Friday, April 3, 2015

s’aviser

s’aviser v

s’ aviser de faire quelque chose
definition image
translation:
to risk doing, dare to do, take it in one’s head to

synonyms:  oser, risquer, se mettre en tête

(see also: aviser, avisé)

examples:

Balzac, La Physiologie du mariage (1829)
“Si votre femme s’avisait de vous dérober une statue, il est de votre intérêt de savoir où elle l’a cachée.”

Stendhal, La Chartreuse de Parme (1839)
“elle s'avisa de donner dix napoléons au commis de la police autrichienne, et de lui prendre la main en fondant en larmes.”

Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
“Eh bien! madame, voilà que Monsieur s'avise à présent d'être jaloux de moi.”

Balzac, Les Paysans (1855)
“ Vatel, mon fiston, si tu t’avises une autre fois de violer mon domicile, c’est mon fusil qui te répondra, dit-il .”
(fiston — lad)

Michelet, Histoire de France I  (1863)
“un d'eux s'avisa, dans sa jovialité barbare, de caresser la barbe d'un de ces fiers sénateurs, qui répondit par un coup de bâton.”

Berlioz, Mémoires (1865)
“Qui jamais se fût avisé de penser que Gluck pût être aussi plaisant?”

Gaboriau, Monsieur Lecoq (1869)
“Et si je m'avisais de parler des mille pistoles qui m'ont été données, on me traiterait de bélître, de faquin et d'impudent drôle... Par le saint nom de Dieu!... cela ne sera pas.”

_______________________________

s’aviser de quelque chose
s’aviser que

translation:
to realize, become aware of, notice

synonyms: s'apercevoir, découvrir, penser à,  remarquer, trouver

examples:

Hugo, Les Misérables (1862)
“En tout cas, il fallait revoir l'homme de près et éclaircir l'énigme. Mais il s'avisa de cette idée trop tard, l'homme n'était déjà plus là.”

Sully Prudhomme,  Poésies 1872-1878 (1878)
“Quand d’un beau vouloir je m’avise,
Je me répète en vain : « Je veux. »”

Zola, L’Assommoir (1879)
“Nana s’avisa d’un petit jeu bien drôle.”

Maupassant, “Le Garde”,  Yvette  (1884)
“Tout à coup, je m’avisai que je n’avais pas encore vu son neveu.”


Zola, La Terre (1887)
“Ensuite, il s’avisa que, du côté de la route, à gauche, une autre porte ouvrait sur la cour, de plain-pied. ”

Maupassant, Le Rosier de Madame Husson (1888)
“À la fin, ne sachant plus que dire, et voyant que la scène allait mal finir, je m’avisai d’un dernier moyen.”

Huysmans, En Route (1895)
“Il venait de s’aviser qu’à pareille heure, le lendemain, il serait à Paris”




Blog Archive

About Me

This site goes hand in hand with my reading widely in 19th century French lit. It is an attempt to facilitate retention of the daunting vocabulary of realist and naturalist writing through visualization. You can reach me at hannaford@comcast.net