Thursday, April 23, 2015

lippu

lippu adj
definition image
translation:
thick-lipped

etymology: from French lippe. a familiar term for lèvre — lip, from the same Germanic root as in English lip, German Lippe

examples:








Balzac, César Birotteau (1837)
“Ses lèvres étaient très-lippues, et son grand menton tombait droit.”

Balzac, Le Curé de village (1841)
“Graslin avait un nez retroussé, une bouche à grosses lèvres lippues, un front cambré?

Zola, Les Mystères de Marseille (1867)
“Ses yeux clignotaient fiévreusement ; ses lèvres, lippues et blafardes, tremblaient “

Daudet, Le Nabab (1871)
“Et les chuchotements se terminaient dans un rire étouffé, le rire lippu des hommes causant entre eux.”

Huysmans, Le Drageoir des épices (1874)
“une moustache en brosse, une bouche lippue, couleur d’aubergine, et des oreilles énormes.”

van Dongen
Loti, Le Roman d’un spahi (1881)
“Dame Virginie, cuivrée et lippue, ses cheveux crépus dans un madras rouge, – ivre elle aussi, – épongeait du sang sur une tête blonde.”

Goncourt, Journal II (1887)
“Et de sa bouche lippue, le monstrueux borgne tracasse un vieux bout de cigare éteint.”


Blog Archive

About Me

This site goes hand in hand with my reading widely in 19th century French lit. It is an attempt to facilitate retention of the daunting vocabulary of realist and naturalist writing through visualization. You can reach me at hannaford@comcast.net