurs de la mer (1866)
[il] “parvint à composer, pour remplacer le soufflet de forge qu’il n’avait pas, un appareil moins parfait.”

Zola, “Les Coquillages de M. Chabre “, Naïs Micoulin (1883)
“on voit des bourreaux scier des patients en deux, et les faire cuire sur des grils, tandis qu’ils alimentent le feu avec de gros soufflets.







Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.