Friday, June 22, 2018

mirifique




mirifique adj
definition image
translation:
fabulous, amazing

etymology: from Latin mirus — wonderful + facere — to make

synonyms: ébouriffant, effarant, époustouflant, mirobolant, phénoménal, stupéfiant

examples:

Sue, La Salamandre (1832)
“Au milieu de ce mirifique grillage s’élevait, soutenue par un roseau curieusement ciselé, une petite plaque d’or.”

Balzac, Une fille d’Ève  (1839)
“Sur une étagère mirifique se prélassait une argenterie précieuse bien gagnée dans un combat où quelque lord avait reconnu l’ascendant de la nation française .”

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“Scapin battra la caisse devant la porte promettant un spectacle extraordinaire et mirifique aux patauds ébahis.”
(patauds —  oafs)

Lautréamont, Les Chants de Maldoror (1868)
“Le Tout-Puissant …  prit, un jour, le mirifique plaisir de faire habiter une planète par des êtres singuliers et microcosmiques, qu'on appelle humains.”

Gaboriau, Les Esclaves de Paris (1868)
“Ces goûts, pour lui, consistent à porter des gilets mirifiques et à se couvrir de bijouterie.”

Flaubert, Correspondance (1870)
“Je suis encore terrifié par la laideur de la mère X . … Elle m'apparut épouvantable et, en plus, d'une stupidité mirifique.”

Huysmans, À Rebours (1884)
“Cette édition tirée à un exemplaire d’un noir velouté d’encre de Chine, avait été vêtue en dehors et recouverte en dedans d’une mirifique et authentique peau de truie choisie entre mille.”


Blog Archive

About Me

This site goes hand in hand with my reading widely in 19th century French lit. It is an attempt to facilitate retention of the daunting vocabulary of realist and naturalist writing through visualization. You can reach me at hannaford@comcast.net