Wednesday, January 20, 2016

truie

truie nf
definition image
translation:
sow. whore

etymology:  from Late Latin troia — sow , of uncertain origin

synonyms:   coche, cochon, laie

examples:

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
“J’imagine, disait Agnès la Herme, que c’est une bête, un animal, le produit d’un juif avec une truie,”

Balzac, Le Père Goriot (1835)
“Ce ne serait rien que se coucher comme un serpent devant une femme, lécher les pieds de la mère, faire des bassesses à dégoûter une truie.”

Michelet, Histoire de France  III (1180 — 1305) (1837)
“La reine avait, disait-on, recommandé aux Français que quand ils tueraient les porcs flamands, ils n'épargnassent pas les truies flamandes.”

Renaud, “Rêve d’opium“ from Le Parnasse contemporain (1866)
“Mordant mes haillons, une truie 
Pousse un grognement désolé.”

Maupassant, “Le Baptême”,  Miss Harriet (1884)
“Une truie somnolait sur le bord du fumier, le ventre énorme, les mamelles gonflées.”

Huysmans, À Rebours (1884)
“Cette édition tirée à un exemplaire d’un noir velouté d’encre de Chine, avait été vêtue en dehors et recouverte en dedans d’une mirifique et authentique peau de truie choisie entre mille.”

Zola, La Terre (1888)
“Qu’est-ce qu’elle foutait encore là, étendue comme une truie, à chauffer son ventre au soleil ?”






Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.